Sanguisorbe

Sanguisorbe en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Sanguisorbe

  • Nom(s) latin(s)

    Sanguisorba

  • Famille

    Rosacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 2 m
  • Largeur à maturité

    0,30 à 1 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol frais
  • Densité

    5 à 9 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Prairie Massif ou bordure Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Plantes vivaces herbacées de la famille des Rosacées, les sanguisorbes (Sanguisorba) sont présentes dans l’hémisphère nord, aussi bien en Europe qu’en Asie et en Amérique du Nord. Elles ont des feuilles imparipennées portant de 5 à 25 folioles dentées et des fleurs groupées en épi dense, sans corolle, avec 4 sépales. Parfois les épis sont dressés, d'autres fois ils sont retombants. Les fleurs s’épanouissent de juin à octobre, blanc, rose, pourpre, la plupart du temps suivant les espèces, et la taille varie de 0,40 à 2 m. Les fruits sont des akènes enserrés dans un réceptacle en forme d’urne.

Ce sont des plantes idéales pour donner une allure sauvage aux jardins trop sages. C’est en sol frais, voire humide, qu’elles prospèrent le mieux, au soleil ou à mi-ombre.

Plantez-les en bordure, en mixed-border, près d’une pièce d’eau, en prairie fleurie, au jardin bouquetier. Elles peuvent être isolées ou utilisées pour donner une touche verticale aux massifs. Elles font beaucoup d’effet, avec leurs épis blancs, roses, pourpre ou lie de vin, selon les espèces, aussi bien au jardin qu’en composition florale. Mellifères, elles attirent abeilles, syrphes et papillons.

Espèces et variétés de Sanguisorba

Le genre comprend une vingtaine d'espèces d'une taille pouvant varier de 40 cm à 2 m de hauteur. On trouve cette vivace rhizomateuse répartie dans l’hémisphère Nord, s’étendant de l'Amérique du Nord à l’Europe (comme Sanguisorba canadensis et Sanguisorba officinalis) et au Japon (Sanguisorba obtusa).

Sanguisorbe du Canada (Sanguisorba canadensis)

  • Végétation : Longue floraison en longs goupillons blancs dressés de juin à octobre. Feuillage penné.
  • Qualités : Originaire du Canada et du nord des États-Unis. Espèce traçante qui peut mesurer jusqu’à 2 m de haut, et s’étaler sur 1 m.

Pimprenelle (Sanguisorba minor)

  • Végétation : Mini épis globuleux, rouges et verts. Joli et fin feuillage à lobes arrondis, dentés, vert-de-gris.
  • Qualités : Médicinale et condimentaire. Pousse en touffes lâches, dressées ou étalées.

Sanguisorbe d'Alaska (Sanguisorba menziesii)

Sanguisorbe Sanguisorbe d'Alaska ( Sanguisorba menziesii )
  • Végétation : Épis dressés, bien fournis, mousseux, pourpre de 6 cm en juin-juillet. Tiges feuillues et noueuses. Belles feuilles gris vert, de 25 à 40 cm de long, divisées en folioles dentelées et elliptiques.
  • Qualités : Originaire d’Alaska. Mesure 70 à 90 cm de hauteur pour 40 cm d'étalement. Pousse en touffes lâches, dressées ou étalées.

Sanguisorbe du Japon (Sanguisorba obtusa)

  • Végétation : Épis retombants, rose vif de juin à août. Feuillage lobé, vert pâle et bleuté au revers.
  • Qualités : Touffe mesurant 1 m en tous sens.

Sanguisorbe du Japon blanche (Sanguisorba obtusa 'Alba')

Sanguisorbe du Japon blanche ( Sanguisorba obtusa  'Alba')
  • Végétation : Épis blancs. Feuillage lobé, vert bleuté, crénelé.
  • Qualités : Floraison précoce. Plus large et plus compact que l'espèce type.

Sanguisorba obtusa 'Red Thunder'

 Sanguisorba obtusa  'Red Thunder'
  • Végétation : Longue floraison en épis rouge foncé de juillet à octobre.
  • Qualités : 70 cm de hauteur pour 50 cm d'étalement.

Grande pimprenelle (Sanguisorba officinalis)

  • Végétation : Épis brun rouge, ovoïdes de 3 cm, longue floraison de juin à septembre.
  • Qualités : Mesure 1,20 m de haut et s’étale sur 60 cm.

Sanguisorba officinalis 'Tanna'

  • Végétation : Épis rouge bordeaux, avec une collerette blanche, en juin-juillet. Feuillage incisé, vert foncé.
  • Qualités : Touffes lâches, dressées ou étalées. 70 cm de haut.

Sanguisorba tenuifolia

Sanguisorbe  Sanguisorba tenuifolia
  • Végétation : Feuilles très fines, longs épis retombants, pourpre, en juin-juillet. Grandes feuilles pennées vert foncé, composées de 11 à 19 folioles oblongues régulièrement dentées.
  • Qualités : Originaire du Japon. Entre 1,40 et 1,80 m.

Sanguisorba tenuifolia 'Alba'

  • Végétation : Longs épis blanc cendré, retombants.
  • Qualités : Hauteur : 1,50 m environ.

Sanguisorba alpina

Sanguisorbe  Sanguisorba alpina
  • Végétation : Feuillage glauque, petits épis vieux rose.
  • Qualités : Hauteur : 40 cm.

Sanguisorba armena

Sanguisorbe  Sanguisorba armena
  • Végétation : En été, grands épis rose argenté. Ample feuillage qui ressemble à celui de la mélianthe.
  • Qualités : Originaire d'Arménie. Hauteur : 1,60 m.

Plantation de la sanguisorbe

Plantation de la sanguisorbe

Fab5669/Wikimedia

Où la planter ?

Au soleil (ou à mi-ombre dans les régions à été chaud), en sol drainé, neutre ou calcaire, fertile et frais, voire humide en été.

C'est une plante très rustique : même les jardins montagnards ne lui font pas peur. La plupart résistent au vent sans l'aide de tuteurs.

Quand planter la sanguisorbe ?

Aussi bien au printemps qu'en automne.

Comment la planter ?

  • Faites tremper la motte dans une cuvette d'eau pendant 15 min.
  • Préparez un trou de trois fois la grosseur de la motte, en tous sens.
  • Ajoutez une bonne poignée de compost à la terre. Si votre sol est à tendance acide, placez des coquilles d'œufs écrasées au fond du trou.
  • Remettez de la terre bien travaillée avec le compost, positionnez votre plante, rebouchez en faisant attention à ne pas enfouir le collet.
  • Tassez, arrosez abondamment, paillez.

Prévoyez 5 à 9 pieds par m².

Idées d'association

Pigamon

En massif, associez les sanguisorbes à la floraison aérienne des pigamons.

Pennisetum

Les épis soyeux des Pennisetums formeront un beau décor pour les sanguisorbes.

Culture et entretien de la sanguisorbe

Culture et entretien de la sanguisorbe

peganum/CC BY-SA 2.0/Flickr

Arrosez très régulièrement afin que la terre ne sèche jamais complètement entre deux arrosages, car cette plante aime les sols frais. Renouvelez le paillage régulièrement.

En principe, malgré leur haute taille, ces plantes résistent bien au vent, mais certaines ont parfois besoin d'être tuteurées. Soignez le tuteurage, afin que la touffe reste élégante.

Coupez les fleurs fanées au fur et à mesure, pour prolonger la floraison.

Taille de la sanguisorbe

Chaque année, début mars, rabattez les tiges sèches pour permettre aux nouvelles de bien s'installer.

Maladies, nuisibles et parasites

Les limaces et les escargots attaquent les jeunes pousses. Prenez vos précautions au tout début du printemps, afin que les gastéropodes ne mettent pas à mal vos plantations.

Pour lutter contre les limaces et les escargots, protégez vos plantes avec une barrière de cendres ou de coquilles d'œufs broyées, ce qui va les empêcher d'avancer. De plus, ce sont des éléments parfaits pour ces plantes qui aiment un sol calcaire. Les cendres de votre cheminée à bois contiennent beaucoup de calcium, ce qui en fait un excellent amendement calcaire. Sinon, faites appel aux « trucs » habituels : bol de bière dans laquelle les limaces iront se noyer, demi-pamplemousse évidé où elles se réfugieront, barrières de sciure…

Multiplication de la sanguisorbe

Multiplication de la sanguisorbe

ANRo0002/CC0/Wikimedia

Quand et comment diviser ?

La multiplication des Sanguisorba se fait par division de la souche en mars-avril ou en septembre-octobre, lorsque la plante a 4 ou 5 ans.

Sortez la souche à l'aide d'une fourche bêche ; séparez les racines rhizomateuses à la main ou à la bêche. Replacez les éclats aussitôt en pleine terre, à l'endroit désiré, ou installez-les en pot.

Quand et comment semer ?

Si vous êtes patient, vous pouvez récolter les graines, en septembre-octobre, et semer la sanguisorbe.

Le semis se pratique au printemps ou en automne sous châssis froid. La levée et la croissance sont lentes. C'est pourquoi la méthode de multiplication la plus pratiquée par les non professionnels reste la division.

Conseils écologiques

Il y a une raison primordiale pour adopter des sanguisorbes au jardin : ce sont des plantes hôtes exclusives de certaines espèces de papillons, entre autres l'azuré des paluds, Phengaris nausithous et l'azuré de la sanguisorbe, Phengaris teleius, deux espèces myrmécophiles protégées.

Un peu d'histoire…

Sanguisorba signifie « qui absorbe le sang ». Cette appellation vient de la croyance médiévale nommée « théorie des signatures ». L'aspect des plantes était censé évoquer les affections qu'elles pouvaient guérir : on pensait que ses fleurs rouges prônaient son efficacité dans le traitement des hémorragies.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides