Arbre à perruque

Arbre à perruque en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Arbre à perruque, Fustet, Arbre fumée

  • Nom(s) latin(s)

    Cotinus Coggygria

  • Famille

    Anacardiacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre à fleurs

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
    Arrondi, en boule ou ovale
    Ouvert ou divergeant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 10 m
  • Largeur à maturité

    3 à 5 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Haie Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Cotinus coggygria, appelé communément arbre à perruque, appartient, avec diverses autres espèces dont le Cotinus obovatus, au genre Cotinus proche du genre Rhus qui englobe tous les sumacs bien connus. Toutes sont rassemblées dans la grande famille des Anacardiacées.

Les Cotinus se caractérisent par leurs nombreuses très petites fleurs jaunâtres (ou rosées ou rouges selon les variétés) regroupées en panicules terminales d’environ 15 cm de long. Ces inflorescences en plumeaux qui apparaissent de juin jusqu’en septembre prennent en août une coloration souvent rougeâtre ou fauve. Cet aspect typique les fait ressembler à des perruques (ou à des nuages selon les variétés). Le nom d’arbre à perruques provient de cette allure spectaculaire des inflorescences.

L’autre attrait caractéristique de ces grands arbustes vigoureux, le plus souvent buissonnants, de 3 à 6 m de haut en moyenne, à port touffu et large, est leur feuillage vert-grisâtre ou pourpre en été, et orange-rouge flamboyant en automne. Certaines espèces ou variétés comme Cotinus 'Grace' au port plus érigé sont plus élevées jusqu’à 8 m de haut et Cotinus obovatus qui à un port d’arbre peut atteindre 10 m de hauteur. Mais il existe aussi de petites variétés de 1,2 m de haut seulement comme Cotinus Young Lady®.

Les feuilles ovales ou obovales assez grandes jusqu’à 8 cm de long dégagent une odeur caractéristique lorsqu’on les froisse. Les fruits, lorsqu’il y en a, sont de toutes petites baies brunes ou plus claires, ridées et luisantes. Ses rameaux colorés et plumeux permettent de composer de jolis bouquets frais ou secs.

On emploie les Cotinus pour garnir de végétation des sols pauvres où ils se développent très bien.

Attention : ces plantes sont toxiques par ingestion et leur sève est irritante pour la peau ou les muqueuses.

Espèces et variétés d’arbres à perruques

La principale espèce cultivée, Cotinus reggygria, se décline en une dizaine de cultivars plus quelques hybrides de Cotinus obovatus par exemple, espèce de grande taille originaire d’Amérique du Nord.

Certaines, telles que Cotinus coggygria 'Royal', ont d’emblée un feuillage pourpre et d’autres un feuillage vert. Celles-ci ont en général une inflorescence rose pâle à l’aspect plus vaporeux. Les variétés à feuillage pourpre ont des fleurs moins plumeuses et de couleur rose plus foncé, mais leur feuillage est plus décoratif.

Cotinus à feuillage pourpre

Cotinus coggygria 'Rubrifolius'

Cotinus à feuillage pourpre Cotinus coggygria 'Rubrifolius'
  • Caractères de la fleur : Inflorescences rose foncé.
  • Caractères de la plante : Port buissonnant environ 3 m × 5 m. Feuillage pourpre spectaculaire, puis rouge vif en automne.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -20 °C au moins. À utiliser en massif ou en haies libres.

Cotinus coggygria 'Royal Purple'

Cotinus à feuillage pourpre Cotinus coggygria 'Royal Purple'
  • Caractères de la fleur : Inflorescences en plumeaux pourpres en été.
  • Caractères de la plante : Port buissonnant, 4 à 6 m de haut sur 3 à 5 m de large. Très beau feuillage pourpre foncé avec liseré rose qui vire à l’orange en automne.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -20 °C au moins. À utiliser en massif ou en haies libres. Fleurs à sécher.

Cotinus obovatus x 'Grace'

Cotinus à feuillage pourpre Cotinus obovatus x 'Grace'
  • Caractères de la fleur : Inflorescences jaunes et petites.
  • Caractères de la plante : Port buissonnant jusqu’à 6 à 8 m de haut sur 4 à 6 m de large. Larges feuilles bronze-pourpre magnifiques puis rouge fluo en automne.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -20 °C au moins. À utiliser en massif ou en haies libres. Fleurs à sécher.

Cotinus à feuillage vert

Cotinus coggygria ssp (Espèce type)

Cotinus à feuillage vert Cotinus coggygria ssp (Espèce type)
  • Caractères de la fleur : Inflorescences vertes devenant fauve et ressemblant à des perruque.
  • Caractères de la plante : Arbuste vigoureux buissonnant de 6 m × 5 m. Feuilles ovales vertes puis bronze en automne.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -20 °C au moins. À utiliser en massif ou en haies libres. Fleurs à sécher.

Cotinus coggygria 'Golden Spirit'

Arbre à perruque  Cotinus coggygria  'Golden Spirit'
  • Caractères de la fleur : Inflorescences pourpres.
  • Caractères de la plante : Arbuste vigoureux buissonnant de 6 m × 5 m de large. Feuillage vert clair doré puis rouge en automne.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -20 °C au moins. À utiliser en massif ou en haies libres. Fleurs à sécher.

Cotinus coggygria 'Flame'

Cotinus à feuillage vert Cotinus coggygria 'Flame'
  • Caractères de la fleur : Inflorescences roses-pourpres.
  • Caractères de la plante : Feuilles rouge vif en automne.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -20 °C au moins. À utiliser en massif ou en haies libres. Fleurs à sécher.

Cotinus coggygria 'Red Spirit'

Arbre à perruque  Cotinus coggygria  'Red Spirit'
  • Caractères de la fleur : Inflorescence rouge pourprée abondante.
  • Caractères de la plante : Feuillage vert glauque, rougissant à l’automne.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -20 °C au moins. À utiliser en massif ou en haies libres. Fleurs à sécher.

Cotinus américain (Cotinus obovatus spp)

Cotinus à feuillage vert Cotinus américain (Cotinus obovatus spp)
  • Caractères de la fleur : Inflorescences gris-rose.
  • Caractères de la plante : Arbre, très grande variété au port érigé, jusqu’à 10 m de haut × 8 m de large. Feuillage vert puis pourpre.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -20 °C au moins. À planter en isolé sur un grand terrain, l’effet esthétique est garanti.

Cotinus coggygria 'Young Lady'

Arbre à perruque  Cotinus coggygria  'Young Lady'
  • Caractères de la fleur : Inflorescences à perruque soyeuses spectaculaires blanc-vert puis roses.
  • Caractères de la plante : Petit arbuste globuleux de 1,20 m × 1 m. Feuillage aux jolies couleurs d’automne jaune, orange et rouge.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -20 °C au moins. À utiliser en massif ou en haies libres. Fleurs à couper et à sécher.

Semis et plantation d’arbre à perruque

Semis et plantation d’arbre à perruque

Où le planter ?

L'arbre à perruque apprécie les chaleurs d'été qui ne sont pas excessives et les climats secs. Exposez-le en plein soleil (surtout pour les variétés à feuillage pourpre). Il tolère cependant une mi-ombre légère.

Il supporte une grande diversité de sols mais il fleurit mieux dans un sol neutre, légèrement alcalin ou carrément calcaire, pauvre et sec, superficiel ou léger, plutôt que dans un sol fertile profond, compact ou très acide. Choisissez surtout un sol ou un emplacement bien drainé car il craint l'excès d'humidité.

Il résiste bien à la sécheresse, au vent et à la pollution des villes, mais pas aux embruns. Enfin, il est rustique jusqu'à entre -20 et -30 °C, mais l'extrémité des tiges peut geler en plein hiver.

Vous pouvez l'installer en isolé où son effet est spectaculaire en été et en automne. C'est un ravissement aussi pour les yeux lorsqu'il est placé dans une haie libre ou taillée. Les petites variétés comme 'Young Lady' conviennent bien pour des rocailles et peuvent être cultivées en pot.

Vous pouvez également l'associer en massif ou fond de massif avec d'autres arbustes de couleurs de floraison différentes, tels que seringat ou cotonéasters aux fleurs blanches, forsythia ou mahonia aux fleurs jaunes…

Quand planter l'arbre à perruque ?

Plantez les Cotinus, en motte ou en conteneur, de préférence à l'automne ou à défaut au printemps.

Comment le planter ?

Les semis étant délicats à réussir, vous planterez plus facilement les Cotinus, en motte ou en conteneur.

  • Tenez compte de la taille adulte du cultivar ou de l'espèce avant d'implanter votre arbre à perruques.
  • N'enterrez pas le collet ce qui supprimerait la pousse des rejets.
  • Arrosez régulièrement dès le printemps et en été les premières années, puis arrêtez dès que la croissance est bien commencée.

En pot, pensez à installer une bonne couche de drainage.

Culture et entretien de l’arbre à perruque

Culture et entretien de l’arbre à perruque

L’arbre à perruque ne demande pas de soins particuliers. Une fois adulte, il résiste bien à la sécheresse. L’apport d’engrais n’est pas nécessaire.

Taille

La taille de l’arbre à perruque n’est pas une obligation. Il peut très bien être cultivé sans taille. Vous pouvez toutefois, si vous le souhaitez, faire une taille de maintien du port à la sortie de l’hiver (mars-avril) avant le redémarrage de la végétation.

Taille de maintien du port

  • Supprimez le bois mort ou malade s’il y en a.
  • Vous pouvez supprimer quelques branches qui divergeraient trop pour rassembler un peu la forme.
  • Si vous trouvez que votre arbre est trop aéré, vous pouvez rabattre tous les rameaux de l’année à environ 10 cm de long pour densifier la ramure.

Taille en cas de gel des extrémités de rameaux

Supprimez les extrémités de rameaux qui auront gelé à la reprise de la végétation.

Taille de recépage

Si votre arbre à perruque occupe trop d’espace au bout de quelques années, vous pouvez le rabattre au ras du sol en hiver. Il émettra ainsi de nouveaux rejets au printemps.

Maladies, nuisibles et parasites de l’arbre àperruques

L'arbre à perruque n'aime pas l'excès d'humidité. Celle-ci peut entraîner le développement de verticilliose au printemps. Le feuillage se flétrit, jaunit et se dessèche et les branches finissent par mourir. Pulvérisez une décoction de prêle ou d'ail en prévention.

En été, par temps chaud et sec, un autre champignon microscopique, l'oïdium, peut se développer. La bouillie bordelaise est très efficace en prévention.

Multiplication de l’arbre à perruque

Multiplication de l’arbre à perruque

L'arbre à perruque peut se multiplier par semis, par marcottage, par bouturage et aussi par séparation des rejets au pied.

Semis

Les semis se font en pépinière en automne mais sont longs et difficiles à réussir. Vous pouvez récolter ds graines à l'automne (attention certains cultivars hybrides sont stériles). Semez-les rapidement.

Marcottage

Le marcottage se fait au printemps. Choisissez une tige de la base assez longue et souple.

Bouturage

Le bouturage se fait au printemps. Prélevez des bouts de rameaux semi-aoûtés et plantez-les dans un substrat bien drainant, mélange de sable et de terreau.

Division

La séparation des rejets s'effectue en été. Choisissez un rejet encore jeune (un an ou deux) et récupérez un maximum de ses racines après la séparation du pied mère.

Conseils écologiques

Les bouquets de rameaux frais peuvent être desséchés pour une longue conservation en laissant tremper les tiges dans de la glycérine.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides