Chimonanthe

Chimonanthe en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Chimonanthe

  • Nom(s) latin(s)

    Chimonanthus

  • Famille

    Calycanthacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante comestible

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Semi-persistant Caduc
  • Forme

    Étalé ou tapissant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1,50 à 10 m
  • Largeur à maturité

    3 à 6 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Massif ou bordure Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Chimonanthus compte 6 espèces d'arbustes tous originaires de Chine et le plus souvent persistants mais l'espèce la plus commune, Chimonanthus praecox, est caduque ou semi-persistante. Il appartient à la famille des Calycanthacées proche de la famille primitive des Magnoliacées. Son nom se prononce « kimonante ».

Chimonanthus praecox pousse dans les montagnes de Chine du Séchuan, du Hubei au Zhejiang, entre 500 et 1 100 m d'altitude. Sa culture en Chine est si répandue que son aire d'origine demeure incertaine. Sa résistance au froid est de -25 °C. Il forme une touffe de branches raides et anguleuses, arquées aux extrémités, s'étendant sur 3 à 4,50 m en tous sens.

Le feuillage ample et opposé présente une texture fine et se rassemble au bout des rameaux tandis que les fleurs paraissent groupées juste en dessous. Les limbes pointus, de 15 à 20 cm de long sont vert moyen, rugueux sur la face supérieure. La croissance des tiges est assez lente, de 15 à 20 cm par an.

Les rameaux nus de 3 ou 4 ans se constellent en hiver de petites clochettes cireuses jaune pâle relevées par l'éclat du bouquet d'étamines rouges. Les fleurs ont des pétales multiples comme chez le Calycanthus, translucides jaunes à blancs avec des nuances rose foncé ou rouge à la base. La floraison intervient seulement après 2-3 ans de culture et se renforce dans les régions à climat doux et frais comportant un été prolongé. Elle s'initie dès la mi-décembre dans le Midi parfois parmi les dernières feuilles d'automne et s'étire jusqu'en février selon les régions, à une période où les fleurs sont assez rares. Les fleurs répandent des fragrances intenses et persistantes, aux notes fleuries relevées de miel et d'épices qui rappellent pour certains la jacinthe pour d'autres le narcisse ou encore le jasmin agrémenté d'un zeste d'orange ! Elles sont pollinisées par les insectes.

Les fruits de teinte brun jaunâtre sont des capsules qui ressemblent à de petites poires allongées de 4 cm de long, à la peau coriace. Ils sont remplis de graines que l'on peut faire tinter en fin d'été. Attention, ces fruits renferment un alcaloïde toxique la calycanthine qui provoque des convulsions.

Chimonanthus vient du grec cheimon qui signifie « de l'hiver » et anthos, la fleur, faisant référence à la période hivernale de la floraison. Praecox est issu du latin et renforce encore cette idée de précocité.

Le chimonanthe est cultivé depuis fort longtemps en Chine pour ses fleurs parfumées. Ses rameaux peuvent se prélever dès la mi-novembre pour être mis dans un vase placé à 20 °C. Les boutons s'ouvrent ainsi avec quelques semaines d'avance et embaument la maison. Les racines, les feuilles, les fleurs et les graines de Chimonanthus praecox sont utilisées en médecine chinoise. Les jeunes feuilles séchées de l'espèce Chimonanthus nitens sont communément utilisées comme thé dans les provinces du Jiangxi and Zhejiang.

Espèces et variétés de chimonanthes

En France, l’espèce type déjà peu connue est quasiment la seule que l’on trouve en pépinière.

Chimonanthe précoce (Chimonanthus praecox, syn. Chimonanthus fragrans, Calycanthus praecox)

Espèce type

Chimonanthe précoce (Chimonanthus praecox, syn. Chimonanthus fragrans, Calycanthus praecox) Espèce type
  • Floraison : Fleurs de 2-3 cm de large, d’aspect cireux et translucide, jaune pourpre entre décembre et février. Très parfumées.
  • Végétation : Arbuste étalé de 3-4,50 m en tous sens. Feuilles rugueuses de15-20 cm de long.
  • Qualités : Pousse dans les provinces du Anhui, Fujian, Guizhou, Henan, Hubei, Hunan, Jiangsu, Jiangxi, Shaanxi, Shandong, Sichuan, Yunnan, Zhejiang.

'Luteus' ou 'Concolor'

Chimonanthe précoce (Chimonanthus praecox, syn. Chimonanthus fragrans, Calycanthus praecox) 'Luteus' ou 'Concolor'
  • Floraison : Fleurs un peu plus grandes et totalement jaunes d’or, très parfumées. Plus tardives que chez l’espèce type.
  • Végétation : Arbuste jusqu’à 4 m en tous sens à l’âge de 10-20 ans.
  • Qualités : Obtient le Award of Garden Merit en 1993.

'Grandiflorus'

Chimonanthe précoce (Chimonanthus praecox, syn. Chimonanthus fragrans, Calycanthus praecox) 'Grandiflorus'
  • Floraison : Fleurs de 4-5 cm, encore plus grandes que 'Luteus'. Pétales lavés de rouge ou de brun à l’intérieur. Floraison entre novembre et mars, moins parfumée que l’espèce type.
  • Végétation : Arbuste de 4 m en tous sens au feuillage ample de 15 cm de long.
  • Qualités : La Royal Horticultural Society lui attribue le Award of Garden Merit en 1993 et le First Class Certificate en 1991. Introduit par Lord Coventry en 1766.

'Parviflorus'

Chimonanthe précoce (Chimonanthus praecox, syn. Chimonanthus fragrans, Calycanthus praecox) 'Parviflorus'
  • Floraison : Très nombreuses fleurs de 1 cm, jaune pâle rayé de rouge.
  • Végétation : --
  • Qualités : --

'Patens'

Chimonanthe précoce (Chimonanthus praecox, syn. Chimonanthus fragrans, Calycanthus praecox) 'Patens'
  • Floraison : Fleurs jaune clair presque blanches. Corolle et calice rayés de pourpre.
  • Végétation : --
  • Qualités : --

'Brockhill Goldleaf'

Chimonanthe 'Brockhill Goldleaf'
  • Floraison : Fleurs crème à cœur pourpre odorantes.
  • Végétation : Très beau feuillage doré d’aspect cireux.
  • Qualités : Forme rare. À planter au soleil ou sous une ombre légère. Originaire des Cornouailles.

Autres espèces

Olivier de Chine (Chimonanthus nitens)

Autres espèces Olivier de Chine (Chimonanthus nitens)
  • Floraison : Fleurs hivernales aux pétales effilés blancs à jaunes, légèrement parfumées, d’octobre à janvier.
  • Végétation : Arbuste jusqu’à 6 m de haut. Feuilles persistantes de 2 à 18 cm de long sur 1,5 à 8 cm de large.
  • Qualités : Pousse entre 200 et 2 500 m d’altitude en zones boisées clairsemées, du centre et est de la Chine. Jeunes feuilles séchées utilisées comme thé.

Chimonanthus zhejiangensiss

Autres espèces Chimonanthus zhejiangensiss
  • Floraison : Fleurs aux pétales effilés blancs, plus grandes que chez nitens, parfumées, en octobre-novembre.
  • Végétation : Arbuste persistant de 2 m de haut sur 1,50 m de large.
  • Qualités : Pousse entre 200-900 m d’altitude dans la province du Zhejiang.

Plantation du chimonanthe

Plantation du chimonanthe

Où le planter ?

Bien qu'il soit rustique, ses jeunes pousses peuvent être endommagées par un gel tardif, c'est pourquoi le chimonanthe se plaît davantage dans les zones soumises au climat océanique avec des étés prolongés mais pas trop secs.

Le chimonanthe tolère à près tous les sols frais bien drainés, fertiles, même calcaires. C'est un avantage par rapport à l'hamamélis, un arbuste à floraison hivernale bien plus courant qui exige une terre de bruyère.

Plantez-le à exposition ensoleillée voire mi-ombragée mais abritée du vent pour favoriser sa floraison car un été frais réduit le nombre de fleurs. Si les hivers durent longtemps, plantez-le contre un mur bien exposé avec la possibilité de le palisser jusqu'à 2 m de haut, accompagné d'une clématite par exemple.

Note : en bac, il prend alors une forme dégingandée peu esthétique, ce mode de culture est donc déconseillé.

Quand planter le chimonanthe ?

Plantez le chimonanthe plutôt au printemps, après sa floraison. À l'automne, le stress de la plantation pourrait faire chuter les boutons venant juste de se former.

Comment le planter ?

Le chimonanthe peut se planter en isolé, en massif, palissé contre un mur ou au sein d'une haie libre.

  • Distancez-le de 1,50 à 2 m des autres arbustes.
  • Creusez un large trou bien ameubli.
  • Mêlez à votre terre de l'amendement organique et une poignée de corne torréfiée.

Culture et entretien du chimonanthe

Culture et entretien du chimonanthe

Maintenez le sol frais en été par un paillage.

Taille du chimonanthe

Quand tailler ?

Juste après la floraison.

Comment tailler ?

Effectuez une taille très légère en supprimant les tiges les plus faibles. Raccourcissez si nécessaire les plus vigoureuses. La floraison paraît sur le bois de l’année précédente et même plus âgé.

Maladies, nuisibles et parasites

Le chimonanthe a peu d’atteintes parasitaires.

Multiplication du chimonanthe

Multiplication du chimonanthe

tanakawho/CC BY-NC 2.0/Flickr

Le bouturage de bois tendre est possible mais demeure assez délicat. Préférez le semis ou le marcottage par couchage.

Semis

En automne, semez sous châssis froid dès la maturité des graines.

Marcottage

Au printemps, élevez un monticule de terre afin d'enterrer une partie des rameaux dont vous blessez légèrement l'écorce.

Conseils écologiques

Le chimonanthe est un arbuste demandant très peu d'entretien dont la floraison très précoce sert de nourriture aux insectes butineurs.

Un peu d’histoire…

Le chimonanthe a été introduit en Europe du Japon. Il est mentionné dans les jardins anglais en 1766.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides