Limonium latifolium

Limonium latifolium en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Statice à larges feuilles, Lavande de mer

  • Nom(s) latin(s)

    Limonium latifolium, Limonium platyphyllum

  • Famille

    Plombaginacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    0,40 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    6/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille Muret Talus
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Limonium fait partie de la famille des Plombaginacées qui comprend aussi les genres Armeria, Ceratostigma, Plumbago pour les plus connus. Les Limonium, couramment appelés statices, regroupent plus d'une centaine d'espèces vivaces, bisannuelles et annuelles, originaires des zones littorales et désertiques des régions tempérées. Ils se caractérisent par des feuilles persistantes ou caduques, quasiment sans pétiole, regroupées en rosettes ainsi que des petites fleurs blanches à fines bractées bleu violet et parcheminées s'épanouissant en panicules. Leur coloris rappelle la lavande, d'où l'appellation fréquente de « lavande de mer ». Les fleurs riches en nectar attirent les papillons et les abeilles.

Si la culture des Limonium est facile au soleil et en sol parfaitement drainé, leur rusticité est très variable selon les espèces. C'est la raison pour laquelle on les retrouve le plus souvent dans les jardins de bords de mer ou en culture éphémère ailleurs. Leurs fleurs permettent de composer des bouquets frais qui durent 15 jours, mais aussi sec grâce à l'excellente conservation de la texture et des coloris dans le temps.

Limonium latifolium, ou statice à feuilles larges, est l'espèce vivace la plus couramment utilisée par les jardiniers. Originaire du sud-est de l'Europe, il se reconnaît à son port : en été, les tiges florales très ramifiées s'élèvent à plus de 60 cm de hauteur au-dessus de rosettes basales aux feuilles épaisses et vert foncé en forme de spatules. Ce Limonium vivace ressemble à une gypsophile avec ses minuscules fleurs bleu violet formant un nuage arrondi. Ces dernières sont suivies par des petites capsules contenant les graines.

Espèces de Limonium

Statice à larges feuilles (Limonium latifolium, syn. Limonium platyphyllum)

Statice à larges feuilles, lavande de mer.

Statice à larges feuilles (Limonium latifolium, syn. Limonium platyphyllum) Statice à larges feuilles, lavande de mer.
  • Floraison : Estivale : juillet à septembre. Petites fleurs bleues tubulaires bleu lavande réunies en corymbes.
  • Végétation : Port étalé de 60 × 60 cm. Feuillage semi-persistant. Rosettes de feuilles larges et spatulées, vert foncé et coriaces.
  • Qualités : Origine : sud-est européen. Rusticité : -10 °C si sol drainé. Croissance lente. Supporte embruns et sécheresse. Floraison généreuse et culture facile. Bouquets.

Plantation de Limonium latifolium

Plantation de <em>Limonium latifolium</em>

Amanda Slater/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où le planter ?

Le Limonium latifolium supporte la sécheresse, les embruns, le vent, mais aussi le froid pourvu que le sol soit bien drainé en hiver. Il peut donc s'émanciper des bords de mer et figurer dans de nombreux jardins hormis en climat montagnard ou continental où on peut néanmoins l'accueillir en pot. Il fait merveille dans la rocaille, dans les massifs estivaux ou dans les jardins de graviers.

Offrez-lui une situation ensoleillée et un sol plutôt fertile, bien drainé : sableux, voire caillouteux. Il supporte les courants d'air, le sec, le calcaire et le sel !

Quand planter le Limonium latifolium ?

Plantez-le au printemps. La plantation automnale est à réserver au climat doux.

Comment le planter ?

Prévoyez 6 godets pour meubler 1 m².

Si la terre est de nature argileuse et compacte, améliorez son drainage en apportant beaucoup de sable grossier, de graviers ou de pouzzolane.

Hydratez la motte quelques minutes dans l'eau avant la mise en terre dans un trou profond d'au moins 30 cm. Prévoyez un espace vital d'au moins 30 cm tout autour. Arrosez copieusement puis paillez avec des graviers ou tout autre paillis minéral pour limiter les arrosages le temps de la reprise.

Comment planter le Limonium latifolium en pot ?

Utilisez un contenant en matériau poreux, percé de plusieurs trous de drainage et un substrat léger de type plantes méditerranéennes ou un terreau mélangé avec autant de sable ou de perlite.

Paillez avec un paillis minéral pour limiter les arrosages en été et les excès d'humidité au niveau du collet en hiver.

Idées d'association

Pavot

Offrez-lui la compagnie des pavots annuels, des grands sédums, et des graminées comme les stipes pour amplifier l'effet de légèreté.

Pérovskia

Et pourquoi pas une mise en scène bleutée avec des pérovskias et des lavandes ?

Culture et entretien du Limonium latifolium

Culture et entretien du <em>Limonium latifolium</em>

Vintotal/CC BY 3.0/Wikimedia

En pleine terre

Arrosez régulièrement et en profondeur le premier été pour favoriser la reprise et un enracinement profond. Ensuite le Limonium latifolium se passe de tout arrosage et supporte facilement une sécheresse estivale de plusieurs semaines.

Coupez les inflorescences fanées pour prolonger la floraison estivale. Rabattez les tiges en fin de saison.

En pot

Arrosez régulièrement pendant l'été. Attendez que le substrat sèche sur 2 cm pour arroser. Fertilisez une fois par mois de mai à août.

Rempotez tous les deux ou trois ans selon le développement. Surfacez les autres années. Protégez du froid en hiver, en installant le pot près d'un mur bien exposé.

Maladies, nuisibles et parasites

Les Limonium latifolium sont bien résistants aux parasites, mais peuvent se montrer sensibles au mildiou en cas d'été humide.

Multiplication des Limonium latifolium

Multiplication des <em>Limonium latifolium</em>

La méthode la plus facile est le semis en terrine au début du printemps. Semez sous châssis afin de maintenir une température d'au moins 15 °C. Couvrez les graines avec un peu de perlite ou du terreau tamisé. Repiquez les plantules en godet individuel quand elles ont trois ou quatre feuilles.

Vous pouvez aussi pratiquer la division des touffes bien installées (2 ou 3 ans) au début du printemps ou de l'automne, lorsque les nouvelles poussent se développent. Replantez aussitôt à l'emplacement définitif.

Les jardiniers les plus expérimentés testeront le bouturage de racines en fin d'hiver.

Un peu d'histoire…

Le premier nom du Limonium, ainsi que son appellation courante toujours usitée, est « statice », un mot latin utilisé pour nommer une plante astringente.

Le nom générique actuel Limonium désignait, également en latin, la bette (ou blette) sauvage. Il peut aussi faire référence au limon (Limus), une formation de sédiments dont la taille est intermédiaire entre les argiles et les sables.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides