Skimmia du Japon

Skimmia du Japon en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Skimmia du Japon

  • Nom(s) latin(s)

    Skimmia japonica

  • Famille

    Rutacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Arrondi, en boule ou ovale
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 2 m
  • Largeur à maturité

    0, 45 à 1,80 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    1 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
    Ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Bosquet ou forêt Massif ou bordure Haie Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le Skimmia japonica appartient à la famille des Rutacées. Il est originaire de Chine, du Japon et de l’Himalaya, où il pousse dans les sous-bois. On le nomme couramment Skimmia du Japon.

C’est un arbuste au feuillage persistant, ovale, alterne, aromatique, vert brillant, pourpre ou panaché. Ses fleurs blanc ivoire, au centre jaune-vert et aux étamines blanc-jaune d’or, en forme d’étoiles, disposées en grappes sont très parfumées (parfum d’oranger et vanille). Le skimmia du Japon se caractérise par ses nombreux petits fruits rouges, non comestibles, qui persistent tout l’hiver et illuminent les jardins. Sa floraison magnifique a lieu de février à avril. Les fleurs mâles et femelles apparaissent sur des sujets séparés ; la plante est dite « dioïque ».

Sa croissance est lente (de 10 à 15 cm par an). Il dépasse assez rarement 1,50 m de hauteur et de largeur, même si certains sujets peuvent atteindre des dimensions plus importantes.

Le skimmia se cultive en pleine terre et en pot. Il s’utilise en isolé, en massifs, en haies et en bordures, mais aussi sur les balcons et terrasses. Il peut aussi entrer dans la composition des bouquets qu’il colore l’hiver. C’est une plante mellifère.

Il est connu pour sa bonne résistance à la pollution atmosphérique. Attention, les feuilles et les baies du skimmia du Japon sont toxiques.

Variétés de skimmia

Le genre Skimmia japonica comprend peu d’espèces. En revanche, beaucoup de variétés et cultivars ont été créés, dont certains récemment, comme le Magic Marlot®.

Le tableau ci-dessous présente les variétés les plus courantes.

'Fragrans'

Skimmia du Japon 'Fragrans'
  • Fleurs, Feuilles et Fruits : Fleurs très parfumées, blanches. Feuillage vert foncé, brillant, aromatique.
  • Dimensions et Port : Son port est buissonnant et arrondi. Il peut atteindre 1 m de hauteur et de largeur.
  • Qualités : Apprécié pour son parfum. Une forme mâle, sans fruits. S’utilise en pot et en pleine terre pour les balcons,les sous-bois et les bordures.

'Fructu Albo'

Skimmia du Japon 'Fructu Albo'
  • Fleurs, Feuilles et Fruits : Fleurs très parfumées, vertes lorsqu’elles sont en boutons, puis fleurissent blanches. Feuilles vert foncé. Fruits blancs qui ressemblent aux baies du gui.
  • Dimensions et Port : Son port est dressé et arrondi. Peut atteindre 2 m de hauteur et 2 à 3 m de largeur.
  • Qualités : Originale par la couleur de ses fruits. Une forme femelle.

'Kew Green'

 'Kew Green'
  • Fleurs, Feuilles et Fruits : Petites fleurs très parfumées, vertes lorsqu’elles sont en boutons, puis fleurissent blanches, en avril et mai. Feuilles vert foncé, denses.
  • Dimensions et Port : Son port est très trapu, compact et arrondi. N’atteint pas plus de 0,50 ou 1 m.
  • Qualités : Il ressemble au laurier sauce. Une forme mâle, sans fruits.

Magic Marlot®

Skimmia du Japon Magic Marlot®
  • Fleurs, Feuilles et Fruits : Très nombreuses fleurs blanches puis rose foncé lorsqu’elles sont en boutons, puis fleurissent blanches. Feuilles gris-vert, aux marges blanc-argenté.
  • Dimensions et Port : Port qui reste très compact en croissant. Peut atteindre 1,50 m de hauteur et 1,50 m de largeur.
  • Qualités : Variété primée en 2008 à Courson. Une forme mâle, sans fruits.

'Theresa'

Skimmia du Japon 'Theresa'
  • Fleurs, Feuilles et Fruits : Fleurs délicatement parfumées, blanc-crème lorsqu’elles sont en bouton, puis blanches à la floraison. Feuilles vert foncé.
  • Dimensions et Port : Port plus ramassé. Plus petit, il atteint 0,50 à 0,60 m maximum de hauteur.
  • Qualités : Variété qui aime le soleil. Forme mâle, sans fruits. Recommandé pour la culture en pot.

'Rubella'

 'Rubella'
  • Fleurs, Feuilles et Fruits : Fleurs très parfumées, rouge grenat lorsqu’elles sont en bouton, puis blanc rosé à la floraison. Feuillage très décoratif, vert vif avec des bordures rouge bronze.
  • Dimensions et Port : Son port est compact et arrondi. Peut atteindre un étalement de 1 m et une hauteur de 1,20 à 1,50 m.
  • Qualités : La meilleure variété et la plus répandue. Une forme mâle, sans fruits. Recommandée pour la culture en bac et grand pot, en isolé ou bien en massifs. Utilisé dans les bouquets. Aime les sols acides.

'Reevesiana' ou 'Fortunei'

 'Reevesiana' ou 'Fortunei'
  • Fleurs, Feuilles et Fruits : Fleurs parfumées blanches en avril et mai. Feuilles vert pâle aux bordures plus foncées. Fruits rouge clair en automne et pendant tout l’hiver.
  • Dimensions et Port : Port compact et serré. Atteint 0,90 m de hauteur et 0,80 m de largeur.
  • Qualités : Forme hermaphrodite. Il ressemble à du houx. Il se porte mieux dans la terre de bruyère et les sols non calcaires. Est recommandé pour les petits massifs, les rocailles, en bacs et en jardinières.

'Rogersii'

Skimmia du Japon 'Rogersii'
  • Fleurs, Feuilles et Fruits : Fleurs parfumées, vertes lorsqu’elles sont en boutons, puis fleurissent blanches en mars et avril. Feuilles tordues, vert foncé. Fruits rouges bien brillants.
  • Dimensions et Port : Port très compact et arrondi. Il peut atteindre 0,60 m à 1 m de hauteur.
  • Qualités : Une forme femelle. Il s’utilise en isolé, en potées, en bordures et en massifs. Se plaît dans la terre de bruyère.

'Veitchii' ou 'Foremanii'

 'Veitchii' ou 'Foremanii'
  • Fleurs, Feuilles et Fruits : Petites fleurs parfumées, vertes lorsqu’elles sont en boutons, puis fleurissent blanches, en avril et mai. Très nombreux fruits rouges d’octobre à mars.
  • Dimensions et Port : Son port est très trapu, arrondi, compact. Peut atteindre 1 à 1,50 m.
  • Qualités : Forme femelle, très décorative par ses fruits. Il ressemble à un petit laurier sauce. Aime les sols neutres ou acides.

Plantation du skimmia du Japon

Plantation du skimmia du Japon

Où le planter ?

Le skimmia du Japon apprécie les sols frais et bien drainés. La terre de bruyère, le terreau acide lui conviennent bien.

Il aime la mi-ombre ou l'ombre, mais peut être placé au soleil léger.

Évitez les vents froids ou trop secs. Ses feuilles au début de leur croissance craignent les gelées fortes. Évitez également d'exposer un skimmia cultivé en pleine terre en dessous de -10 °C et en dessous de -5 °C pour une culture en pot.

Conseil : il est astucieux d'abriter le skimmia du Japon en le plaçant près d'arbres plus grands.

Quand planter le skimmia du Japon ?

Plantez le skimmia du Japon en automne (septembre et octobre) ou au printemps (mars et avril).

Comment le planter en pot ?

Choisissez un pot assez grand pour favoriser le développement de la plante. Vérifiez que le fond du pot est bien percé, pour obtenir un bon drainage.

  • Placez au fond du pot un lit de billes d'argile ou du gravier.
  • Mettez une partie du terreau acide ou composez un mélange (1/3 de terre de jardin et 2/3 de terre de bruyère) et placez la motte bien au centre.
  • Comblez avec le reste de terreau ou de mélange et tassez fermement.
  • Arrosez abondamment.

Comment planter le skimmia du Japon en pleine terre ?

  • Creusez un trou profond et large.
  • Ajoutez au fond de la terre de bruyère pour rendre la terre plus humifère et pour éviter qu'elle soit trop calcaire.
  • Placez la motte bien au centre.
  • Comblez avec le reste de terre et tassez fermement.
  • Arrosez abondamment.

Bon à savoir : si vous plantez plusieurs skimmias du Japon pour constituer une haie par exemple, espacez-les de 40 cm les uns des autres. Il faudra attendre plusieurs années (3 ou 4 ans), pour obtenir un ensemble bien harmonieux.

Culture et entretien du skimmia du Japon

Culture et entretien du skimmia du Japon

Le skimmia a besoin d'eau. Il résiste mal à la sécheresse. Il est nécessaire de l'arroser abondamment et de ne pas laisser le sol sécher, surtout en été.

En hiver, couvrez le skimmia du Japon d'un voile et paillez-le. Enlevez toute humidité autour de la plante. Entourez aussi le pot avec de la paille par exemple pour protéger les racines.

Faites un apport d'engrais spécial terre de bruyère au printemps pour favoriser la floraison.

Il n'est pas utile de rempoter régulièrement le skimmia cultivé en pot.

Taille du skimmia du Japon

Aucune taille n’est nécessaire au skimmia du Japon.

Si toutefois, vous souhaitez lui garder son bel aspect compact, taillez légèrement de temps en temps sa ramure, de préférence après la floraison, au printemps (mai-juin).

Maladies, nuisibles et parasites

Le skimmia du Japon est très résistant aux parasites et aux maladies.

Surveillez les cochenilles qui peuvent l'envahir. Si elles sont sur la plante, agissez rapidement en passant un chiffon imbibé d'alcool à 90°, d'eau savonneuse ou encore de bière. Puis rincez à l'eau. Vous pouvez aussi pulvériser une solution à base de purin d'orties pour les supprimer. Si elles sont très nombreuses, coupez les tiges infectées et brûlez-les.

Attention aux gelées tardives qui font jaunir les feuilles, mais avec la remontée des températures, la végétation repart.

Une terre trop calcaire provoque une carence en fer du Skimmia du Japon, qui se traduit par la décoloration des feuilles (la chlorose). Faites un apport de tourbe acide, de terre de bruyère ou de sulfate de magnésium pour y remédier.

Multiplication du skimmia du Japon

Multiplication du skimmia du Japon

Le skimmia du Japon se multiplie par bouturage en été (juillet et août) et par semis en automne (septembre). Dans les deux cas, il faudra attendre plusieurs années avant d'obtenir des sujets adultes et résistants.

Bouturage de tiges

  • Choisissez une belle pousse de côté et coupez environ 7 cm de tige.
  • Gardez 2 ou 3 feuilles seulement et dégagez bien le bas de la tige.
  • Badigeonnez la base de poudre d'hormones de bouturage.
  • Plantez la tige coupée dans un pot rempli de terreau très sableux.
  • Arrosez bien.
  • Placez-le sous châssis froid ou couvrez-le d'un plastique.
  • Au printemps suivant (avril ou mai), plantez les boutures qui seront enracinées, à l'extérieur en pépinière.
  • Attendez plusieurs années (2 à 4 ans), avant de les mettre en place. Procédez alors en automne (septembre et octobre) ou au printemps (mars et avril).

Semis

Vous pouvez récupérer des graines sur les fruits mûrs, au mois de septembre.

  • Semez les graines dans des terrines remplies de terre de bruyère.
  • Placez-les sous châssis froid.
  • Arrosez bien.
  • Lorsque les plantules deviennent manipulables, plantez-les dans des caissettes remplies de terreau sableux.
  • Au printemps (mars) ou automne (octobre) suivant, placez-les en pépinière à l'extérieur.
  • Attendez plusieurs années (2 à 4 ans), avant de les mettre en place. Procédez alors en automne (septembre et octobre) ou au printemps (mars et avril).

Conseils écologiques

Compte tenu de sa croissance lente, le skimmia du Japon est recommandé pour les petits jardins.

Il s'associe particulièrement bien avec les rhododendrons, les azalées, les camélias ou les bruyères d'hiver. En automne, composez une grande jardinière avec des Skimmias du Japon, des fusains, des gaultherias et des conifères.

Bon à savoir : une forme mâle de skimmia du Japon peut féconder environ cinq ou sept plants de forme femelle.

Un peu d’histoire…

Le nom skimmia viendrait de son nom commun « shikimi » en japonais. C’est également le nom de l’état de Sikkim qui se situe en Inde, dans l’ouest de l’Himalaya.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides