Alcathea

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Alcathea en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Alcathea

  • Nom(s) latin(s)

    Alcalthaea suffrutescens

  • Famille

    Malvacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 5 m
  • Largeur à maturité

    0,70 à 0,80 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    3 au m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Verger Prairie Massif ou bordure Plantation isolée
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Alcathea (Alcalthaea suffrutescens), de la famille des Malvacées, est une vivace semi-arbustive, née du croisement entre Alcea (la rose trémière) et un hibiscus (Althaea). Cette hybridation s'est produite dans un jardin hongrois, dans les années 1970. Elle est arrivée dans les catalogues des pépiniéristes français en 2010. Cette plante s'épanouit, en fleurs de 5 à 6 cm de diamètre, de juillet aux gelées. Elle mesure de 1,50 à 3 m.

Tout à la fois fière et simple, l'alcathea peut s'inviter dans n'importe quel jardin, sauvage aussi bien que sophistiqué. Elle a sa place dans les massifs de vivaces, en arrière plan et se marie bien avec de grands asters bleus à petites fleurs, avec des gauras. Elle tient compagnie aux asters, à la grande sauge uliginosa aux fleurs d'azur, aux géantes verveines de Buenos Aires. Placez-la devant un arbuste à feuillage vert sombre ou le long d'un mur. Ou encore en isolée, groupée par cinq ou sept pieds. Dans ce cas-là, plantez, à l'avant, quelques touffes de géraniums vivaces. Elle a besoin de 70 à 80 cm minium d'espace pour bien s'installer.

Note : comme toutes les Malvacées, les fleurs de l'alcathea se mangent. Elles font un bel effet dans une salade ou en décoration de plat.

Espèces et variétés d’alcathea

On distingue plusieurs cultivars d’Alcalthaea suffrutescens.

Alcalthaea suffrutescens

'Parkallee'

Alcathea 'Parkallee'
  • Couleur des fleurs : Ivoire teinté d’abricot et de framboise.

'Parkfrieden'

Alcathea 'Parkfrieden'
  • Couleur des fleurs : Rose pâle et prune.

'Parkrondell'

Alcathea 'Parkrondell'
  • Couleur des fleurs : Rose mauve.

Semis et plantation de l’alcathea

Semis et plantation de l’alcathea

Où et quand le planter ?

Plantez l'alcathea au soleil, en sol riche et drainé, au printemps de préférence, et éventuellement en automne dans les régions à climat doux.

Comment planter l'alcathea ?

  • Achetez la plante en godet.
  • Faites un trou de 30 sur 30 cm, installez-la, sans enfoncer le collet, arrosez copieusement.
  • Si votre terre reste humide en hiver, ajoutez une couche de 5 à 10 cm de graviers au fond du trou.
  • Laissez un espace de 60 à 80 cm avec la plante voisine, car elle a une belle envergure.

Culture et entretien de l’alcathea

Arrosez la plante deux ou trois fois pendant les semaines qui suivent la plantation, et en cas de sécheresse, en été.

Dans les régions où les températures descendent en dessous de -15 °C en hiver, protégez la souche, en novembre, avec une épaisse couche de paille ou de feuilles mortes.

Taille de l’alcathea

En mars, rabattez très court, afin de permettre à la plante de repartir avec de nouvelles pousses. Ensuite, vous pouvez la laisser pousser sans taille, mais elle va ressembler, raide, à une rose trémière.

Pour qu'elle prenne son port arbustif, et qu'elle soit plus florifère, en juin n'hésitez pas à la rabattre de moitié. Elle va se ramifier, pour mesurer 1,50 m adulte.

De juin à octobre, n'ayez aucun scrupule à prélever des tiges fleuries, cela aidant la plante à se ramifier davantage, et donc à fleurir encore plus. Les fleurs tiennent bien en vase.

  • Cueillez les tiges le matin, avant l'arrivée du soleil sur la touffe.
  • Recoupez-les tiges sous l'eau fraîche, mettez-les dans un grand seau d'eau et entreposez le tout dans un endroit frais et sombre pendant quelques heures.
  • Au moment de composer votre bouquet, supprimez les feuilles qui risquent de tremper dans l'eau du vase.
  • Cette plante boit beaucoup : pensez à remettre de l'eau chaque jour dans le vase. Traitée ainsi, votre composition restera élégante une bonne semaine.

Maladies, nuisibles et parasites

Contrairement aux roses trémières, l’alcathea n’est pas atteinte par la rouille. On ne lui connaît aucun prédateur.

Multiplication de l’alcathea

L'alcathea se multiplie par bouturage d'avril à septembre.

  • Prélevez des tiges, et fractionnez-les à l'aide d'un sécateur désinfecté : les boutures doivent mesurer entre 15 et 20 cm.
  • Supprimez les feuilles du bas, sur toute la partie à enterrer : les futures racines partiront de ces « blessures ».
  • Supprimez fleurs et boutons éventuels, et coupez en deux les feuilles restantes. La bouture doit respirer par ces feuilles, sans trop transpirer.
  • Dans un grand pot, empli d'un substrat composé à parts égales de terreau et de sable, enfoncez les boutures, en les espaçant de 10 cm.
  • Placez ce pot à mi-ombre. Arrosez.
  • Par la suite, arrosez lorsque la terre sèche en surface.
  • Surveillez l'enracinement, qui se fait en à peine trois mois à la belle saison.
  • Rempotez-les en pot individuel dès que les racines sont bien fournies, et attendez le printemps pour les installer à leur place définitive.
  • Mettez-les sous châssis en hiver.

Pour les boutures faites en deuxième partie d'été :

  • « Oubliez-les » en protégeant le pot sous châssis dès octobre.
  • Vous les rempoterez en pot individuel en mars, et attendrez juin pour les installer définitivement au jardin.

Conseils écologiques

Voici une plante très mellifère, à installer un peu partout au jardin, pour attirer abeilles et papillons. Placez-la au verger et près du potager : les fruits et légumes fruits sont plus abondants quand les pollinisateurs jouent leur rôle.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides