Trochodendron aralioides

Trochodendron aralioides en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Arbre aux roues

  • Nom(s) latin(s)

    Trochodendron aralioides

  • Famille

    Trochodendracée

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre feuillu | Arbre à fleurs

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif | Plante à fruits décoratifs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Buissonnant
    Ouvert ou divergeant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    5 à 10 m
  • Largeur à maturité

    3 à 4 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide Sol frais
  • Densité

    0.5 à 1 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
    Ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Bosquet ou forêt Massif ou bordure Plantation isolée Talus
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Trochodendron possède une seule espèce et a donné son nom à la famille des Trochodendracées, qui s'est étoffée par la suite de quelques genres supplémentaires. Cet arbre étonnant au délicat feuillage persistant ravira le collectionneur de plantes de terre de bruyère tant il s'accorde à mettre en valeur les floraisons vives. Il pousse dans les forêts du Japon et de Taïwan, apparemment pas en Corée comme c'est souvent mentionné.

Petit arbre souvent sur troncs multiples ou grand arbuste, il mesure généralement autour de 4-6 m de haut sur 4 de diamètre mais peut culminer à 20-25 m. Sa croissance est assez lente (3 m au bout de 25 ans), si bien qu'il demeure longtemps avec un port buissonnant conique avant de s'élargir. Les feuilles vert sombre lustré sont rattachées aux tiges par un pétiole jaune clair aussi long que le limbe apportant beaucoup de légèreté à la végétation. De forme lancéolée et crénelée et souvent sans nervures apparentes, le limbe mesure 5 à 15 cm de long et se termine par une pointe effilée. Son revers plus pâle et mât contraste joliment avec le dessus vert foncé lustré, d'autant que les bords forment des ondulations. Les feuilles persistantes sont réunies en verticilles vers l'extrémité du rameau et sont pendantes au moment de l'éclosion du nouveau bourgeon ou des boutons, vers la fin mars-début avril. Les bourgeons coniques de 2 cm de long sur 0,8 de large présentent de grandes écailles, jaunâtres chez la forme taïwanaise, rosées chez la forme japonaise, soulignées par un liseré rouge ou brun, formant un superbe dessin graphique lors de l'éclosion.

Les inflorescences paraissent sous forme de grappes plus ou moins cylindriques de 5-6 cm de diamètre sur 5-13 de long, ornées de fleurs vert acide à l'aspect bien étrange qui a valu le nom commun d'« arbre à roues » ou « arbres aux roues ». Les fleurs de 1,5 cm sont sans pétales ni sépales et arborent une couronne de nombreuses étamines à anthères jaune pale centrifuges ou recourbées vers le sol, évoquant les rayons d'une roue. Au centre, le disque est hérissé de 6-11 carpelles libres disposés en cercle, contenant 16-24 ovules chacun. Les fleurs riches en nectar sont très mellifères.

Le fruit est constitué d'une couronne de follicules bruns déhiscents pas beaucoup plus grands que la fleur, faisant penser aux fruits d'anis étoilé. Ils renferment de nombreuses graines noires en fuseau de 3-6 mm.

Espèces et variétés de Trochodendron aralioides

Il existe certaines variations dans la forme du feuillage selon les provenances : ovale à elliptique, oblancéolé à largement oblancéolé.

Arbre aux roues, wheel tree (anglais), yamaguruma (japonais), Trochodendron aralioides (syn. T. longifolium)

Espèce type

Trochodendron aralioides Espèce type
  • Végétation : Arbuste persistant évasé de 6 m de haut sur 4 de large en culture. Rameaux épais vert jaune ou vert olive. Feuilles coriaces persistantes légèrement crénelées de 5-15 cm de long sur 2-7 de large, vert bronze avant de virer au vert pomme. Base cunéiforme, pointe effilée. Écorce gris pâle à lenticelles, devenant rugueuse avec l'âge.
  • Fleurs et fruits : En avril-juin, panicules réduites (faux racèmes) de 5-13 cm de long, à 10-20 (30) fleurs. Fleurs hermaphrodites, apétales, vert chartreuse de 1-2 cm. 40 à 70 étamines jaune pâle formant une roue. Fruit formant une roue de 4-11 follicules déhiscents, de 7-10 mm de diamètre.
  • Qualités : Originaire du Japon et Taïwan. Mellifère. Élu arbre de l'année 2009.

Cultivar

Trochodendron aralioides 'Curried Gold'

Trochodendron aralioides  Trochodendron aralioides  'Curried Gold'
  • Végétation : Tiges succulentes jaune d'or. Feuilles brillantes restant bien vertes (non tachées).
  • Fleurs et fruits : --
  • Qualités : Créé par Cistus Design Nursery (Oregon).

Plantation du Trochodendron aralioides

Plantation du <em>Trochodendron aralioides</em>

peganum/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où le planter ?

Cet arbuste, par ses coloris frais, neutres au niveau de sa floraison, met formidablement en valeur les floraisons vives comme celles des hortensias ou des camélias.

La rusticité du Trochodendron atteint -12 °C, peut-être même bien davantage, -23 °C pour des spécimens en provenance des montagnes de Taïwan, mais il peut parfaitement se cultiver en pot pour être abrité en serre froide ou véranda peu chauffée pendant l'hiver.

Il apprécie la mi-ombre ou l'ombre, une zone abritée du vent et un sol frais, drainé, riche et léger (argilo-limoneux) de pH acide ou neutre. Il tolère cependant le soleil combiné à une forte humidité du sol, un pH légèrement alcalin (une fois bien établi) mais il supporte peu la sécheresse.

Quand planter le Trochodendron aralioides ?

Au printemps de préférence, si possible avant qu'il ne débourre fin mars.

Comment le planter ?

Dépotez la plante et mettez la motte à tremper dans un seau d'eau pendant que vous faites le trou.

Creusez une fosse 3 fois plus large que la motte. Ajoutez du compost, terreau ou de la terre de bruyère.

Placez le plant avec un tuteur si besoin, en évitant de planter le tuteur dans la motte.

Rebouchez le trou, arrosez et paillez.

En pot, utilisez un terreau ou de la terre de bruyère pour le rempoter.

Culture et entretien du Trochodendron aralioides

Culture et entretien du <em>Trochodendron aralioides</em>

Ryan Somma/CC BY-SA 2.0/Flickr

Maintenez un sol frais pendant l'été car l'arbuste est assez sensible à la sécheresse.

Il est conseillé de protéger les jeunes plants contre le froid, notamment contre les gelées printanières, avec un voile d'hivernage.

Taille du Trochodendron aralioides

Quand tailler ?

Après la floraison.

Comment tailler ?

La taille n'est vraiment pas indispensable mais vous pouvez rendre la forme plus compacte en appliquant une taille légère des rameaux.

Maladies, nuisibles et parasites

Le feuillage qui jaunit traduit souvent un stress face un manque d'eau ou à un vent froid.

Le froid produit des taches brunes ou pourpres sur le feuillage.

Multiplication du Trochodendron aralioides

Multiplication du <em>Trochodendron aralioides</em>

Wendy Cutler/CC BY 2.0/Flickr

Le bouturage ou le marcottage permettent de conserver le clone mais le semis est aussi possible.

Quand bouturer ?

à l'automne avec du bois semi-lignifié ou en hiver.

Comment bouturer ?

Prélevez des rameaux que vous placez sous brouillard ou à l'étouffée.

Les meilleurs résultats seraient obtenus avec des sujets venant de Taïwan.

Quand semer ?

à l'automne ou en hiver avec des graines prélevées sur des fruits bien ouverts.

Comment semer ?

Placez sous brouillard ou sous mini-serre chauffée pour obtenir une germination abondante au printemps.

Quand marcotter ?

En été.

Comment marcottez ?

Effectuez un marcottage aérien : placez un manchon de tourbe autour d'un rameau après avoir ôté un anneau d'écorce et entourez d'un film plastique.

Conseils écologiques

Trochodendron aralioides est présent dans tout le Japon sauf dans l'île d'Hokkaïdo, la plus au nord. Il pousse dans les forêts pluviales tempérées entre 600 et 1 700 m d'altitude (E. H. Wilson, 1914).

Les auteurs Martin Rix et Roger Phillips décrivent des arbres énormes sur l'île de Yakushima au sud du Japon. Ils poussent en épiphyte sur les tronc de Cryptomeria japonica, émettant leurs racines à 3 m de hauteur et se penchant d'un côté pendant que le cryptomeria se penche de l'autre.

Sur l'île de Taïwan, l'arbre est présent :

  • dans les forêts sempervirentes à larges feuilles des montagnes centrales entre 2 000 et 3 000 m d'altitude. Dans le comté de Nantou à 2 200 m, il peuple les pentes abruptes de sols grossiers argilo-limoneux, associé à Catanopsis carlesii, Schima superba et parfois Pinus taiwaniana et se ressème librement dans les sols dérangés ;
  • dans la partie nord de l'île en peuplement monospécifique entre 500 et 1 200 m ;
  • à 1 250 m sous un climat subtropical, il pousse aussi à l'ombre de Chamaecyparis formosensis.

Il semble que les plants provenant des hauts sommet de Taïwan soient plus vigoureux et ont une forme plus soignée que les provenances japonaises.

Propriétés et usages

L'arbre était exploité au Japon comme bois d’œuvre et pour sa résine collante. L'écorce aromatique servait à faire des pièges à glu pour chasser les oiseaux. Les fruits secs sont recherchés dans l'art floral.

Un peu d'histoire…

Le nom Trochodendron vient du grec trochos, la roue et dendron, l'arbre, en référence à la manière dont sont agencées les étamines ainsi que les feuilles verticillées. Le nom d'espèce aralioides signifie « semblable à l'aralia », un arbrisseau de la famille du lierre (Hédéracées) renommé Fatsia japonica, qui présente quelques similitudes comme le port, la forme et la couleur des inflorescences.

L'espèce fut décrite par des botanistes européens P. F.von Siebold et J. G. Zuccarini dans Flora japonica pour la première fois en 1838 lorsque l'accès à l'archipel japonais fut autorisé. La plante suscita beaucoup d'intérêt. Elle changea 3 fois de famille avant que l'on finisse par créer une nouvelle famille qui aujourd'hui inclut les genres Cercidiphyllum (arbre caramel), Euptelea, Tetracentron et Eucommia. Le Trochodendron comme le Drimys et autres genres placés dans la famille n'ont pas de vaisseaux conducteurs dans leurs tiges, ce qui caractérise des plantes primitives.

L'arbre à roues fut introduit en Russie au jardin botanique impérial de Saint-Pétersbourg en 1864 par Carl Johan Maximowicz (1827-1891) où il fleurit 12 ans plus tard et en Angleterre probablement par les pépinières Veitch vers 1877-78.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides