Laurier sauce

Laurier sauce en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Laurier sauce, Laurier d'Apollon, Laurier noble

  • Nom(s) latin(s)

    Laurier nobilis

  • Famille

    Lauracées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste Feuillu

    Plante comestible ▶ Aromatiques et condiments | Plante à tisane

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Buissonnant
    Conique ou pyramidal
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 5 m
  • Largeur à maturité

    2 à 4 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le laurier sauce, également nommé laurier d'Apollon ou laurier noble, fait partie de la famille des Lauracées. Il est originaire d'Asie Mineure et du Bassin Méditerranéen. Ses légendes sont plus connues en Grèce, car les héros étaient couronnés de branches de laurier.

De croissance lente, il a une grande longévité. Son feuillage persistant et aromatique est aussi très décoratif. Il possède des feuilles coriaces, ovales et de couleur vert foncé.

En cuisine, ses feuilles très aromatiques sont utilisées en cuisine pour parfumer de nombreux plats et sauces. Employé en infusion, il est aussi excellent pour la digestion. On peut faire des bouquets garnis avec le laurier sauce accompagné de thym, de romarin et de persil.

Attention : il ne faut pas confondre le laurier sauce qui est le seul comestible, avec le laurier cerise ou le laurier rose qui sont toxiques.

Espèces et variétés de laurier sauce

Une seule espèce est cultivée.

Laurus nobilis (laurier-sauce)

Laurus nobilis (laurier-sauce)
  • Port et hauteur : 3 à 5 m. Silhouette conique ou pyramidale.
  • Floraison : Floraison blanche à jaune : avril à juin.
  • Feuillage : Feuilles possédant une odeur très forte lorsqu’on les froisse.

Semis et plantation du laurier sauce

Semis et plantation du laurier sauce

Où le planter ?

Le laurier sauce se plaît dans un sol humifère, bien drainé, profond, sec et léger. Il redoute le calcaire.

Il aime une situation ensoleillée, voire mi-ombre, mais à l'abri des vents forts. Il supporte bien les embruns et la sécheresse.

On peut l'utiliser en haie ou en plantation isolée pour décorer les petits et grands jardins. On peut aussi le planter dans un grand pot ou un grand bac pour orner les balcons ou les terrasses. En revanche, il faut éviter de le planter près d'une vigne.

Quand et comment semer le laurier sauce ?

  • Semez en automne, sous abri à une température de 18 °C environ.
  • Prévoyez 1 cm de recouvrement des graines avec de la terre affinée.
  • Arrosez modérément.

Note : les semis sont délicats à réussir.

Quand et comment le planter en pleine terre ?

La plantation se réalise en général au printemps, toutefois on peut planter les arbustes vendus en contenants toute l'année (hors gelées).

  • Plantez-le dans une terre suffisamment réchauffée.
  • Prévoyez un trou de 60 à 80 cm de profondeur et de diamètre.
  • Mélangez du terreau, du compost ou du fumier à votre terre de jardin.
  • Arrosez modérément et régulièrement pour aider à l'enracinement.
  • Installez un tuteur que vous retirerez une fois le laurier sauce bien installé.

Quand et comment planter le laurier sauce en pot ?

Pour la culture en bac, prévoyez une couche de gravier pour faciliter le drainage. Utilisez un substrat composé de terre de jardin mélangée à du terreau de plantation.

Culture et entretien du laurier sauce

Culture et entretien du laurier sauce

Le laurier sauce ne demande pas beaucoup d'entretien :

  • Il n'est pas nécessaire de fertiliser.
  • Arrosez en cas de fortes chaleurs, sauf pour la culture en bac qui demande un peu plus d'arrosages. Attention de ne pas laisser l'eau stagner dans la soucoupe.
  • Rempotez le laurier sauce tous les 2 à 3 ans pour les sujets en pot.
  • Même si le laurier sauce est rustique, protégez le pied avec du paillage ou couvrez-le d'un voile d'hivernage pour les régions au climat froid.

Taille du laurier sauce

Il n’est pas nécessaire de tailler le laurier sauce, cependant :

  • Taillez-le après la floraison, pour éviter le semis spontané.
  • On peut aussi rééquilibrer l’arbre après la floraison afin de lui donner une forme particulière.
  • Les lauriers cultivés en bac seront taillés environ 2 ou 3 fois dans l’année.

Maladies, nuisibles et parasites

On ne connaît pas de maladies, nuisibles ou de parasites majeurs au laurier sauce.

Récolte

Les feuilles du laurier se récoltent toute l’année et au fur et à mesure des besoins. Cueillez de préférence la feuille en période de croissance. Une seule est souvent nécessaire pour parfumer les plats.

Les feuilles peuvent être séchées dans un local sec et aéré avant de les conserver dans un bocal hermétique. Elles conservent toute leur saveur et sont même plus parfumées que les feuilles fraîches.

Multiplication du laurier sauce

Multiplication du laurier sauce

On peut bouturer, marcotter et diviser le laurier sauce :

  • Bouturez des pousses demi-aoûtées dès la fin de l'été.
  • Marcottez et divisez les rejets du laurier sauce, dès le printemps.

Conseils écologiques

Les feuilles mortes du laurier sauce contiennent des huiles toxiques pour les vers décomposeurs, il ne faut donc pas les composter.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides