Pyracantha

Pyracantha en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Buisson ardent

  • Nom(s) latin(s)

    Pyracantha

  • Famille

    Rosacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à fruits décoratifs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 10 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Couvre-sol Massif ou bordure Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Pyracantha vient du grec pyros qui signifie le feu et acantha, l'épine. Originaire d'Europe et d'Asie Mineure, il appartient à la famille des Rosacées.

Tolérant en matière de sol, le pyracantha est souvent planté pour former des haies défensives. Toutefois, vous pouvez l'insérer dans tout autre type de haies pour son allure décorative.

D'une croissance rapide, vous pouvez le laisser se développer sous forme libre ou taillée. Certains préfèrent le mettre en bac, le palisser le long d'un mur ou le conduire en topiaire.

Son port est buissonnant, plutôt étalé, plus ou moins désordonné. Les branches ont tendance à ployer sous le poids des fruits. Sur un tronc ramifié dès la base, il peut atteindre jusqu'à 4 m de haut et s'étaler tout autant s'il est palissé contre un mur. Son écorce grisâtre se craquelle en vieillissant.

Son feuillage est persistant et se compose de petites feuilles lancéolées de 3 à 5 cm de long au bord finement dentelé. Coriaces et luisantes, elles sont de couleur vert clair ou vert foncé. Retenez que la majorité des longues épines deviennent des branches l'année suivante.

Entre mai et juillet (en fonction de la variété), de très nombreuses fleurs blanches, formées de 5 sépales, 5 pétales de forme arrondie et 20 étamines, qui se regroupent en de larges corymbes apparaissent. Ainsi se forment de très jolis bouquets qui attirent les butineurs.

C'est en automne que les fruits apparaissent, ils persistent jusqu'à l'hiver (une période où les haies sont généralement dégarnies). Une multitude de petites baies de forme ovoïde se colorent alors de rouge, orange ou jaune et font le régal des oiseaux.

Attention : les baies sont réputées toxiques pour l'homme. Elles peuvent provoquer des maux de ventre, nausées, vomissements et sécheresse de la bouche. Par ailleurs, prenez garde aussi aux épines, qui peuvent être dangereuses pour les enfants, mais aussi pour le jardinier.

Variétés de pyracanthas

On recense 7 espèces de pyracanthas, mais en pratique on ne trouve dans le commerce que de nombreux cultivars hybrides, plus ou moins précoces. Il est à noter que la France interdit la commercialisation de certaines variétés sensibles au feu bactérien, ce qui veut dire que toutes celles que l’on peut trouver sont résistantes.

Variétés créées pour résister au feu bactérien

Saphyr®

Variétés créées pour résister au feu bactérien Saphyr®
  • Caractère des fruits : Aplatis, lumineux, devenant orangés en fin de maturité. Existe en rouge carmin, jaune et orange.
  • Caractères de la plante : Son port est érigé, vigoureux et son feuillage vert foncé est luisant.
  • Qualités - usage : Création de l’Inra. Convient pour des haies de taille moyenne ou dans de grands massifs arbustifs.

Dart's Red®

Variétés créées pour résister au feu bactérien Dart's Red®
  • Caractère des fruits : Fruits arrondis, rouge orangé mat. Fructification plus tardive, mais dure beaucoup plus longtemps.
  • Caractères de la plante : Port érigé et large, feuillage vert sombre, brillant.
  • Qualités - usage : Très vigoureux et très résistant au froid. Convient pour les haies plus hautes que Saphir®.

Variété précoce

'Soleil d’or'

Variété précoce 'Soleil d’or'
  • Caractère des fruits : Remarquable fructification jaune d’or.
  • Caractères de la plante : Croissance rapide et culture facile. Adapté à toutes les situations. Rameaux teintés de rouge.
  • Qualités - usage : Convient en haie ou à palisser contre un mur ou une pergola.

Autres variétés

Alexander Pendula®

Autres variétés Alexander Pendula®
  • Caractère des fruits : Fructification peu abondante rouge orangé de septembre aux gelées.
  • Caractères de la plante : Port rampant ou pleureur s’il est tuteuré. Hauteur 2 à 3 m de haut × 2 à 3 m de large. Longues ramifications se recouvrant entièrement de fleurs blanches en mai.
  • Qualités - usage : Variété recommandée pour talus. Moins résistant au froid.

'Golden Glow'

Autres variétés 'Golden Glow'
  • Caractère des fruits : En mai-juin, floraison blanche sur des rameaux épineux. En automne et durant l’hiver, multitude de fruits jaune doré qui décore l’arbuste.
  • Caractères de la plante : Sans taille, peut atteindre environ 3 m de haut. Végétation vigoureuse et rapide. Port érigé.
  • Qualités - usage : Convient bien pour les haies libres ou taillées.

'Mozart rouge'

Autres variétés 'Mozart rouge'
  • Caractère des fruits : Nombreuses fleurs blanches au printemps puis fruits rouge écarlate de septembre à décembre.
  • Caractères de la plante : Végétation très dense. Rameaux peu épineux. Taille adulte : 2 à 3 m.
  • Qualités - usage : En haies ou palissé.

'Sparkler'

Autres variétés 'Sparkler'
  • Caractère des fruits : Grappes de petites fleurs blanches en juin-juillet, suivies de baies rouge orangé en fin d’été, jusqu’en hiver.
  • Caractères de la plante : Arbuste de taille modeste (1 à 1,50 m × 1,50 m) aux rameaux brun acajou. Petites feuilles vert tendre fortement marginées de blanc crème, puis de rose en automne-hiver.
  • Qualités - usage : Rusticité plus faible. À utiliser en isolé ou en massif.

Plantation du pyracantha

Plantation du pyracantha

Où le planter ?

Le pyracantha est un arbre d'ornement rustique. Il peut supporter des températures allant jusqu'à -15 °C, voire -20 °C selon les variétés.

Il se plaît en plein soleil, mais aussi à la mi-ombre légère. Retenez que cet arbuste particulièrement spectaculaire a la faculté de s'adapter partout. Toutefois sous des climats plus froids, préservez-le des vents froids et desséchants.

Le pyracantha n'est pas exigeant en matière de sol. Préférez cependant, si vous le pouvez, un sol humifère, profond et bien drainé même s'il tolère bien les terres pauvres, calcaires et sèches.

Vous pouvez le planter en isolé, talus, haie défensive, haie taillée et en topiaire ou palissé contre un mur.

Quand planter le pyracantha ?

Plantez votre pyracantha de préférence en automne, pour un meilleur enracinement, ou bien au printemps. Toutefois, si votre arbuste a été élevé en conteneur, vous pouvez le planter toute l'année, en évitant les périodes de fortes chaleurs.

Conseil : pour acheter votre pyracantha, rapprochez-vous d'un bon professionnel qui aura sélectionné des variétés peu sensibles à la tavelure des fruits et au feu bactérien, principaux ennemis du buisson ardent.

Comment le planter ?

Pour déterminer l'emplacement de votre plantation, pensez à tenir compte de la taille que fera votre pyracantha une fois adulte :

  • Si vous projetez de palisser votre arbuste contre un mur, pensez à l'éloigner du pied du mur d'environ 0,30 m. Le support à prévoir doit être très solide et tenir compte du poids des fruits en hiver qui n'est pas négligeable. Par ailleurs, pensez à attacher les rameaux au fur et à mesure de leur développement.
  • Si vous optez pour une haie défensive, sachez que pour être efficace, elle doit mesurer au moins 1,50 m de haut et être épaisse de 0,80 à 1 m. La distance entre les arbustes doit être d'environ 0,80 m.
  • Si vous habitez une région ventée, mieux vaut planter vos pyracanthas sur deux rangs en quinconce. Vous pouvez y associer d'autres essences persistantes et caduques. Sachez qu'il se plaît avec tous les autres végétaux et particulièrement avec les arbustes de haie.
  • Pour une efficacité optimale, votre haie doit être dense et bien garnie à la base. Pour ce faire, taillez-la dès l'année suivant sa plantation.

Culture et entretien du pyracantha

Culture et entretien du pyracantha

Sa culture est très facile. L'entretien du pyracantha une fois en terre n'est quasiment pas nécessaire. Néanmoins, quelques gestes peuvent contribuer à le maintenir en bonne santé :

  • Durant l'hiver, les jeunes sujets ont besoin que vous les protégiez à l'aide d'un bon paillis.
  • En cas de fortes chaleurs, n'oubliez pas de l'arroser.
  • Les amendements et les fertilisations sont inutiles pour le pyracantha.

Bon à savoir : le pyracantha peut être cultivé en bonsaï.

Taille du pyracantha

Le pyracantha fleurit sur le bois de l’année précédente. La taille ne sera qu’une opération visant à maintenir un certain volume ou une certaine forme. Elle ne requiert pas de technique particulière. Opérez en hiver (février-mars) en évitant les périodes de gel, et en septembre-octobre.

Les haies strictes se taillent au tout début de l’été (juin-juillet) en évitant les périodes caniculaires.

Retenez qu’une taille trop sévère peut favoriser l’apparition du feu bactérien sur le pyracantha la bactérie pouvant pénétrer par les plaies.

Conseil : comme pour toute manipulation de cet arbuste, équipez-vous de gants épais et montants.

Maladies, nuisibles et parasites

À la fin du XXe siècle, le pyracantha a bien failli disparaître du paysage européen. Une grande partie des arbustes de cette espèce a été victime du feu bactérien sans qu'on en connaisse vraiment les raisons.

Le feu bactérien

C'est l'une des maladies les plus dévastatrices notamment pour certains fruitiers comme les pommiers et poiriers, mais aussi pour le pyracantha. La responsable du feu bactérien est la bactérie Erwinia amylovora capable de tuer un arbre en une saison.

Pour le pyracantha, l'Inra et plusieurs pépiniéristes se sont associés pour mettre au point des espèces peu sensibles au feu bactérien.

Vous devez cependant prendre certaines précautions  :

  • Ne taillez pas trop sévèrement.
  • N'arrosez pas excessivement.
  • N'oubliez pas de désinfecter les outils après chaque utilisation.

Il est très facile de repérer le feu bactérien : les fleurs et les feuilles noircissent, se flétrissent et se dessèchent. Par ailleurs, vous pouvez remarquer bien souvent des chancres sur l'écorce.

Vous ne pouvez rien faire contre cette maladie si ce n'est de couper l'arbuste dès l'apparition des premiers symptômes et de le brûler rapidement.

La tavelure

Ce champignon provoque des taches brunâtres sur les feuilles et des lésions noirâtres sur les fruits, entraînant leur déformation et leur éclatement.

Pour prévenir cette maladie, ramassez et brûlez les feuilles atteintes. Pulvérisez préventivement de la bouillie bordelaise à l'automne et au printemps.

Contre cette maladie, il existe aussi des cultivars résistants.

Multiplication du pyracantha

Multiplication du pyracantha

Vous pouvez multiplier votre pyracantha :

  • Par bouturage en été à partir de tiges semi-aoûtées, c'est-à-dire des tiges de l'année en train de se transformer en bois.
  • Par marcottage au printemps.
  • Par semis de graines fraîches en automne.

Pour semer des graines de pyracantha, récoltez-les à maturité et semez-les en pleine terre. La germination a lieu le printemps suivant.

Vous pouvez aussi stratifier les graines et les semer au printemps suivant. Sachez que les arbustes ainsi obtenus ont besoin de 5 ans environ pour donner des fleurs et par conséquent des fruits.

Conseils écologiques

N’hésitez pas à multiplier l’implantation de haies dans votre jardin, elles constituent un excellent refuge pour tout un tas d’animaux et insectes utiles. Les oiseaux en hiver sont friands des baies du pyracantha.

Pour le paillage, utilisez du fumier décomposé, de la paille ou des écorces.

Un peu d’histoire…

Son nom courant de buisson ardent fait allusion à un épisode biblique lors de l’exode de Moïse qui voit brûler un buisson sans que celui-ci ne soit consumé par le feu. Ce passage correspond à la révélation du monothéisme faite par Dieu à Moïse.

Le pyracantha est cultivé depuis le tout début du XVIIe siècle. Cependant, son identification est beaucoup plus récente. C’est le botaniste suisse JJ Roemer qui, vers la fin du XVIIIe siècle, lui attribua son nom.

Ravagé par le feu bactérien, le pyracantha a vu sa commercialisation interrompue pendant de nombreuses années jusqu’à ce que l’Inra et plusieurs pépiniéristes mettent en œuvre, dans les années 1980, tout un programme pour sauver les espèces sujettes à cette maladie.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides