Chou chinois

Chou chinois en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Chou chinois, Pé-tsaï, Pak-choï

  • Nom(s) latin(s)

    Brassica rapa var. chinensis

  • Famille

    Brassicacées

  • Type(s) de plante

    Plante comestible ▶ Autres légumes | Légume ancien

Esthétique

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Annuelle Bisannuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,45 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    6 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le chou chinois tient à la fois du chou blanc et de la salade. Ses feuilles vert pâle sont tendres et fines, et ses côtes bien blanches sont croquantes. Sa saveur fine et légèrement sucrée, moins forte que celle du chou classique, le fait apprécier cru. Il est d'ailleurs nettement plus digeste que les autres choux.

Introduit en Europe à la fin du XIXe siècle, le chou chinois s'est récemment acquis une excellente réputation partout dans le monde occidental en raison de sa valeur nutritive, de ses rendements et de son caractère hâtif : 50 à 60 jours suffisent entre le semis et la récolte pour les variétés hâtives. La meilleure saison pour le chou chinois est l'automne, car il aime les températures un peu fraîches et les jours courts l'incitent moins à monter prématurément en graines.

Si, comme tous les choux, il appartient à la famille des Brassicacées (ou Crucifères), botaniquement, il est rattaché à l'espèce Brassica rapa… comme le navet. De là à avancer que le chou chinois est un navet à feuilles…

Cousin oriental du chou, il ne forme pas de tige, mais une rosette de feuilles qui prend des aspects différents selon les variétés. On trouve en France deux types principaux :

  • L'un forme une pomme bien ferme, allongée comme une laitue romaine ou une chicorée pain de sucre, aux feuilles gaufrées et dentées vert clair. Les feuilles sont très serrées les unes contre les autres, avec une large nervure blanc crème. C'est celui que l'on appelle généralement chou de Chine (pé-tsaï).
  • L'autre présente des feuilles lisses, ovales, vert clair ou vert foncé, avec une nervure centrale très charnue, réunies en rosette plutôt ouverte qui évoque la bette (pak-choï).

Espèces et variétés de choux chinois

Il existe plus de 30 variétés différentes de choux chinois, mais nous n’en trouvons couramment que deux types en France : le pé-tsaï (Brassica rapa var. pekinensis) et le pak-choï (Brassica rapa var. chinensis).

Un grand nombre de variétés sélectionnées sont apparues en Asie au cours du XIXe siècle, hybrides pour la plupart, qui se différencient par la forme et la densité de leur pomme ainsi que leur durée de culture.

Pé tsaï (Brassica rapa var. pekinensis)

'Granaat'

Pé tsaï (Brassica rapa var. pekinensis) 'Granaat'
  • Végétation : Variété d’été traditionnelle formant une pomme ovoïde de 35 cm de haut, avec de larges côtes, ressemblant à une grosse laitue romaine.
  • Culture/récolte : Variété semi-précoce à croissance rapide, pour semis d’été. Semer en juin-juillet, après la Saint-Jean, car très sensible à la montaison.
Récolte 65 à 80 jours après le semis.
  • Qualités : Juteux, savoureux et sucré. Très légère saveur piquante. Excellent cru. Apte à la congélation.


'Questar' F1

Pé tsaï (Brassica rapa var. pekinensis) 'Questar' F1
  • Végétation : Belle pomme trapue, bien fermée, de 0,8 à 1 kg.
  • Culture/récolte : Le plus précoce. Récolte 40 à 45 jours après la plantation.
  • Qualités : Bonne résistance à la montée à graines.

'Sorkin' F1

Chou chinois 'Sorkin' F1
  • Végétation : Pomme vert clair à cœur jaune, de 1,5 à 2 kg.
  • Culture/récolte : Culture facile, utilisation souple, résistante à la montaison et forte tolérance à la hernie (maladie fongique). Semis début mai à mi-juillet, récolte début août à début octobre.
  • Qualités : Excellente conservation.

'Monument' F1

Chou chinois 'Monument' F1
  • Végétation : Pomme verte, longue (40 cm de haut) et pointue, serrée et ferme, de 2 kg.
  • Culture/récolte : Variété semi-tardive, récolte 80 à 85 jours après la plantation.
  • Qualités : Excellente qualité gustative.

Pak-choï (Brassica rapa var. chinensis)

'Canton nain'

Pak-choï (Brassica rapa var. chinensis) 'Canton nain'
  • Végétation : Variété compacte, feuilles vertes à carde blanche.
  • Culture/récolte : Variété tolérante à la chaleur. Semis de juin à septembre, récolte de septembre à novembre.
  • Qualités : Excellente qualité gustative.

'Joï Choï'

Pak-choï (Brassica rapa var. chinensis) 'Joï Choï'
  • Végétation : Port plus érigé et plus ouvert que le précédent. Rosette de 25 cm de hauteur vert foncé, belles côtes épaisses et bien renflées, blanches et longues.
  • Culture/récolte : Variété hybride productive, qui ne monte pas en graine. Plants vigoureux de croissance rapide, les pommes se forment 60 jours après la plantation. Peut se cultiver en été, semis de mai à octobre.
  • Qualités : Feuilles très tendres, à consommer crues jeunes, ou cuites comme des bettes ou des épinards.

Semis et plantation du chou chinois

Semis et plantation du chou chinois

Où le planter ?

Le chou chinois préfère les terrains riches et bien aérés, frais en été. Apportez une fumure organique lors de la préparation du sol. Il n'aime pas la chaleur ambiante, mais ne germe bien que dans un sol réchauffé.

Une bonne exposition au soleil est primordiale pour son bon développement, tout en veillant à garder la terre bien humide.

Quand planter le chou chinois ?

Le chou chinois se cultive de préférence en fin de saison.

Semez entre juillet et août, quand les températures sont les plus chaudes. Les premières feuilles apparaissent au bout d'une semaine environ.

Comment le planter ?

Le semis en place sans repiquage est préférable pour limiter la montée en graine précoce.

Semez en pleine terre en lignes distantes de 30 cm.

  • Quand les plants ont 4 ou 5 feuilles, arrachez les plus petits pour ne conserver que les plus vigoureux, un tous les 30 cm.
  • Protégez les tout jeunes plants du soleil en installant un voile d'ombrage, des cageots retournés…

  • Si la saison est chaude et sèche, attention aux altises et aux noctuelles, qui en sont friandes. Installez un filet anti-insectes ou bassinez régulièrement le feuillage.

Culture et entretien des choux chinois

Culture et entretien des choux chinois

Le chou chinois ayant des racines superficielles, il ne résiste pas à la sécheresse. Il ne supporte pas le manque d'eau dans le sol et a besoin d'une bonne hygrométrie de l'air. Un manque d'eau ou un air trop sec provoquent la nécrose de la pomme, à laquelle il est très sensible.

  • L'arrosage doit être très régulier.
  • Un buttage ainsi qu'un paillage sont conseillés durant l'été.

Sous nos climats, sa culture est délicate car il est très sensible à la montée en graine prématurée, ce qui empêche de le cultiver toute l'année. Il lui faut des températures élevées (au moins 15-16 °C) pour se développer rapidement.

Maladies, nuisibles et parasites

Les choux chinois sont victimes des mêmes parasites et maladies que les choux pommés.

Compte tenu de leur saison de production, ils sont particulièrement exposés à la voracité des altises en tout début de culture, lorsque les températures sont élevées, puis à celle des mollusques (limaces et escargots), lorsqu'ils arrivent à maturité et que le temps s'est rafraîchi.

  • Pulvérisez un purin d'orties, 2 fois à quelques jours d'intervalle pour lutter contre les altises.
  • Installez des barrières de cendres ou de coquilles d'œufs écrasées autour de vos plants pour les protéger des limaces.

Récolte

Quand et comment récolter ?

Le chou chinois se récolte de septembre à novembre, au fur et à mesure des besoins. Coupez la pomme ou la rosette au ras du sol. Dans le Midi, la récolte se prolonge jusqu’au printemps.

Il résiste aux premières gelées si elles ne sont pas trop fortes. Couvrez les derniers pieds d’un voile d’hivernage pour les protéger.

La conservation du chou chinois

Vous les garderez quelques semaines dans un local sombre, frais et aéré, à l’abri du gel. Une cave, par exemple, ou un cellier, ou bien encore dans le réfrigérateur.

Vous pourrez prolonger leur conservation en les arrachant, juste avant que les gelées n’endommagent la pomme, avec leurs racines et un peu de terre.

Si vous le destinez à une salade, il est préférable de ne pas le faire attendre plus de 4 ou 5 jours. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi le blanchir durant 2 minutes, après l’avoir coupé en morceaux, et le congeler.

Note : en Chine, on accrochait autrefois les feuilles de chou sur des cordes pour les faire sécher en prévision de l’hiver. À l’automne, toutes les cours des maisons étaient ainsi garnies de rangées de feuilles de chou suspendues. Cette habitude existe encore dans certaines campagnes où le réfrigérateur n’est toujours pas la norme.

Qualités nutritionnelles

Comme tous les choux, le chou chinois est riche en glucosinolates et en antioxydants, qui sont supposés prévenir le développement de certaines tumeurs. Ces antioxydants ont également une action protectrice contre les maladies cardiovasculaires.

Une autre caractéristique du chou chinois est sa richesse en calcium biodisponible. En effet, si sa teneur en calcium est deux fois moins importante que celle du lait, son calcium est en revanche mieux absorbé. Il renferme en outre des vitamines A, C et K, ainsi que d’autres minéraux tels que potassium, fer et manganèse.

Multiplication de choux chinois

Multiplication de choux chinois

Le chou chinois se reproduit par semis. Cependant, la récolte des graines de choux est déconseillée. En effet, il faut un très grand nombre de porte-graines pour conserver les critères de variété. De plus, les différents types de choux s’hybrident entre eux.

Conseils écologiques

Afin d'éviter d'attirer les ravageurs spécifiques à la famille des choux (Brassicacées) et de ne pas entretenir la présence de champignons parasites dans le sol, il est recommandé de ne pas replanter de choux ni de légumes – ou engrais verts – de la même famille (radis, navet, roquette, moutarde, colza…) avant 5 ou 6 ans.

Les plantes puissamment aromatiques ont la capacité d'égarer les ravageurs qui se repèrent souvent à l'odeur pour retrouver leur hôte préféré. Entourez la culture de choux (ou insérez entre eux) de mélisse, de sauge, de romarin, de coriandre, d'aneth, mais aussi d'œillets d'Inde ou de tomates.

Le chou est gourmand en azote, plantez-le si possible après une plante améliorante (fève, pois, haricot, trèfle, luzerne…). Après les choux, vous pourrez semer des légumes racines, qui puiseront les éléments nutritifs plus en profondeur.

L'alternance de rangs de choux et de laitue ou d'épinards éloignerait l'altise.

Un semis de trèfle blanc sur la parcelle de choux aurait pour effet de protéger le collet des pontes de la mouche.

Certaines plantes, grâce à leur teneur en huiles essentielles, ont la faculté de repousser des parasites spécifiques du chou :

Épandez ou piquez en terre des tiges et des feuilles fraîches ou sèches, en renouvelant souvent l'opération.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides