Coronille

Coronille en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Coronille, Faux Baguenandier, Séné bâtard

  • Nom(s) latin(s)

    Coronilla, Hippocrepis

  • Famille

    Fabacées, Légumineuses

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre topiaire

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Semi-persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Haie Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les coronilles sont des arbustes buissonnants persistants ou semi-persistants, au port étalé appartenant à la grande famille des Fabacées (ex Légumineuses) et au genre Coronilla (ou Hippocrepis) qui compte une vingtaine d’espèces.

Leurs feuilles alternes vertes sont découpées en folioles obovales ou oblongues bien séparées (de 7 à 9 selon les espèces). Elles sont de couleur vert-bleuté chez les cultivars de coronilles glauques.

Les fleurs typiques de papilionacées sont regroupées en ombelles ou axillaires en tête de rameaux. Le plus souvent d’un jaune vif et parfumées, elles peuvent être tachées de pourpre ou carrément pourpres ou roses. Elles apparaissent dès les premiers beaux jours et peuvent refleurir en automne.

Les fruits sont des petites gousses allongées et segmentées entre les graines pouvant atteindre 6 à 10 cm chez Coronilla Emerus. Elles se divisent à maturité pour libérer en fin d’automne, début d’hiver, des graines toxiques.

Au jardin, vous pourrez les installer en bordures, sur des rocailles et des terrains en pente, mais aussi pour les variétés de petite taille dans des pots, des bacs ou jardinières. Les coronilles sont largement employées comme couvre-sols dans divers espaces publics (talus d’autoroute par exemple) comme en bordure de terrains privés.

La coronille des jardins est aussi utilisée en herboristerie pour ses propriétés diurétiques, purgatives et stimulantes pour le cœur.

Espèces et variétés de coronilles

Variétés de petite taille

Coronille naine (Coronilla minima)

Coronille Coronille naine ( Coronilla minima )
  • Caractères de la fleur : Fleurs jaunes
  • Caractères de la plante : Variété naine de 0,10 m de hauteur. Feuillage persistant.
  • Qualités et usage : Rustique jusqu’à -15 °C. Pour bac, jardinière.

Coronille bigarrée (Coronilla varia ou 'Crown Wetch')

Variétés de petite taille Coronille bigarrée (Coronilla varia ou 'Crown Wetch')
  • Caractères de la fleur : En ombelles, fleurs blanches, roses ou pourpres. De juillet à octobre
  • Caractères de la plante : Port érigé, étalé de 0,60 m sur 0,30 m. Feuillage semi-persistant.
  • Qualités et usage : Rustique jusqu’à -15 °C et +. À planter en rocaille, couvre-sol ou en bac ou jardinière.

Autres variétés

Coronille des jardins (Coronilla emerus)

Autres variétés Coronille des jardins (Coronilla emerus)
  • Caractères de la fleur : Fleurs jaune vif tachées de pourpre très abondantes. De mai à octobre.
  • Caractères de la plante : Feuillage léger semi-persistant. Jusqu’à 2 m de haut et de large.
  • Qualités et usage : Rustique jusqu’à -15, -20 °C. En massifs, rocailles jusqu’à 1 300 m d’altitude.

Coronille glauque (Coronilla valentina glauca)

Autres variétés Coronille glauque (Coronilla valentina glauca)
  • Caractères de la fleur : Grappes de fleurs jaune -vif parfumées d’avril à juin.
  • Caractères de la plante : Port compact et touffu. 1,5 m sur 1,5 m. Feuillage vert bleuté persistant.
  • Qualités et usage : Rustique jusqu’à -15 °C. Au soleil, mi-ombre. Adaptée au bord de mer, en isolé, en massif couvre-sol ou dans haies libres.

Coronille panachée (Coronilla valentina glauca 'Variegata')

Coronille panachée ( Coronilla valentina glauca  'Variegata')
  • Caractères de la fleur : Fleurs jaunes dès avril et jusqu’à septembre.
  • Caractères de la plante : Feuilles trifoliées panachées de blanc crème, persistantes.
  • Qualités et usage : Rustique jusqu’à -15 °C. Au soleil, mi-ombre.

Semis et plantation de la coronille

Semis et plantation de la coronille

Où la planter ?

Vous pourrez les planter en plein soleil comme à mi-ombre.

Elles s'adaptent à tous les types de sol bien drainés et secs. Des sols légers, calcaires et pauvres lui conviennent tout à fait.

Quand planter la coronille ?

  • En godets, plantez-les de préférence au printemps pour une bonne reprise. À défaut, faites-le en automne.
  • Pour des semis en extérieur, semez au printemps en pépinière pour un repiquage en place à l'automne.

Comment la planter ?

  • Préparez le terrain, désherbage et léger travail à faible profondeur à la serfouette par exemple puis, creusez à la pioche les trous de plantation.
  • Pour une haie, prévoyez un espacement suffisant (1 à 1,5 m pour la coronille des jardins).
  • Arrosez régulièrement durant le premier été qui suit lors d'une plantation de printemps.

Culture et entretien des coronilles

Culture et entretien des coronilles

Les coronilles, une fois installées, ne demandent pas de soins particuliers. Elles atteignent leur taille adulte au bout de 4 ans.

Vous pouvez procéder à une taille annuelle pour limiter la croissance, densifier les plants vers le pied ou maintenir une forme.

Taille des coronilles

Dans une haie libre ou en couvre-sol, la taille des coronilles n'est pas indispensable.

Les coronilles en général supportent bien la taille, sauf Coronilla varia glauca qui n'apprécie pas les tailles sévères.

Quand tailler ?

  • Taillez après la floraison, de fin juin à septembre selon les variétés, pour une taille de maintien de la forme.
  • Pour une taille de rajeunissement ou de formation, procédez en hiver de février à avril, avant la reprise de la végétation.

Comment tailler ?

Pour une taille de maintien de la forme : à la cisaille, raccourcissez les extrémités des rameaux. Cela évite la production de graines et densifie le feuillage.

Pour une taille de rajeunissement : rabattez les coronilles presque jusqu'au pied au sécateur. Cela densifie les plants trop dégarnis du pied.

Bon à savoir : les coronilles se prêtent très bien à l'art topiaire, notamment en haie ou en boule.

Maladies, nuisibles et parasites des coronilles

Les coronilles sont rustiques et résistent bien aux maladies ainsi qu’à la sécheresse. Elles ne craignent qu’un excès d’humidité.

Récolte des coronilles

On ne récolte habituellement pas les coronilles, sauf pour récupérer des graines ou constituer des bouquets.

Multiplication des coronilles

Multiplication des coronilles

La coronille se multiplie par semis naturel (pour cela il ne faut pas tailler juste après la fructification), par semis de graines récoltées, par bouturage ou par division de leur rhizome en prélèvement des rejets.

Semis

Les fruits ou siliques sont mûrs en fin d'automne.

  • Prélevez les graines dès le début de leur ouverture.
  • Semez vos graines en pépinière en début d'hiver en les protégeant des prédateurs. Ou conservez-les au réfrigérateur (4 °C) pour vernalisation (ou stratification) jusqu'au début du printemps où vous pourrez les semer en pépinière ou sur place.

Bouturage

Vous pouvez essayer le bouturage en début d'été sur des rameaux non florifères, à l'étouffée sous un sac plastique transparent (sac à congélation par exemple).

Division

Pour le prélèvement de rejets, opérez en automne. Séparez-les du pied mère en automne et repiquez-les à l'automne suivant.

Conseils écologiques

Dans les régions chaudes, cultivez la coronille mariée avec d'autres arbustes vivaces adaptés à ces climats : romarin, cistes



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides