Freesia

Freesia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Freesia, Muguet du Cap

  • Nom(s) latin(s)

    Freesia

  • Famille

    Iridacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    0,10 à 0,15 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    25 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le freesia appartient à la famille des Iridacées. Originaire d'Afrique du Sud (Cap de Bonne-Espérance), il est désormais le résultat de nombreuses hybridations. Il est couramment appelé freesia et parfois muguet du Cap.

C'est une plante vivace bulbeuse à corme (sa partie souterraine se nomme cormus), aux feuilles caduques d'un beau vert tendre, de forme étroite et longue, disposées en éventail. Les fleurs s'épanouissent en petits épis dressés, au sommet de tiges fines et arquées. Leurs corolles bien parfumées, aux nombreux coloris (jaune, blanc, orange, rouge, rose, bleu, lilas) sont disposées en entonnoir ou cloche et font entre 3 et 5 cm de longueur. Certaines variétés présentent des fleurs doubles, mais moins parfumées. La hampe florale se coude à 90° sur la tige à partir de la première fleur.

La plante n'est pas vraiment rustique, mais elle peut résister plusieurs années dans des régions abritées. Elle aime les hivers secs et les faibles gelées, les étés bien chauds avec de la pluie. En général, les bulbes plantés ne fleurissent que la première saison. La floraison a lieu l'été pour des bulbes plantés à l'extérieur au mois d'avril, au printemps pour des plantations réalisées fin août et en septembre ou encore de janvier à avril pour une culture sous abri réalisée du mois d'août au mois de décembre.

Le freesia se cultive en pleine terre et en pots, en extérieur, en intérieur ou en serre. Il est beaucoup utilisé en bouquets, mais aussi cultivé en pots, en jardinières, en plates-bandes, en massifs et en rocailles.

Le freesia fait partie des 10 fleurs les plus parfumées avec le chèvrefeuille, le gardénia, la glycine, la jacinthe, le jasmin officinal, la lavande, le lilas, le lis et la rose. Il est beaucoup utilisé en parfumerie. Son parfum à la fois suave et sucré, rappelant le jasmin et la fleur d'oranger, sert de note de cœur à des parfums devenus célèbres. Les variétés blanches ou jaunes sont les plus parfumées.

Espèces et variétés de freesias

Le genre Freesia comprend désormais une quinzaine d’espèces, mais ce sont les très nombreux hybrides horticoles (issus pour la plupart de Freesia refracta) que l’on cultive le plus fréquemment.

Le tableau ci-dessous présente quelques hybrides aux couleurs de fleurs variées ainsi que les espèces botaniques les plus courantes. Celles-ci sont souvent plus petites que les espèces hybrides. Elles se naturalisent facilement par semis spontanés.

Freesia grandiflora

Espèce type

Freesia Espèce type
  • Fleurs : Rouge. Floraison en été et à l’automne.
  • Hauteur : Atteint 0,45 m.
  • Qualités : Grande taille.

Freesia x hybrida ou x kewensis

Espèce type

Freesia Espèce type
  • Fleurs : De couleurs très variées. Floraison en avril et mai ou de juillet à septembre.
  • Hauteur : Entre 0,20 m et 0,40 m. Le 'Maximal' proposé pour la vente en bouquet, est une variété géante, venant souvent de Hollande.
  • Qualités : Il existe énormément d’hybrides créés. Certains hybrides ont des fleurs doubles, très décoratives.

'Aurore'

Freesia 'Aurore'
  • Fleurs : Bouton d’or à gorge jaune clair.
  • Hauteur : --
  • Qualités : --

'Ballerina'

Freesia 'Ballerina'
  • Fleurs : Fleurs blanches.
  • Hauteur : --
  • Qualités : --

'Blue Bayou'

Freesia 'Blue Bayou'
  • Fleurs : Fleurs bleu-mauve.
  • Hauteur : --
  • Qualités : --

'Blue Heaven'

Freesia 'Blue Heaven'
  • Fleurs : Fleurs bleu-violet à gorge jaune.
  • Hauteur : --
  • Qualités : --

'Buttercup'

Freesia 'Buttercup'
  • Fleurs : Fleurs jaune vif.
  • Hauteur : --
  • Qualités : --

'Céleste'

Freesia 'Céleste'
  • Fleurs : Fleurs bleu lilas à gorge bleu clair.
  • Hauteur : --
  • Qualités : --

'Élan'

Freesia 'Élan'
  • Fleurs : Fleurs violettes à gorge blanche.
  • Hauteur : --
  • Qualités : --

'Leitchlinii'

Freesia 'Leitchlinii'
  • Fleurs : Fleurs jaune poussin avec des tâches jaune vif.
  • Hauteur : --
  • Qualités : --

'Madame Curie'

Freesia 'Madame Curie'
  • Fleurs : Fleurs rouges.
  • Hauteur : --
  • Qualités : --

'Margaret'

Freesia 'Margaret'
  • Fleurs : Fleurs rose pourpre.
  • Hauteur : --
  • Qualités : --

'Red Line'

Freesia x hybrida ou x kewensis 'Red Line'
  • Fleurs : Fleurs rouge-orangé à gorge jaune.
  • Hauteur : --
  • Qualités : --

'Rosalind'

Freesia x hybrida ou x kewensis 'Rosalind'
  • Fleurs : Fleurs roses à gorge jaune.
  • Hauteur : --
  • Qualités : --

'Super Émeraude'

Freesia 'Super Émeraude'
  • Fleurs : Fleurs aux couleurs pastels.
  • Hauteur : --
  • Qualités : --

Freesia laxa

Espèce type

Freesia Espèce type
  • Fleurs : Rouge-rosé avec des taches pourpres sur la base des 3 pétales inférieurs. Floraison au printemps.
  • Hauteur : Entre 0,15 m et 0,40 m.
  • Qualités : Appelée faux freesia. Espèce qui s’est naturalisée dans le sud de la France.

'Joan Evans'

Freesia 'Joan Evans'
  • Fleurs : Fleurs blanches avec des taches rouge foncé sur la base des 3 pétales inférieurs.
  • Hauteur : --
  • Qualités : --

'Alba'

Freesia 'Alba'
  • Fleurs : Fleurs blanches.
  • Hauteur : --
  • Qualités : --

'Azura'

Freesia 'Azura'
  • Fleurs : Fleurs bleu mauve avec des taches violet foncé sur la base des 3 pétales inférieurs.
  • Hauteur : --
  • Qualités : --

Freesia refracta

Espèce type

Freesia Espèce type
  • Fleurs : Jaune-vert, jaune-blanc. Floraison au printemps.
  • Hauteur : Atteint 0,5 m.
  • Qualités : Floraison très parfumée. Espèce très utilisée pour l’hybridation.

Freesia viridis

Espèce type

Freesia Espèce type
  • Fleurs : Vertes. Floraison en février et mars.
  • Hauteur : Atteint 0,3 m.
  • Qualités : Floraison très précoce.

Semis et plantation de freesia

Semis et plantation de freesia

Où le planter ?

Le freesia aime les sols sableux, légers, bien drainés, pas trop riches et frais.

Il apprécie les endroits chauds et ensoleillés, mais peut être planté aussi à la mi-ombre. Évitez toutefois de lui imposer le plein soleil, parfois brûlant, du milieu de journée.

Pour une culture en pot, choisissez un endroit bien clair, aéré et frais. Attention aux pièces surchauffées.

Quand planter le freesia ?

Préférez les mois d'avril et mai pour une plantation de freesias en pleine terre, l'automne pour une plantation en pot et août à décembre pour une culture sous abri.

Bon à savoir : si votre climat est très doux, vous pouvez planter les bulbes à l'extérieur en août et septembre et les laisser en place.

Comment le planter en pleine terre ?

Utilisez un plantoir à bulbes, notamment si vous effectuez de nombreuses plantations pour un massif. Ne plantez pas trop profond. Pensez à marquer vos zones de plantations, pour éviter de marcher dessus ou de passer la tondeuse.

N'hésitez pas à mélanger les couleurs de freesias pour obtenir un effet lumineux et décoratif.

  • Préparez l'espace de plantation en labourant la terre pour qu'elle devienne meuble. Éliminez les mauvaises herbes, les racines et les cailloux.
  • Creusez un trou plat d'environ 3 cm à 5 cm de profondeur et de largeur.
  • Ajoutez un lit de gravillons, si votre terre est lourde, pour faciliter le drainage.
  • Disposez le bulbe, avec la pointe dirigée vers le haut.
  • Recouvrez d'une couche de terre, tassez bien autour.
  • Arrosez sans détremper le sol.

Conseil : laissez entre 5 et 10 cm de distance entre les bulbes. Pour constituer un beau massif, prévoyez des groupes d'une bonne cinquantaine de bulbes.

Comment planter le freesia en pot ?

Plantation en pot :

  • Préparez le mélange composé de 1/3 de terreau de feuilles, 1/3 de terre de jardin et 1/3 de sable.
  • Placez vos bulbes à environ 5 cm de profondeur.
  • Recouvrez avec le reste de mélange et tassez bien.
  • Arrosez.
  • Maintenez votre pot à l'extérieur plusieurs semaines, puis rentrez-le autour de mi-octobre et laissez-le à la température moyenne d'une pièce.

Conseil : pour un pot de 15 cm de diamètre, placez entre 6 et 8 bulbes.

Plantation en pot sous abri :

  • Préparez le mélange adapté.
  • Placez vos bulbes à 5 cm environ de profondeur.
  • Recouvrez avec le reste de mélange et ajoutez une couche de 2 cm d'épaisseur de tourbe fine.
  • Arrosez.
  • Placez vos pots en serre ou sous châssis, à une température ne descendant pas en dessous de 5 °C.

Note : si vous démarrez vos plantations à l'extérieur en été, vous pouvez les placer à l'extérieur puis les mettre sous abri à partir d'octobre.

Culture et entretien du freesia

Culture et entretien du freesia

Arrosez modérément mais régulièrement le freesia. Il n'aime pas l'humidité qui fait pourrir son bulbe, mais ne doit pas manquer d'eau pour autant. Intensifiez les arrosages dès que les boutons floraux apparaissent. Diminuez les arrosages lorsque les fleurs se fanent, puis laissez sécher complètement.

Faites un apport d'engrais liquide pour bulbes ou pour plantes fleuries tous les 15 jours, dès que les boutons floraux apparaissent et tant que les feuilles restent vertes.

Tuteurez si nécessaire les variétés hautes avec du raphia et des petites tiges de bois, lorsque la végétation apparaît.

Le freesia ne résiste pas aux gelées :

  • Dans les régions au climat très doux, laissez vos bulbes en terre avec un paillage de protection et déplacez vos pots près d'un mur pour les abriter un peu.
  • Dans les autres régions, fin octobre rentrez vos pots avant les gelées ou déterrez les bulbes de pleine terre, lorsque le feuillage est totalement sec. Nettoyez-les, détachez les petits bourgeons qui se sont formés sur le côté des bulbes (caïeux) et placez-les dans un endroit sec, à l'abri des gelées en attendant la prochaine plantation.

Bon à savoir : la floraison des bulbes laissés en terre sera plus précoce (avril et mai).

Taille du freesia

Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure. Si vous souhaitez récolter des graines, laissez en place 1 ou 2 hampes florales.

Coupez le feuillage lorsqu’il est devenu bien jaune.

Maladies, nuisibles et parasites

Le freesia est plutôt résistant, en dehors des gelées et de l'excès d'humidité qui lui nuisent.

Il peut néanmoins être sujet à certaines maladies :

  • Fusariose : dessèchement des feuilles et des racines, cormus abîmés.
    • Détruisez les bulbes atteints.
    • Nettoyez bien les pots avant chaque plantation et ajoutez du compost stérilisé.
  • Pourriture grise : taches grisâtres sur les feuilles et les fleurs. Éliminez les parties atteintes.

Il peut également subir les attaques de nuisibles :

  • Araignées rouges, notamment pour la culture en serre. Arrosez régulièrement et sans excès.
  • Pucerons, sur les feuilles et les tiges. Vaporisez du pyrèthre ou lâchez quelques coccinelles.
  • Escargots et les limaces, qui peuvent dévorer les jeunes plants. Pour les éloigner, répandez de la cendre autour de vos plants ou placez des petits tas de feuilles ou de tuiles qui vous permettront de les collecter.

Multiplication du freesia

Multiplication du freesia

Le freesia se multiplie par division des caïeux et par semis, en automne. Le semis est assez difficile à réussir, car beaucoup de plants ne prennent pas après leur repiquage.

Divisions des caïeux

Les caïeux sont les petits bourgeons qui se sont formés sur le côté des bulbes. Vous pouvez les récupérer en déterrant les bulbes après la floraison. Procédez comme pour la culture des bulbes.

Les caïeux doivent en majorité donner des fleurs dès l'année suivante.

Semis

  • Faites tremper les graines 24 heures, car elles sont très fermes, et enlevez leur enveloppe.
  • Préparez un pot de 12 cm de diamètre, une terrine ou une caissette à semis avec du terreau à semis.
  • Semez très clair.
  • Lorsque les plantules apparaissent, éclaircissez en laissant 5 plantules par pot ou un espace de 5 cm entre chaque plantule dans les caissettes et les terrines. Évitez le repiquage intermédiaire.
  • Sortez ensuite le contenant utilisé à la mi-ombre.
  • Pensez à arroser régulièrement.
  • En automne, déterrez les bulbes et abritez-les dans un endroit frais et sec.
  • Cultivez ensuite normalement.

Conseils écologiques

Pour que le freesia dure longtemps en vase (1 à 2 semaines), coupez les tiges de façon oblique, mettez de l'eau tiède, à laquelle vous pourrez ajouter un peu de solution conservatrice pour fleurs coupées. Changez souvent l'eau.

Le freesia se marie bien avec d'autres plantes bulbeuses comme les crocus, les dahlias, les fleurs-ananas (eucomis), les glaïeuls, les jacinthes du Cap ou les jonquilles. Par contre, il ne supporte pas le gaz d'éthylène, fortement présent dans les fruits quand ils mûrissent. Évitez-lui leur voisinage.

Le freesia peut être forcé pour qu'il fleurisse pendant les fêtes de décembre et pendant l'hiver.

Un peu d’histoire…

Le nom du freesia fut donné au 19e siècle par le botaniste et pharmacien danois Christian Friedrich Ecklon en l’honneur d’un ami médecin allemand nommé Freese.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides