Azara

Azara en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Azara

  • Nom(s) latin(s)

    Azara spp.

  • Famille

    Salicacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 5 m
  • Largeur à maturité

    2 à 3 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage Marcottage
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    1 pour 2 m

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Bosquet ou forêt Massif ou bordure Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Grands arbustes ou petits arbres : la frontière est ténue. Les azaras sont parmi les plus beaux persistants. Nés au Chili, les azaras, de la famille des Salicacées, sont moyennement rustiques. S'ils tolèrent de vivre dans presque tout l'hexagone, là où les gelées ne sont jamais très fortes, ils ne fleurissent que dans les régions aux hivers doux, dans le Midi, sur les côtes de la Manche, le long du littoral atlantique et dans Paris.

Le feuillage de ces grands arbustes ou petits arbres est dense et fin. Les feuilles sont persistantes, coriaces, très brillantes, de forme arrondie et alternes. Après une floraison parfumée, ils donnent des baies en automne, mais on les voit rarement sous nos climats.

Installez-les en isolé ou en fond de massif. Ils forment des haies somptueuses, vivantes et bourdonnantes, seuls ou en mélange avec d'autres grands arbustes, tels les céanothe, les choisyas, les abélias

Espèces et variétés d’azara

Parmi la petite dizaine d’espèces cultivées, voici les plus représentatives :

  • Azara dentata : un feuillage persistant, une éclatante floraison parfumée, un port élégant, en climat doux, Azara dentata habille admirablement le jardin. Il mesure environ 3 m de haut. Les petites feuilles, pas toutes de la même grandeur, sont dentées. En avril mai, apparaissent une multitude de fleurs groupées en boules jaune d’or de 2 cm, à senteur mêlée de tilleul, de vanille et de miel.
  • Azara microphylla : s’il peut culminer à 10-12 m dans son pays d’origine, en culture il dépasse rarement 4 m de haut. À l’aisselle des petites feuilles vert foncé obovales et dentées, de 1 à 1,5 cm, apparaissent, en février, de minuscules fleurs jaune pâle. On ne peut pas passer à côté de cette floraison discrète car le parfum de vanille est si puissant qu’il envahit tout le jardin. C’est l’espèce la plus rustique du genre. L’écorce est brun clair, avec de petites écailles. Les rameaux sont minces et retombants. On peut trouver les cultivars suivant : 'Gold Edge', aux feuilles marginées de jaune et 'Variegata', découvert en Irlande en 1908, au feuillage marginé d’ivoire. Ils sont moins rustiques que le type.
  • Azara lanceolata : il atteint 5 m, avec un port buissonnant, des branches pendantes, des feuilles lancéolées et dentées de 6 cm. Les fleurs jaunes, parfumées, s’épanouissent en avril-mai.
  • Azara serrata : il mesure entre 4 à 5 m en culture. En juin juillet, les fleurs jaune d’or, parfumées, groupées en ombelles, tiennent compagnie aux feuilles dentées.

Azara dentata

Espèce type

Azara dentata Espèce type
  • Date floraison : Avril mai.
  • Qualités : Fleurs au parfum mêlé de tilleul, de miel et de vanille.

Azara microphylla

Espèce type

Azara microphylla Espèce type
  • Date floraison : Février mars.
  • Qualités : Fleurs à la senteur exceptionnelle de vanille.

'Gold Edge'

Azara 'Gold Edge'
  • Date floraison : Février mars.
  • Qualités : Feuilles marginées de jaune.

'Variegata'

Azara microphylla 'Variegata'
  • Date floraison : Février mars.
  • Qualités : Feuilles marginées d’ivoire.

Azara lanceolata

Espèce type

Azara lanceolata Espèce type
  • Date floraison : Avril mai.
  • Qualités : Parfait pour plantation en isolé.

Azara serrata

Espèce type

Azara serrata Espèce type
  • Date floraison : Juin juillet.
  • Qualités : Floraison estivale.

Plantation de l’azara

Plantation de l’azara

Où le planter ?

Plantez l'azara dans les régions où les températures ne descendent pas en dessous de -12 ou -15 °C, en sol frais, riche, humifère et bien drainé, non calcaire, à l'abri des vents froids.

Installez-le au soleil ou à mi-ombre.

Quand planter l'azara ?

Au printemps où à l'automne.

Comment le planter ?

  • Faites tremper la motte dans un seau d'eau pendant 10 min.
  • Dans un sol bien préparé, faites un trou de 3 fois la taille de la motte.
  • Mélangez deux pelletées de compost à la terre d'origine, positionnez l'arbuste rebouchez.
  • Arrosez abondamment.
  • Paillez sur une bonne épaisseur, entre 10 et 15 cm, avec du B.R.F.

Note : pour en savoir plus sur le B.R.F, consultez nos conseils écologiques.

Culture et entretien de l’azara

Culture et entretien de l’azara

James Gaither/CC BY NC ND 2.0/Flickr

C'est vraiment une plante sans souci :

  • Arrosez tous les 10 jours pendant les deux mois qui suivent la plantation. Ensuite, arrosez en cas de sécheresse.
  • Chaque automne, faites un apport de compost, en griffant le sol pour le faire pénétrer, et renouvelez le paillage.
  • En cas d'hiver très froid, le feuillage peut tomber. Mais il reperce dès l'arrivée des beaux jours.

Taille de l’azara

La taille n’est absolument pas nécessaire. Pratiquez-la simplement pour supprimer une branche gênante ou inesthétique, ou pour aider un rameau raide à se ramifier, mais laissez-lui son port élégant et naturel. Ne coupez jamais sur du vieux bois.

Si vous devez tailler l’azara, faites-le après la floraison, donc de mars à juillet selon les espèces.

Maladies, nuisibles et parasites

L’azara n’attire ni maladies ni parasites.

Multiplication de l’azara

Multiplication de l’azara

peganum/CC BY SA 2.0/Flickr

L'azara se multiplie par bouturage en été ou par marcottage en mars.

Bouturage

  • Sélectionnez un fragment d'un jeune rameau mesurant entre 10 et 15 cm. Choisissez un rameau qui porte au moins 3 nœuds.
  • Coupez la bouture au niveau du premier nœud en respectant une marge de 3 cm pour le talon à l'aide d'un sécateur bien aiguisé et désinfecté.
  • Taillez toutes les feuilles du jeune rameau à l'exception de 4 à 5 feuilles au sommet, afin que la bouture ne transpire pas trop, pour favoriser le développement des racines.
  • Plantez rapidement la bouture dans un contenant empli de 3/4 terreau et ¼ sable.
  • Enterrez la bouture au 3/4. Arrosez, tassez.
  • Entreposez le pot à mi-ombre, à l'abri des vents. Attendez une bonne année avant de mettre la nouvelle plante en pleine terre.

Marcottage

Il existe différentes techniques de marcottage. Si une branche basse peut être guidée jusqu'au sol, maintenue puis enterrée, vous pouvez pratiquer le marcottage traditionnel par couchage. Mais dans le cas de l'azara, il est plus simple d'avoir recours au marcottage aérien, car cet arbuste a des branches souvent trop raides pour être ployées. Osez cette technique aisée, bien amusante.

  • En mars ou avril, sélectionnez une tige bien lignifiée, c'est-à-dire qui forme du bois, ôtez les feuilles sur une partie de la tige. Incisez-la et enlevez une partie de l'écorce sur 1 ou 2 cm.
  • Confectionnez un manchon avec un sac plastique opaque autour de la blessure. Garnissez ce manchon de sphaigne, de mousse des bois ou d'un mélange spécial orchidées. Maintenez-le à la base à l'aide de ruban adhésif, puis d'une ficelle ou d'un lien de raphia.
  • Vaporisez, à l'aide d'un vaporisateur, de l'eau non calcaire. Fermez le sac en haut. Surveillez régulièrement. Lorsque la marcotte est bien racinée, au bout de quelques mois, parfois au bout de deux ans, ôtez le manchon, sevrez-la en coupant la tige au sécateur, juste au-dessus d'un nœud. Mettez la marcotte en pot, dans un mélange de terre de terreau et de sable.
  • Attendez un an avant de placer le nouvel azara à sa place définitive, dans un sol non calcaire, après avoir ajouté du compost dans le trou de plantation.

Toute l'année, mais surtout au moment de la floraison, il est possible de cueillir les tiges pour faire de beaux bouquets. Opérez le matin, avant que le soleil ne soit trop chaud.

Fendez les tiges dans le sens de la longueur, sur 4 à 5 cm, avant de les mettre dans le vase. Supprimez toutes les feuilles susceptibles de tremper dans l'eau. Le feuillage peut tenir plus de 15 jours, les fleurs un peu moins.

Conseils écologiques

Pour paillez le pied des plantes, nous conseillons souvent le B.R.F. Le B.R.F. ou Bois raméal fragmentés, c’est simplement le broyat, c’est-à-dire des branches d’arbres et d’arbustes feuillus broyées. Ce sont des forestiers canadiens, qui, dans les années 70, ont constaté que les plantes étaient bien plus vigoureuses aux endroits où ils laissaient les déchets de leurs coupes. Il a fallu quelques dizaines d’années pour que nous mettions à profit le fruit de leur expérience.

C’est une façon de recycler le bois des tailles des fruitiers en hiver, celles de rosiers et d’arbustes au printemps, les tailles d’entretien à toutes saisons. Si cette pratique vous tente, utilisez une tondeuse pour hacher les branchages très fins, un broyeur électrique pour les branchages de 2 à 5 ou 7 cm, un broyeur thermique plus puissant et autonome pour les branches plus importantes.

Le B.R.F. améliore les qualités physiques du sol, le décompactant et lui donnant une plus grande résistance à l’érosion. Il biostimule la fertilité de la terre et permet de gérer intelligemment les déchets verts. En paillage, il limite la prolifération des herbes indésirables et maintient la fraîcheur, tout en protégeant du froid les végétaux fragiles.

Ce paillis entraîne l’apparition de mycélium de champignons, mangeurs de lignine, la molécule qui compose le bois. Lorsque ces champignons, appelés pourriture blanche, apparaissent, c’est le début du processus : des organismes divers s’en nourrissent, puis les protozoaires arrivent pour dévorer ces organismes, avant de finir, eux-mêmes, dans le ventre des lombrics. Et voilà comment naît l’humus.

Apportez-en quelques couches dans le compost, après des matières humides, pour le faire mûrir plus vite.

Broyez au fur à mesure des coupes, sauf si elles sont trop petites. Dans ce cas, stockez-les au sec, en attendant d’en avoir suffisamment pour broyer. Attention, utilisez des branches de moins de 7 cm de diamètre, en provenance d’un milieu riche et diversifié si possible. Évitez les conifères, et si vous en incorporez, ne dépassez pas le quota de 20 %. Après la fragmentation, utilisez très rapidement le broyat.

Un peu d’histoire…

Le genre Azara est dédié au naturaliste espagnol Azara. Féliz Manuel de Azara est un militaire, un ingénieur et un naturaliste espagnol autodidacte, né le 18 mai 1746 à Barbuñales en Aragon et mort en 20 octobre 1821 à Huesca. Missionné en 1781 pour quelques mois en Amérique du Sud pour délimiter les frontières espagnoles, il y resta 20 ans, explorant, découvrant et étudiant faune et flore.

L’introduction en Europe de l’azara date de 1861.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides