Bardane

Bardane en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Bardane, Herbe aux teigneux, Gobo

  • Nom(s) latin(s)

    Arctium lappa

  • Famille

    Astéracées

  • Type(s) de plante

    Plante comestible ▶ Plante à tisane

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace Bisannuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1,50 à 2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

La bardane est un légume sauvage ancien. Elle fait partie de la famille des Astéracées.

Cette vivace qui peut être cultivée en bisannuelle possède des feuilles de 30 cm à 50 cm, de couleur vert clair sur le dessus et blanc velouté dessous.

Ses petites bractées pourpres fleurissent en période estivale et sont équipées de crochets qui se fixent sur nos vêtements ou sur les poils des animaux.

Cette plante médicinale est aussi appréciée pour ses bienfaits sur la peau. Elle soigne les furoncles, les panaris, les abcès et certaines plaies variqueuses.

En cuisine, ses feuilles s’utilisent crues en salade, ou cuites. On les cuisine comme des épinards. Quant à la racine et la hampe florale, elles ont un goût d’artichaut.

Attention : les graines de la bardane qui peuvent être avalées par les animaux domestiques sont susceptibles d’entraîner des irritations de leur tube digestif.

Espèces de bardanes

Grande bardane ou bardane géante (Arctium lappa)

 Grande bardane ou bardane géante (Arctium lappa)
  • Rusticité : Tolère des températures de -25 °C, voire plus.
  • Hauteur : 2 m
  • Qualités : Racines, feuilles et graines ont des vertus dépuratives, sudorifiques et diurétiques.

Petite bardane (Arctium minus)

 Petite bardane (Arctium minus)
  • Rusticité : Tolère des températures très basses également.
  • Hauteur : 1 m environ. Capitule de 1,5 à 2,5 cm à pédoncule court.
  • Qualités : On la retrouve à l’état sauvage, car elle est peu cultivée.

Semis de la bardane

Semis de la bardane

Où semer la bardane ?

La bardane aime une exposition ensoleillée ou une mi-ombre légère. Elle préfère un sol riche, profond et humifère.

Au potager, la bardane est une excellente plante compagne car elle peut protéger les autres plantes du mildiou.

Quant à la culture en pot, elle est à éviter, car les racines sont trop profondes.

Quand et comment planter la bardane ?

Semez la bardane de mars à juin ou en septembre en pépinière ou directement en place :

  • Travaillez bien votre terre avant le semis, sur une profondeur de 50 cm environ, afin que la racine se développe bien.
  • Faites un apport de fumier ou de compost décomposé.
  • Semez clair et recouvrez les graines de 2 cm de terre affinée.
  • En pépinière : repiquez les jeunes plants à leur emplacement définitif en ménageant un espacement de 20 cm entre chaque.
  • En pleine terre : éclaircissez à 20 cm.

Culture et entretien de la bardane

Culture et entretien de la bardane

La bardane se cultive très facilement :

  • Coupez les fleurs avant qu'elles fanent pour éviter les semis spontanés.
  • Coupez les parties sèches à la fin de la saison.
  • Paillez au pied pour garder de la fraîcheur au pied et évitez la pousse des mauvaises herbes.
  • Arrosez modérément, la bardane n'étant pas gourmande en eau.

Maladies, nuisibles et parasites

La bardane est résistante aux maladies, mais elle craint les limaces :

  • Symptômes : la bardane est recouverte de baves (mucus) et criblée de trous.
  • Utilisez de la sciure de bois, du marc de café, des coquilles d'œuf pilées comme barrière naturelle contre les limaces.

Récolte

Quand et comment récolter la bardane ?

  • Les feuilles de la bardane se récoltent de juin à septembre et au fur et à mesure des besoins.
  • La racine se récolte en automne. Tranchez à côté de la plante au moyen d’une fourche bêche pour arracher les racines longues et profondes.

La conservation de la bardane

Il est préférable de l’utiliser quand elle est fraîche.

Multiplication de la bardane

Multiplication de la bardane

La meilleure méthode de multiplication de la bardane est le semis.

Les semis se réalisent, en pépinière ou directement en pleine terre, du mois d'avril au mois de juin, voire en septembre.

Conseils écologiques

La bardane est aussi utilisée pour fabriquer des préparations afin de soigner les autres végétaux. Elle est notamment efficace contre le mildiou :

  • En paillage : broyez et séchez les feuilles et les racines avant de les disposer autour d’une plante.
  • En purin : faites fermenter 100 g de feuilles par litre d’eau et pulvérisez la décoction sur les plants malades.

Un peu d’histoire…

On retrouve la bardane en France, dans les décombres, les terrains vagues et plus particulièrement au bord des chemins. Elle est originaire d’Europe et d’Asie.

La bardane est utilisée depuis le Moyen âge pour traiter la goutte, les tumeurs cancéreuses et certaines maladies transmissibles sexuellement. On dit que la racine de bardane aurait servi à soigner Henri III de la syphilis.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides