Érable du Japon

Érable du Japon en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Érable du Japon, Érable japonnais, Érable palmé

  • Nom(s) latin(s)

    Acer Japonicum, Acer Palmatum

  • Famille

    Sapindacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre feuillu | Arbre à fleurs

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Buissonnant
    Élancé ou colonnaire
    Pleureur ou tombant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 10 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage Greffe
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Appartenant au genre Acer de la famille des Sapindacées et issus de 9 espèces d’origine, les érables du Japon sont principalement des cultivars de Acer japonica et Acer palmatum. Ils sont originaires d’Asie (Japon, Corée et Chine).

Pouvant être qualifiés de grands arbustes ou de petits arbres, leurs tailles varient de 1,25 m pour les plus petits (Acer palmatum 'BloodGood') à 3 à 5 m de haut pour les plus nombreux et jusqu’à 10 m pour les plus hauts. Leur croissance lente permet de les cultiver aussi en bac que ce soit au jardin ou en terrasse.

Souvent ramifiés dès le pied, leur port variable devient souvent étalé à taille adulte et modérément pleureur.

Leurs feuilles très multiformes sont souvent plus ou moins palmées et parfois finement ciselées. Leurs couleurs variables au printemps prennent des teintes rouge-orangé flamboyantes à l’automne qui sont vraiment extraordinaires.

Les fleurs en grappes, pourpres pour la plupart, apparaissent en mai-juin et sont souvent décoratives tout comme, à l’automne, les fruits très particuliers attachés et opposés par deux en forme d’hélice, les samares.

Leur silhouette ample et gracieuse et leur feuillage finement ciselé pour certains s’intègrent bien dans des jardins raffinés à l’ambiance zen mais aussi dans tous les petits jardins de ville un peu sophistiqués.

Quelques variétés de petite taille de Acer palmatum s’adaptent bien à une culture en pot pour appartement. Elles font également le bonheur des amateurs de bonsaï.

Espèces et variétés d’érables du Japon

Les érables asiatiques comptent 9 espèces et plus de 700 cultivars issus principalement de Acer Japonicum et surtout de Acer palmatum.

On peut les classer selon la couleur de leur feuillage, vert, jaune, rouge ou panaché.

Variétés à feuillage vert

Acer palmatum 'Seiryu'

Variétés à feuillage vert Acer palmatum 'Seiryu'
  • Caractères du feuillage : Feuilles finement découpées vertes puis orangées. Rameaux rouge vif. Grappes de fleurs pourpres en mai-juin.
  • Caractères de l’arbre : Port ramifié dès la base. Branches latérales dressées. 3 m × 2 m.
  • Qualités et usages : Idéal pour culture en bac ou en isolé. En ombre ou mi-ombre.

Acer palmatum 'Viridis'

Variétés à feuillage vert Acer palmatum 'Viridis'
  • Caractères du feuillage : Feuillage profondément et finement découpé vert clair teinté de rouge orangé flamboyant. Floraison jaune puis fruits rouges, discrets.
  • Caractères de l’arbre : Port compact et étalé de taille réduite 2 m × 3 m.
  • Qualités et usages : Pour culture en bac. Rustique jusqu’à -20 °C.

Variétés à feuillage jaune

Acer palmatum 'Aureum'

Variétés à feuillage jaune Acer palmatum 'Aureum'
  • Caractères du feuillage : Feuilles jaune doré au printemps et en été, après les fleurs.
  • Caractères de l’arbre : Port arrondi ramifié dés la base. Jusqu’à 4 m × 3 m.
  • Qualités et usages : Pour petits jardins. À planter en bac, en isolé ou associé à d’autres plantes de terre de bruyère. Ombre ou mi-ombre. Rustique jusqu’à -20 °C.

Acer palmatum 'Orange Dream'

Érable du Japon  Acer palmatum  'Orange Dream'
  • Caractères du feuillage : Feuillage jaune-orangé au printemps, jaune-vert en été puis rouge-orangé en automne. Grappes de fleurs pourpres en mai-juin.
  • Caractères de l’arbre : Port érigé ramifié dés la base de 3 m × 2 m. Branches latérales retombantes aux extrémités.
  • Qualités et usages : À planter en bac ou en isolé en pleine terre. Rustique jusqu’à -20 °C.

Variétés à feuillage rouge

Acer palmatum 'Dissectum Garnet'

Variétés à feuillage rouge Acer palmatum 'Dissectum Garnet'
  • Caractères du feuillage : Feuilles finement découpées rouge foncé puis plus claires à l’automne. Grappes de fruits pourpres en mai-juin.
  • Caractères de l’arbre : Port dense et touffu, étalé aux rameaux souples retombants. 2 m × 3 m.
  • Qualités et usages : À cultiver en bac ou en isolé. Rustique jusqu’à -20 °C.

Acer Japonicum 'Fire Glow'

Variétés à feuillage rouge Acer Japonicum 'Fire Glow'
  • Caractères du feuillage : Feuilles dentées et découpées rouge-bordeaux puis rouge-orangé flamboyant.
  • Caractères de l’arbre : Port compact puis étalé. Jusqu’à 4,5 m × 3 m.
  • Qualités et usages : Culture en bac, en massifs, à l’ombre. Rustique jusqu’à -20 °C.

Acer Japonicum 'Shaina'

Variétés à feuillage rouge Acer Japonicum 'Shaina'
  • Caractères du feuillage : Feuilles rosé-pourpre au printemps, reflets brun-violacé en été puis rouge vif en automne.
  • Caractères de l’arbre : Port étalé, taille réduite 2 m × 2,5 m.
  • Qualités et usages : Culture en bac, en terrasse ou en pleine terre. Supporte le soleil. Rustique jusqu’à -20 °C.

Acer palmatum 'Bloodgood'

Érable du Japon  Acer palmatum  'Bloodgood'
  • Caractères du feuillage : Feuilles pourpres foncées. Fruits décoratifs.
  • Caractères de l’arbre : De petite taille, à cime touffue de 1 à 1,50 m de haut, port étalé. Croissance lente.
  • Qualités et usages : Pour bacs. Résiste au soleil.

Variétés à feuillage panaché

Acer palmatum 'Taylor'

Variétés à feuillage panaché Acer palmatum 'Taylor'
  • Caractères du feuillage : Feuillage rose -pâle puis vert marginé de rose en été. Jaune et rose en automne. Grappes de fleurs pourpres en mai-juin.
  • Caractères de l’arbre : Ramifié des la base, branches latérales dressées. Jusqu’à 3 m × 2 m.
  • Qualités et usages : À cultiver en bac, en isolé ou associé. Rustique jusqu’à -20 °C.

Acer palmatum 'Butterfly'

Variétés à feuillage panaché Acer palmatum 'Butterfly'
  • Caractères du feuillage : Feuilles panachées de vert-gris et de crème en été. Feuillage touffu et ciselé.
  • Caractères de l’arbre : Port élancé à plusieurs troncs. 2, 5 m × 1,5 m.
  • Qualités et usages : Isolé, en massif ou en bac. Rustique jusqu’à -20 °C.

Plantation de l’érable du Japon

Plantation de l’érable du Japon

Où le planter ?

Les érables du Japon se développent bien dans un terrain humifère riche, frais et bien drainé. Un sol argilo-siliceux ou un sol de terre de bruyère plutôt acide conviennent très bien.

Comme exposition, choisissez la mi-ombre. Trop de soleil risque d'entraîner des brûlures sur les feuilles et trop d'ombre un ralentissement de la croissance et des colorations des feuilles moins vives.

Choisissez un emplacement à l'abri des vents desséchants.

Quand planter l'érable du Japon ?

En conteneur, on peut les planter toute l'année hors des périodes de gel et des mois les plus chauds. Toutefois, pour une meilleure reprise, préférez les installer à l'automne après la chute de leurs feuilles ou au printemps, en particulier dans les régions aux hivers rudes.

Comment le planter en pleine terre ?

  • Creusez un trou assez large car le système racinaire de ces arbres se développe plutôt en surface.
  • Espacez ce trou de 2 à 3 m d'autres arbres car ces érables ont besoin d'un emplacement aéré pour leur bon développement.
  • Si le sol n'est pas assez riche, léger et acide, enrichissez la terre de plantation avec du compost décomposé ou de la terre de bruyère.
  • Enfin, n'oubliez pas de bien tuteurer l'arbuste que vous venez de planter ni de l'arroser copieusement le soir pendant les mois chauds durant les 3 premières années.

Comment planter l'érable du Japon en bac ?

  • Choisissez un bac profond de 60 cm au moins et de 80 cm de coté environ et percé de trous de drainage.
  • Installez une couche de gros graviers au fond du bac puis complétez le remplissage par la motte avec un mélange de terre de bruyère et de sable.
  • Arrosez copieusement. Puis tuteurez votre arbuste pendant 2 à 3 ans pour qu'il résiste aux bourrasques de vent.

Culture et entretien de l’érable du Japon

Culture et entretien de l’érable du Japon

Vous devrez veiller à faire des apports d'eau réguliers, surtout pour une culture en bac. En effet, l'érable du Japon est très sensible au manque d'eau qui se traduit rapidement par des brûlures du feuillage. Cependant, il faut vous méfier de ne pas provoquer un excès d'eau dans un sol au drainage insuffisant car cela pourrait entraîner diverses maladies cryptogamiques.

Pour diminuer le dessèchement du sol, vous pouvez le pailler tout autour du pied avec par exemple des écorces de pin qui ont tendance à acidifier le sol.

Brumisez les feuilles le soir à la tombée du jour en période de fortes chaleurs estivale pour prévenir les attaques d'acariens.

Toutes les variétés d'érable du Japon résistent bien au froid (jusqu'à -20 °C au moins). Cependant, dans les sols lourds et humides ils peuvent souffrir du gel à partir de -10 °C, surtout pour les variétés issues de Acer Palmatum.

De même, ses jeunes boutons peuvent être brûlés par des gelées printanières tardives. Évitez de planter ces arbres en climat de montagne.

Taille de l’érable du Japon

Une taille systématique annuelle n’est ni nécessaire, ni conseillée.

Quand tailler ?

Vous devrez toujours tailler un érable du Japon en hiver de novembre à mars sauf pour le bois mort que vous pouvez éliminer en période de végétation car il est alors mieux repérable.

Comment tailler ?

Vous pourrez procéder à quelques tailles légères épisodiques dans le but d’aérer un peu une ramure trop compacte ou croisée.

Maladies, nuisibles et parasites

Les érables du Japon peuvent être atteint de verticilliose (surtout les variétés à feuilles rouges), de pourridié et de taches noires. Des cochenilles farineuses et des chenilles défoliatrices peuvent s'attaquer à leur feuillage. Enfin, la brûlure des feuilles n'est pas rare.

  • Contre la verticilliose entraînant le jaunissement puis la chute des feuilles, les traitements sont surtout préventifs. Elle est favorisée par un sol qui garde trop l'humidité. Il existe aussi quelques traitements utilisés en agriculture biologique.
  • Le pourridié du le plus souvent à l'armillaire est redoutable par ses effets. On peut le prévenir ou limiter son expansion.
  • Les taches noires, comme sur les rosiers, sont aussi dues à des champignons microscopiques et se traitent par des solutions cupriques. Elles apparaissent souvent sur des érables plantés dans un terrain trop lourd et humide.
  • Les attaques de cochenilles farineuses deviennent rapidement visibles. Il faut intervenir le plus tôt possible pour stopper leur développement et leurs dégâts.
  • Même chose en cas d'attaque par des chenilles défoliatrices, il faut intervenir le plus rapidement possible car les dégâts deviennent vite importants.
  • Quant aux brûlures des feuilles, elles sont dues essentiellement à des épisodes de sécheresse. Évitez-les par une exposition en mi-ombre et un arrosage régulier.

Multiplication de l’érable du Japon

Multiplication de l’érable du Japon

Le bouturage, qui serait possible pour certaines variétés seulement, parait difficile à réussir. Les semis ne sont fiables que pour une espèce naturelle et pas pour un cultivar.

Pour la plupart des variétés (les cultivars), la seule méthode de reproduction à l'identique sera un greffage en écusson ou un marcottage lorsque cela est possible (tige longue et assez souple, proche du sol).

Effectuez le greffage en août, le semis en fin d'automne et le marcottage en été.

Pour le semis :

  • Récoltez les graines à partir de fin août lorsqu'elles commencent à être détachées par les vents.
  • Faites-les sécher dans un emplacement ventilé à l'abri du soleil.
  • Conservez-les bien sèches dans une boite ou un sac fermé hermétiquement.
  • Semez en pépinière dès la fin de l'automne et à l'extérieur pour que les graines subissent une stratification prolongée pendant l'hiver.

Conseils écologiques

Paillez le sol autour du pied d’écorces de pin pour éviter son dessèchement.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides