Fenouil bulbeux

Fenouil bulbeux en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Fenouil bulbeux, Fenouil doux, Fenouil d’Italie, Fenouil de Florence

  • Nom(s) latin(s)

    Foeniculum vulgare var. Dulce

  • Famille

    Apiacées

  • Type(s) de plante

    Plante comestible ▶ Légume racine | Autres plantes médicinales

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Bisannuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 1 m
  • Largeur à maturité

    0,60 à 0,80 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    5 à 7 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le fenouil bulbeux (Foeniculum vulgare var. dulce), de la famille des Apiacées, anciennement Ombellifères, est une bisannuelle, cultivée la plupart du temps comme annuelle, si on se contente de récolter le bulbe.

Les tiges florales se développent parfois la première année de culture mais principalement la seconde année jusqu'à 80 cm de haut, dans les régions où les hivers sont doux. Les feuilles radicales avec de grosses côtes (pétioles) charnues, plus importantes à la base, s'emboîtent les unes dans les autres formant une pomme grosse comme le poing, plate, tendre, ferme, blanc-vert. On le nomme fenouil bulbeux pour le différencier du fenouil officinal, mais ce n'est pas un légume « bulbe », mais bien un légume « feuille ». Car le bulbe en fait n'en est pas un : ce n'est qu'un empilement de feuilles. Les fleurs réunies en ombelles vert jaune se développent de juillet à septembre. Les graines plates, légèrement oblongues, sont munies de cinq côtes grisâtres.

Le fenouil bulbeux est cultivé essentiellement dans le sud de la France, où il est récolté de juin à octobre. L'Italie en est aussi un très gros producteur (et exportateur), ainsi que l'Espagne. Ces deux pays le produisent tout au long de l'année, ce qui nous permet de le trouver en toute saison sur les étals. C'est en hiver et au tout début du printemps que le fenouil est le plus demandé chez les commerçants, de décembre à avril.

Avec seulement 400 g de fenouil consommé par an et par habitant, les Français en sont de modestes consommateurs par rapport à leurs voisins italiens.

Ne pas confondre le fenouil bulbeux avec le fenouil officinal !

Le fenouil officinal, sauvage dans de nombreuses régions, en particulier dans le Midi et en bord de mer, sur les côtes atlantiques et de la Manche, est une vivace herbacée qui forme de belles touffes. Le feuillage disparaît en fin d'automne, pour ressortir en avril. Cette jolie plante condimentaire et aromatique vit à l'état spontané en France, en Europe centrale et méridionale, en Asie Occidentale et en Afrique du Nord. Elle a sa place aussi bien au jardin d'ornement, qu'au potager et au jardin médicinal.

Variétés de fenouil bulbeux

Voici notre sélection de variétés de fenouil bulbeux (Foeniculum vulgare var. dulce).

'Doux de Provence'

 'Doux de Provence'
  • Culture : Variété rustique pour semis d’été en climat doux. À récolter avant les gelées, supporte -2 ou -3 °C.
  • Qualités : Bulbe volumineux, renflé.

'Zefa Fino'

Fenouil bulbeux 'Zefa Fino'
  • Culture : Variété précoce à semer au printemps. Résiste bien à la montée à graines.
  • Qualités : Bulbe légèrement aplati. Bien pour les régions du nord.

'Finale'

Fenouil bulbeux 'Finale'
  • Culture : Souple d’utilisation pour semis de fin février à mi-juillet. Résistante à la montée à graines.
  • Qualités : Gros bulbe lourd, dense et tendre, très parfumé.

'Selma'

Fenouil bulbeux 'Selma'
  • Culture : Précoce et résistant à la montaison. Semis dès avril pour l’été, début juin pour l’automne et début juillet pour la garde.
  • Qualités : Bulbe bien blanc, lourd et d’attrayante présentation. Bien pour les régions du nord.

'Geant Mammouth'

Fenouil bulbeux 'Geant Mammouth'
  • Culture : Résistant à la montée en graine. Semis d’avril à mi-juillet.
  • Qualités : Bulbe blanc, volumineux. Bien pour les régions du nord.

'Zefa Tardo'

Fenouil bulbeux 'Zefa Tardo'
  • Culture : Idéale pour une production de fin d’été. Semis début juillet.
  • Qualités : Bulbe bien rond.

Semis du fenouil bulbeux

Semis du fenouil bulbeux

Où le semer ?

Semez le fenouil bulbeux au soleil, en sol frais, profond, léger, ameubli, drainé et riche en humus.

Quand semer le fenouil bulbeux ?

Semez de mars à fin juillet et jusqu'en septembre dans le Midi.

  • Semez sur couche tiède début mars.
  • Semez en pépinière très abritée ou sous châssis début avril.
  • De mai à juillet et jusqu'en septembre pour les régions du Midi, semez en place.

Comment le semer ?

Enrichissez de compost au moment de la préparation du terrain. Ensuite, au choix :

  • Semez sur couche tiède et replantez sous tunnel plastique fin avril.
  • Semez en pépinière très abritée ou sous châssis et mettez en place début juin.
  • Semez en place quelques graines tous les 20 cm, en rangs espacés de 40 cm. Creusez des sillons de 5 cm de profondeur tous les 20-25 cm. Couvrez les graines de 1 cm de terreau.

Culture et entretien du fenouil bulbeux

Culture et entretien du fenouil bulbeux

Maintenez le terreau légèrement humide et continuez l’arrosage en pluie fine après la levée.

À la levée, conserver les plantules les plus vigoureuses, éclaircissez à 20 cm.

Mettez en place les plants issus de couche tiède et de pépinière environ 2 mois après le semis, lorsque les gelées ne sont plus à craindre.

Buttez régulièrement les plants au fur et à mesure de leur croissance afin de faciliter le blanchiment des bulbes, arrêtez les buttages lorsque les plants ont 10 à 15 cm de haut, puis paillez, pour éviter les binages et sarclages, et pour conserver la fraîcheur.

Afin de récolter des « bulbes » bien tendres, arrosez fréquemment en période chaude, pour éviter une montée à graines prématurée.

Maladies, nuisibles et parasites

Le fenouil est peu sensible aux atteintes extérieures. Il peut cependant parfois subir les agressions des pucerons. Attendez que le soleil descende pour effectuer des pulvérisations de savon noir dilué. Ou mieux encore, semez à ses côtés des capucines. Les pucerons sont si friands de ces fleurs qu'ils délaisseront les fenouils pour s'en délecter.

Récolte

Quand et comment récolter le fenouil bulbeux ?

Le fenouil bulbeux se récolte de juillet à octobre, 3 mois après le semis, et jusqu'en mars dans le Midi. Arrachez les bulbes à l'aide d'une fourche bêche quand ils atteignent 8 à 10 cm de large au fur et à mesure des besoins et toujours avant les gelées.

La conservation du fenouil bulbeux

Conservez-les dans un lieu frais, aéré et plutôt sombre. Au cellier, ils peuvent se conserver une dizaine de jours. Pour une conservation plus longue, stockez-les à la cave dans des cagettes remplies de sable.

Pour les congeler, coupez les pommes en gros morceaux, faites-les blanchir puis refroidir avant de les entreposer en sac au congélateur.

Multiplication du fenouil bulbeux

Multiplication du fenouil bulbeux

Le fenouil bulbeux peut se multiplier par semis grâce à la récolte de graines en fin d'été.

  • Conservez quelques beaux sujets d'un semis printanier, laissez-les monter à graines.
  • Tuteurez-les.
  • Coupez les ombelles lorsque les graines deviennent grises et séchez-les à l'ombre sur une toile.
  • Battez-les pour récupérer les semences, à conserver au frais et au sec dans des enveloppes de papier.

Conseils écologiques

Rotation des cultures : le fenouil est considéré comme une plante peu épuisante pour les sols. Elle peut revenir à la même place au bout de 2 ans.

Bonnes et mauvaises associations : ce bon légume est assez asocial. Il supporte peu de compagnes. Même les plantes aromatiques n'ont pas grâce auprès de lui !

Un peu d’histoire…

Autres noms français ou régionaux du fenouil bulbeux : fenouil de Florence, fenouil d’Italie, fenouil doux.

Le fenouil est originaire du bassin méditerranéen (on y trouve encore aujourd’hui des variétés sauvages, dont la partie renflée est à peine visible) et d’Asie Mineure. Il est prisé depuis l’Antiquité : les Grecs, les Romains et les Égyptiens le consommaient, comme légume et condiment, et en faisaient aussi un usage médicinal. Dans les croyances, le fenouil était un mets aimé des dieux et sa consommation était censée donner l’accès à la connaissance. En l’an 490 av. J.-C., les Grecs en ont fait un symbole de victoire après la déroute des Perses à Marathon qui eut lieu dans un champ de fenouil sauvage.

La culture puis les améliorations pour obtenir de gros bulbes ont commencé au Moyen-âge, en Italie, particulièrement en Toscane. Le fenouil fait toujours partie intégrante de la cuisine italienne. Catherine de Médicis, au XVIe siècle, le fait connaître aux Français. À cette époque, il n’était pas que nourriture : on lui attribuait le pouvoir de combattre le démon, de conjurer le sort et d’éloigner les sorcières !



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides