Phellodendron amurense

Phellodendron amurense en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Phellodendron de l'amour, Arbre à liège de Chine

  • Nom(s) latin(s)

    Phellodendron amurense

  • Famille

    Rutacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
    Ouvert ou divergeant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    5 à 10 m et +

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol frais

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Prairie Bosquet ou forêt
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Extrêmement rustique, supportant des températures jusque -30 °C, Phellodendron amurense est à la fois arbre et arbuste, ne dépassant guère 9 m de haut, mais peut tout même s'élever jusqu'à une quinzaine de mètres. Son envergure atteint au moins les mêmes dimensions, et même un peu plus, jusque 12 m pour un spécimen de 9 m de haut. Le tronc atteint environ 50-60 cm de diamètre.

L'origine géographique du phellodendron de l'amour est essentiellement le nord de la Chine, mais il se trouve aussi natif des Corées et du Japon. D'ailleurs, un de ses noms communs relate son origine, le fleuve Amour.

La particularité première de cet arbre de la famille des Rutacées est son écorce, épaisse et liégeuse. Le tronc est court avec des branches en épandage. L'écorce est profondément ondulée, d'un brun doré clair sur les arbres les plus jeunes et gris brun, striée et sillonnée sur les arbres matures. Elle est légèrement spongieuse au toucher. Si la croissance est rapide les premiers temps, la vitesse de croissance se réduit considérablement avec un arbre arrivé à maturité. La maturité sexuelle se situe à un âge compris entre 3 à 5 ans.

Les feuilles sont opposées, composées, divisées en 5 à 13 folioles, de 25 à 40 cm de long. Les folioles, vert foncé, sont elliptiques, aiguës au sommet, de 6 à 11 cm de long. L'ensemble dégage une odeur de térébenthine (comme un désinfectant) lorsqu'elles sont écrasées. À l'automne, le feuillage prend une belle nuance de jaune.

Bon à savoir : cet arbre rustique est une espèce attrayante tout au long de l'année. Son feuillage est beau à la fois en été et en automne, quand il prend une couleur dorée. Il dispose également d'une écorce unique et une forme agréable. Il offre un bel espace ombragé pour les grands spécimens.

La floraison a lieu à la fin du printemps, lorsque des grappes de petites fleurs vertes se développent. Les fruits sont des drupes vert clair de 0,7 à 1,2 cm de diamètre, ils deviennent bleu noir à maturité. Les fruits peuvent rester sur l'arbre jusqu'au début de l'hiver. Les arbres mâles ne produisent pas de fruits. Sur une période de 5 à 8 ans, les arbres produisent des graines en abondance, surtout dispersées par les oiseaux. Les graines peuvent rester en dormance dans le sol pendant plusieurs années !

Attention : l'arbre à liège peut inhiber et supprimer la régénération des arbres de la canopée de l'étage dominant.

Espèce de Phellodendron amurense

Phellodendron amurense

Phellodendron amurense
  • Noms communs : Phellodendron de l'amour, arbre liège de Chine
  • Floraison : Floraison printanière à estivale, de mai à juillet. Fleurs jaunes, dioïques, en panicules suspendues. Fleurs mellifères. Fructification extrêmement abondante des arbres femelles en début-milieu d'été.
  • Caractéristiques : Feuillage caduc, vert foncé tournant au jaunâtre en automne. Hauteur moyenne pour un arbre, à la limite de l'arbuste.
  • Qualités : Vivace décorative de hauteur moyenne, à croissance rapide au début. Les plants mâles ne posent que peu de problèmes.

Plantation du Phellodendron amurense

Plantation du <em>Phellodendron amurense</em>

Jean-Pol GRANDMONT/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où le planter ?

Ces arbres préfèrent les sols riches en plein soleil. Le phellodendron tolère la sécheresse et une large gamme de conditions de sol. Plantez surtout en forte exposition solaire et dans un sol riche moyennement humide, drainé, plutôt frais. Sa préférence va à des sols calcaires peu profonds.

Bon à savoir : Si la plantation se situe à proximité d'un patio ou d'un passage, plantez un arbre mâle pour éviter la production de fruits.

Si l'arbre à liège tolère parfaitement les perturbations humaines, il peut former des peuplements denses en évinçant les espèces indigènes. Il est souhaitable d'isoler la plantation d'autres arbres. Le volume élevé des semences produites et l'absence relative de prédateurs de graines lui donne un avantage concurrentiel supplémentaire sur les espèces indigènes.

Quand planter le phellodendron ?

Plantez au printemps, lorsque les dernières gelées sont passées.

Comment le planter ?

Creusez un trou d'un diamètre et de profondeur suffisants pour accueillir la motte complète du jeune plant. Complétez le trou avec une terre végétale riche.

Culture et entretien du Phellodendron amurense

Culture et entretien du <em>Phellodendron amurense</em>

chipmunk_1/CC BY-SA 2.0/Flickr

La résistance au gel est bonne pour des arbres matures, mais les jeunes plants doivent être protégés pour leur premier hiver : un paillage est suffisant.

Les besoins en eau sont moyens, arrosez régulièrement en cas de sécheresse prolongée, ou en été chaud.

Le contrôle de l'expansion des Phellodendron sera le principal entretien :

  • Les plants femelles peuvent produire une quantité énorme de graines, lesquelles peuvent rester en dormance quelques années.
  • La production de rejets est aussi intensive.

Tout ceci contribue à un envahissement potentiel par les phellodendrons. Il faudra donc supprimer tout rejet visible, et se préoccuper des graines. Les jeunes plants peuvent être tirés à la main, de préférence lorsque le sol est humide.

Taille du Phellodendron amurense

Rabattez les branches basses au printemps pour conserver un port décoratif.

Supprimez systématiquement tout rejet ou jeune plant pour empêcher l'envahissement.

Maladies, nuisibles et parasites

Hormis de mauvaises conditions de culture, rien ne vient vraiment nuire au phellodendron.

Multiplication du Phellodendron amurense

Multiplication du <em>Phellodendron amurense</em>

Ryan Somma/CC BY 2.0/Flickr

La question est surtout comment interdire une trop grande propagation du phellodendron de l'amour… Les graines se ressèment seules, sans intervention, et la production de rejets est importante. Pour multiplier ces arbres, prélevez des rejets d'une cinquantaine de cm de haut puis replantez.

Le contrôle de l'arbre à liège exige une stratégie à long terme avec une surveillance et un suivi sans aucun laisser-aller !

Bon à savoir : les plantes mâles et femelles doivent être cultivées ensemble si l'obtention de semences est nécessaire.

Conseils écologiques

L'arbre à liège fournit des baies sucrées qui sont plus faibles en valeur nutritive que les fruits des chênes (par exemple), mais restent toutefois intéressantes pour la faune en cas d'absence de grands feuillus.

Une huile obtenue à partir de la graine a des propriétés insectifuges, similaires au pyrèthre. Profitez des nombreuses graines pour produire vous-même votre insectifuge.

Propriétés et usages

Le bois de l'arbre, solide et imputrescible, est prisé par certains menuisiers. Il est notamment utilisé pour créer des rampes, des palissades, pour le contrôle de l'érosion.

Un peu d'histoire…

L'écorce du phellodendron de l'amour a été appréciée pour son utilisation dans la médecine traditionnelle en Chine, en Inde et au Japon. L'écorce jaune intérieure a été utilisée pour faire un colorant spécial dans la Chine ancienne et pour fabriquer du papier jaune pour les documents gouvernementaux et religieux.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides