Céanothe

Céanothe en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Céanothe, Lilas de Californie

  • Nom(s) latin(s)

    Ceanothus

  • Famille

    Rhamnacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Semi-persistant Caduc
  • Forme

    Buissonnant
    Élancé ou colonnaire
    Pleureur ou tombant
    Palissable
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 10 m
  • Largeur à maturité

    1 à 3 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    1 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Haie Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les céanothes appartiennent à la famille des Rhamnacées comme la bourdaine. Ils comptent une cinquantaine d’espèces originaires de la côte pacifique de l’Amérique du Nord notamment du chaparral californien et des montagnes mexicaines. On les appelle aussi lilas de Californie. Ils adoptent des formes très diverses selon les espèces. Les plantes poussant sur les falaises sont prostrées à feuillage très réduit alors que d’autres peuvent garnir un mur de plusieurs mètres de haut. Le feuillage est persistant ou caduc.

Les feuilles sont variables, entre 1 et 8 cm de long, dentelées, généralement lustrées sur le dessus et duveteuses au revers. Les fleurs très petites sont groupées en ravissantes petites grappes dressées qui apparaissent à profusion en extrémités de rameaux. La palette de couleurs s’étend du rose pâle à l’indigo en passant par tous les bleus.

Les espèces les plus spectaculaires sont à feuillage persistant et s’illustrent au printemps. Leur menu feuillage se trouve littéralement recouvert par les fleurs. Cependant elles sont assez sensibles au froid et demandent un sol assez frais et sans calcaire.

Les plantes caduques déploient une floraison moins éclatante par vagues successives durant tout l’été. La recherche d’hybrides a permis d’obtenir des plantes plus résistantes au froid (-15 °C) que vous pouvez en outre protéger en rabattant la touffe en hiver et en buttant le pied. Cette taille maintient l’arbuste dans un faible volume entre 1 m et 1,50 m. En climat doux, ces espèces sont semi-persistantes. Elles tolèrent un sol calcaire contrairement aux espèces persistantes.

Il existe des hybrides persistants à floraison estivale comme 'Burkwoodii' et 'Automnal Blue' qui ne tolèrent ni l’excès d’humidité hivernale, ni la sécheresse estivale.

La durée de vie d’un céanothe est assez brève, d’une dizaine d’années. Le céanothe n’est pas toujours facile à réussir car il exige un climat assez doux et un sol plutôt acide et bien drainé. Mais ne renoncez pas pour autant à ce magnifique arbuste, ce serait sans compter sur sa capacité d’adaptation !

Espèces et variétés de céanothe

  • Céanothes persistants : ces arbustes fleurissent de mars à juin et sont un peu moins rustiques que les céanothes à feuillage caduc. C’est en Bretagne et en Méditerranée sur les terrains acides que l’on peut observer le spectacle magnifique de leur floraison. Ces arbustes supportent très bien la sécheresse et la pollution atmosphérique.
  • Céanothes caducs : ils ont l’avantage d’offrir une floraison remontant durant tout l’été et de rester de petite taille puisqu’il est possible de les rabattre chaque hiver.

Espèces érigées persistantes

Ceanothus arboreus 'Trewithen Blue'

Espèces érigées persistantes Ceanothus arboreus 'Trewithen Blue'
  • Floraison : Dès février dans les régions à climat doux et jusqu’en mai, panicules lâches bleu clair, parfumées.
  • Végétation : Petit arbre de 4 à 7 m de haut.
  • Qualités : Idéal au pied d’un mur exposé à l’ouest car il résiste jusqu’à -10 °C. Peut se palisser.

Ceanothus 'Puget Blue' (syn. C. impressus 'Puget Blue')

Espèces érigées persistantes Ceanothus 'Puget Blue' (syn. C. impressus 'Puget Blue')
  • Floraison : Profusion d’épis bleu violacé en mars-avril.
  • Végétation : Ses petites feuilles vert brillant recouvrent une ramification dense et étalée de 2 à 3 m.
  • Qualités : Résiste à -12 °C. Cultivé jusqu’en région parisienne car tolère des sols argileux et calcaires.

Ceanothus 'Cascade' (syn. C. thyrsiflorus 'Cascade')

Céanothe  Ceanothus  'Cascade' (syn.  C. thyrsiflorus  'Cascade')
  • Floraison : Fleurs bleu pâle en mai.
  • Végétation : Jusqu’à 8 m, arbre à branches retombantes et feuillage persistant.
  • Qualités : Tolère la mi-ombre. Peut se palisser. Résiste à -10 °C.

Ceanothus x 'Delight'

Espèces érigées persistantes Ceanothus x 'Delight'
  • Floraison : Grandes panicules de fleurs bleu violacé.
  • Végétation : Jusqu’à 4,50 m de haut. Feuilles vernissées vert pâle.
  • Qualités : Résiste à -15 °C.

Espèces arbustives persistantes

Ceanothus 'Concha'

Espèces arbustives persistantes Ceanothus 'Concha'
  • Floraison : Floraison bleu intense en mai très proche de 'Italian Skies'.
  • Végétation : Arbuste persistant de 2-3 m en tous sens.
  • Qualités : Pour sols bien drainés et exposition chaude abritée.

Ceanothus 'Italian Skies'

Espèces arbustives persistantes Ceanothus 'Italian Skies'
  • Floraison : Floraison bleu foncé en mai.
  • Végétation : Arbuste compact de 1,50 m en tous sens.
  • Qualités : Croissance rapide. Tolère les sols secs, exposition chaude abritée. Pour massif ou haie.

Ceanothus 'Southmead'

Céanothe  Ceanothus  'Southmead'
  • Floraison : Généreuse floraison bleu violet en mai-juin.
  • Végétation : Arbuste étalé de 1,50 à 2 m de haut sur 2,5 m de large.
  • Qualités : Peut se palisser.

Ceanothus 'Blue Mound'

Espèces arbustives persistantes Ceanothus 'Blue Mound'
  • Floraison : Petits bouquets bleu ciel.
  • Végétation : 1,50 m de haut sur 1,50 à 2,50 m de large.
  • Qualités : Bac, couvre-sol, garnissage de talus.

Ceanothus thyrsiflorus 'Skylark'

Espèces arbustives persistantes Ceanothus thyrsiflorus 'Skylark'
  • Floraison : Fleurs d’un bleu indigo foncé en mai-juin.
  • Végétation : Feuillage très sombre. 1 à 2 m de haut sur 1 à 3 m de large.
  • Qualités : Très compact Résiste à -16 °C. Coupez les fleurs fanées.

Ceanothus Blue Sapphire®

Céanothe  Ceanothus  Blue Sapphire®
  • Floraison : Fleurs bleu saphir d’avril à juillet.
  • Végétation : Feuillage pourpre vert. 1 m de haut sur 1,50 m de large.
  • Qualités : Résiste à -10 °C.

Ceanothus thyrsiflorus var repens

Espèces arbustives persistantes Ceanothus thyrsiflorus var repens
  • Floraison : Bouquets arrondis de petites fleurs bleu lavande en mai-juin et parfois à l’automne.
  • Végétation : 70 cm de haut sur 1,20 m d’envergure.
  • Qualités : Bac, couvre-sol, garnissage de talus. Parmi les plus rustiques des céanothes persistants (-15 °C). Tolère la mi-ombre.

Ceanothus 'Protrastus'

Céanothe  Ceanothus  'Protrastus'
  • Floraison : Fleurs bleu intense en mai.
  • Végétation : Forme prostrée : 50 cm de haut sur 1,20 m de large. Feuille un peu plus grande que chez C. thyrsiflorus var. repens.
  • Qualités : Croissance plus rapide que C. thyrsiflorus var. repens. Bac, couvre-sol, garnissage de talus.

Ceanothus 'Burkwoodii'

Espèces arbustives persistantes Ceanothus 'Burkwoodii'
  • Floraison : Panicules de 5-6 cm bleu clair lumineux, épanouies en juin-juillet et une seconde fois à l’automne.
  • Végétation : Arbuste persistant de 1,80 à jusqu’à 2,80 m. Feuilles de 3 cm, brillantes dessus et gris velu au revers.
  • Qualités : Supprimez les fleurs en juillet. N’aime pas l’humidité hivernale ni la sécheresse estivale. Peut se palisser contre un mur. Résiste à -10 °C.

Ceanothus 'Automnal Blue'

Espèces arbustives persistantes Ceanothus 'Automnal Blue'
  • Floraison : Fleurs bleu vif épanouies en été et une seconde fois à l’automne.
  • Végétation : Arbuste persistant jusqu’à 2,80 m. Feuilles de 4 cm de long.
  • Qualités : N’aime pas l’humidité hivernale ni la sécheresse estivale. Peut se palisser contre un mur. Résiste à -15 °C.

Espèces arbustives caduques

Ceanothus x delilianus 'Gloire de Versailles'

Espèces arbustives caduques Ceanothus x delilianus 'Gloire de Versailles'
  • Floraison : Grandes panicules de fleurs bleu ciel légèrement parfumées de juin à septembre.
  • Végétation : Grandes feuilles vert vif et caduques.
  • Qualités : Obtenue en 1830, variété la plus rustique.

Ceanothus x delilianus 'Comtesse de Paris'

Céanothe  Ceanothus x delilianus  'Comtesse de Paris'
  • Floraison : Grandes panicules de fleurs bleu indigo légèrement parfumées de juin à septembre.
  • Végétation : Feuillage caduc.

Ceanothus x delilianus 'Topaze'

Céanothe  Ceanothus x delilianus  'Topaze'
  • Floraison : Petits bouquets bleu foncé légèrement parfumées de juin à septembre.
  • Végétation : Port compact de 1 m de haut. Feuillage caduc.
  • Qualités : Compact, feuillage luisant.

Ceanothus pallidus 'Marie Simon'

Espèces arbustives caduques Ceanothus pallidus 'Marie Simon'
  • Floraison : Fleurs vaporeuses rose pâle, estivales.
  • Végétation : Feuillage caduc vert pâle.
  • Qualités : Port compact, floraison jusqu’au sol.

Ceanothus pallidus 'Perle Rose'

Céanothe  Ceanothus pallidus  'Perle Rose'
  • Floraison : Plus florifère que 'Marie Simon' avec grandes panicules dressées rose vif.
  • Végétation : Feuillage caduc réduit donnant un aspect plus léger à l’arbuste.
  • Qualités : Port trapu.

Ceanothus x delilianus 'Henri Desfossé'

Céanothe  Ceanothus x delilianus  'Henri Desfossé'
  • Floraison : Grosses grappes bleu violacé de 12 cm de long, de juin à septembre.
  • Végétation : Arbuste bien ramifié à longues feuilles caduques.
  • Qualités : Très rustique.

Semis etplantation de céanothe

Semis etplantation de céanothe

Où le planter ?

Le céanothe présente plus de rusticité en sol léger même pauvre. Le froid humide des terrains lourds en revanche, peut lui être fatal. Les variétés estivales sont plus tolérantes à l'exception de 'Burkwoodii' et 'Automnal Blue'. Le céanothe profite d'un sol riche mais attention, le calcaire entraîne la chlorose du feuillage très rapidement, notamment chez les espèces persistantes printanières.

Les céanothes apprécient les situations ensoleillées et abritées du froid. Plantez les espèces persistantes de préférence contre un mur au sud-ouest. La variété printanière 'Delight' est une des plus résistantes. En cas de gel, le feuillage brunit mais renaît généralement au printemps.

Ceanothus thyrsiflorus et ses cultivars tolèrent les situations mi-ombragées.

Quand planter le céanothe ?

Au printemps pour les espèces persistantes, à l'automne pour les caduques.

Comment le planter en pleine terre ?

  • Plongez la motte dans un récipient rempli d'eau pendant une heure avant de planter votre céanothe.
  • Faites un apport de sable et de tourbe en sol lourd et incorporez une poignée de corne broyée à la plantation.

Comment planter céanothe en pot ?

  • Choisissez des variétés compactes et plantez dans un conteneur de 40 cm de profondeur.
  • Pour assurer un parfait drainage, installez une couche de cailloux dans le fond et remplissez avec un mélange de terre sableuse et de terreau pour rosiers.
  • Évitez de placer la plante devant un mur clair qui risque de griller le feuillage.

Culture etentretien du céanothe

Culture etentretien du céanothe

Les céanothes à port élevé sont parfaitement adaptés au palissage contre un mur. Attachez les pousses au fur et à mesure de leur croissance et favorisez les rameaux latéraux en supprimant les autres.

Les variétés compactes qui retombent en cascade s'utilisent en couvre-sol, en bac ou pour garnir un talus. Il est possible d'employer le taille-haie pour supprimer les fleurs fanées.

Durant l'été, supprimez les fleurs fanées des variétés estivales pour encourager une deuxième floraison à l'automne.

Hormis au cours du premier été, il est inutile et même déconseillé d'arroser les céanothes en pleine terre au cours de l'été.

Cependant, les plantes en bac ont davantage besoin d'arrosages et de fertilisation. Ajoutez de l'engrais liquide pour rosiers à l'eau d'arrosage après avoir taillé les fleurs fanées des espèces printanières.

Pensez à couvrir le feuillage avec un voile d'hivernage à l'annonce d'une forte gelée.

Taille du céanothe

Quand tailler ?

Les arbustes printaniers peuvent être légèrement taillés après la floraison pour renforcer la vigueur et redonner une forme régulière.

Les arbustes estivaux et caducs sont rabattus en fin d’hiver.

Comment tailler ?

Ne taillez pas sur le vieux bois des arbustes persistants.

Maladies,nuisibles et parasites

Les seuls parasites à redouter sont les chenilles défoliatrices au printemps. Appliquez un insecticide en cas d’infestation.

Si le sol est mal drainé, le pourridié peut détruire la plante. L’arbre dépérit peu à peu, il sèche et finit par mourir. Les signes annonciateurs sont le pourrissement des racines et le décollement de l’écorce laissant apparaître un feutrage blanc. Aucun traitement n’est hélas vraiment efficace.

Multiplication ducéanothe

Multiplication ducéanothe

Le céanthe se multiplie par bouturage.

Quand bouturer ?

Effectuez des boutures à talon, semi-aoûtées en été ou en automne selon le climat.

Comment bouturer ?

Utilisez des hormones de croissance car le pourcentage de réussite est faible. Prélevez des rameaux latéraux munis d'un bout d'écorce. L'enracinement demande 1 à 3 mois.

Rentrez les jeunes plants à l'abri du gel au cours du premier hiver. Attendez 1 ou 2 ans avant la mise en place définitive.

Conseilsécologiques

Les céanothes se contentent de sols pauvres même très secs en été et résistent bien à la pollution atmosphérique.

Leur croissance rapide permet de combler rapidement l’espace tout en attirant les insectes butineurs.

Un peu d’histoire…

La première espèce de céanothe introduite dans les jardins d’Europe est Ceanothus thyrsiflorus. Les premières graines sont rapportées en Angleterre en 1837 par le bateau HMS Sulphur, navire de la Royal Navy.

Le mot Ceanothus vient du grec keanôthos qui désigne une sorte de chardon, choisi certainement pour la forme et la couleur bleue de ses inflorescences pyramidales appelées thyrses.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides