Crambe cordifolia

Crambe cordifolia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Crambe cordifolia, Chou nuage blanc, Crambé cordiforme

  • Nom(s) latin(s)

    Crambe cordifolia

  • Famille

    Brassicacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1,50 à 2 m
  • Largeur à maturité

    1,50 à 2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    1 par m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Massif ou bordure Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

De la famille des Brassicacées (anciennement Crucifères), Crambe cordifolia, le chou vivace des jardins, est une plante rustique née au Caucase qui peut dépasser 2 m en tout sens. Chaque feuille de la base, cordiforme, charnue, dentée et portant des poils peut atteindre 40 à 50 cm. Les feuilles supérieures, plus petites et ovales sont pratiquement glabres, ainsi que la tige. Ce feuillage caduc est vert foncé. Les panicules de minuscules fleurs à odeur de miel forment un nuage blanc, vaporeux, de fin mai à fin juillet. Les fruits sont de petites silicules dures, globuleuses contenant une graine.

Le crambe cordifolia ne devient imposant qu'au bout de 2 ou 3 ans : soyez patient lorsque vous l'installez. Choisissez une exposition ensoleillée, et à l'abri des vents. Cette vivace à enracinement profond vit en moyenne une dizaine d'années.

Plantez-le en isolé ou au milieu d'un grand massif, en prévoyant la place nécessaire pour sa taille adulte. Vous pouvez semer des annuelles la première année, pour meubler le terrain. Ce crambé déteste la concurrence des racines d'arbres et arbustes. Il se plaît en tout bon sol drainé, et aime le soleil. À l'avant, plantez, par exemple, 3 pieds de géranium vivace 'Rozanne', espacés de 1 m en tout sens. Ces plantes, prenant de l'ampleur et fleurissant du milieu de l'été aux gelées, vont agrémenter le feuillage du chou lorsque celui-ci sera moins glorieux.

En cuisine, quelques jeunes feuilles ciselées peuvent rejoindre une salade, pour lui donner un peu de caractère, mais, comme comestible, il ne vaut pas Crambe maritima ou chou marin. Ce dernier pousse sur le littoral de la Baltique, de l'Atlantique et de la Manche (sable, galets, falaises). Devenu assez rare, le chou marin est une espèce protégée dans plusieurs départements français, mais on peut le cultiver, certains pépiniéristes spécialisés le proposant en plants.

Espèce et variétés de crambes cordifolia

Seule l’espèce type est cultivée.

Crambe cordifolia

Crambe

Crambe cordifolia Crambe
  • Qualités : Feuillage caduc vert foncé. Minuscules fleurs à odeur de miel forment un nuage blanc, vaporeux, de fin mai à fin juillet. Fruits globuleux contenant une graine.

Semis et plantation du crambe cordifolia

Semis et plantation du crambe cordifolia

Fluffymuppet/CC BY-NC 2.0/Flickr

Où le planter ?

Plantez le crambe cordifolia dans un endroit protégé des vents dominants, au soleil, en sol profond –indispensable à cause du développement des racines–, léger, drainé, même calcaire.

Quand planter et semer le crambe cordifolia ?

  • Au printemps et en automne pour la plantation.
  • De mars à juin, pour le semis.

Comment le planter ?

  • Après avoir fait tremper la plante et son conteneur dans une cuvette d'eau pendant 3 ou 4 min, faites un trou de 3 fois le volume de la motte.
  • Mélangez 2 poignées de compost à la terre d'origine.
  • Positionnez le crambé, rebouchez, sans enterrer le collet.
  • Tassez, arrosez, paillez.

Comment semer le crambe cordifolia ?

  • Semez en godet 3 graines.
  • À la levée, conservez le plant le plus robuste avant de le planter en pleine terre lorsqu'il commence à être étoffé.

Culture et entretien de crambe cordifolia

Culture et entretien de crambe cordifolia

  • Arrosez régulièrement après la plantation, puis lorsque la plante est bien installée, n'arrosez qu'en cas de sécheresse, le paillage conservant la fraîcheur.
  • Le feuillage devient parfois laid après la floraison, aussi il est conseillé de planter quelques vivaces buissonnantes, ou des annuelles à l'avant.
  • Coupez les fleurs fanées, en conservant une ou deux tiges pour récupérer éventuellement les graines, afin d'éviter d'épuiser inutilement la plante et rabattez les parties sèches dès qu'elles ne sont plus décoratives.
  • Pour que le crambé fleurisse abondamment chaque année, faites un apport de compost chaque printemps, en mars, et renouvelez le paillage.
  • Le crambé n'a pas besoin de protection hivernale, retirez simplement les feuilles abîmées fin novembre.

Maladies, nuisibles et parasites

Comme toutes les plantes de la famille des Brassicacées, le crambé est parfois attaqué par les altises et les piérides du chou qui dévorent le feuillage. N'hésitez pas à pulvériser une décoction de feuilles de tomates ou de tanaisie, diluée à 20 %.

Limaces et escargots convoitent les jeunes pousses :

  • Prévoyez une protection : faites des remparts de sciure, de cendres ou de marc de café, pour les empêcher d'avancer, ou placez des bols de bière. Elles sont si friandes de ce liquide qu'elles viennent s'y noyer.
  • Pour plus de radicalité, vous pouvez employer des granulés, mais attention : optez obligatoirement pour un anti limaces utilisable en culture bio. Le Ferramol agit comme un coupe-faim. Les limaces l'ayant ingéré vont dormir, rassasiées, dans un coin, et y mourir de faim. Ce produit n'est pas nocif pour les autres animaux, domestiques ou non, tels les hérissons. Toutes les enseignes de produits pour le jardin le diffusent.

N'arrosez pas trop : un excès d'humidité favorise l'apparition de pourriture noire au collet.

Multiplication de crambe cordifolia

Multiplication de crambe cordifolia

Le crambe cordifolia se multiplie par division de touffe ou semis.

Division

Pratiquez la division de touffe au printemps ou en automne :

  • Sortez la touffe lorsqu'elle a 4 ou 5 ans, à l'aide d'une fourche bêche.
  • Sectionnez la racine en plusieurs parties, toutes parties devant être dotées d'un œil, pour la reprise.

Semis

Il est possible de semer des graines récupérées à maturité, entre juillet et septembre :

  • Choisissez un matin de beau temps, attendez que la rosée soit évaporée, secouez les tiges au-dessus d'un tissu ou d'un carton.
  • Laissez les semences sécher à l'air quelques heures avant de les entreposer dans une enveloppe de papier.
  • Elles conservent leurs facultés germinatives pendant 5 ans.

Cueillez les tiges du crambe cordifolia au moment où les premières fleurs commencent à s'ouvrir, entre fin mai et fin juillet, le matin de bonne heure.

Mettez les tiges dans un grand vase, afin qu'elles soient immergées au maximum, dans de l'eau à température ambiante.

Conseils écologiques

Les fleurs parfumées, avec des arômes mielleux, sont mellifères, attirant les abeilles et autres insectes pollinisateurs.

Pour faire une décoction de feuilles de tomates ou de tanaisie (à diluer à 20 %) :

  • Coupez grossièrement les végétaux choisis et laissez-les tremper dans de l’eau non calcaire à température ambiante, dans un faitout en inox. La bonne proportion est de 100 g de plantes pour 1 l d’eau.
  • Au bout de 24 h, portez à ébullition, couvrez et maintenez à petits bouillons pendant une demi-heure.
  • Arrêtez le feu, laissez refroidir, toujours couvert.
  • Filtrez, avec un filtre à café.
  • Employez rapidement cette préparation. Ne la conservez pas plus de deux jours.

Un peu d’histoire…

En France, on lui donne parfois le surnom de chou nuage blanc ou crambé cordiforme. Les jardiniers anglais, qui le cultivent beaucoup plus que les jardiniers français, l’appellent 'Colewort', 'Giant Kale', 'Flowering Kale', 'Greater sea kale' ou 'Giant Gypsophila'.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides