Iphéion

Iphéion en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Iphéion, Étoile du printemps

  • Nom(s) latin(s)

    Ipheion uniflorum

  • Famille

    Liliacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 0,30 m
  • Largeur à maturité

    0,03 à 0,06 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    9 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L'iphéion à une fleur (Ipheion uniflorum), appelé « étoile du printemps » chez nos voisins anglais, est une plante vivace fleurie, à feuillage caduc de la famille des Liliacées et originaire d'Amérique du Sud (Uruguay et Argentine).

L'iphéion est une plante herbacée qui forme des touffes de feuilles vertes bleutées, linéaires, souples, retombantes et assez fragiles, mesurant jusqu'à 25 cm de long et libérant une odeur d'ail ou d'oignon lorsqu'on les froisse.

La fleur est délicatement parfumée et dégage une odeur de miel. En forme d'étoile aplatie, sa couleur varie selon les variétés du blanc, blanc bleuté, bleu, bleu violet. Ses tépales (pétales et sépales des Liliacées) sont traversés d'une raie centrale de couleur plus soutenue sur ses deux faces, son cœur aux étamines jaunes apparaît enfoncé.

Il se cultive en bordure, en rocaille, à l'avant des plates-bandes, le long des murs bien exposés, en sous-bois d'arbres caducs ou en pot. Cueillez les fleurs dès leur éclosion, si vous souhaitez confectionner des bouquets.

L'iphéion sert également d'excellent couvre-sol au point de devenir parfois envahissant.

Espèces et variétés d'iphéions

Le tableau suivant présente uniquement les variétés d'Ipheion uniflorum (le plus répandu). Leurs fleurs hermaphrodites sont composées de 6 tépales, 3 internes et 3 externes dont la forme, la taille et la couleur varient suivant la variété.

'Whisley Blue'

 'Whisley Blue'
  • Fleurs et hauteur : Grande fleur étoilée de 2 à 4 cm de diamètre, bleu lilas, striée de violet et gorge claire. Hauteur de 15 à 20 cm.
  • Plantation : Sol assez riche, frais, bien drainé. Exposée au soleil ou à la mi-ombre.
  • Qualités : La variété la plus connue. Apogée de sa longue floraison en mars et avril. Très rustique, peut rester en terre au-delà de -15 °C.

'Album'

 'Album'
  • Fleurs et hauteur : Fleur étoilée de couleur blanche. 15 cm de hauteur.
  • Plantation : Sol poreux et sec. Expositions chaudes.
  • Qualités : Très vigoureux. Floraison de décembre à mai.

'Alberto Castillo'

 'Alberto Castillo'
  • Fleurs et hauteur : Fleur étoilée géante d'un blanc pur marqué d'une ligne brune au-dessous. Entre 15 et 40 cm de hauteur.
  • Plantation : Sol poreux et sec. Recommandée en jardinière et rocaille.
  • Qualités : Variété récente, récompensée en 1993, porte le nom de son importateur. Floraison en mars-avril au parfum d'anis. Bonne rusticité.

'Charlotte Bishop'

Iphéion 'Charlotte Bishop'
  • Fleurs et hauteur : Fleur étoilée couleur rose foncé avec une légère teinte magenta. De 15 à 40 cm de hauteur.
  • Plantation : Nécessite une légère humidité pendant l'été. Exposition chaude.
  • Qualités : Remarquable par sa couleur et sa floraison très longue de décembre à mars. Bonne rusticité.

'Froyle Mill'

Iphéion 'Froyle Mill'
  • Fleurs et hauteur : Grande fleur violette pourprée au centre blanc, en étoile. Jusqu'à 15 cm de hauteur.
  • Plantation : Préfère une légère humidité pendant l'été. Recommandé pour une utilisation en potée ou en rocaille.
  • Qualités : Très précoce par sa floraison hivernale début décembre. Prévoir un paillis protecteur l'hiver. Se multiplie assez lentement.

'Rolf Fielder'

 'Rolf Fielder'
  • Fleurs et hauteur : Corolle plus grande, pétales plus arrondis d'un vrai bleu pur, rappelant celui du plumbago. 15 cm de hauteur à maturité.
  • Plantation : Terre meuble et hiver doux sont préférables avec une légère humidité pendant son repos l'été. Recommandée en potée et rocaille.
  • Qualités : Variété très décorative. Fleurit de février à mai.

Plantation de l'iphéion

Plantation de l'iphéion

Où planter ?

Cette plante s'accommode de presque tous les types de sols avec une préférence pour ceux qui sont sains et frais, légers, pas trop humides en été et enrichis en terreau. Ajoutez du sable à la terre de jardin, si votre terre est lourde ou argileuse.

L'iphéion se cultive aussi en pot.

Dans tous les cas, il réclame une exposition ensoleillée, mais pas brûlante, ou la mi-ombre, mais surtout abritée des vents froids.

Quand et comment planter ?

Au printemps, vous le trouvez fleuri en godet :

  • Espacez les mottes de 15 cm les unes des autres.
  • Utilisez 3 godets pour garnir en quelques années seulement, une surface de 50 cm².

En septembre-octobre, vous le trouvez en bulbe « en sec » :

  • Préparez le sol en enlevant les racines.
  • Ajoutez un élément drainant (sable ou graviers grossiers) pour éviter le pourrissement des bulbes.
  • Faites un trou de 2 fois la hauteur du bulbe avec le plantoir à bulbes. Placez le bulbe bien à la verticale, pointe vers le haut et racines vers le bas, et recouvrez de terre.
  • Tassez délicatement pour permettre aux racines de se développer.
  • Espacez les bulbes d'environ 5 cm les uns des autres.

Conseil : plantez 5 bulbes au minimum pour obtenir une belle touffe.

Idées d'association

Hellébore

Le mariage avec les hellébores fétides est plein de naturel.

Scille

Jouez la carte du bleu avec les scilles.

Erythronium

Un duo raffiné avec les Erythronium "Pagoda".

Anémone

Dans la rocaille, il est parfait en compagnie de l'anémone blanda qui fleurit en même temps.

Culture et entretien de l'iphéion

Culture et entretien de l'iphéion

C'est une plante facile de culture, sans soins particuliers si elle n'a pas trop d'humidité l'hiver.

Protégez en hiver, lorsque la température passe en dessous de -10 °C, en paillant avec un bon paillis d'aiguilles de pin.

Attention : veillez à marquer leur emplacement, afin de ne pas arroser durant leur période de dormance, car l'été leur feuillage disparaît totalement.

Taille

À la fin de la floraison, coupez les tiges florales, mais pas le feuillage.

Ne coupez le feuillage que lorsqu'il est complètement sec.

Maladies, nuisibles et parasites

L'iphéion est très résistant. Il peut cependant être attaqué par les limaces ou infecté par la pourriture grise.

Pourriture grise

Comme toute plante à bulbe, l'iphéion craint la pourriture grise qui abîme le bulbe. Elle apparaît si le sol n'est pas assez drainé, qu'il est trop arrosé et qu'il contient trop d'humidité.

Si votre plante est infectée, coupez les parties touchées et réduisez les arrosages. Prenez garde à ne pas mouiller le feuillage. L'application de bouillie bordelaise en prévention sur les parties non atteintes (2 à 3 applications à une semaine d'intervalle) peut également aider.

Limaces

En pleine terre, il faut se méfier des limaces qui attaquent sous terre. Vous pouvez tenter de les piéger à l'aide de récipients remplis de bière. Installer des feuilles de laitue devant vos plantes peut également aider à limiter les attaques : les limaces dévoreront la laitue plutôt que vos plantes.

Multiplication de l'iphéion

Multiplication de l'iphéion

L'iphéion se multiplie très facilement par division de la touffe ou par division des caïeux (bulbilles) lorsque le feuillage jaunit, en été et au début de l'automne, pendant la période de repos.

Diviser les touffes

  • Enfoncez une bêche dans la touffe, puis une seconde, de façon à ce qu'elles soient dos à dos.
  • Faites monter et descendre les bêches avant de les séparer délicatement.
  • Répétez l'opération pour diviser la plante en plusieurs parties.
  • Récupérez les différents morceaux.
  • Plantez ces morceaux. Ils donneront autant de nouvelles plantes.

Diviser les caïeux

  • Plantez la bêche à une vingtaine de centimètres des bulbes, afin de les soustraire de la terre sans prendre le risque de les endommager.
  • Faites levier pour sortir la motte de terre.
  • Tirez délicatement sur les tiges restantes pour finir l'arrachage.
  • Divisez les caïeux, petits bulbes autour du bulbe mère.
  • Replantez-les immédiatement.

S'il n'est pas possible de les replanter immédiatement, conservez les plus gros et beaux bulbes dans une caissette, tapissée de papier journal ou de sciure de bois. Placez-la dans un endroit sec, aéré et frais (cellier, garage…) et ne couvrez surtout pas.

Cette plante se naturalise très vite, formant ainsi de grands tapis à longue floraison.

Conseils écologiques

L'iphéion s'associe avec de nombreuses plantes :

  • Accompagnez-le de narcisses botaniques en mélange à fleurs blanches ou jaunes pour réaliser une belle jardinière.
  • Mélangez-le avec des cyclamens coum qui fleurissent à la même époque, avec des hellébores orientaux à fleurs pourpres ou blanches, ou avec l'euphorbe myrsinites au feuillage glauque et aux fleurs vert Chartreuse pour les parterres.
  • Mariez-le également aux feuilles décoratives des lamiers pour constituer un massif.


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides