Tournesol

Tournesol en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Tournesol, Soleil

  • Nom(s) latin(s)

    Helianthus

  • Famille

    Astéracées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace Annuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 5 m
  • Largeur à maturité

    0,50 à 2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    1 à 4 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Prairie Massif ou bordure Haie Plantation isolée Rocaille Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Outre le célèbre tournesol, le genre Helianthus comprend 70 à 80 espèces, annuelles ou vivaces, toutes originaires d'Amérique du Nord, jusqu'au Canada, d'Amérique centrale et de l'ouest de l'Amérique du Sud.

C'est généralement une grande plante robuste, à racines rampantes ou tubéreuses. Les feuilles simples, le plus souvent ovales, alternes ou opposées, sont rugueuses au toucher. La tige s'élève de 40 cm jusqu'à 4 m pour certaines variétés. Peu ou pas ramifiée, elle porte un ou des capitules (inflorescences composées de petites fleurs tubulaires au centre – ou fleurons de disque –, entourées d'une ou plusieurs rangées de ligules – ou fleurons rayonnants), généralement jaune d'or à cœur jaune ou brun, mais qui peuvent être plus ou moins colorés de rouge, de brique ou de brun. D'un diamètre de 5 à 10 cm chez les espèces vivaces, ils peuvent atteindre 30 cm chez les variétés annuelles géantes.

Les espèces vivaces sont rustiques jusqu'à au moins -15 °C. Caduques, elles disparaissent en hiver (si on a coupé les hautes tiges), mais repoussent au printemps. Elles ont la réputation tenace d'être envahissantes, mais ce n'est plus le cas des variétés modernes, sur lesquelles on a cherché à éliminer ce caractère.

On parle souvent de l'héliotropisme des fleurs de tournesol, ce qui leur aurait valu leur nom français, qui voudrait que la fleur suive la course du soleil. En réalité, la fleur s'oriente vers le soleil levant, donc à l'est, sud-est et y reste bien calée. Mais l'accumulation d'auxine, une hormone végétale responsable de l'élongation cellulaire chez le végétal, en haut de la tige, juste sous la fleur, fait que le côté non exposé au soleil grandit plus vite que le côté exposé. Il en résulte que la tige va donc se courber vers le soleil, donnant l'impression que la plante tourne.

On plante les soleils au jardin en massif, plate-bande, en pot pour les variétés naines, mais aussi en haies temporaires. Ils font de magnifiques bouquets champêtres en automne. Mais on peut aussi récolter les graines, sur certaines variétés, et tenter d'en extraire de l'huile ou bien les garder pour les oiseaux en hiver.

Mais le soleil est aussi parfois une plante comestible. C'est le cas du topinambour (Helianthus tuberosus) dont on mange les tubercules en hiver.

Enfin, les cultures industrielles de tournesol servent à produire de l'huile, mais la plante a aussi la réputation de nettoyer les sols contaminés par la radioactivité. Une opération est d'ailleurs en cours à Fukushima pour planter massivement des tournesols dans les zones contaminées, une production qui serait ensuite transformée en carburant. Des plantations similaires avaient eu lieu à Tchernobyl après la catastrophe et on devrait bientôt pouvoir en mesurer les résultats (après 30 ans).

Attention : le contact avec le feuillage pubescent (garni de poils) peut causer des allergies cutanées.

Espèces et variétés de tournesols et autres soleils

Les variétés sont nombreuses, à fleurs simples ou doubles ou carrément en pompon, jaune foncé ou rouges. La plupart des soleils sont de très grandes plantes (jusqu’à plus de 3 m), mais il existe également des variétés naines (0,30 à 0,40 m de hauteur) qui conviennent en pot ou en bac.

Comme toutes les très grandes familles de plantes, la classification des soleils est confuse, et on ne trouve plus que rarement certaines espèces botaniques. Ce sont surtout les variétés cultivées et les hybrides qui sont commercialisés.

Espèces vivaces

Helianthus decapetalus

Espèces vivaces Helianthus decapetalus
  • Floraison : Capitules de 5 à 8 cm de diamètre, à fleurons rayonnants jaunes et fleurons centraux jaune-brun, en septembre et octobre.
  • Plante : Plante vigoureuse et buissonnante de 1,50 m de hauteur. Feuilles ovales, dentées et rugueuses, de 10-20 cm de long, lisses dessus et tapissées de poils rugueux dessous.
  • Qualités : Ne drageonne pas.

Espèces annuelles hautes à très hautes

Soleil, tournesol (Helianthus annuus)

Espèces annuelles hautes à très hautes Soleil, tournesol (Helianthus annuus)
  • Floraison : Capitules de 5 à 40 cm de diamètre, jaunes au cœur brun, en août-septembre.
  • Plante : Hauteur : 1,70 à 4 m. Tige pubescente non ramifiée, feuilles ovales, cordiformes et dentées de 10 à 40 cm de long, vert moyen à foncé.
  • Qualités : C’est le tournesol commun, à partir duquel de nombreuses variétés ont été créées. Parfait pour une haie temporaire, un coupe-vent.

'Russian Giant'

Espèces annuelles hautes à très hautes 'Russian Giant'
  • Floraison : Énormes fleurs simples, jaunes à cœur foncé, de 30 cm de diamètre.
  • Plante : Grandes tiges vigoureuses, de 2 à 3 m de haut, ne nécessitant pas de tuteurage.
  • Qualités : Variété précoce à croissance rapide, à cultiver contre une clôture, ou un mur. Grosses graines comestibles.

'Giant Sungold'

Espèces annuelles hautes à très hautes 'Giant Sungold'
  • Floraison : Nombreuses fleurs doubles en forme de pompon de couleur jaune orangé, de 15 à 20 cm de diamètre, d’une grande longévité.
  • Plante : Tiges ramifiées et vigoureuses de 1,50 à 2 m de hauteur.
  • Qualités : Planter en fond de jardin ou comme écran. Excellente fleur coupée.

'Prado Red'

Espèces annuelles hautes à très hautes 'Prado Red'
  • Floraison : Fleurs de 10 cm de diamètre, de couleur rouge velouté profond autour d’un disque brun foncé.
  • Plante : Variété de 1,50 m de hauteur, naturellement ramifiée (un pincement améliore la ramification).
  • Qualités : Variété sans pollen, précoce, parfaite en bordure, mais plus particulièrement destinée à la fleur coupée. Attire également les papillons.

'Claret' F1

Espèces annuelles hautes à très hautes 'Claret' F1
  • Floraison : Grosses fleurs rouge-brun chocolat aux superbes reflets métalliques.
  • Plante : Tiges non ramifiées de 1,50 à 1,80 m.
  • Qualités : Boutons floraux encore verts délicieux cuits au beurre.

Espèces annuelles moyennes à naines

'Teddy Bear'

Espèces annuelles moyennes à naines 'Teddy Bear'
  • Floraison : Fleurs en pompon géant jaune d’or de 15 cm de diamètre.
  • Plante : Hauteur : 0,50 à 0,60 m.
  • Qualités : Excellent en rocaille et bordure.

'Big Smile'

Tournesol 'Big Smile'
  • Floraison : Fleurs simples, jaune vif à centre foncé de 5 à 10 cm de diamètre, de juillet à octobre.
  • Plante : Hauteur : 0,40 m.
  • Qualités : Très précoce. Pour massifs ou potées.

'Sunspot'

Tournesol 'Sunspot'
  • Floraison : Fleur simple jaune d’or à centre foncé, jusqu’à 30 cm de diamètre, de juillet à octobre.
  • Plante : Touffes érigées de 0,40 à 0,60 m de hauteur.
  • Qualités : Idéal en massif bas, plate-bande, grande potée et fleur à bouquet. Les oiseaux se régalent des graines.

'Music Box'

Tournesol 'Music Box'
  • Floraison : Fleurs simples en mélange de couleurs, jaune, crème et acajou, de 10 à 12 cm de diamètre.
  • Plante : Hauteur : 0,70 m.

Semis et plantation du tournesol et autres soleils

Semis et plantation du tournesol et autres soleils

Où le planter ?

Tous les hélianthus préfèrent le plein soleil. Il faut un été long et chaud pour qu'ils fleurissent bien.

Tous les sols, même pauvres, sableux ou rocailleux, conviennent aux hélianthus, à condition qu'ils soient bien drainés. Une terre fraîche, riche et bien meuble, de préférence calcaire, donne toutefois une plus belle floraison.
Ils s'adaptent également très bien aux sols lourds, argileux et humides.


Les soleils sont souvent placés en arrière-plan d'un massif, mais ils peuvent aussi jouer les vedettes seuls devant la maison ou dans une plate-bande.

Il faut les abriter des vents violents ou les tuteurer, et les installer au nord d'un massif pour qu'il ne fasse pas d'ombre aux autres plantes.

Au potager, il peut servir de tuteur aux légumes grimpants (haricots).

Quand planter les tournesols ?

Semez en pleine terre, à partir de fin avril, lorsque les risques de gel sont passés, jusqu'à la mi-juin. Vous pouvez échelonner les semis pour prolonger la floraison.

Plantez les plants de soleils vivaces en godets à l'automne ou au printemps.

Comment le planter ?

En pleine terre :

  • Préparez le terrain en le nettoyant des racines de mauvaises herbes.
  • Semez les graines par 2 ou 3, en les enterrant de 1 cm, à 50 cm de distance. Après la levée, ne conservez que le plant le plus fort.
  • La levée devrait se produire en 1 à 2 semaines et ils devraient fleurir environ 3 mois et demi plus tard.

En jardinière ou en pot :

  • Choisissez un récipient assez grand pour permettre aux racines de se développer (30 à 40 cm), garni d'un mélange drainant.
  • Semez de 3 à 6 graines, recouvrez-les.
  • Ne conservez que les plants les plus forts.

Culture et entretien du tournesol et autres helianthus

Culture et entretien du tournesol et autres helianthus

Le soleil nécessite peu de soins. Selon les espèces, vivaces ou annuelles, la conduite diffère légèrement.

Espèces vivaces

  • Les soleils vivaces se contentent de peu d'eau, mais souffrent en cas de sécheresse prolongée.
En revanche, ils ne doivent pas être trop arrosés, surtout lorsque les plants sont jeunes.


  • Coupez les hampes florales fanées pour prolonger les floraisons.
  • Rabattez la touffe sèche au niveau du sol après la floraison et paillez avec un compost humifère.
  • Les soleils sont rustiques au moins jusqu'à -15 °C, mais sous climat très froid et humide, une protection de la souche n'est pas superflue.
  • Divisez les touffes tous les 3 ou 4 ans pour les régénérer.

Espèces annuelles

  • Pour favoriser l'enracinement et produire des tiges fortes, arrosez profondément mais pas souvent. En été, ne laissez jamais le sol sécher complètement.
  • Arrosez fréquemment les plantes en pot.
  • Paillez en été, avec des tontes de gazon ou du broyat de branches, par exemple.
  • Les variétés géantes peuvent avoir besoin d'être tuteurées.
  • Dès que la floraison est terminée, arrachez les plantes qui ne produisent pas de graines et mettez-les au compost.
  • Attention aux escargots.

Maladies, nuisibles et parasites

Les soleils, surtout les jeunes plants, sont souvent la proie des limaces et des escargots. Ces derniers se nourrissent des tiges, feuilles, fleurs et boutons, provoquant des trous, et affectant la floraison. De plus, les petites limaces noires (les loches) s'attaquent aux parties souterraines des plantes (racines et bulbes). Installez des pièges autour de vos cultures.

En fin de saison les soleils, surtout les espèces vivaces, subissent souvent les dégâts dus à l'oïdium : un champignon formant un feutrage blanc à la surface des feuilles et des tiges.

Pour éviter cette maladie :

  • Espacez les plants pour laisser passer l'air et enlever les feuilles infectées.
  • Évitez de mouiller les feuilles par temps chaud et d'arroser en fin de journée, car le feuillage resterait humide pendant la nuit, ce qui favorise l'apparition de la maladie.
  • Préventivement, pulvérisez une solution à base de lait (1 l pour 9 l d'eau).

Le traitement le plus efficace reste le permanganate de potassium (disponible en pharmacie). Diluez 1,5 g dans 1 l d'eau et pulvérisez sur le feuillage deux fois par jour.

Vous pouvez aussi vaporiser avec du soufre. Mais attention, au-delà de 30 °C, le soufre risquerait d'intoxiquer les plantes.

Récolte

Quand et comment récolter ?

Pour créer un bouquet, coupez les fleurs fraîches le matin juste après leur ouverture, à l’aide d’un couteau propre.

Bon à savoir : les tournesols cultivés dans les champs ne sont pas les mêmes que ceux cultivés spécialement pour les fleurs coupées. Ne les cueillez pas, ils faneront très vite.


Vers la fin septembre, quand les graines arrivent à maturité (le fond du réceptacle commence à jaunir, la tige se dessèche et les fleurs courbent la tête), il est temps de récolter.

  • Coupez les têtes entières et laissez-les mûrir dans un endroit abrité, en les protégeant de l’appétit des oiseaux.
  • Au bout de quelques jours, les graines sonneront creux lorsque vous passerez l’ongle dessus. Frottez-les énergiquement pour les faire tomber.
  • Les graines noires sont surtout utilisées pour l’huile et le réconfort des oiseaux. Les graines grises et striées de blanc sont plutôt utilisées sèches.

La conservation du soleil

Pour bien conserver des soleils en bouquet, il faut :

  • beaucoup d’eau, donc un très grand vase est nécessaire ;
  • changer l’eau tous les jours recouper la tige d’un bon centimètre.

Si vous souhaitez profiter de votre bouquet de tournesols toute l’année, vous pouvez le faire sécher.

  • Coupez les tiges sans les écraser et retirez les feuilles du bas.
  • Attachez quelques fleurs avec de la ficelle ou du raphia, et accrochez-les tête en bas dans un endroit sec, chaud et ventilé.
  • Au bout de 3 semaines, vous pourrez à nouveau profiter d’un bouquet de soleil dans votre maison.

Multiplication du tournesol et autres soleils

Multiplication du tournesol et autres soleils

Les soleils vivaces se multiplient par division de touffe à l'automne ou au printemps :

  • Avec une fourche-bêche, soulevez la touffe en bêchant tout autour.
  • Divisez-la en plusieurs éclats munis de racines et de bourgeons.
  • Conservez les éclats du pourtour, plus vigoureux.
  • Replantez-les dans un terrain préparé.

Les espèces tubéreuses se multiplient en automne en prélevant des tubercules et en les replantant immédiatement.

Les variétés annuelles se sèment au printemps. Vous pouvez ressemer des graines récoltées sur vos propres plantes, mais elles ne donneront pas des fleurs fidèles à la plante d'origine.

Conseils écologiques

Le soleil est une fleur très mellifère, qui attire les insectes utiles au jardin, notamment les abeilles, et ne demande guère de soins. Par ailleurs, les oiseaux raffolent des graines.

  • Laissez les capitules garnis de graines pour les attirer durant l’hiver.
  • Si vous préférez nettoyer le jardin, suspendez des petits filets garnis de graines à un arbre (attention aux chats).

Un peu d’histoire…

On raconte que Clytie, nymphe grecque de l’eau et amante d’Hélios, dieu du soleil, folle de jalousie, dénonça Leucothoé, qui l’avait supplantée dans le cœur du dieu-astre, à son père. Ce dernier fit enterrer sa fille vivante, et Hélios ne put rien pour elle. Mais loin de retourner auprès de Clytie, il la rejeta complètement. Cette dernière, désespérée, s’assit par terre, son regard tourné vers le soleil. Elle s’enracina et se transforma en fleur, l’hélianthe ou fleur de soleil, continuant de se tourner vers son astre aimé.

Au Mexique, le tournesol est cultivé depuis près de 4 000 ans. Pour les Aztèques, il était la représentation de leur dieu du Soleil et la fleur ornait de nombreux temples.

Les Indiens d’Amérique du Nord mangeaient les graines de tournesol réduites en farine, mais s’en servaient également pour se soigner. Avec la teinture obtenue à partir des pétales et du pollen, ils réalisaient des peintures faciales.

Ce sont les colons espagnols qui introduisirent le soleil en Europe. Il était alors surtout apprécié pour ses qualités ornementales. En France, on s’en servait pour colorer le vin. Mais lorsque, au XVIIIe siècle, on a commencé à extraire l’huile des graines, c’est en Russie que la culture alimentaire du tournesol s’est développée le plus vite. En effet, l’Église orthodoxe interdisait toute consommation de corps gras durant le carême. Mais l’huile de tournesol ne figurant pas sur la liste, elle pouvait être consommée sans enfreindre la règle.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides