Cèdre

Cèdre en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Cèdre

  • Nom(s) latin(s)

    Cedrus

  • Famille

    Pinacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Conifère ou résineux

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Arrondi, en boule ou ovale
    Conique ou pyramidal
    Pleureur ou tombant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 10 m et +
  • Largeur à maturité

    3 à 20 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente Normale Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Greffe
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol sec

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Dans leurs milieux naturels, les cèdres du genre Cedrus sont, sauf pour celui de Chypre, de grands arbres à feuillage persistant et au port caractéristique. Âgés, ils prennent un port déployé de parasol au sommet, particulièrement pour le cèdre du Liban et de l'Atlas. Seul le cèdre de L'Himalaya conserve un port pyramidal.

Dans des conditions favorables, ils peuvent vivre plusieurs siècles et on connaît même quelques cèdres du Liban plurimillénaires. Ils peuvent atteindre couramment des tailles de 20 à 60 m pour les plus hauts selon les espèces. En Europe, ils ont des tailles plus modestes de 20 à 30 m.

Leurs branches étagées s'étalent horizontalement ou légèrement ascendantes (sauf pour les variétés pleureuses). Les feuilles sont des aiguilles assez courtes regroupées en rosettes denses sur des rameaux assez courts, garnissant entièrement les branches pour les cèdres du Liban et de Chypre. Chez le cèdre de l'Atlas, elles sont vert-bleuté et longues de 3 cm. Sur les jeunes pousses, elles sont solitaires mais se regroupent en bouquets sur les rameaux dès la deuxième année.

Les fruits sont des cônes dressés, femelles et mâles, portés par un même arbre (espèces monoïques). Les fleurs mâles réunies en chatons aux extrémités des branches libèrent leurs pollens dès octobre. Les fleurs femelles apparaissent uniquement en sommet de l'arbre en gros cônes verts-pourpres dressés d'environ 10 cm. Ils deviennent ensuite bruns et libèrent leurs graines sur plusieurs mois au bout de 2 ans en s'écaillant. Les graines sont petites, triangulaires et brunes mesurant entre 5 mm et 1 cm de longueur.

Arbre d'ornement majestueux, le cèdre est mis en valeur par une situation isolée au centre d'un vaste espace. Mais son port spectaculaire et sa longévité en font aussi un sujet de culture passionnant et apprécié par les amateurs de bonsaï.

Outre son usage décoratif, le cèdre a très tôt été utilisé dans la construction des édifices religieux pour leur symbolique et l'imputrescibilité de leur bois qui lui permet de défier le temps. D'où l'usage de ce bois également en construction navale ou en bois de charpente, en ébénisterie ainsi qu'en artisanat et bien sûr en bois de chauffage.

Le bois odorant du cèdre et sa résine ont eu un usage médicinal exploitant leurs vertus diurétiques, antiseptiques et sudorifiques sous diverses formes (huile essentielle, alcoolat, etc.). Pour la parfumerie, on extrait du bois odorant et des aiguilles une huile essentielle et une résine. Les aiguilles ont aussi servi à nourrir les animaux tels que les chèvres.

En France, le cèdre de l'Atlas a été largement employé au milieu du XIXe siècle pour reboiser certaines crêtes et pentes du Lubéron, du Ventoux, de l'Aigoual, du Lauragais, où ils constituent aujourd'hui des peuplements remarquablement bien adaptés.

Attention : les Anglo-saxons et les Canadiens appellent également communément cèdre différents autres conifères tels que des thuyas, des junipérus et certains cyprès.

Espèces et variétés de cèdres

Il existe 4 espèces de cèdres :

  • le cèdre du Liban (Cedrus libani), le premier planté dans les parcs d’Europe ;
  • le cèdre de Chypre (Cedrus brevifolia) variante plus petite du précédent ;
  • le cèdre de l’Atlas (Cedrus atlantica) venu d’Afrique du Nord ;
  • le cèdre de l’Himalaya (Cedrus deodara) aux rameaux tombants et à la flèche inclinée, le plus planté actuellement dans les jardins. Poussant naturellement entre 1 500 et 3 000 m d’altitude, il est cependant sensible aux gelées tardives.

À partir de ces 4 espèces ont été créés de nombreux cultivars qui se différencient par leur taille adulte, la couleur de leur feuillage et leur port. Voici notre sélection.

Cèdres nains ou rampants

Cedrus libani 'Nana'

Cèdres nains ou rampants Cedrus libani 'Nana'
  • Caractères du feuillage : Feuillage vert-bleuté, regroupé en rosette.
  • Caractères de l’arbre : Port globuleux irrégulier, semi-pleureur. Croissance lente (1 m en 10 ans) de 0,60 m jusqu’à 3 m de haut.
  • Qualités et usage : Rustique jusqu’à -18 °C. En isolé pour petit jardin, massif, rocaille, bac ou terrasse.

Cedrus deodara 'Siver Mist'

Cèdre  Cedrus deodara  'Siver Mist'
  • Caractères du feuillage : Aiguilles blanc-argenté et vert tendre.
  • Caractères de l’arbre : Port conique et pendant. Croissance rapide.
  • Qualités et usage : Craint la pollution. À planter en isolé.

Cedrus deodara 'Feeling Blue'

Cèdre  Cedrus deodara  'Feeling Blue'
  • Caractères du feuillage : Feuillage bleu intense magnifique avec reflets argentés.
  • Caractères de l’arbre : Port rampant et étalé par branches souples et rameaux arqués, jusqu’à 3 m de diamètre.
  • Qualités et usage : Rustique jusqu’à -18 °C. À planter en isolé, en massif, en rocaille. Excellent couvre-sol.

Cedrus libani 'Sargentii'

Cèdre  Cedrus libani  'Sargentii'
  • Caractères du feuillage : Feuillage bleu-vert.
  • Caractères de l’arbre : Port pleureur et rampant. Nain 1,5 m de hauteur, sur 2 à 3 m de large, branches retombantes et rampantes.
  • Qualités et usage : Rustique jusqu’à -15 °C. En solitaire ou en rocaille, bac ou terrasse.

Cèdres de petite taille

Cedrus atlantica 'Aurea'

Cèdres de petite taille Cedrus atlantica 'Aurea'
  • Caractères du feuillage : Variété à aiguilles encore plus courtes, légèrement bleutées. Extrémités des pousses jaune lumineux.
  • Caractères de l’arbre : Variété plus petite de 10 à 12 m de haut sur 5 à 6 de large. Port élancé, pousse lentement.
  • Qualités et usage : Rustique jusqu’à -23 °C. À planter en isolé.

Cedrus doedara 'Golden'

Cèdre  Cedrus doedara  'Golden'
  • Caractères du feuillage : Variété au feuillage vert-jaune.
  • Caractères de l’arbre : Port élancé. Variété plus petite de 10 à 12 m de haut sur 5 à 7 de large.
  • Qualités et usage : Rustique jusqu’à -17 °C.

Cedrus atlantica 'Fastigiata'

Cèdre  Cedrus atlantica  'Fastigiata'
  • Caractères du feuillage : Feuillage vert-bleuté.
  • Caractères de l’arbre : Variété à port pyramidal serré. Croissance lente. De 10 à 12 m de haut sur 3 à 4 m de large.
  • Qualités et usage : Rustique jusqu’à -23 °C. À planter en isolé.

Cèdre de Chypre (Cedrus brevifolia)

Cèdre Cèdre de Chypre ( Cedrus brevifolia )
  • Caractères du feuillage : Aiguilles plus courtes que celles du cèdre du Liban.
  • Caractères de l’arbre : Port désordonné et hirsute. Jusqu’à 10 m de haut.
  • Qualités et usage : Rustique jusqu’à -17 °C. À planter en isolé.

Cèdres de taille moyenne

Cedrus doedara 'Aurea'

Cèdres de taille moyenne Cedrus doedara 'Aurea'
  • Caractères du feuillage : Variété aux jeunes pousses jaune lumineux.
  • Caractères de l’arbre : Port élancé léger, branchu à la base. De 20 à 25 m de haut sur 10 à 12 m de large.
  • Qualités et usage : Rustique jusqu’à -17 °C. À planter en isolé.

Cedrus Atlantica 'Glauca'

Cèdres de taille moyenne Cedrus Atlantica 'Glauca'
  • Caractères du feuillage : Aiguilles très bleues lors de la pousse.
  • Caractères de l’arbre : Variété remarquable, large et au port élancé de 20 à 25 m de haut sur 10 à 12 m de large.
  • Qualités et usage : Rustique jusqu’à -23 °C. À planter en groupe ou isolé.

Cèdres de grande taille

Cèdre vert de l’Himalaya (Cedrus doedara)

Cèdres de grande taille Cèdre vert de l’Himalaya (Cedrus doedara)
  • Caractères du feuillage : Branches horizontales et retombantes. Aiguilles fines et souples.
  • Caractères de l’arbre : Port élancé et léger de 25 à 40 m de haut sur 10 à 12 de large. Flèche inclinée, branches un peu retombantes. Croissance rapide (10 m en 10 ans) plus rapide que pour C. atlantica.
  • Qualités et usage : Rustique jusqu’à -17 °C. Sensible aux gelées tardives. À planter en isolé ou en allées majestueuses.

Cèdre vert de l’Atlas (Cedrus atlantica)

Cèdres de grande taille Cèdre vert de l’Atlas (Cedrus atlantica)
  • Caractères du feuillage : Aiguilles vertes courtes.
  • Caractères de l’arbre : Port élancé croissance lente, s’élargit avec l’âge. De 30 à 40 m de haut sur 12 à 17 de large.
  • Qualités et usage : Rustique jusqu’à -23 °C. En groupe ou en isolé.

Cèdre du Liban (Cedrus libani)

Cèdres de grande taille Cèdre du Liban (Cedrus libani)
  • Caractères du feuillage : Aiguilles vert-bleuté, courtes
  • Caractères de l’arbre : Port en gigantesque parasol. Croissance plutôt rapide jusqu’à 20 à 30 m de haut sur 10 à 12 m de large.
  • Qualités et usage : Rustique jusqu’à -17 °C. À planter en isolé.

Cèdres pleureurs

Cedrus atlantica 'Pendula'

Cèdres pleureurs Cedrus atlantica 'Pendula'
  • Caractères du feuillage : Feuillage vert.
  • Caractères de l’arbre : Port beaucoup plus large que haut, variable pouvant se tuteurer ou se palisser. De 3 à 4 m de haut sur 8 à 10 de large.
  • Qualités et usage : Rustique jusqu’à -23 °C. À planter en isolé.

Cedrus atlantica 'Glauca Pendula'

Cèdre  Cedrus atlantica  'Glauca Pendula'
  • Caractères du feuillage : Feuillage bleu.
  • Caractères de l’arbre : Port étalé et pleureur. Variété de plus petite taille de 2 à 3 m de haut sur 6 à 8 m de large.
  • Qualités et usage : Rustique jusqu’à -23 °C. À planter en isolé.

Semis et plantation du cèdre

Semis et plantation du cèdre

Où le planter ?

Le cèdre du Liban est très peu exigeant quant à ses conditions de culture. Il s'adapte aux sols neutres ou calcaires mais se développe mieux sur des terrains acides. Une exposition ensoleillée, mais pas plein sud, lui conviendra. Il a besoin de lumière pour bien se développer.

Le cèdre de l'Atlas également n'a pas d'exigences particulières. Il se développera plus rapidement dans un sol frais bien drainé. Il supporte la pollution et la sécheresse mais craint une exposition au vent.

Le cèdre de l'Himalaya a besoin d'humidité l'été et de sécheresse l'hiver. Comme les autres espèces, il aime les sols drainés et profonds.

Pour choisir l'emplacement d'un cèdre, tenez compte de sa taille adulte prévisible. En allée, prévoir au minimum 7 à 10 m.

Quand planter le cèdre ?

  • En conteneur, vous pouvez le planter toute l'année (hors périodes de gel), de préférence à partir de mars au printemps ou d'octobre en automne.
  • Les semis se réalisent en automne en pépinière froide ou au printemps après stratification ou vernalisation des graines.

Comment le planter ?

  • Creusez un trou de 2 à 3 fois le volume du conteneur.
  • Placez en fond de trou une bonne couche de graviers grossiers ou de petites pierres et comblez autour de la motte avec un mélange de terre ou de terreau décomposé et de sable ou graviers grossiers.
  • N'oubliez surtout pas de le tuteurer d'autant plus solidement que le plant mis en terre sera grand. Tuteurage simple ou multiple.

Comment semer le cèdre ?

Semez en fin d'automne une dizaine de graines (au minimum, car il n'y a qu'environ 30 % de réussite) en extérieur dans un conteneur, protégées par un grillage fin, puis éclaircissez-les dès leur levée au printemps pour n'en conserver que les 3 ou 4 plus robustes.

Vous pouvez aussi vernaliser (les soumettre à l'action du froid) ces graines au frigo pendant 1 mois ou 2 puis les semer au début du printemps dans un container comme décrit ci-dessus. Vous devrez au préalable les faire tremper 24 h dans de l'eau froide ou juste tiède.

Vous pourrez ensuite sélectionner un petit plant à l'automne suivant, après élimination des autres, pour mise en place définitive.

Culture et entretien des cèdres

Culture et entretien des cèdres

Les cèdres ne nécessitent que peu d'entretien ou de soins :

  • Amendez le sol à la sortie de l'hiver et arrosez en été les 2 premières années suivant la plantation.
  • Installez une protection (filet, grillage) contre les lapins et autres rongeurs, les premières années.

Taille des cèdres

Il n'est pas nécessaire de tailler régulièrement un cèdre. En cas de dégâts importants sur la ramure, ce qui n'est pas rare (tempête, chute abondante de neige), vous pourrez toutefois pratiquer une taille de réparation de la forme en supprimant le moignon au ras du tronc.

Conseil : ne taillez pas plus de 10 à 15 % de la ramure totale. Utilisez des outils propres et désinfectés. Enfin, n'intervenez pas en dehors de l'hiver.

Maladies, nuisibles et parasites des cèdres

Les cèdres peuvent subir des attaques de chenilles processionnaires lorsque celles-ci sont en surnombre sur des pins voisins.

Les pucerons noirs peuvent infester les jeunes rameaux de sujets affaiblis. Les rameaux atteints vers mai-juin, se dessèchent et perdent leurs aiguilles.

Quelques rares attaques d'armillaire peuvent avoir lieu lors d'étés très secs.

Enfin, le cèdre bleu de l'Atlas peut être la proie d'araignées rouges microscopiques entraînant de petites taches blanches sur les aiguilles qui ne tardent pas à chuter.

D'une façon générale, intervenez dès les premiers signes d'attaque. N'attendez pas qu'elle s'étende et devienne ainsi plus difficile à éradiquer. Privilégiez les traitements préservant l'environnement.

Multiplication des cèdres

Multiplication des cèdres

Par semis

La multiplication de toutes les espèces de cèdres se fait surtout par semis de graines récoltées dans les cônes femelles âgés de 2 ans au moins, sauf pour certains cultivars où il est nécessaire de pratiquer une greffe pour retrouver l'exacte réplique du plant mère. Cependant, certaines variétés glauques peuvent se reproduire fidèlement par semis.

Les semis se font en fin d'automne ou au printemps après stratification ou vernalisation des graines.

Récoltez les graines lorsque les cônes sont marron au bout de 2 et 3 ans et qu'ils commencent à s'écailler. Les graines de cèdre se conservent à l'abri de la lumière et au sec pendant 2 ans. Vous avez aussi la possibilité de les conserver au frigo vers 4 °C pour qu'elles soient prêtes à l'emploi.

Par greffe

Les greffes se pratiquent à diverses époques avec pour greffon un rameau de l'année et en choisissant comme porte-greffe aussi bien un cèdre du Liban, de l'Atlas ou de l'Himalaya.

En février ou septembre, pour une greffe en fente de côté, ou d'août à octobre, pour une greffe par placage latéral.

Note : Cedrus libani 'Glauca' est un cas particulier qui doit se greffer de préférence sur un cèdre de l'Himalaya.

Conseils écologiques

Contre les pucerons, les coccinelles sont de précieux alliés ! De façon générale, il est bon de compter sur les prédateurs naturels des nuisibles plutôt que d'utiliser des traitements chimiques.

Par Pascaline FERLIN-VINCENS

Un peu d’histoire…

Historiquement, la symbolique et la mythologie du cèdre sont associées au cèdre du Liban. C’est donc en Mésopotamie et en Égypte qu’il est d’abord évoqué comme protecteur des démons ou utilisé pour fabriquer les portes des temples. Il était utilisé également au cours des embaumements.

Plus tard, il est également évoqué dans la Bible puis dans le Coran. Il a une aura d’arbre sacré pour les 3 religions monothéistes.

Pour les Libanais, il symbolise l’espoir, la mémoire et la liberté. Il est l’emblème du Liban et se trouve représenté sur son drapeau.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides