Ail des ours

Ail des ours en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Ail des ours, Ail des bois, Ail sauvage

  • Nom(s) latin(s)

    Allium ursinum

  • Famille

    Alliacées

  • Type(s) de plante

    Plante comestible ▶ Aromatiques et condiments

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    0,25 à 0,30 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    12 au m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
    Ombre
  • Utilisation extérieure

    Couvre-sol Bosquet ou forêt
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L'ail des ours (Allium ursinum) de la famille des Alliacées, est une vivace bulbeuse de sous-bois frais et ombragés, à fleurs blanches, de 20 à 50 cm de hauteur, originaire d'Europe et d'Asie. Lorsque son feuillage est légèrement froissé, elle dégage une forte odeur d'ail. Sa tige florale est arrondie et anguleuse d'un coté et aplatie de l'autre. Ses feuilles vert clair, brillantes, ressemblent à celles du muguet. Lancéolées, longuement pétiolées, elles sortent de terre en avril. En mai, les ombelles lâches de fleurs étoilées se détachent du feuillage. Les graines sphériques, noires, sont enveloppées dans une capsule.

Les feuilles du muguet, toxiques, ressemblent à celles de l'ail des ours ! Celles de l'ail des ours sont un peu plus grandes. Les feuilles peuvent être confondues aussi avec celles des colchiques ou de celles de l'arum lorsqu'elles sont toutes jeunes, toxiques aussi. Lorsque l'ail est en fleurs, aucun souci d'identification. Sinon, pour être vraiment sûr de ce que vous cueillez, froissez une feuille : l'odeur aillée est si caractéristique que vous ne pouvez vous tromper.

Lorsque, à l'orée d'un petit bois, en mai, vous apercevez une large étendue blanche, c'est probablement de l'ail des ours, au large feuillage gris bleuté et aux inflorescences d'un blanc immaculé… Un ou deux mois plus tard, ce bois semble stérile, toutes les parties aériennes de la plante ayant disparu. En dormance, invisible, restent juste les bulbes, ne laissant guère la place à d'autres végétaux de s'installer.

Espèces et variétés

Il n’existe pas de variétés d’ail des ours. Seule l’espèce type est cultivée.

Ail des ours

Ail des ours
  • Nom latin : Allium ursinum
  • Au jardin : Vivace bulbeuse à planter en sous-bois. Envahissante.
  • Vertus : Plante alimentaire et médicinale

Semis et plantation de l’ail des ours

Semis et plantation de l’ail des ours

Où la semer ?

À l'ombre ou à mi-ombre, en sol frais, plutôt lourd, très riche en humus et terreau de feuilles, en sachant que c'est une plante envahissante.

Quand et comment semer l'ail des ours ?

  • Semez très clair en juillet, dans un sol bien préparé, enrichi de compost.
  • Recouvrez les graines d'un centimètre de terreau.
  • Arrosez à la pomme fine.

Culture et entretien de l’ail des ours

Culture et entretien de l’ail des ours

  • Arrosez à la pomme chaque semaine, jusqu’en septembre.
  • N’éclaircissez que la 2e année, à 20 cm, et profitez-en pour consommer les jeunes plants retirés.
  • L’ail des ours entre en dormance l’été pour réapparaître au printemps suivant.

Maladies, nuisibles et parasites

On ne connaît aucun ennemi à l’ail des ours, à part les ours qui aimeraient la consommer après leur longue hibernation.

Récolte

Vous pouvez commencer la récolte des feuilles et des fleurs l’année qui suit le semis, en avril, mai et juin, mais attendez 3 ans pour commencer à prélever les bulbes.

Les bulbes se conservent une semaine. Les fleurs et les feuilles doivent se consommer très fraîches.

Vous pouvez congeler les feuilles : lavez-les et laissez-les ressuyer sur un papier essuie-tout avant de les ranger dans une boite ou un sachet spécial congélation.

Multiplication de l’ail des ours

Multiplication de l’ail des ours

L'ail des ours se multiplie par division des bulbes ou par semis.

Par division de bulbes : en octobre, prélevez quelques bulbes là où ils sont nombreux (jamais avant 3 ou 4 ans après le semis), et replantez-les, à mi-ombre, tous les 20 cm.

Par semis :

  • La récolte des graines d'ail des ours se fait en juin ou juillet, lorsque les ombelles sont à maturité.
  • Coupez-les avec leur pédoncule.
  • Faites-les sécher dans un local frais, sec et aéré, puis battez-les au-dessus d'une table, pour récupérer les graines.

Conseils écologiques

Là où pousse l’ail des ours, on ne voit rien pendant 9 mois. Puis, en avril, les feuilles apparaissent, suiviez par les fleurs, puis les graines. Ensuite, le feuillage jaunit, et tout disparaît, jusqu’à l’an prochain. Les bulbes sont là sous terre, invisibles. Mais prenez garde, ils se multiplient très rapidement, en cachette, aussi bien par les graines que par les bulbes qui forment des bulbilles. Attention donc à l’envahissement, redoutable, et qui ne laisse aucune chance aux plantes voisines.

Un peu d’histoire…

L’ail des ours fut utilisé comme plante médicinale par les Celtes et les Germains. Des traces ont été retrouvées dans des habitations datant du Néolithique.

Jadis, l’ail des ours était considéré comme une plante magique. Porté dans les poches d’une femme enceinte, il était censé protéger l’enfant à naître. On le rencontre sous quelques noms populaires, suivant les régions : ail à larges feuilles, ail des bois, ail sauvage. Mais comme ce n’est pas le seul ail sauvage en Europe, il y a souvent confusion. Ce qui n’est jamais grave, car ils ont tous des propriétés très proches.

Depuis quelques années, l’ail des ours, longtemps oublié, a retrouvé une belle popularité, grâce à sa haute teneur en vitamine C et à ses propriétés amincissantes, mises en exergue.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides