Lonicera fragrantissima

Lonicera fragrantissima en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Chèvrefeuille d'hiver

  • Nom(s) latin(s)

    Lonicera fragrantissima

  • Famille

    Caprifoliacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs | Arbuste topiaire

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant Caduc
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 5 m
  • Largeur à maturité

    1 à 3 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Terre de bruyère Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Bosquet ou forêt Massif ou bordure Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Lonicera fragrantissima est une Caprifoliacée originaire d'Asie orientale et a été introduit en Europe vers le milieu du XIXe siècle, puis en Amérique du Nord à la fin des années 1800.

Le chèvrefeuille d'hiver est un arbuste à feuilles caduques, de forme arbustive un peu raide, ramifié avec un port étalé et touffu. Sa croissance l'amène généralement de 1 à 3 mètres de haut et d'envergure. Les tiges sont creuses et filandreuses, l'écorce est souvent pourpre quand le plant est jeune. Les feuilles, opposées, ressemblent à d'autres feuilles de chèvrefeuille, mais sont plus larges et plus arrondies de 5 à 7 cm de long. Ovale, le feuillage vert foncé a parfois une teinte bleuâtre. Les fleurs sont un signe avant-coureur du printemps. Les branches en bourgeons peuvent être coupées pour un arrangement intérieur parfumé. Le branchage forme un enchevêtrement de branches fines.

Extrêmement parfumées, exhalant un parfum de citron, les fleurs blanc crème apparaissent au début du printemps avant que les feuilles ne sortent. Les petites fleurs (1 à 1,5 cm) sont suivies par de petits fruits rouges, un peu discrets, qui viennent à maturité à la fin du printemps au début de l'été. Les baies sont abondantes, de moins de 1 cm de diamètre, mûrissent en couleur orange ou rouge dans le milieu de l'été et persistent souvent pendant l'hiver.

Bon à savoir : dans certaines parties du monde, où les conditions sont bonnes, le chèvrefeuille d'hiver se déplace hors zone de culture et peut se maintenir à l'état sauvage, pouvant ainsi devenir invasif. Lonicera fragrantissima envahit facilement les forêts ouvertes, les vieux champs et d'autres sites perturbés. Sa propagation rapide est attribuée aux oiseaux et mammifères qui dispersent les graines.

Espèce Lonicera fragrantissima

Chèvrefeuille d'hiver (Lonicera fragrantissima)

 Chèvrefeuille d'hiver (Lonicera fragrantissima)
  • Fleurs et floraison : Les petites fleurs blanches apparaissent en janvier et continuent jusque mars.
  • Caractéristiques : Feuillage caduc, mais parfois semi-persistant dans le sud de la France.
  • Qualités : Fleurs et branches parfumées : le parfum est plus intense lorsque la météo est clémente en hiver. Très rustique, supporte facilement -15 °C.

Plantation du Lonicera fragrantissima

Plantation du <em>Lonicera fragrantissima</em>

Olaf Leilinger/CC BY-SA 2.5/Wikimedia

Où le planter ?

Lonicera fragrantissima s'adapte à une large gamme de sols (d'humide à légèrement sec), mais préfère les sols frais, drainés et limoneux. Il préfère le plein soleil même s'il tolère la mi-ombre.

Le chèvrefeuille d'hiver est tolérant à la sécheresse, a une croissance rapide et peut être sévèrement élagué pour contrôler la taille en utilisation topiaire.

Les grandes feuilles caduques (quoique parfois semi-persistantes si l'hiver est très doux) de cette espèce conviennent mieux pour le milieu ou l'arrière d'un paysage ornemental.

La culture en grand pot est possible.

Quand planter le chèvrefeuille d'hiver ?

Le chèvrefeuille d'hiver peut se planter en pleine terre toute l'année, hors période de gel et de grosses chaleurs. Plantez-le de préférence à l'automne ou au printemps.

Comment le planter ?

En pleine terre, ou en grand pot (prévoyez sa croissance pour éviter le changement de pot !), optez pour une terre riche en humus.

Espacez largement chaque plant de 2 bons mètres ou plus.

Culture et entretien du chèvrefeuille d'hiver

Culture et entretien du chèvrefeuille d'hiver

Les plants en grand pot demandent un surfaçage du substrat tous les ans pour renouveler une partie du sol.

Les plants en milieu naturel ne demandent quasiment aucun entretien, sinon une taille sévère pour favoriser la floraison.

Néanmoins, arrosez modérément les jeunes plants de moins de 2 ans pour éviter une trop grande sécheresse. Pour les plants adultes, l'arrosage ne s'effectue qu'en cas de sécheresse (très) prolongée.

Taille du Lonicera fragrantissima

Dans un environnement paysager, la taille de forme s'effectue après la floraison.

Parce que le chèvrefeuille d'hiver fleurit au début de la croissance de l'année d'avant, il peut être coupé au ras du sol juste après la floraison : cela permet d'obtenir plus de fleurs à la fin de l'hiver suivant.

Supprimez les bois morts !

Maladies, nuisibles et parasites

Nuisibles et maladies ne posent généralement pas de problèmes. Certains pieds ont parfois une certaine sensibilité au mildiou et à l'oïdium, mais très rarement.

Les nuisibles potentiels sont des insectes comprenant les pucerons et les tenthrèdes. Dans tous les cas, il est inutile de s'alarmer.

Multiplication du chèvrefeuille d'hiver

Le chèvrefeuille d'hiver se multiplie aussi facilement que les autres espèces. La technique du marcottage, consistant à couchant une tige au sol et en la maintenant collée au sol par le poids d'une pierre, permet d'obtenir de nouveaux plants.

Le bouturage de tiges aoûtées donne de très bons résultats en milieu d'été sur des tiges semi-lignifiées de 10-15 cm tuteurées.

Le semis se fait naturellement : inutile de s'attarder sur cette méthode de multiplication compliquée.

Conseils écologiques

En plus d'être un bel arbuste d'ornement, il est une excellente source de nectar pour les abeilles et d'autres insectes. Profitez de ses propriétés mellifères.

Un peu d'histoire…

Le chèvrefeuille d'hiver a été porté à l'attention des jardiniers occidentaux par le botaniste écossais Robert Fortune, qui travaillait en Chine pour la Royal Horticultural Society. Robert Fortune introduit Lonicera fragrantissima en Angleterre en 1845, puis dans le reste de l'Europe, et quelques années plus tard, il a été introduit aux États-Unis. La première mention d'un spécimen pour la vente commerciale dans un catalogue de plantes daterait de 1860.

Lonicera fragrantissima est un arbuste « à l'ancienne » que nos grands-mères ont pu avoir dans leur cour.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides