Tanaisie

Tanaisie en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Tanaisie, Barbotine, Herbe aux vers

  • Nom(s) latin(s)

    Tanacetum vulgare

  • Famille

    Astéracées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante comestible ▶ Plante à tisane

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 1,50 m
  • Largeur à maturité

    0,30 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Anti-insectes Certaines plantes ont des vertus répulsives contre des nuisibles ou, au contraire, protègent d'autres plantes en attirant les nuisibles.
    Anti-moustiques : À planter près de vos lieux de vie (terrasse, pergola, table ou jeux de jardin…) pour écarter les moustiques.
    Anti-pucerons : À planter près de vos fleurs fragiles pour les protéger.
    Anti-mouches, anti-limaces et anti-doryphores : À planter à proximité de votre potager pour le protéger. (Les plantes anti-mouches servent à lutter contre des mouches spécifiques qui attaquent les légumes.)

    Moustiques
    Limaces
    Doryphore
    Mouches
  • Densité

    5 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Verger Prairie Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Originaire d'Europe, la tanaisie commune (Tanacetum vulgare) fait partie de la famille des Astéracées et du genre Tanacetum, proche des chrysanthèmes et des achillées. Elle pousse à l'état sauvage sur les terrains incultes, les bords de chemins et de rivières, dans toute la France.

La tanaisie est une plante vivace vigoureuse, à tiges dressées formant une touffe dense qui s'étale grâce à ses rhizomes traçants, ce qui en fait une plante précieuse pour garnir rapidement des surfaces importantes. Elle est rustique et supporte le calcaire.

Le feuillage caduc vert foncé, profondément découpé comme celui d'une fougère, est fortement aromatique, dégageant une odeur balsamique, boisée, camphrée. Il en émerge des tiges florales qui peuvent atteindre 1,50 m de haut, surmontées en été d'inflorescences en corymbe composées de fleurs en tube jaune d'or dépourvues de ligules, ressemblant à une marguerite sans pétales. La floraison est elle aussi fortement odorante.

Outre la touche décorative qu'elle apporte au jardin, la tanaisie contient des principes actifs odorants qui sont répulsifs pour de nombreux insectes. Elle est ainsi censée éloigner les fourmis, les mites, les puces, les tiques et les punaises. On emploie la plante entière séchée soit en petits bouquets, soit en sachets placés dans les niches des chiens ou les paniers des chats, pour les débarrasser de leurs puces, ou dans les armoires, contre les mites.

Cultivée et utilisée depuis fort longtemps comme plante médicinale par les moines, elle entre dans la composition de la Chartreuse et on fabriquait autrefois du vin avec ses feuilles pour faciliter la digestion.

Les feuilles peuvent aussi être utilisées comme condiment.
 Quelques fragments permettent de parfumer desserts, gâteaux, liqueurs, crèmes.
Utilisée à petite dose, elle donne une touche originale aux salades, sauces ou encore aux viandes braisées. Les Anglais parfument traditionnellement le pudding de Pâques avec de la tanaisie.

Autrefois, elle était très prisée pour ses propriétés vermifuges, contre les oxyures et les ascarides. Un de ses surnoms est d'ailleurs « l'herbe aux vers ».

Attention : à très forte dose, les fleurs sont toxiques par ingestion (provoquant avortement et convulsions). Mieux vaut éviter de les consommer ou ne le faire que sur prescription médicale.

Espèces et variétés de tanaisies

Tanaisie commune (Tanacetum vulgare)

Espèce type

Tanaisie commune (Tanacetum vulgare) Espèce type
  • Caractères de la fleur : Capitules de petites fleurs tubulaires jaune d’or, de 0,7 à 1,2 cm de diamètre, groupées en larges corymbes odorants. Floraison de juillet à septembre.
  • Caractères de la plante : Touffe érigée de 0,50 à 1,50 m. Feuilles caduques profondément divisées vert foncé, dégageant un parfum aromatique.
  • Qualités : Belle fleur à couper, pour bouquets frais ou secs. Les feuilles ont une saveur un peu amère et légèrement citronnée.

Tanaisie crispée (Tanacetum vulgare var. crispum)

Tanaisie Tanaisie crispée ( Tanacetum vulgare  var.  crispum )
  • Caractères de la fleur : Floraison en petits capitules jaunes de juillet à septembre.
  • Caractères de la plante : Feuilles très ornementales, frisées comme du persil, un peu moins parfumées que l’espèce type.
  • Qualités : Feuillage très décoratif.

Tanaisie dorée (Tanacetum vulgare 'Isla Gold')

Tanaisie Tanaisie dorée ( Tanacetum vulgare  'Isla Gold')
  • Caractères de la fleur : Floraison en petits capitules jaunes de juillet à septembre.
  • Caractères de la plante : Une tanaisie au fin feuillage doré, dressé et découpé, très lumineux.
  • Qualités : Feuillage très décoratif.

Autres espèces de Tanacetum

Tanaisie de Syrie (Tanacetum haradjanii)

Autres espèces de Tanacetum Tanaisie de Syrie (Tanacetum haradjanii)
  • Caractères de la fleur : Capitules jaune d’or groupés en corymbes en août et septembre.
  • Caractères de la plante : Petite touffe étalée, rameaux ligneux à la base. Remarquable feuillage gris-blanc persistant, gaufré, profondément et finement découpé. Hauteur 0,20 à 0,30 m.
  • Qualités : Beau couvre-sol. Pour rocaille, dallage…

Pyrèthre rouge (Tanacetum coccineum)

Autres espèces de Tanacetum Pyrèthre rouge (Tanacetum coccineum)
  • Caractères de la fleur : Fleurs semblables à des marguerites blanches, roses ou rouges à cœur jaune, en juin.
  • Caractères de la plante : Vivace formant un coussin de feuilles découpées, vert sombre, au ras du sol, dominé par les tiges florales. Hauteur : 0,50 à 0,80 m.
  • Qualités : Ne pas confondre avec le pyrèthre de Dalmatie (Tanacetum cinerariifolium), duquel on extrait un.

Pyrèthre de Dalmatie ou tanaisie à feuille de cinéraire (Tanacetum cinerariifolium)

Autres espèces de Tanacetum Pyrèthre de Dalmatie ou tanaisie à feuille de cinéraire (Tanacetum cinerariifolium)
  • Caractères de la fleur : Fleurs groupées en capitules de 4 cm de diamètre, à disque central jaune et à ligules blanches, semblables à de grandes marguerites.
  • Caractères de la plante : Plante vivace de 0,40 à 0,60 m de haut. Touffe dense, feuillage persistant vert mat très découpé. Toute la plante est couverte de poils mous et cotonneux.
  • Qualités : C’est l’espèce dont on extrait la pyréthrine, un insecticide végétal. Elle dégage un puissant parfum rappelant la tanaisie ou le cyprès. Installée en pleine terre ou en pot, elle éloigne de très nombreux insectes.

Semis et plantation de la tanaisie

Semis et plantation de la tanaisie

Où la planter ?

La tanaisie préfère les sols humifères et frais, mais pousse dans tout sol bien drainé, même pauvre ou sablonneux. Elle supporte le calcaire, mais n'apprécie pas en revanche les terrains très acides.

Elle préfère le plein soleil, mais supporte une ombre légère.

En massif, compte tenu de sa haute taille, plantez-la à l'arrière. Sa culture en pot est également possible et évite ainsi son étalement. Les plants peuvent ensuite être disposés dans le jardin, pour faire profiter aux autres plantes de son effet répulsif sur certains insectes.

Quand planter la tanaisie ?

Plantez-la au printemps, d'avril à mai, ou en automne.

Comment la planter ?

Espacez les plants de 0,50 à 0,60 m. Laissez assez d'espace autour d'eux pour qu'ils puissent se développer sans étouffer les plantes voisines.

En pot, pensez à bien drainer le fond et le substrat avec des billes d'argiles.

Culture et entretien de la tanaisie

Culture et entretien de la tanaisie

La tanaisie ne nécessite aucun soin particulier, elle résiste à la sécheresse et au froid, n'a pas besoin de fertilisation, elle ne craint que l'humidité persistante.

Arrosez à la plantation et uniquement en cas de sécheresse prolongée.

Afin de conserver au pied toute sa vigueur et de favoriser la floraison, divisez-la tous les 4 ou 5 ans.

Le rempotage des tanaisies cultivées en pot se fait au printemps.

Taille de la tanaisie

Après la floraison, rabattez la touffe au ras du sol, elle repartira depuis ses rhizomes. Vous pouvez aussi laisser les fleurs sèches en hiver pour les oiseaux.

Maladies, nuisibles et parasites

Compte tenu de ses facultés répulsives, peu de ravageurs s'aventurent sur la tanaisie. Quelques pucerons la visitent parfois, mais ce ne sont jamais des attaques graves. On ne lui connaît pas de maladie.

Récolte

Quand et comment récolter ?

Au jardin, on utilise les fleurs séchées ou la plante entière, fraîche ou séchée. Coupez les tiges feuillées avant la floraison (mai-juin), pour obtenir de belles feuilles, et les inflorescences en septembre.

La conservation de la tanaisie

La tanaisie se conserve bien séchée. Faites de petits bouquets à suspendre la tête en bas dans un lieu ventilé et protégé du soleil.

Pour la consommation en condiment, vous pouvez congeler les feuilles hachées dans un bac à glaçons, comme du persil.

Multiplication de la tanaisie

Multiplication de la tanaisie

La méthode la plus simple est la division de touffe, à réaliser au printemps.

  • Sortez la touffe avec les racines à l'aide d'une bêche.
  • Divisez-la en plusieurs éclats.
  • Ne conservez que ceux de l'extérieur de la touffe (jetez le centre) et replantez-les immédiatement.

Note : la tanaisie se ressème également spontanément.

Conseils écologiques

Pour éloigner les tiques, on peut se frotter les poignets, la nuque et les chevilles avec les feuilles.

Son parfum a aussi la réputation d'éloigner les moustiques, les mouches et de nombreux autres insectes. Plantez-en près de vos fenêtres, dans le potager et le verger.

L'infusion de tanaisie (30 g de fleurs pour 1 l d'eau), pulvérisée pure, fait fuir les pucerons et les aleurodes. Cette préparation est également fongicide et efficace en prévention contre la rouille et le mildiou de la tomate et de la pomme de terre.

Il semble que la décoction de tanaisie (25 cl de plante fraîche hachée dans 1 litre d'eau pendant 24 heures ; puis couvrir et faire chauffer à feu doux pendant une vingtaine de minutes) pulvérisée sur le feuillage des lis soit efficace contre le criocère, car l'odeur de cette plante masque celle des feuilles de lis et déroute l'insecte.

Le purin de tanaisie (1 kg pour 10 l d'eau) peut être employé contre la mouche du chou.




Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides