Papayer

Papayer en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Papayer

  • Nom(s) latin(s)

    Carica papaya

  • Famille

    Caricacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre fruitier

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

    Plante comestible ▶ Arbre fruitier

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Élancé ou colonnaire
    Palme ou parasol
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    5 à 10 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol frais

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation intérieure

    Véranda Serre chaude Serre tempérée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le papayer est un petit arbre fruitier tropical produisant de gros fruits réputés pour leur teneur en vitamines A et C. Sa culture sous nos climats est délicate, car il aime les milieux chauds et humides, ce qui est difficilement reproductible si l'on ne possède pas de serre chaude suffisamment haute pour accueillir ce type de plante. En véranda, le papayer peut tout à fait pousser, mais il aura beaucoup de mal à fructifier. Dans ce cas, la plante est simplement considérée comme une espèce d'ornement.

Le papayer pousse vite, mais il ne vit pas longtemps. Sa durée de vie oscille en effet entre 4 et 7 ans. Dans son milieu d'origine, il est cultivé pour la production de fruits destinés à l'exportation. Sa durée de fructification n'excède pas deux années, car les fleurs et les fruits apparaissent tout au long de l'année. Dans les jardins et dans la nature, il fructifie un peu plus longtemps.

Les fleurs du papayer sont unisexuées ou hermaphrodites. Elles présentent des pétales épais légèrement cireux, blancs à ivoire. Elles apparaissent sur le tronc, et les grappes de fruits restent ainsi collées au tronc ensuite.

Seuls les pieds femelles et les pieds hermaphrodites produisent des fruits. Avec des pieds femelles, il faut cultiver des pieds mâles pour obtenir une pollinisation croisée et des fruits. Les variétés proposées dans le commerce pour la culture sont hermaphrodites. Les fruits jaunes ou orange ont une pulpe de la même couleur et contiennent de grosses graines noires dans leur cœur.

Les fruits nés de fleurs hermaphrodites sont les plus prisés pour la consommation, ce sont eux qui arrivent sur les marchés mondiaux. Ils pèsent entre 600 g et plus de 1 kg. Ces derniers se récoltent quand ils prennent une teinte jaune ou orangée. Ils se consomment crus quand ils sont mûrs, ou cuits quand ils sont encore verts. La sève des fruits verts peut irriter les peaux sensibles. C'est elle qui contient une substance appelée papaïne et utilisée en médecine.

Le feuillage du papayer se développe en houppier sommital, et s'étale en parasol. Les larges feuilles vert brillant sont persistantes et se renouvellent quand elles sont trop âgées.

Le tronc assez fin (environ 20 cm de diamètre) est creux, l'ensemble de l'arbre atteint 5 à 7 m dans son milieu naturel. En serre le papayer monte moins haut, seulement entre 3 m et 5 m environ.

La culture du papayer sous nos climats est possible dans une serre chaude, une véranda bien chauffée et dont le taux hygrométrique de l'atmosphère est important. En serre tempérée ou dans une véranda qui ne réunit pas tous les critères de culture, le papayer ne pourra fructifier.

Bon à savoir : la papaye est riche en vitamines A, B1, B2 et C. Elle favorise la digestion grâce à la papaïne qu'elle contient. Les graines ont des propriétés vermifuges. Le jus du fruit et l'infusion de feuilles sont conseillés en cas de problèmes hépatiques.

Espèces et variétés de papayer

  • Type : Carica papaya
  • Taille : Hauteur 5 à 7 m dans son milieu naturel, 3 à 5 m en serre.
  • Floraison : Grandes fleurs blanc ivoire pouvant apparaître tout au long de l'année. De gros fruits en grappes leur succèdent.
  • Végétation : Tronc droit et élancé. Feuillage en houppier étendu.

Semis et plantation du papayer

Semis et plantation du papayer

Joan Simon/CC BY-SA 2.0/Flickr

Le semis est possible à partir de graines issues d'un fruit acheté sur les marchés. Dans ce cas, on assiste à la croissance rapide de la plante, à condition de lui offrir les meilleures conditions de culture possibles. (voir la partie « Multiplication »)

On trouve également de jeunes plants de papayer à transplanter en gros pots chez soi. La réussite de la culture est mieux assurée dans les premiers mois. Mais il faudra aussi que les conditions soient optimales pour que la plante se développe.

Où le planter ?

Le papayer se cultive en serre chaude, serre tempérée ou véranda chauffée en hiver. Le taux d'humidité de l'air doit être constant et important. Le papayer supporte le plein soleil et croit dans une excellente luminosité.

Quand planter le papayer ?

Le papayer se plante du printemps à l'automne en assurant un arrosage régulier.

Comment le planter ?

Plantez dans un terreau riche en drainant le fond du pot avec une bonne couche de graviers.

Le pot doit au minimum avoir 50 cm de diamètre et de hauteur.

Culture et entretien du papayer

Culture et entretien du papayer

Joan Simon/CC BY-SA 2.0/Flickr

Arrosez régulièrement pour que la motte soit toujours humide, mais sans qu'elle s'engorge. Vérifiez que le drainage s'effectue bien dans le substrat et ne laissez pas d'eau résiduelle dans la soucoupe. Vaporisez le feuillage quand l'air est sec, et quand il fait chaud.

Apportez un engrais une fois par mois de mars à novembre. Laissez la plante au repos en hiver, en baissant légèrement la fréquence des arrosages et sans apporte d'engrais.

Laissez assez d'espace autour de la plante pour favoriser une bonne aération et un développement harmonieux du feuillage. Aérez la serre ou la véranda, mais sans créer de courants d'air. Le papayer n'aime pas le vent.

La plante doit rester à une température douce, au-dessus de 20 °C de mars à novembre et à un minimum de 15 °C en hiver.

Supprimez les feuilles qui sèchent pour conserver un bel aspect à la plante.

Maladies, nuisibles et parasites

En serre et véranda, attention aux aleurodes et cochenilles quand l'air est trop sec.

Récolte

Quand et comment récolter ?

La récolte se fait quand le fruit est vert pour les manger cuits, ou quand ils sont jaunes à orange pour les consommer crus.

La conservation de la papaye

La papaye se mange rapidement après la récolte ; quand cette dernière est mûre.

Pour la production à grande échelle et l'exportation, les fruits sont récoltés quand leur base commence à jaunir, afin de supporter le transport.

Multiplication du papayer

Multiplication du papayer

Carla Antonini/CC BY-SA 2.5/Wikimedia

Quand récolter les graines ?

Les graines se récoltent sur un fruit mûr que l'on achète. Si votre papayer arrive à fructifier, vous pouvez aussi tenter de multiplier la plante avec les graines de l'un des fruits.

Comment semer ?

Le semis se fait directement dans des pots individuels, car les très jeunes plants supportent mal la transplantation. Le terreau doit être riche et rester frais. Placez les pots dans un lieu à 22 °C et maintenez le substrat frais, mais sans l'engorger. En effet, les racines n'aiment pas l'humidité stagnante et pourrissent très rapidement quand c'est le cas.

Le semis donne de jeunes pousses au bout de 5 à 6 semaines. Le rempotage s'effectue quand le plant a plus de 2 mois.

Conseils écologiques

Le papayer peut devenir une très belle plante d'ornement si vous en prenez soin au quotidien en maintenant une bonne humidité atmosphérique et une chaleur constante de plus de 20 °C de mars à novembre. En période hivernale, gardez un minimum de 15 °C.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides