Graptopetalum paraguayense

Graptopetalum paraguayense en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Grapto, Plante porcelaine

  • Nom(s) latin(s)

    Graptopetalum paraguayense

  • Famille

    Crassulacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif | Plante grasse, succulente ou cactus

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,30 m
  • Largeur à maturité

    0,20 à 0,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    8 plants/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Entrée Salon/Cuisine Chambre Véranda Serre froide Serre tempérée
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille Muret Talus
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Cette plante très répandue, aussi appelée grapto ou plante porcelaine, est cultivée en plein air sur la Côte d'Azur et les autres régions clémentes. Elle convient également bien pour une culture en pots suspendus ou non. Elle est facile, avec une résistance au froid de l'ordre de -8 °C, ne demande aucun entretien, à part un peu d'eau. Inutile de la rempoter chaque année, de lui apporter de l'engrais, ou d'être à ses petits soins, moins vous pensez à elle, mieux elle se porte. C'est tellement rare que ça vaut la peine d'être signalé !

Ses rosettes de feuilles succulentes pruinées ont un vert argenté parfois teinté de pourpre. Les couleurs foliaires de Graptopetalum paraguayense ont des nuances différentes comme beaucoup de Crassulacées, elles peuvent être blanchâtres, argentées, rosées, cela reste toujours la même plante. Avec le temps, elle crée une longue tige qui devient pendante si le pot est en suspension, rampante si la plante est à terre.

Les feuilles simples et alternes, obovales, de 4 à 7 cm de long, sont disposées en spirale sur des tiges qui peuvent atteindre 50 cm de long, pour 20 cm de haut, se dégarnissant rapidement à la base. Attention aux chocs en cours de culture ou de transport, les feuilles et les tiges sont cassantes. La floraison apparaît en fin d'hiver, début du printemps.

Une inflorescence ramifiée naît sur le côté de la tige, elle donne des fleurs à 5 pétales en forme d'étoile blanche à point rouge. Suivant la fleur, les points rouges peuvent être absents. Il est fréquent qu'il y ait sur une même tige florale une fleur qui n'ait pas ces marques. En effet, ces points proviennent souvent des étamines à pollen rouge qui touchent les pétales quand la fleur est encore fermée. Toutefois, dans certains cas, ces points sont remplacés par des griffures colorées naturelles. Les graines microscopiques sont contenues dans un follicule.

Espèces de Graptopetalum

Graptopetalum paraguayense est une espèce dans le genre Graptopetalum qui contient environ 20 espèces. Il en existe de nombreux cultivars horticoles.

Graptopetalum paraguayense

  • Feuillage : Vert argenté très groupé et dense sur la partie terminale des tiges.
  • Fleurs : Inflorescences portant de nombreuses fleurs blanches tachetées de rose.
  • Qualités : Port. Rusticité. Floraison.

Graptopetalum bellum

  • Feuillage : Rosettes plates et horizontales, presque prostrées, de couleur vert légèrement pourpré.
  • Fleurs : Fleurs en étoiles à 5 branches d'un beau rose très soutenu.
  • Qualités : Port. Rusticité. Coloris.

Graptopetalum fruticosum

Graptopetalum paraguayense  Graptopetalum fruticosum
  • Feuillage : Feuilles très compactes, courtes, de couleur vert pourpre.
  • Fleurs : Fleurs étoilées blanc crème tacheté de rose, le bout des pétales est presque rouge.
  • Qualités : Compacité. Pas d'entretien. Couleur des feuilles et fleurs.

Graptopetalum amethystinum

  • Feuillage : Feuilles arrondies à l'apex, épaisses de 15 mm, colorées de rose.
  • Fleurs : Fleurs jaunâtres, pétales recouverts à l'intérieur de traits rouges.
  • Qualités : Compacité. Forme et couleur foliaires. Couleur florale.

Graptopetalum mendozae

  • Feuillage : Buisson bas de rosettes succulentes au bout de courtes tiges, aux feuilles de couleur vert crème.
  • Fleurs : Fleurs blanches à cœur jaune.
  • Qualités : Rusticité. Compacité.

Graptopetalum pachyphyllum

Graptopetalum paraguayense  Graptopetalum pachyphyllum
  • Feuillage : Petite plante à feuilles bleu-vert de port rampant à semi-érectile.
  • Fleurs : Une des plus petites fleurs du genre, de couleur blanc crème à point roses.
  • Qualités : Port miniature. Fleurs miniatures. Rusticité.

Plantation de Graptopetalum paraguayense

Plantation de <em>Graptopetalum paraguayense</em>

Awkiku/CC BY-SA 4.0/Wikimedia

Où le planter ?

La plantation se fait en terre en plein soleil si les hivers de votre région le permettent. Sinon vous devez la cultiver en pot, à l'extérieur du début du printemps à la mi-automne, ou en appartement très lumineux toute l'année.

Le pH du sol est assez indifférent bien que ce soient des plantes qui préfèrent naturellement le calcaire. Plus le pH s'oriente acide, plus le feuillage rosit.

Quand planter le Graptopetalum paraguayense ?

Plantez-le en avril-mai, hors période de gel.

En intérieur, vous pouvez installer un Graptopetalum toute l'année si la température et la lumière le permettent.

Comment le planter en pleine terre ?

En pot ou en terre, cette succulente n'est pas très demandeuse en terme de qualité de sol. Pour un beau résultat futur et une culture sans souci, prenez quand même le temps de lui préparer un mélange sur la base des 3 tiers comme pour toutes ces plantes.

Remplissez environ un quart du pot avec des graviers pour un bon drainage puis mélangez les éléments suivants, pour le rempotage ou comme amélioration lors de la plantation :

  • terre 1/3 : prenez-la dans votre jardin ou achetez un sac de terre franche ;
  • terreau 1/3 : sa qualité est primordiale. Il doit être fin et très bien décomposé ;
  • sable 1/3 : il doit être grossier, d'une granulométrie comprise entre 2 et 5 mm.

Malaxez bien l'ensemble, humidifiez avant utilisation, puis après le rempotage ou la plantation arrosez très faiblement.

Commencez à faire un vrai apport d'eau 4 jours après.

Culture et entretien de Graptopetalum paraguayense

Culture et entretien de <em>Graptopetalum paraguayense</em>

Patrice78500/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Cette plante ne présente pas de difficultés de culture et se comporte bien dans un endroit lumineux, voire ensoleillé en intérieur. Elle tolère un soleil extrême et de fortes chaleurs.

Pour une croissance régulière, vous pouvez éventuellement donner un engrais liquide pauvre en azote tous les deux mois pendant la période végétative.

Arrosez beaucoup en été en prenant soin de laisser un jour sec avant un nouvel apport d'eau. L'hiver, vous devez bien espacer les arrosages et laisser sécher plusieurs jours.

La température minimale d'hivernage à l'abri doit être située entre 5 et 10 °C.

Cultivée en pot, un rempotage tous les 3 ans dans un conteneur de diamètre à peine supérieur suffit.

Maladies, nuisibles et parasites

Des fils cireux et du miellat sur les feuilles et les tiges indiquent une infestation de cochenilles farineuses. Pulvérisez un insecticide bio en tout début d'apparition des insectes.

Un excès d'eau peut lui être fatal, arrosez avec modération.

Multiplication de Graptopetalum paraguayense

Multiplication de <em>Graptopetalum paraguayense</em>

stephen boisvert/CC BY 2.0/Wikimedia

La reproduction par bouture du Graptopetalum paraguayense est fort simple.

Récupérez une feuille fraîche puis mettez-la dans un coin pas trop ensoleillé, simplement posée sur un lit de terreau à semis tenu à peine humide. Cette feuille va développer des racines qui s'infiltrent dans le substrat, et très rapidement un bourgeon formant la jeune plante va apparaître.

Lorsque cette plantule mesure 1 cm, empotez-la délicatement en pot de 1 L, de préférence en terre cuite, dans un mélange 50 % terreau, 25 % sable, 25 % terre franche tamisée.

Il est aussi possible de bouturer une tige, de préférence terminale, en sectionnant à 7 cm de l'extrémité. Ne conservez que la rosette finale et repiquez directement en pot ou en godet. Pas besoin d'hormones.

Pour un résultat visuel rapide, mettez 3 boutures par pot. L'enracinement prend maximum 3 semaines.

Conseils écologiques

Pour éviter les problèmes de pourriture du collet liés à un surarrosage ou à de trop fortes pluies, entourez la base de vos plants avec du sable fin sur 2 cm de profondeur et 2 cm de largeur.

Un peu d'histoire…

Graptopetalum paraguayense est endémique du Tamaulipas, au Mexique.

Graptopetalum paraguayense fut décrite et dénommée par Nicholas Edward Brown (botaniste britannique) en 1901, mais reclassée dans la classification valable aujourd'hui par Eric Walther en 1938.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides