Mélilot

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Mélilot en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Mélilot

  • Nom(s) latin(s)

    Melilotus

  • Famille

    Fabacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante comestible

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Bisannuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 1,50 m
  • Largeur à maturité

    0,40-0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    5-6 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Prairie Couvre-sol Potager Talus
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le mélilot est une plante bisannuelle (qui peut parfois avoir un comportement de vivace éphémère) que l'on trouve fréquemment dans les sols lourds et graveleux, en bord de chemins, sur les berges de cours d'eau. Elle forme une touffe compacte, au port souple qui peut parfois atteindre plus d'un mètre de hauteur. Ses rameaux sont couverts d'un feuillage qui évoque celui du trèfle. Le mélilot s'en distingue toutefois par le fait que ses trois folioles sont dentées.

Du printemps jusqu'au début de l'automne, le mélilot s'orne d'une floraison odorante (qui évoque le parfum suave de la vanille) : de nombreuses fleurs jaunes, pendantes, réunies en denses épis. Elles se transforment ensuite en petites gousses ovoïdes, noires à maturité.

Cette plante a servi de fourrage dans le passé, mais elle était employée avec modération. Lorsqu'elle était mal séchée, ses composés pouvaient en effet se transformer en substances toxiques qui provoquaient chez les bovins la « maladie du mélilot gâté ».

Aujourd'hui, le mélilot compose un très bon engrais vert : non seulement ses racines structurent le sol grâce à leur étalement vigoureux (et elles l'enrichissent en azote grâce aux nodosités qu'elles hébergent), mais sa végétation fournit une biomasse importante et sa floraison est particulièrement mellifère.

Espèces de mélilot

Bisannuel

Mélilot officinal (Melilotus officinalis)

Bisannuel Mélilot officinal (Melilotus officinalis)
  • Taille : Jusqu'à 1,20 m de hauteur.
  • Floraison : Épis de fleurs jaunes de juin à septembre.
  • Qualités : Mellifère et médicinale. Bon engrais vert.

Mélilot blanc (Melilotus alba)

Bisannuel Mélilot blanc (Melilotus alba)
  • Taille : Environ 1 m de hauteur.
  • Floraison : Épis de fleurs blanches d'août à octobre.
  • Qualités : Fleurs inodores.

Mélilot élevé (Melilotus altissima)

Bisannuel Mélilot élevé (Melilotus altissima)
  • Taille : Jusqu'à 1,50 m de hauteur.
  • Floraison : Épis de fleurs jaune intense de juin à septembre.
  • Qualités : Mellifère et fourragère.

Annuel

Mélilot des Indes (Melilotus indica)

Annuel Mélilot des Indes (Melilotus indica)
  • Taille : Jusqu'à 40 cm.
  • Floraison : Petites fleurs jaunes de juin à septembre.
  • Qualités : Gousses restant vert olive à maturité.

Semis du mélilot

Semis du mélilot

Ed Ogle/CC BY 2.0/Flickr

Où le semer ?

Le mélilot est une plante bonne enfant. Même s'il apprécie les terrains calcaires, il pousse dans tous les sols, à toute exposition.

Parfaitement rustique, il supporte bien le gel. Il tolère également la sécheresse.

Quand semer le mélilot ?

Il peut être semé, à la volée, dès le mois de mars jusqu'à septembre.

On recommande toutefois, pour un usage d'engrais vert, d'ensemencer les parcelles fin-juillet, début août. La culture de mélilot sera alors parfaitement implantée dès le début de l'hiver.

Comment le semer ?

La dose recommandée varie de 2,5 à 5 g/m² selon qu'on le sème seul ou en mélange (avec des céréales comme le blé, l'orge, l'avoine…).

Culture et entretien du mélilot

Culture et entretien du mélilot

Bogdan/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Cette plante sauvage ne demande aucun soin : ni arrosage, ni protection hivernale, ni fertilisation, ni traitement antiparasitaire.

On recommande parfois, lorsque l'on voit que sa croissance est vigoureuse, de la tailler lorsque sa hauteur atteint une trentaine de centimètres.

Taille

Lorsque l'on utilise le mélilot comme engrais vert, il convient de « détruire » sa végétation environ 60 jours avant la culture suivante.

Pour cela, il suffit de couper les touffes de mélilot à leur base (avec des cisailles, une faux, un débroussailleur) et de les laisser sécher et se décomposer sur le sol.

Maladies, nuisibles et parasites

Le mélilot officinal ne semble la proie d'aucun parasite et n'est pas sujet aux maladies.

Multiplication du mélilot

Multiplication du mélilot

Pethan/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Le mélilot se reproduit par semis. Celles-ci arrivent à maturité en août-septembre. Il suffit alors de cueillir les branches couvertes de petites gousses rondes et noires et de les réunir en bouquets que l'on fait sécher au-dessus d'un drap ou d'un carton.

Au bout d'une semaine, frappez le mélilot sec au-dessus d'un drap ou d'un carton pour récolter les graines que vous stockerez dans des enveloppes en papier ou de petits flacons en verre.

Conseils écologiques

Le mélilot tire son nom des mots grecs méli qui signifie « miel » et lotus. Sans étonnement donc, le « lotus de miel » est particulièrement mellifère. Ses fleurs, qui s'épanouissent durant toute la belle saison, sont particulièrement recherchées par les abeilles et une foule d'autres pollinisateurs. Leur nectar attire également nombre d'autres auxiliaires. Le mélilot est une vraie plante compagne du jardinier !

Propriétés et usages

Comme son nom l'indique, le mélilot est depuis longtemps utilisé comme plante médicinale. En effet, ses sommités fleuries ont des propriétés anti-inflammatoires, protectrices du système vasculaire et anti-spasmodiques. On utilise ainsi sa teinture mère pour soulager les jambes lourdes.

À noter : au XIXe siècle, l'infusion de fleurs dans de l'alcool camphré était couramment employée pour lutter contre la conjonctivite.

Le mélilot est également une herbe gourmande, utilisée en cuisine. Ses pousses, récoltées d'avril à juin et séchées durant 24 h, sont cuites avec des légumes et aromatisent des desserts à base de lait. Elles parfument également les fromages frais qu'elles enveloppent ; la végétation de cette plante contient en effet de la coumarine qui délivre cette suave senteur de foin coupé.

Les fleurs du mélilot exhalent quant à elle un délicieux parfum de miel et de vanille. Les sommités fleuries sont donc utilisées pour aromatiser les liqueurs et vin doux, les confitures et les compotes. Les graines de mélilot sont également réputées comme épices.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides