Néflier du Japon

Néflier du Japon en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Néflier du Japon, Bibacier, Loquât

  • Nom(s) latin(s)

    Eriobotrya japonica

  • Famille

    Rosacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre fruitier

    Plante comestible ▶ Arbre fruitier

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Arrondi, en boule ou ovale
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 10 m
  • Largeur à maturité

    4 à 6 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage Greffe
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    0,3 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Verger Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Ce petit arbre aux grandes feuilles luisantes persistantes possède une incroyable adaptabilité. En effet, il pousse aussi bien sous climat tropical que sous nos climats tempérés, même si la fructification n'est pas toujours au rendez-vous. Originaire de Chine, il s'est naturalisé au Japon. Les vergers d'Eriobotrya japonica se rencontrent également dans toutes les zones au climat méditerranéen telles que la Californie, la Floride, l'Australie et le pourtour méditerranéen. Cependant, le néflier du Japon pousse très bien au nord de la Loire en tant qu'arbre d'ornement. Il appartient à la famille des Rosacées à l'instar des pommiers et pruniers.

Sa large cime arrondie, constituée de grandes feuilles coriaces et brillantes, lui donne une belle allure exotique bien qu'il soit capable de tolérer des gels à -15 °C sans aucun dégât sur les feuilles. Il atteint rapidement 6 m puis sa cime se densifie jusqu'à former un élégant parasol, parfait pour l'ombrage. Son feuillage dense et sombre persiste réellement tout l'hiver. Le dessous des limbes est velu et blanc roussâtre.

Les extrémités des rameaux présentent des bouquets de fleurs au parfum suave d'amande amère à l'automne mais aussi par intermittence de novembre à avril après un été particulièrement chaud. Cette floraison survenant à une période critique a l'inconvénient de ne pas résister à des baisses de température de -3 à -5 °C si bien que la fructification demeure assez aléatoire.

Les fruits de la taille d'une grosse prune, appelés bibaces, sont vendus au printemps presque exclusivement dans leur zone de production car leur peau fine orangée supporte difficilement les manipulations. C'est bien dommage car leur chair rafraîchissante est délicieuse et très peu calorique.

Vous aurez plaisir à faire germer un pépin de nèfle du fait de sa croissance rapide et de la grande longévité de l'arbre, allant de 25 à 100 ans. Ses graines, toxiques, groupées par 2 ou 3 dans le fruit, ont la taille d'une noisette et présentent une surface couleur bronze.

Les fruits sont assez riches en minéraux (potassium, magnésium et calcium), en fibres et en acides organiques. La présence de tanins dans la peau les rend astringents. Ils se mangent nature, en confiture, en sirop (sous le nom de loquât) ou en sauces pour accompagner certaines viandes. Les noyaux servent à confectionner la « liqueur bibasse » à la Réunion. Le néflier du Japon est utilisé comme porte-greffe du poirier sous climat chaud pour former un arbre palissé à mise à fruits lente.

Note : ne confondez pas le néflier du Japon avec le néflier commun (Mespilus germanica). Ce dernier originaire du nord de l'Europe est caduc et produit de petits fruits bruns qui se mangent blets.

Espèces et variétés de néflier du Japon

Plus de 800 variétés de néfliers ont été sélectionnées mais elles sont rarement proposées en France. Les variétés les plus cultivées en vue de leur commercialisation sont d’origines américaine ou italienne. Elles possèdent un rendement plus élevé, régulier et des fruits à chair ferme plus tolérants au transport. Les variétés espagnoles et algériennes sont d’un intérêt local car elles se conservent mal et ne sont pas bien fixées. D’un point de vue pomologique, on distingue deux types de variétés, les japonaises et les chinoises (voir description dans le tableau).

Espèce type

Eriobotrya japonica

Espèce type Eriobotrya japonica
  • Fruits : Fruits ovoïdes à peau jaune, chair blanc jaunâtre acidulée. Gros pépins.
  • Végétation : Arbre à port arrondi de 6 m de haut.
  • Qualités : Facile à faire pousser à partir d’un semis.

Ornemental

Coppertone®

Néflier du Japon Coppertone®
  • Fruits : Fruits de 4-5 cm de diamètre.
  • Végétation : Jeunes pousses bronze.
  • Qualités : Cultivé pour l'ornement. Floraison rose pâle en mai avec remontée à l'automne, très parfumée.

Néfliers japonais

Généralités

Néflier du Japon Généralités
  • Fruits : Chair blanche juteuse peu parfumée sauf exception. Fruits à peau fine jaune clair, de courte conservation, précoces ou de mi-saison.
  • Végétation : Feuilles larges.
  • Qualités : Fruits ovales à grosses graines peu nombreuses.

'Champagne'

Néflier du Japon 'Champagne'
  • Fruits : Gros fruits jaunes à maturité tardive (avril-mai), de très bonne qualité.
  • Végétation : Assez vigoureuse.
  • Qualités : Autofertile. Variété datant de 1908, d’origine californienne.

'Early Red'

Néflier du Japon 'Early Red'
  • Fruits : Fruits rouge orangé à maturité en février-mars, très juteux et sucrés.
  • Végétation : 2-3 petits pépins.
  • Qualités : Variété datant de 1909, d’origine californienne.

'Advance'

Néflier du Japon 'Advance'
  • Fruits : Gros à très gros fruits jaunes de bonne saveur, précoces en avril.
  • Végétation : Arbre nain.
  • Qualités : Non autofertile. Se pollinise avec 'Golden Yellow' ou 'Pale Yellow'.

Néfliers chinois

Généralités

Néflier du Japon Généralités
  • Fruits : Chair orange parfumée mais peu juteuse. Fruits ronds ou ovales à peau épaisse de bonne conservation, de mi-saison ou tardif.
  • Végétation : Feuilles étroites.
  • Qualités : Petites graines nombreuses.

'Tanaka'

Néflier du Japon 'Tanaka'
  • Fruits : Très tardif en mai. Fruits juteux, savoureux à chair ferme jaune clair.
  • Végétation : Vigoureux. Résiste bien au froid.
  • Qualités : Partiellement autofertile. Très fertile. Supporte le transport.

'Thales' (syn. 'Gold Nugget')

Néflier du Japon 'Thales' (syn. 'Gold Nugget')
  • Fruits : Fruits tardifs en mai-juin, arrondis ou piriformes (en forme de poire), jaune orange foncé. Chair orange ferme mais juteuse, sucrée au goût d’abricot.
  • Végétation : Arbre rustique.
  • Qualités : Autofertile. Proche de 'Tanaka'. Très plantée en Californie à la fin du 19e siècle.

Semis et plantation de néflier du Japon

Semis et plantation de néflier du Japon

Où le planter ?

Le néflier pousse dans tous les sols calcaires ou sablonneux mais il affiche une certaine préférence pour les terres riches, fraîches et acides. Il tolère les sols secs et déteste les sols humides. À l'âge de 4-5 ans, ses racines puissantes et peu ramifiées supportent assez mal la transplantation.

Pendant les premières années de sa vie, il peut se cultiver dans un grand bac et vous offrir un sujet original au port graphique seulement quelques années après le semis.

Étant donné la sensibilité de la floraison au gel, choisissez plutôt une zone abritée par un mur et bien ensoleillée. Le néflier apprécie un climat assez chaud. Évitez les zones d'altitude et l'est de la France. La pollution urbaine et le vent ne sont pas un problème mais il se montre sensible aux embruns.

Quand planter le néflier du Japon ?

Plantez-le en fin d'été ou au printemps.

Comment le planter ?

Plantation en pleine terre :

  • Creusez une très large fosse et, selon sa taille, plantez un tuteur car sa prise au vent est importante.
  • Placez ensuite l'arbre de façon à ne pas enterrer le collet puis remblayez avec une terre enrichie en compost ou terreau.

Plantation en pot :

  • Réalisez la plantation dans un bac de 50 cm de profondeur et 40 cm de côté.
  • Optez pour un substrat composé d'une part de bonne terre de jardin et d'une part de terreau. Assurez un bon drainage au fond du pot à l'aide de graviers ou encore de billes d'argile.
  • Ce type de plantation a cependant peu de chance de donner une fructification.

Culture et entretien du néflier du Japon

Culture et entretien du néflier du Japon

En pleine terre

Maintenez un sol frais la première année de la plantation et au printemps si votre arbre porte des fruits. Sinon ses besoins en eau sont relativement faibles.

Ajoutez de la poudre d’os en grattant superficiellement la terre chaque printemps.

En pot

Arrosez régulièrement votre néflier du Japon en pot en laissant sécher la surface du substrat entre deux arrosages.

Taille du néflier du Japon

Quand tailler ?

L’arbre peut mesurer jusqu’à 9 m mais se maintient aisément dans un volume réduit grâce à une taille douce pratiquée après la récolte des fruits.

Comment tailler ?

Raccourcissez les branches si elles vous encombrent ou si les extrémités ont gelé. Évitez d’opérer de grosses coupes.

Une taille d’éclaircie peut être effectuée en supprimant les rameaux ayant fructifié.

Maladies, nuisibles et parasites

Des taches brunes sur les feuilles et les fruits traduisent une attaque de tavelure. Traitez en pulvérisant une solution à base de cuivre (bouillie bordelaise, oxychlorure de cuivre…) de janvier à avril à raison d'une fois par mois.

Le néflier du Japon peut être attaqué par les pucerons et par la mouche du fruit qui pond ses œufs dans le fruit. Les pucerons entraînent la formation de fumagine, un dépôt noirâtre dû à un champignon non parasite qui gêne simplement la photosynthèse. Traitez les pucerons avec du savon noir et passez un chiffon humide pour nettoyer la fumagine. On ne peut pas faire grand-chose contre la mouche du fruit.

Un sol très humide peut entraîner la pourriture des racines. Choisissez un emplacement plus au sec.

Le néflier fait partie de ces Rosacées sensibles au feu bactérien qui entraîne un dessèchement des extrémités de pousse. Cette maladie très grave est à signaler en mairie ou au service local de la Protection des Végétaux. Le brûlage est obligatoire.

Récolte des bibaces

Quand et comment récolter ?

La récolte s’effectue entre mars et juin selon les variétés lorsque les bibaces présentent une coloration jaune ou orangée.

Attention, les fruits trop abondants restent assez petits. Si les hivers sont doux, vous avez intérêt à en supprimer une partie lorsqu’ils atteignent la taille d’une grosse bille.

Astuce : pour faire mûrir des fruits, placez-les enveloppés dans du papier aluminium pendant 1 h au congélateur. Puis attendez le lendemain pour les consommer.

La conservation des bibaces

Elles se conservent très peu de temps c’est pourquoi les bibaces ne se vendent généralement que sur leurs lieux de production comme en Espagne ou en Grèce. Vous pouvez cependant les placer dans la partie la moins froide du réfrigérateur.

Multiplication du néflier du Japon

Multiplication du néflier du Japon

Le semis est facile mais si vous disposez de variétés sélectionnées. Les graines germent très facilement à condition d'être fraîchement extraites du fruit au printemps. Semez-les dans un grand pot à l'extérieur.

Vous pouvez également procéder au bouturage en début d'été ou au greffage sur un semis de néflier du Japon.

Conseils écologiques

Pour éviter les pucerons, appliquez de la chaux sur le tronc afin que les fourmis qui élèvent les pucerons ne puissent pas monter dans l’arbre.

Un peu d’histoire…

Le néflier du Japon a été introduit à Naples en 1784, en Angleterre en 1787 au Kew Garden, en provenance du Japon ou de Chine.

Son nom scientifique Eriobotrya, signifiant « grappe de laine », fait référence au fin duvet qui recouvre ses fleurs groupées blanc crème, ainsi que la face inférieure des feuilles et les jeunes pousses. Japonica fait référence au lieu où il a été découvert même s’il ne s’agit pas de son centre d’origine. Le mot bibace ou bibasse vient du provençal et signifie « boire ».



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides