Hamamélis

Hamamélis en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Hamamélis, Noisetier des sorcières

  • Nom(s) latin(s)

    Hamamelis

  • Famille

    Hamamélidacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante comestible

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Buissonnant
    Élancé ou colonnaire
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1,50 à 10 m
  • Largeur à maturité

    2 à 3 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage Greffe
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    0,5 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Bosquet ou forêt Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Hamamelis compte cinq espèces d'arbustes ou petits arbres originaires d'Extrême-Orient ou d'Amérique du Nord. Il fait partie de la famille des Hamamélidacées comme le Liquidambar et se caractérise par une floraison hivernale sous la forme de petites fleurs chiffonnées sur rameaux nus et par de feuilles assez proches de celles du noisetier. Les Hamamelis sont des plantes très rustiques (-20 à -30 °C) qui poussent dans les bois et fourrés.

Hormis l'hamamélis de Virginie qui peut former un arbre sur tige de 6 m de haut, les autres espèces sont plutôt arbustives mesurant de 1 à 3 m de haut avec une ramure légère étalée allant jusqu'à 2 m de diamètre.

Selon l'espèce, les fleurs constellent les rameaux en automne, au cœur de l'hiver ou en tout début de printemps dès que la température diurne dépasse 0 °C et que les jours s'allongent. Les arbustes printaniers offrent parfois une remontée de floraison à l'automne. Les fleurs constituées de 4 pétales en lanières parfois torsadées, de 1 à 2 cm de long, de 4 étamines et 2 styles ont des allures de pompons dont la teinte varie du jaune soufre au grenat. Le parfum enivrant qui s'en dégage tient à la fois de la jacinthe et du narcisse. Même si les fleurs sont assez petites, leur profusion, leur couleur vive et le parfum puissant qu'elles dégagent ne passent pas inaperçus à cette époque de l'année.

Les feuilles sont caduques, alternes, à bords plus ou moins ondulés ou dentés et présentent une asymétrie du limbe comme chez le noisetier. Munies d'un pétiole court, elles mesurent 8 à 15 cm de long et se peignent de splendides couleurs jaunes, rouges ou cuivrées à l'automne.

Les fruits sont des capsules contenant 2 graines noires qui atteignent leur maturité au moment de la floraison suivante. Elles peuvent persister plusieurs années sur les rameaux après avoir libéré leurs graines projetées à plus de 6 m !

L'écorce grisâtre est lisse ou légèrement écailleuse.

L'étymologie du mot Hamamelis vient du grec hama qui se traduit par « ensemble » et mêlon, par « fruit » ou « pomme ». L'hamamélis des Anciens évoquait le néflier (Mespilus germanica), un arbre aux fruits comestibles fleurissant en même temps que le pommier d'après C. A. Backer. Linné aurait repris ce terme pour signifier que la floraison intervient au moment où les fruits mûrissent.

Hamamelis virginiana dégage une huile volatile à propriétés astringentes qui entre dans la composition de lotions après-rasage ou de solutions oculaires de rinçage. On la trouve sous le nom « d'huile d'hamamélis » ou « d'huile de café du diable ». L'usage médical pratiqué chez les Indiens d'Amérique est aujourd'hui reconnu pour soigner les varices, les hémorroïdes, les contusions (entorses), les coupures, les inflammations locales de la peau… Ses graines oléagineuses sont comestibles. Son bois souple est utilisé par les sourciers. On l'appelle en anglais witch hazel soit le « noisetier des sorcières » que certains interprètent comme étant une déformation de wych hazel le « noisetier des sourciers », wych désignant les plantes à rameaux souples utilisés par les sourciers.

Dans le langage des fleurs, une branche d'hamamélis signifie « Vous m'envoûtez ».

Espèces et variétés d'hamamélis

Les Hamamelis x intermedia sont les sujets les plus courants du fait de leurs multiples coloris jaunes à rouges et de leurs fleurs généralement plus grandes que celles de leurs parents. Ils sont issus de croisements entre H. japonica et H. mollis.

Cultivars les plus courants

Hamamelis x intermedia 'Arnold Promise'

Cultivars les plus courants Hamamelis x intermedia 'Arnold Promise'
  • Floraison : Fleurs jaune d’or à calice pourpre, au parfum subtil en février-mars.
  • Végétation : 1,50 m en tous sens. Feuilles rouges à l'automne.
  • Qualités : Sélection américaine datant de 1963.

Hamamelis x intermedia 'Primavera'

Cultivars les plus courants Hamamelis x intermedia 'Primavera'
  • Floraison : Fleurs jaune pâle hâtives.
  • Végétation : 3,50 m en tous sens.

Hamamelis x intermedia 'Jelena' (syn. 'Copper Beauty')

Cultivars les plus courants Hamamelis x intermedia 'Jelena' (syn. 'Copper Beauty')
  • Floraison : Pétales jaune ocre teintés de rouge à la base, en janvier-février.
  • Végétation : 4 m en tous sens. Jeunes feuilles vert bronze puis jaune orange à l'automne.
  • Qualités : Obtenu par Kort vers 1935.

Hamamelis x intermedia 'Diane'

Cultivars les plus courants Hamamelis x intermedia 'Diane'
  • Floraison : Grandes fleurs grenat, parfumées en fin d'hiver.
  • Végétation : Port compact de 2,50 m de haut sur 3 de large. Feuilles jaunes et rouges à l'automne.
  • Qualités : Créé en 1969.

Hamamelis x intermedia 'Ruby Glow'

Cultivars les plus courants Hamamelis x intermedia 'Ruby Glow'
  • Floraison : Fleurs rouge cuivré en janvier-février.
  • Végétation : 4 m en tous sens avec un feuillage assez étroit. Feuillage exceptionnel rouge orangé à l'automne.
  • Qualités : Issu de l'arboretum de Kalmthout en Belgique.

Hamamelis x intermedia 'Westerstede'

Cultivars les plus courants Hamamelis x intermedia 'Westerstede'
  • Floraison : Fleurs jaune clair parfumées, très abondantes en février-mars.
  • Végétation : 4 m en tous sens.

Autres espèces et cultivars

Hamamelis mollis

Autres espèces et cultivars Hamamelis mollis
  • Floraison : Fleurs en avril aux pétales non torsadés, très parfumées.
  • Végétation : Feuillage large, épais, très velu. Tendance à drageonner.
  • Qualités : Originaire de Chine dans l'ouest du Hubei et Jiangxi. À placer à mi-ombre, en sol humifère. Tolère le calcaire. Résiste à -20 °C voire plus.

Hamamelis mollis 'Pallida'

Autres espèces et cultivars Hamamelis mollis 'Pallida'
  • Floraison : Bouquets denses de grandes fleurs jaune soufre au parfum citronné puissant.
  • Végétation : Port érigé de 4 m de haut sur 2,50 m de large.
  • Qualités : Très parfumé. Greffé sur H. virginiana moins drageonnant.

Hamamelis mollis 'Goldcrest'

 Hamamelis mollis  'Goldcrest'
  • Floraison : Grandes fleurs à pétales jaune vif à base marron, plus tardif que l'espèce type.
  • Végétation : 3-4 m en tous sens.
  • Qualités : Greffé sur H. virginiana moins drageonnant.

Hamamélis de Virginie, café du diable (Hamamelis virginiana)

Autres espèces et cultivars Hamamélis de Virginie, café du diable (Hamamelis virginiana)
  • Floraison : Fleurit en septembre-octobre au moment où son feuillage devient jaune vif.
  • Végétation : Arbre beaucoup plus vigoureux de 3 à 6 m de haut avec une cime étalée irrégulière.
  • Qualités : Originaire de l'est des États-Unis en Virginie. Sert de porte-greffe. Résiste à -35 °C.

Hamamelis vernalis 'Amethyst'

Autres espèces et cultivars Hamamelis vernalis 'Amethyst'
  • Floraison : Fleurs délicieusement parfumées à longs pétales violets.
  • Végétation : 1,80 m en tous sens. Feuilles vertes à revers grisâtres, jaunes à l'automne.
  • Qualités : Espèce nord-américaine.

Hamamelis japonica

Autres espèces et cultivars Hamamelis japonica
  • Floraison : Pétales tire-bouchonnés jaune pur en fin d'hiver.
  • Végétation : 3 à 4,50 m en tous sens. Feuilles ovales, vert franc, jaunes à l'automne.
  • Qualités : Espèce japonaise, parent des hybrides x intermedia.

Plantation de l'hamamélis

Plantation de l'hamamélis

Où le planter ?

L'hamamélis est capable de résister à des températures très basses de l'ordre de -20 °C, jusqu'à -35 °C chez Hamamelis virginiana, ce qui garantit une parfaite rusticité dans toutes les régions de France. Il faut toutefois leur épargner le Midi méditerranéen, un peu trop chaud et sec en été. Les fleurs sont très tolérantes au gel, puisqu'elles résistent à une prise en glace complète.

L'hamamélis apprécie un sol frais mais bien drainé, riche en humus et plutôt acide bien que H. mollis soit plus tolérant au calcaire. La terre de bruyère est un peu trop pauvre mais vous pouvez ajouter du terreau ainsi que de l'engrais en fin d'été pour stimuler la formation des boutons.

Installez les hamamélis au soleil ou à mi-ombre, dans une ambiance plutôt humide, sans chaleur excessive en été. Un emplacement est ou nord-est, abrité des vents frais et desséchants est idéal. Il est important que la plante bénéficie en hiver d'un maximum de luminosité, afin de fleurir en abondance.

Les hamamélis sont souvent greffés et vendus à un âge avancé car leur croissance est lente, ce qui explique leur prix relativement élevé.

L'hamamélis peut être planté en isolé dans un endroit visible depuis votre maison ou en groupe de 3 ou 5 sujets en lisière de forêt ou dispersés dans un sous-bois clair. Une plantation en hauteur permet aussi d'admirer les fleurs sur fond de ciel bleu.

Il forme de belles associations avec des arbustes persistants de terrains frais et plutôt acides tels que Camellia sasanqua (tardifs pour faire coïncider les floraisons), rhododendrons, andromèdes… À son pied, plantez des bulbes de type colchiques, jacinthes des bois (Hyacinthoides non-scripta), crocus, ou bruyères d'hiver (Erica carnea).

Quand planter l'hamamélis ?

Plantez-le à l'automne de préférence mais si vous vous laissez tenter au moment de la floraison, attendez la fin de celle-ci pour le mettre en place.

Comment le planter ?

Creusez une large fosse et ajoutez au terreau du sable mélangé à de la terre de bruyère ou de la tourbe si le terrain est calcaire.

Vous pouvez maintenir un hamamélis dans un bac pendant 5-6 ans pour profiter de la beauté de son feuillage mais la floraison restera limitée.

Culture et entretien de l'hamamélis

Culture et entretien de l'hamamélis

  • Veillez à maintenir un sol frais et aéré en étalant 5 à 10 cm de feuilles ou de paille à son pied.
  • Apportez une pelletée de terreau chaque printemps et un engrais pour rosier en fin d'été.
  • En période de fortes chaleurs, douchez copieusement le feuillage le soir.

Taille de l'hamamélis

Quand tailler ?

Après la floraison.

Comment tailler ?

La taille n'est pas nécessaire, excepté pour rééquilibrer la silhouette qui s’affirme avec l’âge. De croissance assez lente, l'arbuste atteindra 1,50 m de haut et 2 m de large, après 5 ans de plantation et 5 × 6 m après 20 ans. Supprimez simplement les branches grêles ou mal placées, à leur base.

Maladies, nuisibles et parasites

Les hamamélis se montrent en général insensibles aux maladies et sont très peu attaqués par les insectes. Ils peuvent cependant être atteints par la maladie du corail et par l'armillaire.

Pour lutter contre la maladie du corail :

  • Éliminez et brûlez les rameaux présentant des pustules orangées.
  • Évitez les grosses coupes et appliquez un mastic et un fongicide si nécessaire.

Le mycélium de l'armillaire s'introduit au niveau des racines et détruit le plant brutalement. Il peut facilement se propager à d'autres plantes. L'élimination du plant et le remplacement de la terre tout autour sont alors conseillés. L'armillaire est un champignon favorisé par un excès d'humidité qui peut séjourner dans du bois mort jusqu'à ce qu'un stress affaiblisse votre plante et la rende vulnérable à ce champignon.

Multiplication de l'hamamélis

Multiplication de l'hamamélis

L'hamamélis est une plante difficile à multiplier. La germination des graines demande plus d'un an, le succès du bouturage à talon en été est faible, c'est pourquoi les professionnels pratiquent la greffe. Le plant fleurit alors la seconde année de greffe.

La greffe s'effectue en fin d'été. Greffez sur Hamamelis virginiana en écusson.

Conseils écologiques

Pour lutter contre l'armillaire, drainez le sol et plantez des végétaux résistants (sorbiers, chênes, buis…).

Un peu d'histoire…

Hamamelis virginiana est découverte en 1736 par le botaniste américain John Bartram et diffusé en Europe vers 1750. L'espèce japonica est découverte par Veitch en 1862. Hamamelis mollis, la seule espèce chinoise, a été récoltée pour la première fois par l'explorateur anglais Charles Maries en 1879 dans le nord du Jiangxi et introduite en Angleterre. Cependant, il existait une autre espèce chinoise Hamamelis sinensis qui porte désormais le nom de Loropetalum chinense car son feuillage est vraiment différent. Le Parrotia persica, nommé dans un premier temps Hamamelis persica a aussi changé de nom car ses fleurs ne comportent pas de pétales.

Le premier hybride entre H. mollis et japonica est découvert en 1920 par Johan Lange au Jardin botanique danois de Charlottenlund. L'arboretum Kalmthout en Belgique développe ensuite une série d'hybrides à partir des années 30.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides