Albizia

Albizia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Albizia, Arbre à soie, Acacia de Constantinople

  • Nom(s) latin(s)

    Albizia julibrissin

  • Famille

    Fabacées, ex Mimosacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre à fleurs

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Palme ou parasol
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 10 m et +
  • Largeur à maturité

    5 à 6 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage Greffe
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Communément appelé arbre de soie ou arbre à soie, Albizia julibrissin est un petit arbre florifère à feuillage caduc dans nos régions, faisant partie de genre Albizia et de la famille des Fabacées. Il était autrefois regroupé avec les acacias dans une famille des Mimosées.

Il atteint couramment 6 à 7 m (il peut aller jusqu’à 12 m) de haut sur 5 à 6 m de large avec un port étalé. Ses feuilles très découpées sont longues obovales, d’un beau vert profond. Au printemps, à partir de juin, sa cime étalée se couvre de pompons de fleurs en plumeaux avec de nombreuses étamines soyeuses. Ces fleurs sont de couleurs variables selon les variétés, le plus souvent roses mais aussi blanches ou rouges. Elles donnent en automne des fruits sous forme de longues gousses renfermant les graines.

Originaire d’Asie subtropicale, l’albizia aime la chaleur et ne résiste au froid que jusqu’à -10, -15 °C pour de courtes durées et certaines variétés. Le plus souvent, il peut souffrir des -5 à -8 °C. En revanche, il supporte bien un climat sec et ne craint pas les sols salés.

Vous pouvez l’installer en isolé pour son ombre ou son effet décoratif, ou bien le long d’une allée en espaçant suffisamment les pieds. Sa croissance est assez lente, comptez 4 à 5 ans pour obtenir un arbre de 2 m de haut.

Espèces et variétés d’albizias

Le genre Albizia compte environ 150 espèces. Une seule est couramment cultivée en France, Albizia julibrissin, dont de nombreux cultivars se distinguent surtout par la couleur de leurs fleurs, leur taille ou leur port.

Variétés à port étalé typique

Albizia julibrissin 'Cyrano'

Variétés à port étalé typique Albizia julibrissin 'Cyrano'
  • Floraison : Fleurs rouge vif de juin à septembre.
  • Taille et feuillage : Jusqu’à 10 m de hauteur sur 8 m de diamètre. Superbe feuillage vert très tendre.
  • Qualités et usages : À planter en isolé sur une pelouse ou en massif. Semi-rustique jusqu’à -10 °C environ.

Albizia julibrissin 'Summer Chocolate'

Variétés à port étalé typique Albizia julibrissin 'Summer Chocolate'
  • Floraison : Fleurs rose bonbon, de juin à septembre, parfumées.
  • Taille et feuillage : Jusqu’à 8 m de hauteur sur 4 m de largeur. Feuillage étonnant couleur pourpre-chocolat.
  • Qualités et usages : Magnifique en isolé sur une pelouse ou en massif. Semi-rustique jusqu’à -12 °C.

Albizia julibrissin 'Alba'

 Albizia julibrissin  'Alba'
  • Floraison : Fleurs blanc pur, parfumées en juillet-août.
  • Taille et feuillage : Petit arbre de 4 à 6 m de haut. Feuillage vert clair ressemblant à celui des fougères.
  • Qualités et usages : Cultivé en isolé, ou en alignement ou même cultivé en grand buisson. Semi-rustique jusque vers -13 °C.

Albizia julibrissin 'Rosea'

Variétés à port étalé typique Albizia julibrissin 'Rosea'
  • Floraison : Fleurs rose carmin vif.
  • Taille et feuillage : Port étalé jusqu’à 7 m de haut sur 10 m de large.
  • Qualités et usages : Variété plus rustique jusqu’à -22 °C. Bonne résistance à la fusariose.

Variétés à port particulier

Albizia julibrissin 'Pendula'

 Albizia julibrissin  'Pendula'
  • Floraison : Fleurs à capitules rose vif ou rouge.
  • Taille et feuillage : Petit arbre à port pleureur, de 2,5 à 3 m de haut.
  • Qualités et usages : Semi-rustique jusque -12 °C environ. En isolé ou pour allées.

Albizia julibrissin 'Ombrella'

Variétés à port particulier Albizia julibrissin 'Ombrella'
  • Floraison : Fleurs rouge carmin parfumées de juin à septembre.
  • Taille et feuillage : Port en ombrelle, jusqu’à 10 m de haut × 8 m de large.
  • Qualités et usages : Rustique jusque -17 °C environ. En isolé ou en massif.

Semis et plantation de l’albizia

Semis et plantation de l’albizia

Où le planter ?

L'albizia supporte assez mal la culture en pot. Il se développe mieux en pleine terre, particulièrement dans les régions au climat chaud et humide.

Choisissez un emplacement en plein soleil et une bonne terre de jardin bien drainante. Évitez les sols trop lourds et trop frais.

Enfin, à l'abri des vents, ses plumets dureront plus longtemps.

Quand planter l'albizia ?

Plantez de préférence votre albizia qu'il soit en motte en conteneur ou à racines nues en fin d'hiver dans les régions tempérées, en dehors des périodes de fortes gelées (mars-avril). Dans les régions aux hivers plus rudes, plantez l'albizia à partir de mai.

Vous pouvez également le semer sous abri dès le mois de mars ou en pleine terre en mai lorsque les gelées ne sont plus à craindre.

Bon à savoir : les plants semés sous abri sont plus résistants lors de l'hiver qui suit.

Comment le planter ?

Vous trouverez en jardineries ou pépinières des plants en motte ou en godet ainsi que des plants à racines nues pour des arbres-tiges déjà formés. Dans tous les cas :

  • Creusez un trou assez grand de 0,60 m environ de diamètre et autant de profondeur.
  • Si votre sol est trop pauvre, faites un apport conséquent d'humus (une à deux brouettes).
  • Prévoyez une distance de toute part d'environ 5 m entre chaque plant.

Comment semer l'albizia ?

Les semis à partir de graines du commerce permettent d'obtenir de façon simple et économique de nombreux plants qui poussent plus rapidement que des plants greffés. Cependant les plants obtenus ne sont pas toujours identiques à la variété désirée. Ils constituent toutefois de bons porte-greffes.

Vous pouvez aider la nature en faisant tremper les graines dans de l'eau, quelques jours pour faire éclater leur coque dure (ou trempez-les 12 à 24 h dans de l'eau à 60-70 °C, maintenue chaude dans un thermos par exemple).

Sinon, laissez faire la nature et semez les graines en pépinière en les espaçant d'environ 10 cm lorsque la température atteint 20 à 25 °C au moins. Repiquez-les en place en fin d'été.

Culture et entretien de l’albizia

Culture et entretien de l’albizia

Pour un arbuste cultivé en bac, faites des arrosages réguliers ainsi que des apports d'engrais une à deux fois par an, à l'automne et au printemps.

En pleine terre, il est rare qu'un albizia souffre de soif. Ne l'arrosez que si ses feuilles jaunissent lors d'un épisode particulièrement chaud et sec.

Le redémarrage d'arbustes en tige est plus long que celui de jeunes plants (environ 2 ans). Pour un arbre-tige en pleine terre :

  • Prévoyez parallèlement la mise en place d'un ou deux tuteurs robustes pendant environ 2 ans.
  • D'autre part, pour obtenir une forme tige vous devez imposer aux jeunes plants une taille de formation car l'albizia se développe spontanément sous forme de cépée comme les acacias.
  • Tant qu'il est jeune, il reste particulièrement sensible aux brusques variations de température. C'est pourquoi il vaut mieux le protéger en hiver contre le froid par un épais paillage au pied et un double voile d'hivernage autour de sa ramure.
  • De même, en été, après sa plantation, protégez sa cime par un voilage, par exemple, de façon à éviter la brûlure des jeunes pousses par un soleil trop ardent et entourez le tronc de journaux ou chiffons pour ralentir l'activation de la sève par les fortes chaleurs.
  • Ces précautions ne seront plus nécessaires après deux années de croissance.

Pour de jeunes plants de 1 m de hauteur environ, en conteneur :

  • Le tuteur n'est pas nécessaire.
  • Arrosez régulièrement.
  • Paillez de mai à septembre pendant les deux premières années. Après ce ne sera plus indispensable.

Taille de l’albizia

L'albizia se taille en tout début du printemps, en mars, comme la plupart des arbres qui fleurissent en été. On distingue 3 sortes de tailles :

  • une taille de formation en tige sur les jeunes sujets mesurant environ 1 à 1,5 m de haut ;
  • une taille de formation de couronne en cime ;
  • une taille de réduction ou de réparation en cas de casse ou de trop grand volume.

Ces tailles sont indispensables chaque année tant que l'arbre sera en croissance et s'espaceront lorsqu'il sera adulte et formé.

Taille de formation en tige

  • Sélectionnez la tige la plus robuste et la plus rectiligne en la tuteurant au besoin pour la guider.
  • Supprimez toutes les autres repousses du pied ainsi que les rameaux latéraux.
  • Lorsque la tige aura atteint la hauteur souhaitée, au bout de quelques années, coupez la cime et laissez les rameaux latéraux se développer à son extrémité.

Taille de formation de la couronne

  • Au printemps, supprimez les tiges à croissance verticale.
  • Éliminez également les branches qui se croisent ou frottent l'une contre l'autre.
  • Au bout de quelques années, votre albizia s'équilibrera spontanément.

Taille de réparation ou de réduction

  • Pour une taille très importante devenue nécessaire, étalez votre intervention sur 2 ou 3 années car l'albizia la supporte mal une fois adulte.
  • Pratiquez de préférence en été pour que la perte de sève soit moins importante qu'au printemps.

Maladies, nuisibles et parasites l’albizia

L'albizia est assez résistant aux maladies et ravageurs. Toutefois, il peut subir des attaques de psylle (assez fréquentes) ou de cochenille ce qui entraîne rapidement l'apparition de fumagine.

  • Coupez les parties atteintes par les psylles.
  • Contre les cochenilles, pulvérisez par exemple un mélange d'huile végétale et de liquide vaisselle à parts égales, dilués à proportion d'une cuillerée à café (= 5 ml) pour 150 ml d'eau.

De même, il arrive qu'on observe des signes de fusariose. Là aussi, coupez les parties atteintes et changez la terre autour des racines.

Conseil : intervenez le plus rapidement possible dès l'apparition des premiers symptômes.

Multiplication de l’albizia

Multiplication de l’albizia

L'albizia peut se multiplier facilement par semis. Son bouturage est plus délicat à réussir, son drageonnage également. Son greffage est parfois indispensable.

Semis

L'albizia a tendance à se semer spontanément, ce qui peut le rendre envahissant.

  • Récupérez les graines lorsque les gousses sont sèches en fin d'automne, avant qu'elles ne s'ouvrent pour libérer les semences. Conservez-les au sec et au frais, à l'obscurité.
  • Semez-les au printemps suivant, lorsque la température du sol atteint 20 à 25 °C, soit en mai-juin.

Bon à savoir : faciles à réaliser, ces semis ne reproduisent malheureusement pas toujours la variété semée. Pour cela, vous devrez pratiquer une greffe sur le jeune plant qui servira de porte-greffe.

Greffe

Pratiquez une greffe en écusson en été, sur de jeunes porte-greffes dont l'écorce formée est encore brun clair.

  • Arrosez le porte-greffe pendant 2 à 3 jours avant la greffe pour que l'écorce soit plus souple et plus facilement détachable.
  • Évitez les épisodes de très forte chaleur et prenez soin que l'œil prélevé servant de greffon n'ait pas le temps de se dessécher.
  • Après la greffe, protégez-la du plein soleil quelque temps jusqu'à la reprise.

Bouturage

Le bouturage de rameaux semi-aoûtés qui demande des conditions de température et de substrat particulières est assez délicat à réussir.

Conseils écologiques

L’albizia est parfait pour un jardin en ville puisqu’il résiste très bien à la pollution atmosphérique.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides