Jacinthe d’eau

Jacinthe d’eau en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Jacinthe d'eau, Eichhornie à pied gras, Calamote

  • Nom(s) latin(s)

    Eichhornia crassipes

  • Famille

    Pontédériacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante de bassin ▶ Flottantes

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    0,20 à 0,45 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide
  • Densité

    1 à 3 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Bassin
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Plante aquatique
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

La jacinthe d’eau ou calamote (Eichhornia crassipes) est une plante aquatique originaire du Brésil et très courante en Amérique du Sud et en Asie. Elle appartient à la famille des Pontédériacées. Elle possède un rhizome bulbeux et des racines aquatiques noires plumeuses.

C’est une plante d’eau douce qui flotte à la surface de l’eau grâce à ses pétioles qui disposent à leur base d’un renflement arrondi faisant office de flotteurs. Ses feuilles épaisses, cireuses et lustrées peuvent atteindre 20 cm de diamètre. Les hampes florales bien droites mesurent environ 50 cm de long et portent chacune 8 à 15 fleurs rassemblées en épi. Les fleurs ont 6 pétales, lilas, bleu violacé à rosâtres, celui du sommet montrant une tache jaune.

Dans notre pays tempéré, l’envergure de la jacinthe d’eau reste modeste mais peut atteindre 50 cm pour sa partie aérienne. La floraison de la jacinthe d’eau a lieu de juin à septembre suivant le climat. Les températures estivales doivent être élevées pour qu’elle fleurisse. Ses fleurs parfumées durent environ 48 h.

La jacinthe d’eau est utilisée pour ses capacités à purifier l’eau. La plante entière peut être compostée pour servir d’engrais organique ou d’alimentation animale. Elle sert aussi à la production de biogaz par fermentation. Les racines de la jacinthe d’eau sont utilisées comme principal matériau pour la confection de meubles et d’objets (malles, plateaux, panières).

Bon à savoir : la croissance de cette plante est une des plus rapides du règne végétal. Dans certains pays d’Asie du Sud-est, elle peut pousser de 2 à 5 m par jour ! Sa croissance rapide et les modifications des écosystèmes qu’elle génère sont problématiques. Elle est devenue un fléau pour les étendues d’eau douce, les rivières et les lacs des tropiques où elle s’est naturalisée.

Espèces et variétés de jacinthes d’eau

Le genre Eichhornia comprend :

  • 7 espèces de vivaces aquatiques, originaires d’Amérique en zone tropicale et d’Amérique du Sud. Eichhornia crassipes reste la plus courante dans nos régions.
  • 1 seule espèce originaire d’Afrique tropicale.

Leur morphologie varie, tant au niveau des feuilles que des fleurs.

L’espèce type reste la plus courante dans nos régions, d’autres espèces sont également disponibles dans certaines jardineries, voici notre sélection.

Eichhornie à pied gras (Eichhornia crassipes)

 Eichhornie à pied gras (Eichhornia crassipes)
  • Feuilles : Arrondies à ovales de 6-15 cm, à pétioles vert pâle, aplatis et brillants, ou feuilles panachées pour la variété 'Variegata'.
  • Fleurs : Épis de 9-15 cm de haut de fleurs de 1 à 3 cm de diamètre, bleu pâle à lilas, marquées de jaune sur les pétales supérieurs
  • Qualités : Espèce type originaire d’Amérique du Sud. Longues racines qui s’enfoncent jusqu’à 30 cm sous l’eau, utilisable dans les grands bassins comme dans les petits points d’eau (bassin, aquarium…).

Eichhornie bleu ciel (Eichhornia azurea)

 Eichhornie bleu ciel (Eichhornia azurea)
  • Feuilles : Les feuilles immergées sont linéaires, rubanées, de 6 à 20 cm de long, opposées, le tout rappelant un petit palmier. Les feuilles émergées sont plus rondes 4-8 cm, longuement pétiolées.
  • Fleurs : Grappe portant de grandes fleurs bleu-clair, ponctuées de jaune, pétales frangés et couverts de très nombreux poils glandulaires.
  • Qualités : Présente en bordure des plans d’eau de faible profondeur, soit enracinée dans la vase, soit flottante, aspect original et très décoratif. Se rencontre surtout en Guyane.

Eichhornie à feuilles diverses (Eichhornia diversifolia)

Jacinthe d’eau Eichhornie à feuilles diverses ( Eichhornia diversifolia )
  • Feuilles : Les immergées sont linéaires, distiques, du vert clair, au vert plus foncé selon l’âge. Les émergées ont un pétiole épais et un limbe arrondi de 8-7 cm.
  • Fleurs : Jolies fleurs bleues se formant en surface, tige donnant de nombreuses pousses.
  • Qualités : Fait penser à l’Eichhornia Azurea, exige beaucoup de lumière, une eau douce et un sol riche en éléments nutritifs. Se rencontre aux Antilles, en Guyane et au Brésil.

Eichhornia natans

 Eichhornia natans
  • Feuilles : Les immergées sont linéaires, sessiles, 3-6 cm. Les émergées sont ovales, 1,5-2,5 cm de long et de large, longs pétioles fins.
  • Fleurs : Solitaires, situées à l’aisselle des feuilles, petites, avec 6 segments, pétales violets et taches jaunes.
  • Qualités : Est parfois considérée comme faisant partie de l’espèce Eichhornia Diversifolia. Difficile à cultiver, très exigeante sur le plan de l’éclairage. Originaire d’Afrique tropicale.

Plantation des jacinthes d’eau

Plantation des jacinthes d’eau

Où la planter ?

La jacinthe d'eau se plante dans un bassin, une mare, un étang, un bac ou un aquarium… Elle est bien dans des eaux stagnantes et ne craint pas les eaux sales. Sa croissance est très rapide.

Elle a besoin d'une eau calme, douce et chaude, autour de 15 °C, voire 18 °C et riche en nitrates. Un bassin peu profond sera donc plus adapté.

Recherchez les sols fertiles, riches en éléments nutritifs. Une terre lourde et argileuse convient bien.

Une situation plein soleil lui est nécessaire pour s'épanouir.

La jacinthe d'eau peut également être cultivée en intérieur, à condition de lui donner beaucoup de lumière et une atmosphère assez chaude et humide. L'emplacement idéal est une véranda chauffée avec un apport d'humidité fréquent.

Quand planter la jacinthe d'eau ?

Installez la jacinthe d'eau dans le jardin d'eau au printemps. Mi-juin est la période idéale, car son origine tropicale lui fait redouter les nuits fraîches.

Comment la planter en extérieur ?

  • Procurez-vous un grand panier ajouré, en plastique, adapté aux plantations en bassins, que vous doublerez de jute.
  • Remplissez-le de terre de jardin de préférence argileuse, à laquelle vous ajouterez de l'engrais spécial plantes aquatiques (évitez le terreau et le fumier qui ne sont pas adaptés).
  • Rincez les nouvelles plantes avant de les introduire dans le plan d'eau, afin d'éviter la prolifération d'éventuelles petites lentilles d'eau.
  • Placez les rhizomes bien au centre, sans les serrer, tassez doucement et arrosez légèrement.
  • Lestez le panier avec des pierres ou des gravillons horticoles ou de rivière, placés délicatement sur la terre comme un paillis, en veillant à ne pas abîmer les tiges et les jeunes pousses.
  • Immergez doucement le panier. Vous pouvez utiliser une ficelle de chaque côté en guise de poignées pour le maintenir bien droit lors de l'immersion.
  • Prévoyez de placer la jacinthe bien au-dessus de l'eau. Les racines de la jacinthe d'eau représentent la moitié de la masse de la plante. Si votre bassin est trop profond, ajoutez quelques briques sous votre panier, afin de respecter la bonne hauteur d'immersion de vos jacinthes d'eau.

Bon à savoir : surveillez le niveau d'eau de votre bassin et pensez à ajouter de l'eau si le niveau est trop bas.

Comment planter la jacinthe d'eau en intérieur ?

Procurez-vous un aquarium, un bassin ou une grande vasque en verre que vous placerez dans votre intérieur, dans une serre ou une véranda.

Il est essentiel d'apporter à votre jacinthe d'eau :

  • de la lumière, provenant soit du soleil derrière une fenêtre, soit d'un éclairage électrique adapté ;
  • de la chaleur, en maintenant l'eau à 18 °C ;
  • de l'eau douce.

Procédez pour la mise en eau des jacinthes d'eau comme pour une plantation en bassin ou essayez de les placer simplement à la surface de l'eau, sans panier. Celles-ci resteront flottantes ou s'enracineront d'elles-mêmes, si le contenant n'est pas trop profond.

Entretien de la jacinthe d’eau

Entretien de la jacinthe d’eau

Une fois installée, aucun entretien n’est nécessaire. Elle se nourrit en prélevant les matières organiques disponibles dans l’eau.

Vous pouvez toutefois lui apporter une fois par mois un engrais liquide nourrissant.

En revanche, la jacinthe d’eau n’apprécie pas l’hiver et les températures inférieures à 10 °C. C’est une plante gélive qui a besoin d’hiverner :

  • Pour la jacinthe d’eau élevée à l’extérieur :
    • Rentrez la jacinthe dès fin septembre, si vous souhaitez la conserver pour la saison suivante.
    • Placez-la dans un aquarium au chaud et en pleine lumière.
  • Pour la jacinthe d’eau élevée à l’intérieur :
    • Placez la jacinthe d’eau dans un contenant d’eau sans chlore, en veillant à ce que les racines soient immergées.
    • Brumisez régulièrement son feuillage.
    • Ne changez pas l’eau, mais rajoutez-en si nécessaire.

Taille de la jacinthe d’eau

Taillez la jacinthe d’eau uniquement si certaines feuilles jaunissent, à la fin de l’automne.

Maladies, nuisibles et parasites

La jacinthe d’eau est résistante aux maladies et aux ravageurs. Les lamantins ou les charançons l’apprécient beaucoup.

Multiplication de la jacinthe d’eau

Multiplication de la jacinthe d’eau

La jacinthe d’eau se reproduit par semis spontané ou par division.

Semis spontané de la jacinthe d’eau

La jacinthe d’eau se multiplie par graines qu’elle produit en abondance et se ressème spontanément dans de bonnes conditions.

Son fruit forme une capsule qui peut contenir jusqu’à 450 graines. Celles-ci peuvent se conserver une quinzaine d’années.

Division de la jacinthe d’eau

La jacinthe d’eau se multiplie de façon végétative par division des rejets ou stolons.

  • Attendez qu’ils aient des racines suffisantes.
  • Coupez délicatement les rejets de la mère.
  • Placez-les dans un autre bassin, au printemps ou à la fin de l’été.

Attention : la jacinthe d’eau se développe très facilement et devient très vite envahissante, formant un tapis flottant qui recouvre toute la surface des plans d’eau dont elle dispose.

Conseils écologiques

Associez la jacinthe d'eau à d'autres plantes flottantes (châtaigne d'eau, nénuphar...), des plantes de profondeurs différentes (Caltha, Nymphea, Butomus umbellatus…) et aux feuillages attractifs (Thalia dealbata, Pontederia cordata, Hedychium…) pour obtenir un bel ensemble.

Pour empêcher des algues de croître dans votre bassin :

  • Remplissez un vieux collant de paille d'orge.
  • Nouez ses extrémités.
  • Attachez un poids au collant avant de le submerger.

Lorsque la jacinthe d'eau devient trop invasive, ayez recours à des procédés respectueux de l'environnement pour freiner son développement :

  • insectes ;
  • poissons ;
  • mammifères ;
  • mycoherbicides.


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides