Beschornéria

Beschornéria en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Lis du Mexique, Beschornéria

  • Nom(s) latin(s)

    Beschorneria

  • Famille

    Agavacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif | Plante grasse, succulente ou cactus

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Ouvert ou divergeant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1,50 à 2 m
  • Largeur à maturité

    1 à 1,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    1 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Beschorneria comprend dix espèces de vivaces toutes mexicaines, aux feuilles persistantes charnues réunies en rosette parfois au sommet de faux troncs, appelés « stipes », mesurant jusqu'à 1 m de haut. Il fait partie de la classe de Monocotylédones et de la famille des Agavacées.

Les beschornérias sont originaires du golfe du Mexique dans les États d'Hidalgo et de Vera Cruz où ils croissent à des altitudes variables, dans des zones boisées occupées par des aulnes et liquidambars ou par des pins et des chênes. Ils apprécient une certaine humidité mais supportent les climats assez chauds et secs du Texas ou de Floride par exemple. En France, Beschorneria yuccoides se trouve fréquemment planté sur la côte bretonne ou méditerranéenne voire plus à l'intérieur des terres car il tolère des gelées de -8 à -10 °C. L'espèce B. septentrionalis est plus rustique car elle tolère jusqu'à -15 °C mais se trouve plus rarement en pépinière. Ses feuilles sont d'un vert plus franc et sa hampe florale plus grêle d'un rouge plus prononcé que chez yuccoides.

Bien que cousin de l'agave et du yucca, les feuilles du beschornéria sont moins coriaces et ne se terminent pas par un aiguillon. En forme de glaive de 50 cm de long, elles sont succulentes mais souples, cireuses et légèrement râpeuses, avec des bordures finement dentées. Elles offrent ainsi une certaine résistance à la sécheresse. Leur teinte varie selon l'espèce (voir tableau des variétés). La rosette peut mettre 5 à 10 ans avant d'atteindre sa taille maximale variant de 1 à 1,50 m de diamètre selon l'espèce.

Elle émet en mai-juin une hampe paniculée rouge corail de 1,50 à 2,50 m de haut qui s'incline gracieusement vers le sol. La couleur vert pâle des fleurs tubulaires se détache des larges bractées rouges ou roses ce qui procure un effet très exotique. Les fleurs pendantes groupées en racèmes, sont composées de 3 pétales et 3 sépales pétaloïdes comme chez la tulipe. Elles sont pollinisées par les colibris dans leur aire d'origine. Le sommet des pétales est vert pomme, lavé de rouge à la base. La plante n'est pas monocarpique comme l'agave qui meurt après avoir fleuri et émis des rejets tout autour de la rosette. Cette dernière s'étoffe au fil des ans ce qui fait que vous pouvez obtenir plusieurs inflorescences par pied.

Les fruits sont des capsules. Certaines espèces comme Beschorneria albiflora produisent des bulbilles au niveau des fructifications à l'instar des Furcraea, un genre assez proche.

La plante émet des rejets en forme de rosette à la fin de la floraison. Il faudra attendre environ 3-4 ans pour que ces rosettes atteignent une taille suffisante pour fleurir.

Espèces et variétés de Beschorneria

Lis du Mexique Beschorneria yuccoides

 Lis du Mexique Beschorneria yuccoides
  • Floraison : Hampe florale imposante de 1,50 à 2,50 m rouge corail entre mai et août. Spectaculaires bractées roses ou rouges qui embrassent les bouquets de fleurs rouge-vert avant de chuter.
  • Feuillage : Touffe formée avec l’âge de plusieurs rosettes un peu désordonnées, de 1 à 1,50 m de diamètre de teinte vert gris. 'Quicksilver' a des feuilles plus argentées.
  • Qualités : Tolère jusqu’à -10 °C. Spectaculaires inflorescences qui contrastent avec la teinte argentée des feuilles. Originaire des États d’Hidalgo et de Vera Cruz. Il existe une sous-espèce B. yuccoides subsp. dekosteriana.

Beschorneria septentrionalis

 Beschorneria septentrionalis
  • Floraison : Pédoncule floral plus gracile, de 1,40 à 1,80 m entre mai et août selon les années. Bractées rouge vif plus fines que chez yuccoides.
  • Feuillage : Rosette de 0,80 à 1 m de diamètre. Limbes verts plutôt sombre.
  • Qualités : Tolère jusqu’à -15 °C. Originaire de forêts de pins et chênes en Sierra Madre Orientale.

Beschorneria x hybrida

 Beschorneria x hybrida
  • Floraison : Inflorescence semblable à yuccoides.
  • Feuillage : Touffe en rosettes de 1 m de haut sur 1,50 m de large. Limbes verts légèrement râpeux sur le dessus.
  • Qualités : Résiste à -12 voire -15 °C.

Beschorneria albiflora (syn. Beschorneria chiapensis)

 Beschorneria albiflora (syn. Beschorneria chiapensis)
  • Floraison : Inflorescence de 1 à 3 m de haut, aux fleurs blanc rosé et bractées assez fines rougeâtres. Des bulbilles paraissent au niveau de l’inflorescence.
  • Feuillage : Forme un stipe avec l’âge (faux tronc) de 0,80 à 1 m de haut. Rosette bien formée, munie de larges feuilles pointues vert bleuté.
  • Qualités : Originaire des pentes humides des provinces d’Oaxaca et du Chiapas au Mexique. Résiste jusqu’à -8 °C. À planter en sol riche et frais.

Plantation du beschornéria

Plantation du beschornéria

Où le planter ?

La plante tolère des gels de -10 à -15 °C selon l'espèce, à condition de pousser dans une terre normale ou légère mais bien drainée. Elle peut aussi se cultiver dans un pot que vous rentrez dans une pièce fraîche en hiver. Ce n'est pas une plante du désert mais de régions semi-désertiques, voire humides, aussi elle apprécie un taux d'humidité de l'air d'au moins 40 %.

Placez-la en plein soleil ou à mi-ombre, à l'abri des vents desséchants, sur une rocaille, un talus ou dans un massif. Elle pousse très bien en bord de mer.

Quand planter le beschornéria ?

Plutôt en fin d'été (août-septembre) durant sa période de repos.

Comment le planter ?

En pleine terre :

  • Creusez une large et profonde fosse puis ajoutez 10 cm de graviers au fond du trou.
  • Remblayez avec une terre allégée avec du sable si nécessaire et mélangée avec un peu de terreau.
  • Paillez avec 5 cm de roche pouzzolane pour maintenir l'humidité et la chaleur du sol.

En pot :

  • Installez une couche de 10 cm de gravier au fond du pot puis réalisez un mélange de terre de jardin, de terreau et de sable ou utilisez un substrat pour cactées.
  • Adaptez la taille du pot aux dimensions de la plante.

Culture et entretien du beschornéria

Culture et entretien du beschornéria

Leonora Enking/CC BY SA 2.0/Flickr

En climat froid, recouvrez la plante avec du voile d'hivernage ou couvrez la rosette avec des fougères sèches de façon à la protéger du gel. Les pots sont rentrés dans une pièce fraîche éclairée ou en serre froide.

Maintenez un sol frais et fertilisez de temps en temps au printemps avec un engrais universel.

Taille du beschornéria

Le beschornéria se taille au printemps :

  • Coupez les feuilles mortes ou abîmées.
  • Séparez les rejets pour sa multiplication.

Maladies, nuisibles et parasites

Aucun parasite n’est constaté.

Multiplication du beschornéria

Multiplication du beschornéria

Tony Rodd/CC BY NC SA 2.0/Flickr

Le semis s'effectue au printemps dans un substrat léger, à 21 °C, en maintenant une légère humidité.

Toujours au printemps, il est facile de diviser les petites rosettes qui se forment à la suite de la floraison. Détachez-les délicatement et repiquez-les dans des pots de 1 litre ou directement en pleine terre. Elles peuvent mettre plus de 3 ans à fleurir.

Conseils écologiques

Les beschornérias ont l'avantage de tolérer une certaine humidité de l'air et même du sol c'est pourquoi ils se plaisent bien sur la côte bretonne. Ils ne demandent aucun entretien et sans épines, ils se mêlent aisément aux massifs de vivaces de style agapanthes, euryops, géranium de Madère, euphorbes characias, etc.

Un peu d’histoire…

Le Beschorneria septentrionalis a été décrit pour la première fois en 1987. Suite à une expédition menée en mars 1991 par Martin Grantham, horticulteur en charge du Mezo-American Garden de l’University of California Botanical Garden à Berkeley, cette espèce est retrouvée en pleine floraison dans une forêt de pins et de chênes de la Sierra Madre Orientale à 70 miles au nord de Ciudad Victoria. L’été suivant, des graines sont récoltées et diffusées notamment au Jardin botanique de Berkeley pour tenter des hybridation avec l’espèce Beschorneria yuccoides. Les plants obtenus présentent un feuillage d’un vert riche couvert d’une pellicule argentée et une floraison semblable à l’espèce Beschorneria yuccoides.

Le nom Beschorneria, donné par Karl Sigismund Kunth (1788-1850), fait honneur à Friedrich Wilhelm Christian Beschorner (1806-1873), un botaniste amateur germanique qui fut directeur du premier asile polonais à Owinnsk. Le nom d’espèce yuccoides marque sa ressemblance avec le yucca. Septentrionalis indique une origine plus au nord de l’espèce.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides