Diascia

Diascia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Diascia, Diasca

  • Nom(s) latin(s)

    Diascia, Diasca

  • Famille

    Scrofulariacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace Annuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Semi-persistant
  • Forme

    Buissonnant
    Pleureur ou tombant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 1 m
  • Largeur à maturité

    0,20 à 0,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    5 à 9 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le diascia appartient à la famille des Scrofulariacées. Il est originaire d’Afrique du Sud, du Lesotho et du Kwazulu Natal. Toujours appelée par son nom latin, cette plante est connue sous les deux appellations diascia ou diasca.

Le diascia est considéré comme une plante annuelle ou une vivace dans les climats doux. Son feuillage persistant ou semi-persistant se compose de petites feuilles vertes droites ou en forme de cœur. De mai à novembre, il produit de très nombreuses petites fleurs en grappes, non parfumées, aux couleurs tendres : rose, rouge, abricot, jaune ou blanc. Leur gorge possède deux éperons de taille variable, situés au fond.

Le diascia se cultive en pleine terre et en pot, en isolé ou mélangé à d’autres espèces. Compte tenu de son port buissonnant, érigé ou retombant, il s’utilise aussi bien en massif, en plate-bande, en couvre-sol, dans une rocaille, en jardinière, en composition ou en suspension.

Attention : les pieds de diascias ne durent pas très longtemps. Pensez à les bouturer ou les diviser pour obtenir de nouveaux plants.

Espèces et variétés de diascias

Le genre Diascia comprend environ 50 espèces. C’est une plante relativement récente dans les jardineries en France, mais qui prend de plus en plus d’importance. De nombreux hybrides sont créés. D’une espèce à l’autre, le port, la couleur des fleurs et l’utilisation peuvent varier.

Le tableau ci-dessous présente les espèces les plus répandues dans nos régions.

Diascia anastrepta

 Diascia anastrepta
  • Port de la plante : Port retombant. Elle peut atteindre 30 cm.
  • Floraison : Fleurs retombantes, rose foncé.
  • Qualités : Originaire du Natal. À utiliser en couvre-sol et suspensions.

Diascia barberae

 Diascia barberae
  • Port de la plante : Port érigé. Elle peut atteindre 30 cm. Feuilles en forme de petits cœurs.
  • Floraison : Fleurs rose tendre. La variété 'Red diastonia' produit des fleurs d’un beau rouge cerise, la 'Darla White' des blanches, alors que celles de la 'Coral belle' sont corail. Longues et souples ramifications.
  • Qualités : Originaire d’Afrique du Sud. Espèce la plus commune qui a donné naissance à de nombreux cultivars. Espèce rustique qui doit être protégée de l’humidité en hiver. Idéale en bordures, en rocaille, en vasques et suspensions.

Diascia cordata

 Diascia cordata
  • Port de la plante : Port érigé, tapissant. Elle peut atteindre entre 15 et 20 cm. Ses rameaux sont très souples.
  • Floraison : Fleurs de couleur rose foncé. Elles sont un peu plus grandes que celles des autres espèces.
  • Qualités : Originaire du Natal. À utiliser en rocaille et suspensions. Facile à cultiver.

Diascia fetcaniensis

 Diascia fetcaniensis
  • Port de la plante : Port rampant, compact. Elle peut atteindre 30 cm. Feuilles vert foncé, petites, en forme de cœur et couvertes de poils.
  • Floraison : Fleurs de couleur rose tendre avec un cœur rouge. Fleurs très abondantes.
  • Qualités : Originaire du Cap et du Lesotho. Espèce rustique et vigoureuse. Idéale en bordures, massifs et rocailles. Facile à cultiver.

Diascia grandiflora (Hybrides)

 Diascia grandiflora  (Hybrides)
  • Port de la plante : La variété 'Coral Belle' atteint 40 cm, 'Éclat' 30 cm, 'Little lover' et 'Suzan' 25 cm.
  • Floraison : Floraison variée selon les variétés créées : rose foncé pour 'Éclat', rose vif pour 'Pink Queen', rouge carmin pour 'Red Ace' ou rose saumoné et centre foncé pour 'Suzan'.
  • Qualités : Beaucoup d’hybrides proviennent de Nouvelle-Zélande. Mariage des espèces Diascia barberae et Diascia vigilis qui a permis la création de nombreux hybrides, très répandus. Les hybrides s’utilisent en pot. Préférez la mi-ombre pour les variétés couleur saumon.

Diascia integerrima

 Diascia integerrima
  • Port de la plante : Port érigé. Elle peut atteindre entre 20 et 50 cm. Feuillage étroit, long et droit.
  • Floraison : Fleurs rose-rouge, disposées en longs épis. La variété 'Blush' a des fleurs blanches.
  • Qualités : Originaire d’Afrique du Sud. Idéale en couvre-sol, rocaille et bord de mer.

Diascia rigescens

 Diascia rigescens
  • Port de la plante : Port érigé. Une des plus grandes espèces. Elle peut atteindre entre 40 et 60 cm, voire 80 cm. Feuillage et tiges épais et durs.
  • Floraison : Fleurs disposées en épis bien denses, de couleur rose foncé.
  • Qualités : Originaire d’Afrique du Sud. S’utilise en massifs et bordures. Se marie très bien en grande potée avec d’autres plantes. Facile à cultiver.

Diascia vigilis ou elegans

 Diascia vigilis  ou  elegans
  • Port de la plante : Port légèrement retombant. Elle peut atteindre entre 40 et 50 cm.
  • Floraison : Fleurs rose clair avec un cœur pourpre. La variété 'Rupert Lambert' produit des fleurs rose foncé.
  • Qualités : Originaire d’Afrique du Sud. Espèce très florifère. Facile à cultiver, vigoureuse. Idéale pour potées et suspensions.

Plantation du diascia

Plantation du diascia

Où le planter ?

Le diascia a besoin d'une terre légère, riche, fraîche et bien drainée. Il aime une exposition ensoleillée, même assez chaude mais non brûlante, ou la mi-ombre. C'est une plante rustique qui supporte des températures jusqu'à -10 °C.

Abritez-le des vents froids ou desséchants. Évitez-lui aussi bien la sécheresse que des sols détrempés.

Le diascia se plaît bien en pot. Utilisez alors un terreau pour géraniums.

Quand planter le diascia ?

Il est préférable de choisir l'automne, sinon le printemps, pour planter un diascia en pleine terre.

Comment le planter en pot ?

  • Choisissez un pot de 15 cm de diamètre environ, percé au fond.
  • Placez un lit de billes d'argile au fond du pot pour favoriser le drainage et la respiration des racines.
  • Mettez un peu de terreau adapté et placez le sujet bien au centre, en veillant à bien étaler ses racines.
  • Comblez avec le reste de terreau et tassez bien.
  • Humidifiez la terre, sans détremper.

Comment le planter en pleine terre ?

  • Sortez la motte délicatement de son container ; si nécessaire, coupez-le avec des ciseaux pour ne pas endommager la motte.
  • Humectez bien la motte pendant que vous préparez le trou de plantation.
  • Creusez un trou 3 fois supérieur à la taille du plant.
  • Ajoutez des billes d'argile au fond du trou, si votre terre n'est pas assez drainante.
  • Placez le plant au milieu du trou en veillant à bien étaler les racines sans les abîmer.
  • Comblez avec la terre et tassez bien.
  • Arrosez modérément.

Bon à savoir : si vous plantez plusieurs pieds au même endroit, respectez une distance de 30 cm entre les pieds.

Culture et entretien de diascia

Culture et entretien de diascia

Arrosez modérément de façon à maintenir la terre humide, sans la détremper. Trop d'eau nuit à la floraison.

Faites régulièrement un apport d'engrais organique pour plantes fleuries ou ajoutez du compost à la terre. Cela rendra sa floraison encore plus généreuse. Agissez tous les 15 jours environ de mai à septembre.

Pour un sujet cultivé en pot, rentrez-le à la fin de l'automne dans une pièce hors gel, pour le protéger pendant l'hiver et ressortez-le en avril.

Avant l'hiver, protégez le diascia de pleine terre d'un lit de feuilles mortes, d'aiguilles de pins ou d'un voile isolant. Si la région est trop froide, arrachez toute la plante avec ses racines et conservez-la dans un endroit hors gel et non chauffé.

Conseil : évitez de mouiller le feuillage lorsque vous arrosez.

Taille de diascia

  • Enlevez les fleurs fanées au fur et à mesure. Cela favorise la floraison.
  • Coupez les tiges mortes des touffes, de préférence en avril.
  • Pincez les tiges pour favoriser la ramification.

Maladies, nuisibles et parasites

Le diascia est résistant, on ne lui connaît pas de maladies.

Le diascia est apprécié des limaces. Pour les éloigner, vous pouvez répandre de la cendre autour de vos plants ou placer quelques tas de feuilles, de tuiles ou de planches de bois qui vous permettront de les attirer et de les collecter.

Multiplication de diascia

Multiplication de diascia

Le diascia se multiplie assez facilement par semis, bouturage ou division.

Semis.

Procédez au printemps, en terrine sous abri à 15 ou 18 °C.

  • Préparez une terrine à semis, remplie de terreau.
  • Tracez de légers sillons.
  • Semez les graines à 1 mm ou 2 mm de profondeur, bien espacées dans les sillons.
  • Couvrez avec une plaque de verre.
  • Au bout de 2 à 3 semaines, les graines vont germer.
  • Lorsque les plantules deviennent résistantes, repiquez-les dans un pot rempli de terreau de géraniums et cultivez-les comme des sujets adultes.

Bouturage de tiges

Le diascia se bouture à l'automne ou au printemps :

  • Prélevez une bouture de 10 cm environ de longueur, à l'extrémité des tiges.
  • Prenez un godet et placez au fond du gravier et du sable fin pour favoriser le drainage, important pour la plante.
  • Remplissez le godet de terreau et préparez la bouture.
  • Enlevez les feuilles en bas de la tige et recoupez la tige sous un nœud. Éliminez tous les boutons floraux qui fatigueraient la bouture.
  • Enfoncez bien la bouture dans la terre jusqu'à la première feuille.
  • Placez le godet à l'abri et à la lumière.
  • Maintenez le terreau humide jusqu'à l'enracinement des boutures qui se fait rapidement.
  • Repiquez ensuite le jeune plant dans un terreau de géraniums et cultivez comme un sujet adulte.

Bon à savoir : les boutures réalisées à l'automne doivent être placées sous châssis l'hiver pour fleurir ensuite à la fin du printemps. Les boutures réalisées au printemps fleurissent en été.

Division de touffes

Le diascia se divise au printemps ou en automne :

  • Divisez les touffes de façon nette, à l'aide d'un couteau propre et tranchant. Veillez à ce que chacune garde des racines et quelques feuilles.
  • Démêlez les racines et émiettez la terre.
  • Pensez à bien reboucher le trou provoqué avec du terreau ajouté à la terre de jardin.
  • Plantez les touffes dans des pots remplis de terreau et de terre de jardin ou mettez tout de suite en place, selon la saison choisie.
  • Placez les pots au chaud et à la lumière.
  • Humidifiez la terre et veillez à ce qu'elle reste humide mais non détrempée.
  • Une fois les touffes bien enracinées, mettez en terre.

Conseils écologiques

Le diascia est un bon compagnon pour les autres plantes. Il se mélange très bien dans des potées, par exemple avec des dahlias nains, des fuchsias, des géraniums lierre, des impatiens, des pétunias, des sanvitalias ou encore des verveines.

Harmonisez les couleurs de vos potées. Jouez sur les hauteurs des différentes plantes choisies.

Un peu d’histoire…

Le nom diascia a pour origine la réunion de deux mots grecs dis et askos signifiant deux et poche. Les Anglais la surnomment « Twin spur ». Ces appellations faisant référence aux deux éperons ou appendices des fleurs.

Seule l’espèce Diascia barberae a été introduite et cultivée en Europe au XIXe siècle. Sans grand succès, elle disparaît pour réapparaître en Grande-Bretagne vers 1980.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides