Hysope

Hysope en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Hysope, Herbe sacrée

  • Nom(s) latin(s)

    Hyssopus officinalis

  • Famille

    Lamiacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante comestible ▶ Aromatiques et condiments | Plante à tisane

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    0,60 à 1 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    3 à 4 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L'hysope, Hyssopus officinalis, est un sous-arbrisseau ligneux (sauf aux extrémités) et vivace appartenant au genre Hyssopus et à la famille des Lamiacées. Elle pousse spontanément sur les collines arides jusqu'à 2 000 m d'altitude dans le Sud-Est ou dans des garrigues côtières en région méditerranéenne, dans les Alpes du Sud et les Pyrénées orientales. Elle donne de petits buissons au parfum agréable allant de 40 à 60 cm de haut.

C'est son feuillage formé de feuilles étroites allongées et opposées qui exhale ce parfum. Il est semi-persistant car il peut disparaître à la suite de gelées prolongées. Les feuilles sont petites et étroites légèrement lancéolées. Leur saveur est forte rappelant un peu celui des menthes sauvages. La floraison très décorative est le plus souvent d'un bleu violet profond (mais aussi blanche ou rose selon les variétés), rassemblée en épis. Elle apparaît de juin à septembre.

Autrefois, largement cultivée dans les jardins en tant que plante aromatique ou médicinale, elle est depuis quelques années un peu oubliée. Elle a pourtant toute sa place dans un carré de plantes aromatiques, comme pour son effet décoratif dans des plates bandes. Vous pouvez l'installer aussi bien comme plante de rocaille qu'en massif ou en bordures que son feuillage fin et sa magnifique floraison en épis orneront agréablement.

Dans les régions aux hivers plus rudes que ceux du pourtour méditerranéen, vous pourrez parfaitement la cultiver en pots que vous abriterez en hiver dans une pièce peu ou pas chauffée.

Attention : ne confondez pas en cuisine l'agastache communément appelé à tort hysope anisée avec la véritable hysope.

Espèces et variétés d’hysope

Le genre Hyssopus comprend plus de 8 espèces. La seule cultivée pour les jardins d’amateurs est Hyssopus officinalis avec 3 cultivars en plus se différenciant par la couleur de leurs fleurs ou leur taille.

Hyssopus officinalis

Hysope officinale (Espèce type)

Hyssopus officinalis Hysope officinale (Espèce type)
  • Caractères de la fleur : Fleurs en épis bleu foncé-violacé. De juillet à septembre.
  • Caractères de la plante : Arbuste nain de 0,60 de haut sur 1 m de large. Port étalé bas. Rameaux dressés.
  • Qualités et usage : Rustique jusqu’à -15 °C au moins. Pour tous sols ensoleillés.

'Aristus'

'Aristus'
  • Caractères de la fleur : Fleurs bleu-violet en juin et juillet.
  • Caractères de la plante : Variété au développement moins important que l’espèce type. De 0,60 m sur 0,60 m. Port assez compact. Rameaux dressés. Feuillage semi-persistant.
  • Qualités et usage : Rustique jusqu’à -20 °C au moins. Convient pour des rocailles et autres emplacements bien ensoleillés.

'Albus' (hysope blanche)

Hyssopus officinalis 'Albus' (hysope blanche)
  • Caractères de la fleur : Fleurs blanches en épis de juillet à septembre.
  • Caractères de la plante : Arbuste nain de 0,60 de haut sur 1 m de large. Port étalé bas. Rameaux dressés.
  • Qualités et usage : Rustique jusqu’à -15 °C au moins. Pour tous sols ensoleillés.

'Pink Sprite' (hysope rose)

Hyssopus officinalis 'Pink Sprite' (hysope rose)
  • Caractères de la fleur : Fleurs rose pâle en épis de juillet à septembre.
  • Caractères de la plante : Arbuste nain de 0,60 de haut sur 1 m de large. Port étalé bas. Rameaux.
  • Qualités et usage : Rustique jusqu’à -15 °C au moins. Pour tous sols ensoleillés.

Semis et plantation d’hysope

Semis et plantation d’hysope

Où la planter ?

L'hysope tolère la mi-ombre mais se développe mieux en plein soleil. Elle peut se contenter d'un sol pauvre, calcaire ou rocailleux, mais il doit être bien drainé. En effet, un terrain où l'eau s'accumule lui sera fatal.

Évidemment, elle se développera mieux dans un sol riche humifère.

Vous pouvez également la cultiver en pot dans un substrat léger et drainé. Choisissez un pot assez grand et haut, l'hysope ayant un système racinaire développé.

Quand planter l'hysope ?

  • Pour des plants en conteneur, installez-les de préférence en automne (octobre).
  • Pour des semis de graines du commerce en place, opérez en début de printemps (avril-mai) ou en mars sous châssis.

Comment planter l'hysope

  • Pour des semis en place :
    • Semez en lignes espacées de 30 cm ou à la volée, sur un terrain préalablement préparé.
    • Semez sur une terre fine et bien nivelée au râteau, puis arrosez en pluie fine. Les graines germeront au bout de 15 jours environ.
  • Pour des semis sous châssis :
    • Recouvrez les graines d'un peu de terre fine.
    • Repiquez les plants en pleine terre lorsqu'ils atteindront environ 20 cm de hauteur.
  • Pour des plants en conteneur :
    • Espacez vos plants de 0,60 m environ.
    • Ajoutez du sable si votre terre n'est pas drainante.

Culture et entretien de l’hysope

Culture et entretien de l’hysope

La culture et l'entretien de l'hysope sont faciles :

  • Désherbez et paillez le sol entre les jeunes plants.
  • Arrosez-les régulièrement mais sans excès lors de leur croissance et en cas de sécheresse prolongée.
  • Vous pouvez apporter un peu de compost chaque printemps.
  • Renouvelez les plants au bout de 4 ans car ils s'épuisent rapidement, soit par division des touffes soit par nouveaux semis.
  • Si vous la taillez régulièrement, elle multipliera ses ramifications et donc le nombre de jeunes pousses plus tendres pour la consommation.
  • Si votre climat est très rude, rentrez vos pots pour l'hiver et installez-les dans une pièce fraîche non chauffée.

Taille de l’hysope

La taille de l’hysope n’est pas indispensable. Toutefois, vous pouvez l’effectuer pour augmenter la floraison ou le nombre de nouvelles sommités à récolter.

Quand tailler ?

Pour un usage uniquement décoratif ou pour multiplier les rameaux, vous pouvez tailler vos hysopes après la floraison en automne. À défaut, vous pouvez aussi intervenir en début de printemps.

Comment tailler ?

Supprimez au sécateur les rameaux encore verts qui ont déjà fleuri à quelques centimètres du vieux bois marron.

Maladies, nuisibles et parasites de l’hysope

L'hysope n'a pas de maladie connue mis à part la rouille. L'apparition de celle-ci est due le plus souvent à un arrosage excessif surtout en hiver. Elle peut donc facilement être prévenue en évitant ces arrosages intempestifs.

Récolte de l’hysope

Quand et comment récolter ?

Selon l’usage que l’on souhaite en faire, on récolte les feuilles ou les sommités fleuries.

  • Les feuilles fraîches se récoltent tout au long de leur présence.
  • Pour des feuilles à sécher, coupez les tiges avant la floraison.
  • Enfin, vous cueillerez les épis floraux au début de leur floraison de juillet à septembre.

La conservation de l’hysope

Les rameaux de feuilles et les épis floraux doivent être soigneusement séchés sur un tissu ou un tamis placé dans un local ventilé à l’abri du soleil et de la poussière. Ils seront ensuite stockés dans un sac en papier ou une boite hermétiquement fermée à l’abri de l’humidité et de la chaleur.

Pour lui garder toutes ses qualités, renouvelez votre stock chaque année.

Multiplication de l’hysope

Multiplication de l’hysope

Le moyen le plus simple et le plus rapide pour multiplier l'hysope est de diviser les vieilles souches. Mais vous pouvez également bouturer de jeunes rameaux ou refaire un nouveau semis.

Division

Divisez de préférence les touffes anciennes d'hysope à l'automne. À défaut, vous pouvez opérer au printemps.

  • Divisez les vieilles souches en plusieurs rameaux garnis de leurs racines.
  • Sélectionnez les plus beaux et replantez-les.
  • Au printemps, arrosez régulièrement le temps de la reprise.

Bouturage

Les boutures prendront mieux en fin de printemps, début d'été.

  • Cueillez des rameaux de 10 cm.
  • Supprimez les feuilles de la base et piquez-les dans un substrat drainé léger et humifère, à l'abri du plein soleil.
  • Maintenez le substrat juste humide jusqu'à la reprise.
  • Repiquez lorsqu'ils atteindront une vingtaine de centimètres.

Conseils écologiques

Plantez de l’hysope à proximité des arbres fruitiers. Elle ne nécessite pas de traitements ni d’apports d’eau importants et attire les insectes pollinisateurs car elle est très mellifère.

Un peu d’histoire…

L’hysope était connue par les civilisations anciennes (grecques, romaines…) et plus tard arabes ainsi qu’au Moyen-Âge pour ses vertus médicinales. Parallèlement, on lui a attribué un sens sacré (elle est citée dans l’Ancien Testament par exemple) et un rôle purificateur lors des rites mortuaires ou des épidémies.

Comme plante médicinale, on lui attribuait traditionnellement des propriétés digestives, diurétiques, anti rhumatismales et expectorantes mais aussi toniques et astringentes en usage cutané. En lotion, un infusé refroidi, elle était ainsi utilisée pour traiter l’acné du visage.

De nos jours, son huile essentielle (qui peut être toxique à doses élevées, ce qui explique qu’elle ne soit disponible à la vente qu’en pharmacie) rentre dans la composition de divers apéritifs ou toniques tels que le Vermouth et les eaux de mélisse. En art culinaire, elle est appréciée par certains pour relever le goût de sauces et salades, les variétés sauvages étant plus douces et plus parfumées. L’hysope ayant une saveur forte, n’utilisez que les jeunes feuilles situées à l’extrémité des rameaux, et en faible quantité. Quant aux épis de fleurs, ils accompagneront parfaitement l’assaisonnement d’une salade de tomates par exemple.

Attention : n’oubliez pas qu’à fortes doses cette plante peut être toxique.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides