Flouve odorante

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Flouve odorante en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Flouve odorante

  • Nom(s) latin(s)

    Anthoxanthum odoratum

  • Famille

    Poacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Herbes et graminées

    Plante comestible ▶ Aromatiques et condiments | Autres plantes médicinales

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,30 m
  • Largeur à maturité

    0,30 à 0,40 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Sol caillouteux Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec Sol frais
  • Densité

    6 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Plantation isolée Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Cette graminée courante sur tout le territoire se rencontre aussi bien en plaine qu'en montagne, et jusqu'à 3 000 m d'altitude. La flouve odorante (Anthoxanthum odoratum) pousse en effet autant en milieu sec et ensoleillé qu'en situation mi-ombragée et fraîche. On la trouve plus particulièrement dans les prairies, lisières forestières, maquis et landes acidophiles, mais également dans les chênaies et pinèdes. Son aire très vaste de répartition à l'état sauvage permet de l'utiliser en plante fourragère.

Elle est également vendue en godets pour une culture dans un jardin d'aromates, ou au potager. Dans ce cas, il vaut mieux l'installer en bout de rang ou dans un petit carré où elle ne pourra se mélanger aux autres aromatiques. La flouve odorante peut se cultiver en pot, ce qui permet d'en avoir une touffe sur le balcon ou la terrasse.

La flouve odorante est vivace, elle offre un feuillage persistant, vert toute l'année sur des tiges simples de 30 cm de hauteur. Ses feuilles sont assez larges (1 cm) et plates. De port assez dru, la flouve odorante fleurit en épis dressés pendant les mois de mai-juin. Ses inflorescences en épis uniques ou en panicules cylindriques s'écartent ensuite pour laisser échapper les graines.

La plante est cespiteuse, c'est-à-dire qu'elle forme une touffe compacte dont la base se densifie au fil des ans. Coupée, elle produit vigoureusement des rejets.

On utilise les propriétés de la flouve odorante en cueillant les tiges entières. Ces dernières ont un goût à la fois de foin et de vanille. Le séchage permet à l'arôme de la plante de se manifester plus fortement et de donner du goût, soit au foin quand elle est mélangée avec pour la nourriture du bétail et ainsi stimuler la consommation de dernier, soit à l'alcool blanc (vodka), soit aux plats concoctés en cuisine. Fraîche, elle peut aussi être infusée ou de suite plongée dans un alcool.

En phytothérapie, la plante est appréciée pour ses propriétés médicinales : elle est anti-inflammatoire et améliore la circulation sanguine.

Bon à savoir : l'ensemble de la plante contient de la coumarine, c'est ce qui lui donne son goût. Mais cette coumarine peut se transformer en substance hautement toxique si les tiges de la flouve odorante commencent à moisir. Il est donc indispensable de bien faire sécher cette graminée et de la conserver dans un endroit sec où elle ne risquera pas de pourrir en étant attaquée par l'humidité.

Espèce et variété de flouve odorante

La flouve odorante n'a pas de variété, seule l'espèce type est cultivée.

Flouve odorante  Anthoxanthum odoratum
  • Type : Anthoxanthum odoratum
  • Floraison : Inflorescences en épis dressés en mai-juin.
  • Végétation : Plante vivace persistante haute de 30 cm, poussant en touffe épaisse et dressée.
  • Qualités : La plante séchée dégage des arômes que l'on utilise en cuisine ou pour parfumer la vodka. Elle a également des propriétés médicinales.

Semis et plantation de la flouve odorante

Semis et plantation de la flouve odorante

Harry Rose/CC BY 2.0/Flickr

Où la semer, la planter ?

La flouve odorante s'achète sous forme de sachets de graines ou de jeunes plants en godets. Elle peut donc se semer ou se planter au jardin.

Elle est s'adapte à tous les types de sols neutres ou à tendance acide, secs ou frais pourvu qu'ils soient bien drainés. Elle se cultive de préférence au soleil.

Quand semer ou planter la flouve odorante ?

Semis et plantation se font au printemps.

Comment la semer, la planter ?

Le semis s'effectue sur un sol meuble, en recouvrant à peine les graines de terre. Arrosez en pluie fine ensuite. La germination a lieu en 2 ou 3 semaines.

La plantation se fait en dépotant la plante et en l'installant dans un trou de la taille du godet. Tassez avec la main et arrosez.

En pot sur la terrasse ou au balcon, préférez un terreau de bonne qualité et prenez un diamètre de pot de 40 cm pour que la plante se développe suffisamment.

Culture et entretien de la flouve odorante

Culture et entretien de la flouve odorante

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Cette graminée pousse sans soins particuliers. Elle se suffit des pluies printanières pour s'étoffer, et résiste à la sécheresse en été.

Au jardin, la flouve odorante doit être contenue dans un endroit où elle ne pourra être confondue avec d'autres graminées si vous voulez la récolter.

Coupez les inflorescences avant qu'elles ne laissent échapper les graines si vous ne voulez pas qu'elle colonise d'autres parties du jardin.

Maladies, nuisibles et parasites

Cette graminée n'est pas sujette aux parasites, mais elle peut être attaquée par des champignons pathogènes si le temps est trop pluvieux et le sol pas assez drainant. Évitez dans ce cas de la récolter.

Rappel : l'ensemble de la plante contient de la coumarine qui peut se transformer en substance hautement toxique si les tiges de la flouve odorante commencent à moisir.

Récolte

Quand et comment récolter ?

La flouve odorante se coupe du printemps à l'automne, au fur et à mesure des besoins, par temps sec.

La conservation de la flouve odorante

Les tiges sont séchées au soleil, bien réparties à plat sur une table ou dans une caissette. Retournez-les souvent pour qu'elles sèchent de tous les côtés. Ce séchage est très important à réaliser pour profiter des arômes de la plante sans risque de toxicité.

Mais elle peut aussi être utilisée fraîche, infusée dans de l'eau, du lait, une sauce, ou un alcool blanc.

Multiplication de la flouve odorante

Multiplication de la flouve odorante

Andreas Rockstein/CC BY-SA 2.0/Flickr

La flouve odorante se multiplie seule grâce aux graines qui sont disséminées par le vent, les oiseaux ou la petite faune. Au jardin, il est peu recommandé de la laisser se multiplier de cette façon. Par contre, il facile de diviser les touffes au printemps en les coupant en deux ou trois éclats que l'on replante aussitôt dans des endroits différents.

Conseils écologiques

Cultivez la flouve odorante dans les sols poreux qui ne s'engorgent pas, et au soleil pour éviter les moisissures. Si vous n'avez pas cette possibilité, surélevez la culture dans un carré potager, ou en butte, afin que le sol soit plus aéré et drainé.

Un peu d'histoire…

La flouve odorante est présente en Europe et en Amérique du Nord. Mais ce sont les grandes prairies d'Europe de l'Est broutées par les derniers bisons d'Europe qui lui ont donné son nom et son emploi pour parfumer la vodka.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides