Palmier porc-épic

Palmier porc-épic en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Palmier porc-épic, Palmier aiguille

  • Nom(s) latin(s)

    Rhapidophyllum hystrix

  • Famille

    Arecacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Palmier

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Palme ou parasol
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 2 m
  • Largeur à maturité

    1 à 1,5 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide Sol frais
  • Anti-insectes Certaines plantes ont des vertus répulsives contre des nuisibles ou, au contraire, protègent d'autres plantes en attirant les nuisibles.
    Anti-moustiques : À planter près de vos lieux de vie (terrasse, pergola, table ou jeux de jardin…) pour écarter les moustiques.
    Anti-pucerons : À planter près de vos fleurs fragiles pour les protéger.
    Anti-mouches, anti-limaces et anti-doryphores : À planter à proximité de votre potager pour le protéger. (Les plantes anti-mouches servent à lutter contre des mouches spécifiques qui attaquent les légumes.)

    Pucerons
  • Densité

    1/ m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
    Ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Rhapidophyllum est monospécifique, c'est à dire qu'il comporte une espèce unique de palmier : le palmier porc-épic (ou palmier aiguille), de la famille des Arécacées, originaire du sud-est des états-Unis. Ce palmier pousse lentement et se montre bien rustique (jusqu'à -20 °C voire moins). C'est même le palmier le plus rustique pouvant être cultivé sur notre territoire. Toutefois, il apprécie de bénéficier de beaucoup de chaleur pendant sa période de croissance.

Le nom courant de palmier porc-épic est justifié par la présence d'épines acérées et noires à la base des feuilles sur le tronc ou plus justement le stipe fibreux. Ce dernier est court, dépassant rarement 2 m de hauteur et se limitant en général autour d'1 m. L'aspect décoratif et touffu de ce petit palmier provient de ses larges feuilles palmées vert foncé à revers grisés. Disposées en éventail, elles sont divisées en plus d'une douzaine de segments et sont pourvues d'un long pétiole. Ce palmier a tendance à émettre des drageons dans de bonnes conditions de culture. Lorsqu'il fleurit en été, il émet des inflorescences denses de fleurs à trois pétales orangées plus ou moins pourprées suivies de fruits ovales, duveteux et comestibles.

Espèces et variétés de palmier porc-épic

Palmier porc-épic  Rhapidophyllum hystrix  (syn :  Chamaerops, Sabal  ou  Corypha hystrix ,  Rhapis arundinacea ) Palmier porc-épic
  • Type : Rhapidophyllum hystrix (syn : Chamaerops, Sabal ou Corypha hystrix, Rhapis arundinacea) Palmier porc-épic
  • Floraison : Estivale. Inflorescences denses de fleurs minuscules jaune orangé à pourpres. Fruits duveteux, ovales de 2 à 3 cm de longueur, comestibles.
  • Végétation : H : 1 à 1,5 m. Persistante. Grandes feuilles en éventail.
  • Qualités : Origine : sud-est des États-Unis. Un des palmiers les plus rustiques. Apprécie la chaleur et l'humidité au printemps et en été. Supporte la sécheresse et l'ombre.

Plantation du palmier porc-épic

Plantation du palmier porc-épic

homeredwardprice/CC BY 2.0/Wikimedia

Où le planter ?

Il se plaît à toutes expositions mais préférez le soleil au nord de la Loire afin qu'il bénéficie d'un maximum de chaleur propice à un développement harmonieux.

Côté sol, offrez-lui un sol frais à humide pendant la période de végétation et riche en matières organiques.

Quand planter le palmier porc-épic ?

De préférence, plantez-le du printemps jusqu'en début d'été. Le palmier doit être bien installé avant l'hiver surtout en région froide.

Comment le planter ?

En pleine terre :

Choisissez de préférence un sujet fort pour une culture immédiate en terre.

  • Creusez une large et profonde fosse de 2 à 3 fois le volume de la motte et veillez à bien drainer le sol avec des graviers ou du sable grossier. Ajoutez du compost mûr ou des fumures organiques (sang séché, poudre d'os ou de cornes...) pour enrichir la terre. Plantez sur butte si la terre lourde et compacte a tendance à se gorger d'eau en hiver surtout en région froide (climat montagnard ou continental).
  • Plongez la motte dans un seau d'eau afin de la réhydrater et ne la défaites pas en l'installant dans la fosse. Les racines sont fines et fragiles. N'oubliez pas de mettre des gants pour éviter les piqûres des épines. La base du stipe doit affleurer le niveau du sol. Tassez avec le pied pour assurer la stabilité de la plante. Constituez une cuvette d'arrosage et arrosez copieusement.

En pot :

Choisissez un pot de belle taille et profond pour éviter les rempotages fréquents et impérativement percé de trous de drainage. Placez une couche de billes d'argile au fond du pot. Utilisez un terreau fertile et bien drainant (type « spécial plantes vertes ») que vous pouvez enrichir avec un peu d'engrais à libération lente pour éviter les apports d'engrais pendant la période de croissance. Paillez la surface avec un paillis minéral pour limiter les arrosages.

Culture et entretien du palmier porc-épic

Culture et entretien du palmier porc-épic

Homer Edward Price/CC BY 2.0/Flickr

Arrosez-le régulièrement et copieusement les deux premiers étés pour assurer la reprise. Renouvelez régulièrement le paillage pour conserver un sol frais surtout du printemps jusqu'en automne. évitez d'arroser le feuillage car cela favorise les maladies cryptogamiques.

Apportez un peu de compost mûr ou de l'engrais organique à décomposition lente au début du printemps pour encourager la végétation.

En pot : arrosez régulièrement toute la belle saison afin de maintenir un substrat frais. Apportez un engrais une à deux fois (spécial « plantes vertes ») pendant la belle saison. Un engrais de type N-P-K-Mg, pourvu d'une forte teneur en potassium et magnésium de formule 3-1-3-1 est idéal. Si vous utilisez de l'engrais minéral, poursuivez la fertilisation jusqu'à fin novembre puis cessez durant l'hiver. Inutile de le protéger en hiver hormis en climat rude.

Rempotez tous les 3 ou 4 ans, au printemps, si les racines commencent à s'échapper du pot. Les palmiers apprécient peu les manipulations à cause de leurs racines fragiles. Surfacez dans l'intervalle.

Taille du palmier porc-épic

à la fin du printemps, supprimez les palmes sèches ou abîmées avec un sécateur (ou une petite scie) parfaitement désinfecté et aiguisé. Taillez à quelques centimètres du stipe. Ce qui reste du pétiole protège le stipe.

Maladies, nuisibles et parasites

Comme tous les palmiers, il peut se montrer sensible à différentes maladies (anthracnose, tâches foliaires, fusariose, pourriture...) et parasites (pucerons, cochenilles farineuses, acariens...) surtout en mauvaises conditions de culture : humidité trop importante mais aussi sécheresse atmosphérique, outils non nettoyés...

Multiplication du palmier porc-épic

Profitez de la propension de ce palmier à produire des rejets pour les diviser au printemps et les replanter en pot individuel.

Vous pouvez aussi ramasser les fruits mûrs et récupérer leurs graines. Laissez-les sécher puis semez-les à la surface d'un substrat pour semis (ou un mélange de terreau universel et de sable grossier ou de perlite). Maintenez la terrine au chaud et le substrat frais voire humide. Au besoin, enveloppez-la dans un sachet plastique transparent.Dans ce dernier cas, aérez régulièrement pour éviter les moisissures. La germination peut prendre jusqu'à 6 mois et toutes les graines ne lèvent pas en même temps. Soyez patient. Repiquez les plantules individuellement dans un godet rempli de terreau de rempotage.

Conseils écologiques

Plutôt qu'un paillage, n'hésitez pas à dissimuler le substrat du palmier en pot avec quelques annuelles de saison à enracinement faible comme des mini-pétunias ou des lobélias. L'effet sera le même sur la conservation de la fraîcheur du terreau, le visuel en plus.

Un peu d'histoire…

Le nom générique Rhapidopyllum vient de la fusion de deux mots grecs : Rhapis qui signifie aiguille et phyllon qui veut dire feuille, en référence aux nombreuses aiguilles dissimulées sous les feuilles.

Le nom spécifique hystrix est également un mot grec qui désigne le porc-épic.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides