Prunus cerasifera

Prunus cerasifera en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Myrobolan, Prunier de pissard, Prunier d'ornement

  • Nom(s) latin(s)

    Prunus cerasifera

  • Famille

    Rosacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste fruitier

    Plante comestible Arbuste fruitier

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Arrondi, en boule ou ovale
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 10 m
  • Largeur à maturité

    4 à 8 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Greffe
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol frais
  • Densité

    0,25 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Verger Bosquet ou forêt Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

C'est un arbuste fruitier de la famille des Rosacées, souvent utilisé pour sa belle floraison et son feuillage coloré. Il résiste à des températures négatives de l'ordre de -20 °C et se contente de sols communs, pauvres en matières organiques. Facile à cultiver, vous pouvez l'utiliser en sujet isolé, haie libre ou alignement, également au centre d'un beau massif fleuri où il resplendit de couleurs pourpres.

Le Prunus cerasifera porte plusieurs autres noms comme : prunier de pissard, prunier d'ornement, prunier myrobolan.

Arbuste à feuillage caduc de 4 à 8 m de hauteur pour un diamètre égal, il est souvent faiblement épineux à jeunes pousses glabres et écorce verte, rougissant avec l'âge. Ses bourgeons constitués d'écailles imbriquées, donnent des feuilles elliptiques à ovales, de 3 à 7 cm, finement dentelées, vert brillant à pourpre, au revers glabre, sauf au niveau des nervures alternes.

Les fleurs solitaires de 3 cm, blanches et rosées à l'intérieur, naissent avant les feuilles sur des pédoncules glabres. Elles sont formées de 5 sépales, 5 pétales souvent blancs, parfois roses à rouges, ainsi que des étamines portées en nombre indéfini. Le fruit globuleux est une petite prune, juteuse, peu sucrée, rouge pourpre de 3 cm, comestible.

Cette espèce est régulièrement utilisée comme porte-greffe pour divers autres pruniers parmi lesquels la mirabelle et la reine-claude.

Vous pouvez associer cet arbuste au feuillage pourpre, avec d'autres possédant des feuillages verts ou panachés, pour faire de beaux contrastes de couleurs.

Espèces et variétés de Prunus cerasifera

Le genre Prunus comprend environ 400 espèces cultivées pour leurs fruits ou leurs qualités ornementales. L'espèce cerasifera a donné naissance à certaines variétés intéressantes.

Prunus cerasifera est une espèce originaire d'Asie centrale et des Balkans.

Myrobolan, prunier de pissard, prunier d'ornement (Prunus cerasifera)

Espèce type

Myrobolan, prunier de pissard, prunier d'ornement (Prunus cerasifera) Espèce type
  • Feuillage : Arbuste à feuillage vert brillant de 8 m × 8 m maximum, poussant sur un tronc unique.
  • Fruits : Petites prunes rouges, goutteuses bien qu'un peu acides.
  • Qualités : Robuste Facile de culture.

'Atropurpurea', syn. : 'Pissardii'

Myrobolan, prunier de pissard, prunier d'ornement (Prunus cerasifera) 'Atropurpurea', syn. : 'Pissardii'
  • Feuillage : Mêmes caractéristiques, mais feuillage pourpre.
  • Fruits : Prunes pourpres de 3 cm.
  • Qualités : Fleurs rose pâle à rouge dans le centre.

'Nigra'

Myrobolan, prunier de pissard, prunier d'ornement (Prunus cerasifera) 'Nigra'
  • Feuillage : Feuillage pourpre très foncé.
  • Fruits : Fruits de même couleur que le feuillage.
  • Qualités : Très florifère.

'Spaethiana'

Prunus cerasifera 'Spaethiana'
  • Feuillage : Feuillage rouge vif de port et dimensions identiques aux autres variétés.
  • Fruits : Fruits ronds rouges.
  • Qualités : Fruits peu acides.

Plantation de Prunus cerasifera

Plantation de <em>Prunus cerasifera</em>

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Où le planter ?

C'est un arbuste qui aime le plein soleil et la mi-ombre dans le sud de la France. La plantation doit se faire en pleine terre, sa culture ornementale en pot ne donne que de piètres résultats.

Le pH du sol est de préférence neutre à calcaire.

Bon à savoir : si vous êtes amateur de bonsaïs, il se comporte bien avec des soins appropriés.

Quand planter le Prunus cerasifera ?

Les bonnes saisons sont le printemps et l'automne hors gel.

Comment le planter ?

  • Préparez une large fosse dans laquelle vous incorporez un engrais organique comme de la poudre de corne ou d'os. Aucun autre apport n'est à prévoir, utilisez la terre du jardin pour la plantation.
  • Faites une cuvette de rétention pour les eaux d'arrosages, surtout si vous plantez au printemps.
  • Tuteurez immédiatement la plante si le tronc est encore un peu faible.
  • Arrosez copieusement.

Idées d'association

Érable du Japon

Mariez ces feuillages rouges pour un résultat flamboyant !

If

Les feuilles vertes de l'if feront d'autant ressortir celles du myrobolan.

Culture et entretien de Prunus cerasifera

Culture et entretien de <em>Prunus cerasifera</em>

Jesus Cabrera/CC BY 2.0/Flickr

Il n'y a aucun entretien à prévoir pour le myrobolan. Suivez le tuteurage pour que les liens ne rentrent pas dans l'écorce quand le tronc augmente de diamètre.

Arrosez régulièrement les deux années suivant la plantation, ensuite laissez faire la météo. Il supporte les sols secs, frais ou même temporairement gorgés d'eau.

Si des drageons apparaissent en surface du sol, supprimez-les. Ils tirent inutilement sur la sève au détriment de l'arbuste en lui-même.

Taille de Prunus cerasifera

Cet arbuste peut-être conduit sans taille, car son port naturellement arrondi en fait un beau sujet. Cependant à des fins plus esthétiques, il est possible de le tailler de 2 façons différentes suivant l'usage.

Il répond très bien à la taille, qu'elle soit légère ou sévère.

Quand tailler ?

Si vous récoltez les fruits, taillez-le en novembre et appliquez un mastic de cicatrisation.

Utilisé à des fins ornementales, taillez-le après sa floraison en mai pour conserver une forme harmonieuse.

Comment tailler ?

Un élagage tous les trois ans une fois adulte permet à ce prunier de garder un port harmonieux. Il ne demande pas un suivi annuel.

Si besoin, dégagez le centre de l'arbre pour faire entrer la lumière, supprimez tous les gourmands et branches mortes en automne. Entre ces 3 années, vous pouvez maîtriser la ramure par une rectification de la hauteur, soit en mai soit en novembre.

La taille légère de ce prunier sert essentiellement à l'éclaircir en lui donnant un port harmonieux et aéré. Mastiquez les plaies de taille avec un produit cicatrisant. Effectuez cette opération durant le repos de végétation, hors période de gel.

Maladies, nuisibles et parasites

C'est un prunier rustique en ce qui concerne les problèmes phytosanitaires.

Parasites

En cas d'attaques de pucerons ou de cochenilles en cours de végétation, traitez avec des insecticides spécifiques.

Maladies

Parmi les maladies cryptogamiques, la moniliose et la criblure sont les plus fréquentes :

  • La moniliose provoque le dessèchement des bouquets floraux suivi ensuite de chancres sur les rameaux, causant la mort des parties supérieures.
  • La criblure se manifeste par la formation de taches circulaires brunâtres sur les feuilles, qui perforent facilement. Sur les rameaux naissent de petites lésions circulaires qui laissent exsuder de la gomme.

Pour lutter dans ces deux cas, commencez par couper les rameaux malades et brûlez-les. Pulvérisez des fongicides à base de cuivre, ou de Thirame pour la criblure. Procédez dès la chute des feuilles, jusqu'en janvier au plus tard.

Récolte

Quand et comment récolter ?

Le fruit se récolte mûr, car une fois cueillie, la prune ne mûrit plus. La récolte commence donc lorsque le fruit se détache facilement. Vous aurez probablement besoin d'une échelle pour y arriver.

La conservation des prunes

Les prunes se conservent très bien 10 jours à l'air libre ou 3 semaines au réfrigérateur.

Multiplication de Prunus cerasifera

Multiplication de <em>Prunus cerasifera</em>

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Les modes de reproduction utilisés sont le semis et la greffe. Le bouturage est possible, mais donne des arbustes frêles et malingres.

Quand et comment semer ?

Planter un noyau de prune est une méthode simple et économique, cependant il vous faut attendre à 5 à 7 ans après le semis pour profiter d'une récolte.

Semez les graines en petits pots à l'automne, sous abri simple, mais hors gel. Utilisez pour cela un terreau à semis additionné de 25 % de terre franche fine et 25 % de sable. La germination assez rapide donne des plants à rempoter au printemps suivant.

Quand et comment greffer ?

Quatre types de greffage se pratiquent sur cette plante :

  • la greffe à rameau à la sortie de l'hiver, soit par fente ou incrustation ;
  • la greffe en écusson sur œil poussant en avril-mai ;
  • la greffe en couronne pendant les mois d'avril mai ;
  • la greffe en écusson à œil dormant en juillet-août, qui est le type de greffage recommandé pour ce prunier.

Conseils écologiques

Les myrobolans produisent un humus améliorant généré par la décomposition des feuilles. Ratissez le feuillage lors de sa chute, puis ajoutez-le à votre futur compost.

Leurs fruits sont appréciés des oiseaux, mais aussi des renards. Les fleurs attirent de très nombreux pollinisateurs. La présence de l'arbre est un facteur de biodiversité.

Un peu d'histoire…

Plante décrite et dénommée en 1784 par Jakob Friedrich Ehrhart, botaniste et pharmacien allemand d'origine suisse (1742-1795).

Prunus cerasifera Pissardii (synonyme Atropurpurea) est une variété horticole originaire d'Iran et introduite en Europe à la fin du XIXe siècle.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides