Poncirus trifoliata

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Poncirus trifoliata en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Citronnier épineux, Citronnier du Nord, Oranger trifolié

  • Nom(s) latin(s)

    Poncirus trifoliata

  • Famille

    Rutacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs | Arbuste fruitier

    Plante comestible Arbuste fruitier

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
    Arrondi, en boule ou ovale
    Ouvert ou divergeant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 5 m
  • Largeur à maturité

    4 à 5 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Poncirus trifoliata, un citronnier de la famille des Rutacées, est franchement rustique, extrêmement résistant au froid. Après une acclimatation complète, cet arbuste (ou petit arbre) supporte des températures jusque -20 °C ! Cette résistance au froid implique, malheureusement, une perte du feuillage en hiver : le citronnier épineux est caduc, contrairement aux membres du genre Citrus qui ont des feuilles le plus souvent persistantes. Grâce à cette particularité, il peut être cultivé en extérieur dans toute la France, même dans le nord.

Le citronnier épineux (ou oranger trifolié) est originaire du nord de la Chine et du nord de la Corée du Nord : cette origine naturelle explique aussi la tolérance naturelle au froid de l'espèce. Poncirus trifoliata est la seule espèce du genre, car Poncirus polyandra (une seconde espèce parfois reconnue) est souvent considéré comme un synonyme.

Portant bien son nom commun de citronnier épineux, Poncirus trifoliata est bien « armé », avec des défenses assez sérieuses, sous la forme de longues épines acérées, ce qui entraîne son apparition régulière dans les listes de plantes à l'épreuve des cervidés par exemple. Il faudra toujours faire attention au cours des manipulations ! En plus d'être un excellent repousseur d'intrus, il sert également de porte-greffe pour de nombreux cultivars d'agrumes, dont il est un proche parent. Toutefois, son espérance de vie n'est que de 25 ans.

La meilleure caractéristique du citronnier épineux est ses grandes fleurs blanches en forme de coupe qui s'ouvrent à la fin du printemps et continuent à fleurir jusqu'au début de l'été. Au fur et à mesure de la floraison, les fleurs en forme de soucoupe exhalent un parfum délicieusement frais. Il n'est pas rare d'obtenir une seconde floraison à l'automne, quand les fleurs de printemps fécondées auront développé de petits fruits (3 à 5 cm), durs, qui mûrissent progressivement du vert à l'orange, tout en restant immangeables ! Si cet agrume est théoriquement comestible (arôme citronné), le fruit est très acide et petit : ce n'est pas l'atout majeur du Poncirus.

Le feuillage est vert foncé et formé de feuilles à trois parties qui émergent des pousses vertes plutôt raides. En automne, la couleur des tiges vire à un joli jaune. Les tiges jaunes, en se combinant avec les fruits mûrs, proposent un joli spectacle. P. trifoliata finira par atteindre une largeur et une hauteur d'environ 4-5 mètres si les plantes sont cultivées comme un arbuste, mais sa capacité à résister à la taille implique qu'il peut être manipulé pour s'adapter à de beaucoup plus petits espaces.

P. trifoliata est considéré comme un peu trop grossier avec ses feuilles et ses épines pour avoir la grâce et la délicatesse de certains arbustes à floraison printanière, mais il est néanmoins charmant.

Espèces et variétés de Poncirus trifoliata

Citronnier épineux (Poncirus trifoliata)

Espèce type

Citronnier épineux (Poncirus trifoliata) Espèce type
  • Floraison : Fleurs blanches très attrayantes, car apparaissant avant ou avec les feuilles. Fleurs hermaphrodites d'avril à mai, les graines mûrissent de septembre à novembre. Une seconde floraison peut avoir lieu en octobre-novembre.
  • Caractéristiques : Branches épineuses torsadées. Hauteur relativement modeste (4 m) et pouvant être conservé plus petit en taillant.
  • Qualités : Croissance lente, taille maîtrisable. Fleurs et tiges parfumées. Fruits décoratifs durables. Rustique jusque -20 °C (certains évoquent -30 °C).

'Flying Dragon'

Citronnier épineux (Poncirus trifoliata) 'Flying Dragon'
  • Floraison : Comme l'espèce type.
  • Caractéristiques : Tiges plus vertes en hiver et plus « torturées ».
  • Qualités : Seul cultivar commercial.

Plantation du citronnier épineux

Plantation du citronnier épineux

Manuel/CC BY 2.0/Flickr

Où le planter ?

Plantez de préférence dans un sol fertile, léger, bien drainé, enrichi en compost de jardin, ou une litière de feuilles. Utilisez du gravier pour aérer (ouvrir) les sols plus lourds avant la plantation. Il accepte bien l'humidité, mais sait résister à une sécheresse provisoire. Contrairement à de nombreux agrumes, le citronnier épineux tolère les sols calcaires.

Abritez-le du vent. En effet, les fleurs peuvent être endommagées dans des sites très exposés : il est donc préférable de le cultiver contre un mur ensoleillé.

Arbuste (ou petit arbre) pratiquement impénétrable en raison de ses redoutables épines, le citronnier épineux fait une excellente plante de haie haute, en particulier pour les zones éloignées ou inhabituellement fréquentées du paysage.

Quand planter le citronnier épineux ?

Au printemps seulement, lorsque les gelées sont passées.

Comment le planter ?

Le citronnier épineux peut être planté individuellement ou en groupe. Dans cette dernière situation, espacez de 4 m chaque plant. Creusez un trou assez grand pour accepter la motte entière.

Culture et entretien du Poncirus trifoliata

Culture et entretien du <em>Poncirus trifoliata</em>

Karelj/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Si le citronnier épineux est planté dans un sol bien drainé, avec de bonnes conditions d'humidité du sol, aucun entretien n'est nécessaire. En été sec, un arrosage superficiel le matin permet d'éviter un dessèchement trop profond.

Paillez en hiver pour les jeunes plants de moins de 4 ans.

Attention : lors de chaque manipulation, il est impératif de faire très attention aux épines !

Taille du citronnier épineux

Lorsqu'il est cultivé comme arbuste, il y a peu de nécessité d'élagage, sauf pour enlever les bois morts, endommagés ou malades.

Si le citronnier épineux est utilisé comme arbuste topiaire, il doit être taillé légèrement après la floraison. Cela va inévitablement impliquer que certaines des fleurs fécondées seront enlevées et les fruits potentiels seront perdus. Ne coupez pas trop court pour favoriser la naissance de nouveaux rameaux l'année suivante, et surtout, les fleurs apparaissent sur le bois de l'année précédente.

Maladies, nuisibles et parasites

Poncirus trifoliata est tout simplement exempt d'organismes nuisibles et n'est pas sensible aux maladies.

Multiplication du Poncirus trifoliata

Multiplication du <em>Poncirus trifoliata</em>

Manuel/CC BY 2.0/Flickr

Les graines peuvent être semées dans un cadre froid ou dans des pots dans un endroit frais et à l'abri à l'automne. Pratiquez une stratification froide en stockant les graines pendant 4 semaines pour semer en début du printemps.

Prenez des boutures en début d'été (juin-juillet) lorsque le bois est semi-mûr, et utilisez la chaleur sous des plateaux de serre pour faciliter l'enracinement.

Bon à savoir : utilisé comme un porte-greffe pour les espèces d'agrumes (oranges, citrons, etc.), Poncirus trifoliata confère une résistance supplémentaire de 3 °C au froid.

Conseils écologiques

Plusieurs parties de la plante peuvent être exploitées : fleurs et branches pour leur parfum, fruits pour la décoration.

Propriétés et usages

Les fruits peuvent être utilisés pour faire de la confiture ou de la marmelade (utilisez le zeste et la pulpe), mais ils sont généralement laissés sur l'arbre où ils persistent bien en hiver et offrent un intérêt ornemental significatif.

Les épines sont utilisées dans le traitement des douleurs dentaires. L'écorce de tige est utilisée dans le traitement du rhume. Les fruits contiennent un certain nombre de constituants médicalement actifs, y compris des flavonoïdes, des coumarines, monoterpènes et alcaloïdes.

Le plus intrigant est peut-être son utilisation en médecine orientale. La longue liste de maux pour lesquels Poncirus trifoliata est prescrit comprend la typhoïde, les maux de dents, les hémorroïdes, la conjonctivite, les rhumes et les démangeaisons de la peau.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides