Epimède (fleur des elfes)

Epimède (fleur des elfes) en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Epimède, Fleur des elfes

  • Nom(s) latin(s)

    Epimedium

  • Famille

    Berbéridacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Semi-persistant Caduc
  • Forme

    Étalé ou tapissant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 1 m
  • Largeur à maturité

    0,20 à 0,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide Sol sec
  • Densité

    5 à 9 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
    Ombre
  • Utilisation extérieure

    Couvre-sol Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Epimedium compte une quarantaine d'espèces peuplant les zones d'Europe et d'Asie tempérées allant de l'Algérie, en passant par l'Italie, la Turquie jusqu'aux confins de l'Orient. Par ailleurs, de nombreuses espèces se sont naturalisées comme l'Epimedium alpinum présent aujourd'hui en Angleterre dans les lieux ombragés et rocheux en basse montagne et se sont hybridées naturellement au sein des jardins botaniques ou des pépinières horticoles. L'épimède appartient à la famille des Berbéridacées.

Cette vivace de 0,30 à 1 m de haut forme un couvre-sol grâce à ses rhizomes même si leur étalement est assez lent au début. Elle peut vivre des dizaines d'années, tolérant la sécheresse estivale aussi bien que les grands froids. L'élégant feuillage est composé de folioles en forme de cœur, persistants ou caducs souvent en fonction de la rigueur des hivers. Leurs tonalités varient au cours des saisons allant du rose au vert tendre en passant par des tons pourpres ou orangés selon les cultivars. La coloration du feuillage est souvent remarquable au printemps puis en automne avec la baisse des températures.

Des tiges frêles ornées de grappes de fleurettes roses, blanches, jaunes ou saumonées, surgissent de l'épais tapis en avril-mai. La plupart portent un éperon de quelques millimètres, soit une excroissance des pétales en forme de tube et contenant le nectar, comme chez l'ancolie. Les sépales et pétales sont parfois de couleurs différentes comme chez Epimedium x rubrum.

L'épimède à grandes fleurs appartient à la médecine traditionnelle chinoise qui l'utilise en tant qu'aphrodisiaque mais aussi pour soigner l'asthme, les bronchites, les maladies virales du cœur, le traitement de la ménopause, etc., en association avec d'autres herbes.

Epimedium vient du latin epimedion qui signifie « plante inconnue ». Il s'applique aussi au nom d'une plante que l'on trouvait en Iran. Son appellation anglaise « horny goat weed » signifiant « herbe à chèvre excitée » fait référence à un mythe chinois selon lequel un fermier aurait remarqué une activité sexuelle accrue de son troupeau après avoir consommé la plante.

Espèces et variétés d’épimède

Epimède des Alpes, bonnet d’évêque (Epimedium alpinum)

 Epimède des Alpes, bonnet d’évêque (Epimedium alpinum)
  • Floraison : Grappe plus courte que le feuillage. Fleurs pendantes à sépales rouge foncé et corolle jaune.
  • Feuillage : Luisant, finement dentelé, rouge bronze au printemps puis vert franc.
  • Qualités : Originaire du sud-est de l’Europe. 25 cm de haut sur 30 de large. Parfait sous des azalées ou rhododendrons.

Epimède à grandes fleurs (Epimedium grandiflorum)

 Epimède à grandes fleurs (Epimedium grandiflorum)
  • Floraison : Grandes fleurs roses ou violettes de 4 cm de diamètre, munies de longs éperons blancs.
  • Feuillage : Folioles dentelées à bords rouges.
  • Qualités : Originaire de Chine, de Corée et du Japon. Inflorescence atteignant 30-40 cm de haut. Rustique jusqu’à -20 °C.

Epimedium grandiflorum 'Lilafee'

 Epimedium grandiflorum 'Lilafee'
  • Floraison : Fleurs violacées.
  • Feuillage : Idem ci-dessus.
  • Qualités : Idem ci-dessus.

Epimedium x rubrum

 Epimedium x rubrum
  • Floraison : Pétales avec éperons blancs et sépales rougeâtres. Fleurs de 2,5 cm de large.
  • Feuillage : Feuillage denté, vert marbré de brun au printemps, vert en été, pourpre à l’automne.
  • Qualités : Hybride entre E. grandiflorum et alpinum. 20 à 30 cm de haut sur 30 de diamètre. Excellent couvre-sol pour massif ou rocaille. Rustique jusqu’à -15 °C.

Epimedium x versicolor

 Epimedium x versicolor
  • Floraison : Grappes de fleurs pendantes roses et jaunes à éperon rouge vif.
  • Feuillage : Feuilles vert vif teintées de rouge au printemps.
  • Qualités : Hybride entre E. grandiflorum et pinnatum. 30 cm en tous sens.

Epimedium x versicolor 'Sulphureum'

 Epimedium x versicolor 'Sulphureum'
  • Floraison : Sépales blancs et corolle jaune.
  • Feuillage : Bronze au printemps puis vert vif avant de virer au brun roux à l’automne.
  • Qualités : 30-40 cm de haut sur 45 cm de large. Couvre-sol vigoureux pour massif. Rustique jusqu’à -20 °C.

Epimedium x perralchicum 'Wisley'

 Epimedium x perralchicum 'Wisley'
  • Floraison : Fleurs d’un beau jaune d’or.
  • Feuillage : Feuillage épineux, dense et persistant sous climat doux.
  • Qualités : Hybride entre E. pinnatum subsp. colchicum et perralderianum apparu dans une pépinière allemande. Rustique jusqu’à -15 °C voir plus sous litière.

Epimedium x youngianum

 Epimedium x youngianum
  • Floraison : Taille des fleurs variable, avec ou sans éperon. Cultivars 'Roseum' 'Violaceum', 'Niveum' rose, violacé ou blanc.
  • Feuillage : Composé de 2, 6 ou 9 folioles assez étroites, peu dentées, de 2 à 8 cm de long sur 1,5 cm de large. Rouge au printemps et à l’automne.
  • Qualités : Hybride entre E. diphyllum et grandiflorum apparu au Japon. Petite touffe de 20 cm de haut. Le plus facile à cultiver parmi les petites espèces. Rustique jusqu’à -20 °C.

Epimedium 'Amber Queen'

 Epimedium 'Amber Queen'
  • Floraison : Fleurs couleur ambre d’avril à juin, au-dessus du feuillage, jusqu’à 50 cm de haut.
  • Feuillage : Feuilles vertes tachetées de rouge au printemps.
  • Qualités : Hybride entre E. wushanense 'Caramel' x E. flavum découvert par Robin White. Sol acide, frais à humide. Rustique jusqu’à -20 °C.

Semis et plantation de l’épimède

Semis et plantation de l’épimède

Où planter l'épimède ?

Plantez-le en tout sol léger, riche en humus, frais à sec sachant que l'humidité accroît sa vitesse de croissance. Notez bien que les espèces européennes se montrent plus rustiques que les asiatiques. Elles sont capables de vivre en sol très sec ou très humide tandis que les asiatiques exigent un sol riche en humus, drainé, frais à humide en été, et sans calcaire.

Une zone abritée des vents secs et froids permet de conserver du feuillage en hiver, mais attention au soleil qui risque de le griller en été. Les épimèdes tolèrent tous une situation mi-ombragée à très ombragée sous des arbres à ramure épaisse ou le long de cours d'eau. La plante supporte des températures de l'ordre de -15 à -20 °C voire plus.

Quand planter l'épimède ?

Plantez l'épimède au printemps ou à l'automne.

Comment planter l'épimède ?

Ameublissez le sol sur une large surface pour permettre à la plante de bien s'étaler et de coloniser l'espace autour. Pour couvrir rapidement la surface, installez 9 plants au mètre carré, mais 5 plants peuvent suffire si vous êtes patients. Il faut 3-4 ans pour obtenir un tapis dense tandis que la floraison apparaît dès la première année.

Ajoutez quelques pelletées de terreau de feuilles ou de terre de bruyère à la plantation.

Culture et entretien de l’épimède

Culture et entretien de l’épimède

Arrosez bien durant l’été qui suit la plantation. Une fois installée, la vivace s’étend lentement grâce à ses rhizomes et ne demande pratiquement pas d’entretien.

Vous pouvez passer la tondeuse à la fin de l’hiver seulement sur des touffes bien installées afin de renouveler le feuillage. Sinon contentez-vous de supprimer les feuilles abîmées par le froid.

Maladies, nuisibles et parasites

On ne leur connaît pas de parasites notables à ce jour.

Multiplication de l’épimède

Multiplication de l’épimède

Divisez les touffes tous les 3 ans afin d'agrandir la surface couverte, en septembre ou après la floraison.

Conseils écologiques

Ces couvre-sols sont très utiles pour éviter la pousse de mauvaises herbes et fleurir les zones ombragées sous les arbres, parfois très sèches.

Un peu d’histoire…

Louis XIV avait fait planter l’Epimedium alpinum à Versailles pour son aspect ornemental. Les premières espèces chinoises introduites en Occident sont Epimedium davidii et Epimedium acuminatum.

La plante est utilisée depuis des siècles dans la pharmacopée chinoise notamment pour stimuler la libido. Dans la langue des herboristes chinois, son nom, « Yin Yang Huo » évoque l’équilibre premier entre le Yin et le Yang, ces deux énergies complémentaires qu’incarnent le féminin et le masculin.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides