Andromède

Andromède en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Andromède, Andromède du Japon

  • Nom(s) latin(s)

    Pieris

  • Famille

    Éricacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Buissonnant
    Arrondi, en boule ou ovale
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 5 m
  • Largeur à maturité

    0,50 à 3 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Terre de bruyère Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Haie Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les andromèdes sont des arbustes persistants de la famille des Éricacées pourvus de charmantes clochettes, certes moins spectaculaires que celles de leurs cousins les rhododendrons. En revanche, elles sont plus faciles à associer dans un petit jardin et procurent un intérêt plus durable tout au long de l'année.

L'andromède ou Pieris compte sept espèces d'arbustes ou petits arbres persistants qui nous viennent d'Amérique du Nord mais aussi d'Extrême-Orient et de l'Himalaya. Leur taille variant de 1 à 4-5 m, il est facile de les inclure dans un grand massif de rhododendrons comme dans un parterre de vivaces. Leur culture en pot ne pose pas non plus de problème car il existe des cultivars nains de 50 à 80 cm de haut. Attention, le feuillage est toxique pour l'homme comme pour les animaux.

L'arbuste est appréciable tout au long de l'année pour son port compact ordonné et son joli feuillage lustré, à bords crénelés. Les boutons de fleurs s'annoncent très tôt en saison et forment des chaînettes pourpres avant de s'épanouir entre février et mai. Les clochettes blanches, roses ou pourpres, sont réunies en panicules qui constellent véritablement tout l'arbuste. Les couleurs changeantes du feuillage constituent l'autre atout des Pieris. L'éclosion des fleurs s'accompagne souvent de la naissance des jeunes pousses rouge vif, bronze, crème ou rosées selon les cultivars.

Espèces et variétés d’andromède

Les différentes espèces et variétés se distinguent par leur vigueur, une floraison plus ou moins précoce et la couleur des jeunes feuilles.

Grands arbustes

Pieris japonica (syn. Andromeda japonica)

Grands arbustes Pieris japonica (syn. Andromeda japonica)
  • Floraison : Clochettes blanches au début du printemps.
  • Feuillage : Feuilles elliptiques de 10 cm de long, cuivrées à la naissance puis vert profond.
  • Qualités : Atteint 3-4 m de haut dans la nature, 2 m en culture. A donné de nombreux cultivars.

Pieris formosa

Andromède  Pieris formosa
  • Floraison : Panicules de clochettes blanches en avril-mai.
  • Feuillage : Arbuste dense à feuilles coriaces vert sombre.
  • Qualités : Atteint 4 m. Pour climat frais ou doux, à forte hygrométrie.

Pieris formosa 'Wakehurst'

Andromède  Pieris formosa  'Wakehurst'
  • Floraison : Floraison blanche en avril-mai.
  • Feuillage : Jeunes feuilles rouges puis roses.
  • Qualités : Atteint 4 m de haut. Découvert en 1912. Issu de la variété forestii.

Pieris 'Forest Flame' (syn. P. japonica 'Forest Flame')

Grands arbustes Pieris 'Forest Flame' (syn. P. japonica 'Forest Flame')
  • Floraison : Clochettes blanches en avril-mai.
  • Feuillage : Jeunes pousses écarlates virant au rouge brun brillant, rose pâle, blanc avant de verdir.
  • Qualités : Arbuste érigé de 2,50 m sur 1,25 m de large. Convient en haie moyenne ombragée, en bac, en massif…

Arbustes moyens

Pieris formosa var. forestii

Arbustes moyens Pieris formosa var. forestii
  • Floraison : Panicules de clochettes blanches en avril-mai.
  • Feuillage : Jeunes pousses rouges puis rouge brun persistant longtemps avant de verdir.
  • Qualités : 2 m en tous sens. Pousse dans les montagnes du sud-ouest de la Chine entre 2 000 et 3 000 m.

Pieris 'Mouwsvila' HAVILA® (syn. P. 'Havila')

Andromède  Pieris  'Mouwsvila' HAVILA® (syn.  P. 'Havila ')
  • Floraison : Panicules de clochettes blanches en avril-mai.
  • Feuillage : Feuillage vert marginé de jaune, rouge vif en naissant.
  • Qualités : Mutation de 'Forest Flame'. 1,50 m de haut sur 1 m de large.

Pieris japonica 'Purity'

Andromède  Pieris japonica  'Purity'
  • Floraison : Grandes fleurs blanc pur en avril-mai avant la pousse du feuillage.
  • Feuillage : Feuillage lustré vert pâle au printemps puis vert sombre.
  • Qualités : Boule compacte de 1,20 m.

Arbustes nains pour pots et petits jardins

Pieris japonica 'Christmas Cheer'

Arbustes nains pour pots et petits jardins Pieris japonica 'Christmas Cheer'
  • Floraison : Boutons vieux rose dès décembre, grappes pendantes roses en février-mars.
  • Feuillage : Feuilles lustrées vert sombre.
  • Qualités : 50 à 80 cm de haut. Croissance lente.

Pieris japonica 'Débutante'

Arbustes nains pour pots et petits jardins Pieris japonica 'Débutante'
  • Floraison : Nombreux épis dressés blanc pur en mars-avril.
  • Feuillage : Feuilles lustrées vert sombre.
  • Qualités : 50 cm en tous sens. Très joli en bac.

Pieris 'Flaming Silver'

Arbustes nains pour pots et petits jardins Pieris 'Flaming Silver'
  • Floraison : Grappes pendantes blanches en mai.
  • Feuillage : Jeunes pousses rouges.
  • Qualités : 80 cm de haut sur 60 de large.

Pieris japonica 'Valley Valentine'

Arbustes nains pour pots et petits jardins Pieris japonica 'Valley Valentine'
  • Floraison : Grappes pendantes rouge pourpre en mars-avril.
  • Feuillage : Feuillage vert foncé lustré toute l’année.
  • Qualités : 80 cm de haut sur 60 cm de large.

Pieris japonica 'White Rim' (syn. P. japonica 'Variegata')

Arbustes nains pour pots et petits jardins Pieris japonica 'White Rim' (syn. P. japonica 'Variegata')
  • Floraison : Fleurs blanches en avril-mai.
  • Feuillage : Feuilles étroites vert foncé marginées de crème.
  • Qualités : 0,80 à 1 m de haut sur 0,60 m de large.

Pieris japonica 'Prelude'

Arbustes nains pour pots et petits jardins Pieris japonica 'Prelude'
  • Floraison : Boutons vert acide portés par des pédoncules roses suivis de cascades de fleurs blanc pur au printemps.
  • Feuillage : Feuillage crénelé vert mat.
  • Qualités : Port arrondi et étalé, couvre-sol de 60 cm de haut sur 1 m de large.

Pieris japonica 'Little Heath Variegata'

Arbustes nains pour pots et petits jardins Pieris japonica 'Little Heath Variegata'
  • Floraison : Grappes de fleurs blanches peu abondantes de février à avril.
  • Feuillage : Jeunes feuilles rose pourpre virant au vert pâle puis vert bleuté marginé de blanc.
  • Qualités : Port compact de 50-60 cm en tous sens.

Pieris japonica 'Mountain Fire'

Andromède  Pieris japonica  'Mountain Fire'
  • Floraison : Fleurs blanches en mars-avril.
  • Feuillage : Jeunes pousses écarlates remontant jusqu’à la fin de l’été.
  • Qualités : 50 à 80 cm de haut sur 50 de large. D’origine canadienne, très résistante au froid.

Pieris japonica 'White Pearl'

Andromède  Pieris japonica  'White Pearl'
  • Floraison : Grappes abondantes dressées blanc pur en avril-mai.
  • Feuillage : Petites feuilles vert foncé.
  • Qualités : 60 à 80 cm de haut sur 60 de large.

Pieris japonica 'Bert Chandler'

Arbustes nains pour pots et petits jardins Pieris japonica 'Bert Chandler'
  • Floraison : Fleurs blanches.
  • Feuillage : Jeunes pousses rose et crème.
  • Qualités : D’une couleur exceptionnelle au printemps.

Semis et plantation de l’andromède

Semis et plantation de l’andromède

Où la planter ?

Les Pieris exigent un sol assez frais et acide tout comme les autres plantes de terre de bruyère : camélia et rhododendrons. L'andromède se plaît au soleil mais apprécie la mi-ombre dans le Midi. Les étés chauds et secs ne lui sont pas favorables.

Bien qu'assez rustiques (-15 à -20 °C), les andromèdes précoces sont sensibles aux gelées printanières qui peuvent endommager leurs jeunes pousses colorées. Plantez-les abritées des vents du nord par un mur, un gros buisson ou sous la frondaison d'un bosquet de feuillus.

Dans un sous-bois de terre de bruyère, mariez-les aux Rhododendron, Enkianthus et Kalmia pour une déclinaison de floraisons durant les six premiers mois de l'année.

Les Pieris ont aussi leur rôle à jouer sur une terrasse ombragée du fait de leur croissance lente. Les cultivars nains peuvent s'associer aux hellébores, fougères, Pernettya parés de baies roses ou à l'Andromeda, aux menues clochettes carnées.

Quand et comment planter l'andromède ?

Plantez l'andromède à l'automne ou au moment de la floraison afin d'apprécier son esthétique.

Constituez un mélange de 25 % de tourbe, 50 % de terre de bruyère et 25 % de terre de votre jardin.

Culture et entretien de l’andromède

Culture et entretien de l’andromède

Chaque printemps, vous pouvez continuer à enrichir le sol avec du sang desséché et un paillage de feuilles mortes, de fougères ou d'écorces ou bien avec un engrais « spécial terre de bruyère ».

Supprimez les fleurs fanées pour ne pas épuiser la plante avec la production de graines.

Secouez la neige pour ne pas entraîner de cassure. Protégez les plantes en pot avec un double voile d'hivernage si les hivers sont froids.

Taille de l’andromède

Quand tailler ?

Supprimez les fleurs après la floraison.

Il est possible de recéper un plant dégarni de la base, au printemps, en arrosant copieusement pendant la reprise de la végétation.

Comment tailler ?

La taille n'est pas obligatoire, tout dépend de la vigueur du plant et de la place dont vous disposez. Réduisez alors du tiers ou de moitié les nouvelles pousses.

Maladies, nuisibles et parasites

En situation humide, l'andromède peut être affectée par le champignon Phytophtora cinnamomi. Cette attaque se traduit par le jaunissement du feuillage suivi du dépérissement progressif de la plante. Évitez les excès d'humidité dans le sol, les blessures au collet et détruisez la plante contaminée.

Le calcaire actif induit une chlorose du feuillage : jaunissement entre les nervures qui s'étend à tout le limbe, associé à une faible croissance. Choisissez un substrat plus acide comme de la terre de bruyère ou de la tourbe blonde.

Des taches desséchées sur les feuilles, plus ou moins irrégulières portant par la suite de nombreuses granulations sont les symptômes d'un champignon Phyllosticta maxima. Appliquez un fongicide type bouillie bordelaise en période de croissance.

Multiplication de l’andromède

Multiplication de l’andromède

Le marcottage est le moyen le plus simple de la multiplier car le bouturage (estival) demeure délicat. Le semis des espèces types se pratique au printemps.

Le marcottage s'effectue à la fin du printemps ou en septembre :

  • Enterrez une portion de rameaux en blessant légèrement l'écorce.
  • Attendez l'apparition de racines avant de séparer la marcotte du pied mère.

La marcotte aérienne qui consiste à former un manchon de tourbe humide le long d'un rameau est aussi pratiquée.

Conseils écologiques

Pour entretenir l'acidité du sol, paillez avec des aiguilles de pin ou des fougères broyées.

Un peu d’histoire…

Le genre est découvert au Japon en 1784, décrit par Carl Von Thumberg (1743-1828), grand disciple de Linné mais n’est introduit en Angleterre qu’en 1870. Il porte alors le nom d’Andromeda japonica.

Les andromèdes faisaient partie du genre Andromeda jusqu’en 1834. Ce dernier désigne aujourd’hui de très petits arbustes de la même famille qui se distinguent par des feuilles à bords lisses et non crénelés.

Le nom de genre Pieris vient des Piérides, terme générique pour désigner les muses, choisi pour souligner la beauté de leur floraison. La Piérie est aussi le pays légendaire d’Orphée, région grecque voisine de la Thessalie où le musicien, fils du roi de Thrace et de la muse Calliope, parvenait à charmer les plantes et les animaux par ses chants. L’adjectif formosa vient du latin formosus qui signifie « beau » et ne fait nullement référence à l’île de Formose (Taïwan).



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides