Ampelaster

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Ampelaster en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Ampelaster

  • Nom(s) latin(s)

    Ampelaster carolinianus

  • Famille

    Asteracées, Composées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Grimpant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 5 m
  • Largeur à maturité

    2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division Bouturage Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide
  • Densité

    1 par m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Haie
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Ampelaster carolinianus, que l'on trouve parfois sous le nom d'Aster carolinianus, fait partie de la famille des Astéracées, anciennement Composées. Seule espèce grimpante du genre, cette « liane » originaire des régions marécageuses du sud-est des États-Unis (Caroline, Floride, Géorgie) peut atteindre jusqu'à 5 m de hauteur. Elle se couvre d'une multitude de petites fleurs mauve, de 2 à 3 cm de diamètre, aux belles étamines jaunes de novembre à mars, si l'hiver n'est pas trop rude. Le feuillage persistant prend de jolies couleurs hivernales. Bien que rustique, il nécessite une situation protégée pour bien fleurir.

L'ampelaster a sa place partout, à condition qu'il y ait du soleil et de la fraîcheur au pied, et qu'il puisse s'agripper sur un treillage ou s'enrouler sur un fil, où vous pouvez le guider, car il a besoin d'être soutenu, n'ayant ni vrilles ni crampons. Dans son habitat, il court, les pieds dans l'eau marécageuse, entre les branches des arbustes voisins et dans les hautes herbes. Vous pouvez recréer cette scène en le laissant galoper dans des roseaux, des miscanthus géants, des bambous… Il se plaît aussi dans une haie vive.

En climat doux, dès novembre, les boutons se forment, le mauve commence à se deviner, et ils s'ouvrent petit à petit, jusqu'en mars, en mini marguerites échevelées. S'il se plaît, l'ampelaster peut devenir envahissant, traçant sans retenue.

En régions froides, plantez-le en situation très abritée si vous souhaitez voir la formation de fleurs.

Espèce et variétés

On ne distingue qu’une seule espèce.

Ampelaster carolinianus

 Ampelaster carolinianus
  • Feuillage : Petit feuillage persistant, vert foncé.
  • Floraison : Petites fleurs mauve de novembre à mars.
  • Qualités : Vivace grimpante nécessitant un support car n’ayant ni vrilles ni crampons.

Plantation de l’ampelaster

Plantation de l’ampelaster

Sharpj99/CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

Où le planter ?

L'ampelaster est indifférent à la nature du sol, du moment que celui-ci reste frais. Installez-le de préférence au soleil, en sol frais, dans un endroit protégé, là où il peut être maintenu, guidé sur une structure.

Il peut aussi s'aventurer entre les branches d'un grand arbuste ou d'un petit arbre très ramifié. Il est parfait pour vagabonder dans une haie sauvage.

Quand et comment planter l'ampelaster ?

Plantez-le entre mars et juin, dans le trou de plantation de trois fois le volume de la motte. Ajoutez du compost, positionnez la plante, tassez, arrosez, paillez.

Culture et entretien de l’ampelaster

Culture et entretien de l’ampelaster

Jenny Evans/CC BY NC 2.0/Flickr

Arrosez pendant les semaines qui suivent la plantation. Ensuite, laissez vivre cette plante en l'aidant éventuellement à se glisser entre les fils tendus pour son maintien ou dans les mailles d'un grillage ou d'un treillage.

Renouvelez le paillage régulièrement, et arrosez abondamment en été.

Taille de l’ampelaster

L’ampelaster n’a pas besoin de taille, mais tout dépend de l’allure que vous souhaitez lui donner. Afin qu’il soit plus fourni, chaque année, en mars, taillez une branche sur deux.

Maladies, nuisibles et parasites

On ne connaît pas de prédateurs ni de maladies à cette plante grimpante.

Multiplication de l’ampelaster

Multiplication de l’ampelaster

Mary Keim/CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

L'ampelaster est très facile à multiplier. La division, le bouturage ou le marcottage donnent tous d'excellents résultats.

Division

Diviser au printemps ou en septembre octobre :

  • Prélevez les drageons que forme facilement l'ampelaster. Repérez-les, soulevez-les à l'aide d'un transplantoir et détachez-les, à l'aide d'un sécateur si nécessaire.
  • Rempotez-les en conteneur, afin de les surveiller plus facilement. Mais vous pouvez aussi les planter directement là où vous souhaitez les installer.
  • Arrosez, et contrôlez l'arrosage régulièrement jusqu'en novembre. En cas d'hiver sec, arrosez chaque mois.

Bouturage

Le bouturage est très simple, inratable. Agissez de mars à août.

  • Coupez des extrémités de tiges de 15 cm.
  • Retirez les feuilles sur la moitié inférieure.
  • Enfoncez les boutures dans un grand pot empli de terreau et de sable à parts égales. Espacez-les de 5 cm.
  • Placez ce pot à mi-ombre.
  • Arrosez régulièrement, mais en laissant ressuyer entre deux arrosages.
  • Surveillez l'enracinement, qui se produit en général en deux mois.
  • Rempotez les boutures en godet, avant de les planter au printemps suivant.
  • Conservez-les sous châssis, en hiver.

Marcottage

Certaines plantes ont une disposition naturelle à se reproduire par marcottage, lorsque les branches souples traînent au sol. Profitez de cette aptitude pour multiplier l'ampelaster. Le marcottage peut s'effectuer toute l'année.

Ce mode de multiplication ne nécessite pas de soins particuliers, si ce n'est une surveillance quant à l'envahissement par les herbes voisines.

Pour le multiplier, optez pour les marcottes en série, que l'on appelle marcottes en serpenteau.

Conseils écologiques

Voici une plante qui, grâce à sa floraison hivernale, fait le bonheur des abeilles retardataires et des papillons précoces. Il est très important d’adopter au jardin des végétaux s’épanouissant en hiver, pour satisfaire les insectes et autres animaux qui ont besoin de butiner toute l’année.

Un peu d’histoire…

C'est en 1999 que le botaniste Patrick Blanc -le créateur des murs végétaux- a introduit l'ampelaster en France, pour le projet du square Félix Jacquier à Lyon. Il l'avait déniché dans une pépinière de Caroline du Nord, spécialisée dans les plantes indigènes. Ensuite, il l'a rencontré de nombreuses fois dans la nature, au sud-est des USA, surtout en Floride, en particulier dans les Everglades, toujours poussant les pieds dans l'eau, douce ou saumâtre, le long des berges ensoleillées. Jusqu'à preuve du contraire, cette espèce était inconnue en Europe avant 1999.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
BM
bâtir moins cher

vente en ligne de matériel électrique, chauffage | www.batirmoinscher.com

Expert

laurent melnyck

chef de chantier paysagiste, coach jardin.

Expert

FB
fab b.

agent de maintenance parc et jardin

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Produits



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides