Lotier corniculé

Lotier corniculé en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Lotier corniculé, Pois joli, Pied-de-poule, Cornette, Trèfle cornu

  • Nom(s) latin(s)

    Lotus corniculatus

  • Famille

    Fabacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 0,45 m
  • Largeur à maturité

    0,40 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    6 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Verger Prairie Massif ou bordure Rocaille Potager Talus
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le lotier corniculé (Lotus corniculatus) est connu depuis très longtemps dans les campagnes, car il servait autrefois au fourrage des bêtes et était récolté en même temps que le foin par fauchage des prairies. Il est d'ailleurs encore appelé pois joli, pied-de-poule, cornette ou trèfle cornu chez les agriculteurs. Le nom latin de l'espèce corniculatus signifie cornu et se réfère aux gousses que la plante produit après sa floraison, et qui ont une forme de petite corne.

Cette vivace à tiges pleines, dressées ou couchées en partie peut arriver à 50 cm de haut, mais elle reste le plus souvent à 30 cm avec un port semi-rampant. Les tiges se dénudent en hiver.

Les fleurs du lotier corniculé (Lotus corniculatus) apparaissent de mai à septembre. Elles ont 5 pétales dont un de taille supérieure (étendard), deux latéraux (ailes) et deux ventraux soudés (carène). Ces fleurs sont jaune vif ou orangées et ressemblent à celles des pois. Les petites gousses contenant les graines se forment ensuite.

Cette plante fourragère se rencontre dans les prairies naturelles. Elle est indigène en Europe, en Asie et en Afrique septentrionale.

Ses feuilles divisées en cinq folioles sont pubescentes et restent vert clair. Feuillage, tiges et fleurs forment un tapis assez dense au sol.

Le lotier corniculé (Lotus corniculatus) peut parfois devenir colonisateur au détriment des autres végétaux, mais son implantation est lente et il est rapidement dominé par d'autres espèces plus hautes quand il est associé à d'autres espèces de prairie. Il est conseillé pour la constitution de prairies permanentes destinées au pâturage, pour ses qualités fourragères et nutritives (richesse en protéines), mellifères et régénératrices du sol. Il offre une bonne adaptation en terrains superficiels.

Rustique, le lotier corniculé fait partie des mélanges de graines en « prêt à semer » pour les prairies fleuries et bandes fleuries attirant les pollinisateurs, car il est particulièrement mellifère. Il sert également de gîte favorisant la ponte d'une douzaine d'espèces de papillons dont les azurés, en voie de disparition.

Au jardin, il s'emploie en plates-bandes fleuries le long des haies, en prairie fleurie dans les grands espaces et fonds de pelouse. Il peut aussi orner une rocaille et des talus. Enfin, il s'utilise en engrais vert au potager, car, en tant que légumineuse, il fixe l'azote de l'air et le restitue au sol après décomposition, une fois coupé et laissé sur le sol.

Espèces et variétés de Lotus corniculatus

Lotier corniculé (Lotus corniculatus)

Espèce type

Lotier corniculé (Lotus corniculatus) Espèce type
  • Floraison : Fleurs le plus souvent jaunes, parfois orangées. Floraison de mai à septembre, puis gousses recourbées qui à maturité projettent les graines en s'ouvrant.
  • Végétation : Port semi-rampant sur 20 à 40 cm de haut environ. Feuilles vert clair, nombreuses tiges.
  • Qualités : Plante très mellifère et hôte pour de nombreux papillons dont les chenilles mangent les feuilles du lotier corniculé.

'Plenus'

Lotier corniculé 'Plenus'
  • Floraison : Fleurs doubles.
  • Végétation : Comme l'espèce type.
  • Qualités : Variété utilisée au jardin.

Semis et plantation du lotier corniculé

Semis et plantation du lotier corniculé

Isidre blanc/CC BY-SA 4.0/Wikimedia

Où le semer ?

Cette vivace pousse naturellement dans les prairies dans tous les sols ordinaires, s'adapte aux sols compacts (elle permet ainsi de décompacter les terrains) ou aux sols calcaires, et arrive aussi à pousser en bord des chemins.

Au jardin, réservez le lotier aux bandes fleuries mellifères ou aux prairies fleuries ainsi qu'aux talus et au potager en engrais vert.

Le lotier corniculé préfère une situation ensoleillée.

Conseil : en terrain frais ou humide, il vaut mieux employer le lotier des marais, Lotus pedonculatus.

Quand semer le Lotus corniculatus ?

Il se sème au printemps (avril à juin) en association avec d'autres espèces de prairie, ou en août/septembre/octobre en engrais vert, sous couvert de la culture précédente. En prairie destinée au pâturage et au fourrage, il se sème en fin d'été sous couvert, avant le fauchage.

Comment le semer ?

Le lotier corniculé se sème à raison de 2 g par m², pour les petites surfaces et au potager, ou 200 à 250 g pour 100 m² en prairie et engrais vert associé à une culture de céréale.

En rocaille et en bandes fleuries, un apport de terreau à la plantation est conseillé et le terrain sera bien drainé. En jardinière, mélangez du terreau horticole (2/3) avec du sable (1/3).

Culture et entretien du Lotus corniculatus

Culture et entretien du <em>Lotus corniculatus</em>

Jerzy Opiola/GFDL/Wikimedia

Le lotier corniculé (Lotus corniculatus) pousse et se débrouille seul. Elle ne demande aucun entretien particulier en dehors de l'arrosage si le sol est trop sec.

La plante est coupée avant la montée en graines quand on l'utilise en engrais vert. En prairie et bande fleuries, elle peut être tondue en automne.

Maladies, nuisibles et parasites

La plante n'est pas sensible aux parasites des jardins.

Multiplication du lotier corniculé

Multiplication du lotier corniculé

FredrikLähnn/Public Domain/Wikimedia

Le lotier corniculé se ressème seul grâce à ses gousses remplies de graines. On peut récolter ces gousses en automne, quand elles sont mûres, mais avant qu'elles n'éclatent. Ces graines se conservent un an au sec et au frais (au frigidaire dans le bac à légumes).

Conseils écologiques

Cette plante est peu utilisée en ornement des jardins, mais comme elle attire les insectes pollinisateurs et sert de refuge, gîte et couvert aux papillons et insectes utiles, il est intéressant de s'en servir au jardin pour préserver cette faune, qui en retour, aidera le jardinier à lutter contre les ravageurs des cultures et pollinisera ces dernières.

Propriétés

Le lotier corniculé (Lotus corniculatus) était utilisé dans la pharmacopée paysanne en tant que calmant, mais les études actuelles ont démontré que la substance active de cette plante est très toxique pour l'homme, voire mortelle à dose répétée et haute dose. Il est donc totalement déconseillé de suivre les conseils et posologies de certains manuels anciens. Le lotier corniculé s'avère toxique pour l'homme quand les dosages sont fantaisistes et quand la consommation est régulière. Son utilisation en phytothérapie doit être suivie par un médecin.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides