Apios

Apios en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Apios, Glycine tubéreuse

  • Nom(s) latin(s)

    Apios americana, Apios tuberosa

  • Famille

    Fabacées

  • Type(s) de plante

    Plante comestible ▶ Autres légumes | Légume racine

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Grimpant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 5 m
  • Largeur à maturité

    1 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    1 au m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Verger Couvre-sol Bosquet ou forêt Haie Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L’apios, appelé aussi glycine tubéreuse (Apios americana, syn. Apios tuberosa), est une plante volubile de la famille des Fabacées, poussant naturellement en Amérique du Nord. Cette plante a des racines garnies, en chapelet, de tubercules oblongs. Elle s’enroule dans le sens inverse des aiguilles d’une montre et peut mesurer jusqu’à 5 m de long. Ses feuilles ailées de 8 à 15 cm de long sont composées de cinq ou sept folioles ovales, pointues, glabres. Ses fleurs hermaphrodites, de plusieurs nuances de rose, de rouge et de pourpre, disposées en grappes serrées, pendantes, fixées, sur des pédoncules axillaires, s’épanouissent en fin d’été, juste pour la rentrée des classes, avec un délicieux parfum. Elle se comporte en vivace bulbeuse, son feuillage disparaissant en fin d’automne, pour réapparaître au printemps.

L’apios donne, seulement sous climat chaud, des gousses de 6 à 12 cm de long qui contiennent des haricots comestibles.

Dans leur habitat d’origine, du Québec jusqu’aux prairies de l’ouest, et même près du golfe du Mexique, les apios poussent en milieu humide, sur les rives des cours d’eau. Dans le sud, les haricots, plus légers que l’eau, voguent au gré des courants et des vents, jusqu’à se fixer un peu partout, perpétuant l’espèce. Plus au nord, les fleurs ne donnent pas de graines.

Espèces et variétés d’apios

Seule l’espèce type est cultivée.

Apios americana syn. Apios tuberosa

Apios americana syn. Apios tuberosa
  • Nom commun : Glycine tubéreuse
  • Type : Vivace volubile à tubercules
  • Ornemental : Grimpante à fleurs en grappes de camaïeu rose.
  • En cuisine : Se mange cuit, ou cru.

Plantation de l’apios

Plantation de l’apios

mwms1916/CC BY NC ND 2.0/Flickr

Où le planter ?

Plantez l'apios au soleil ou à mi-ombre, dans un terrain léger, frais, même acide.

Bien rustique, l'apios grimpe aisément sur tout support, à condition qu'il puisse s'enrouler : grillage, treillage, fils tendus, tonnelle, arbre ou arbuste… Cette grimpante se plaît aussi dans une haie libre, où elle peut envahir les végétaux sans les gêner, puisque les parties aériennes disparaissent à l'automne. Faute d'appui pour grimper, elle se fait rampante, couvre-sol.

Note : au printemps, elle n'est pas pressée de se montrer, mais dès juin, elle se rattrape, devenant même envahissante. C'est le cas ? Tant mieux : vous pouvez déterrer ses tubercules et les manger !

Quand planter l'apios

Plantez les tubercules au printemps.

Comment le planter ?

  • Trouvez le support idéal -arbuste, grillage, treillage, fils tendus, etc.- et plantez au pied un tubercule.
  • Enfoncez le tubercule de 10 cm environ.
  • Oubliez-le, car il n'a pas besoin d'arrosage.
  • Si vous souhaitez en installer plusieurs, espacez-les de1 m.

Culture et entretien de l’apios

Culture et entretien de l’apios

Peter Gorman/CC BY NC SA 2.0/Flickr

C’est l’une des plantes les plus faciles qui soient à cultiver. En juin, lorsque les tiges apparaissent, guidez-les vers leur support. Arrosez seulement en cas de sécheresse.

La plante entre en dormance à l’automne, pour réapparaître au printemps suivant, rarement avant juin. Parfois, elle ne revient pas, mais tout n’est pas perdu : il lui arrive de renaître deux ou trois ans après, encore plus vigoureuse.

Le plus souvent, c’est sa capacité à se propager qui retient l’attention. Dans ce cas-là, il suffit de déterrer et de manger ses tubercules, pour la limiter.

Maladies, nuisibles et parasites

Les limaces sont friandes des jeunes pousses. Surveillez et prévenez les attaques éventuelles.

Récolte

Quand et comment le récolter ?

Au bout de 2 ou 3 ans, commencez la récolte d'apios. Les tubercules poussent facilement et en bonne quantité (parfois plus de 2 kg par plant) et sont disponibles tout au long de l'année, sans effort particulier puisqu'ils poussent proches de la surface du sol. Un peu plus petits que les topinambours, ils sont disposés à distances irrégulières le long de la racine.

Si vous utilisez l'apios comme plante ornementale, contentez-vous de récolter au printemps et à l'automne, lorsque le feuillage est absent.

La conservation de l'apios

Consommez les rhizomes le plus rapidement possible après la récolte, mais comme vous pouvez les ramasser à n'importe quel moment, ce n'est pas un souci.

Éventuellement, vous pouvez les garder une petite semaine dans une pièce fraîche, et un peu plus longtemps à la cave, dans du sable humide.

Usages culinaires

Avec une forte teneur en amidon, et surtout en protéines (3 fois plus que dans la pomme de terre), ces tubercules fermes, à la saveur mêlée de noisette, de cacahuète, de pomme de terre et de patate douce, se cuisinent facilement : braisés, bouillis, grillés… Ils se mangent seuls, mais accompagnent bien des plats de légumes, comme une ratatouille, et les viandes, aussi bien blanches que rouges. Toutes les recettes convenant aux pommes de terre leur conviennent également.

Crus, râpez-les, ou faites-les mariner dans le vinaigre, et servez-les comme des cornichons.

Multiplication de l’apios

Multiplication de l’apios

Steven Severinghaus/CC BY NC SA 2.0/Flickr

L’apios se multiplie par division au printemps ou à l’automne. La glycine tubéreuse se reproduit en effet à partir d’un tubercule mère et à partir des graines (des haricots), dans les pays où elle forme des gousses.

Les tubercules se récoltent à partir de la deuxième année.

Conseils écologiques

Pour lutter contre les limaces, employez les pièges habituels : bols de bière dans lesquels elles iront se noyer, demi-pamplemousse évidé face contre terre qu'elles investiront, barrières de sciure, de marc de café ou de cendres, dans lesquels elles s'enliseront…

Un peu d’histoire…

« Haricot sauvage », « Haricot-pomme de terre » ou « patates en chapelet », voici quelques-uns des petits noms de l'apios, qui fut l'une des plus importantes plantes alimentaires des Amérindiens d'Amérique du Nord. Même, la survie des premiers colons européens dépendait souvent de cette plante quand les réserves de maïs étaient épuisées. Très nutritive (3 fois plus de protéine que la pomme de terre), elle n'y a jamais été domestiquée mais les habitants protégeaient son habitat naturel afin de pouvoir en récolter les années où c'était presque vital.

Des essais de culture furent effectués en Europe, en vue d'une production agricole importante, au XVIIe siècle d'abord, puis en 1845 pour concurrencer la pomme de terre lors de la famine irlandaise. Mais ce fut l'échec à chaque fois, car la maturité des petits tubercules exige deux, voire trois ans, alors qu'il suffit d'une seule saison de croissance à la pomme de terre pour atteindre une taille raisonnable.

Si l'apios doit son scientifique à un terme grec signifiant poire, une allusion à la forme de ses tubercules comestibles, les grappes de fleurs odorantes lui ont valu le surnom de glycine tubéreuse, en français.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides