Portulacaria

Portulacaria en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Portulacaria

  • Nom(s) latin(s)

    Portulacaria

  • Famille

    Portulacacées, Didiéreacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif | Plante grasse, succulente ou cactus

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Arrondi, en boule ou ovale
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Chambre Véranda
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Espèce appartenant au genre Portulacaria, voisin du genre Crassula et à la famille des Portulacaccées (ou Didiéracées selon la nouvelle classification), cette belle plante grasse ou succulente en bon français (dont les feuilles charnues stockent l'eau en réserve) est souvent confondue avec l'arbre de Jade.

C'est un arbre buissonnant de 2 à 4 m de haut et très ramifié, originaire d'Afrique australe, de croissance lente en culture en pot.

Ses feuilles charnues obovales à rondes, de forme comparable à celles de Crassula ovata ont une couleur vert jade, mais sont moins épaisses.

Elles sont portées par des branches trapues, dont la couleur varie du brun rougeâtre lorsqu'elles sont jeunes au marron gris lorsqu'elles sont plus âgées, elles-mêmes insérées sur un tronc de diamètre important à sa base.

Dans leur milieu naturel, les fleurs de couleur rose pâle apparaissent après les pluies, en fin de printemps, et sont rassemblées en grappes terminales dressées. Il est toutefois assez rare que le portulacaria fleurisse sous nos climats.

En Afrique, les feuilles de Portulacaria afra sont consommées par les animaux herbivores et notamment par les éléphants, qui en sont très friands. Les Zoulous les consomment pour favoriser la lactation des femmes, et les hommes, après séchage, les prisent comme du tabac. Enfin, cet arbuste, supportant bien la taille, est utilisé en topiaire ou en haies vives dans les pays d'Afrique du Sud-Est.

Chez nous, Portulacaria afra est couramment utilisé en bonsaï. Sous nos climats, cette plante s'acclimate facilement en appartement où elle peut vivre plus de 50 ans.

Espèces et variétés du portulacaria

Le portulacaria ne compte que deux espèces, dont seule Portulacaria afra est cultivée en amateur. Il n’a pas donné lieu à une grande sélection, et les cultivars sont, eux aussi, peu nombreux.

Portulacaria afra

 Portulacaria afra
  • Caractères de la feuille : Feuilles obovales. Couleur vert jade.
  • Caractères de la plante : Tiges rougeâtres ou brunâtres.
  • Qualités : À cultiver en pot ou en bac en serre ou en intérieur.

Portulacaria afra var. macrophylla

 Portulacaria afra var. macrophylla
  • Caractères de la feuille : Feuilles 2 fois plus grosses que l’espèce.
  • Qualités : À cultiver en pot ou en bac en serre ou en intérieur.

Portulacaria afra 'Variegata'

 Portulacaria afra 'Variegata'
  • Caractères de la feuille : Feuilles de couleur verte, bordées de jaune.
  • Caractères de la plante : Moins vigoureux que l’espèce.
  • Qualités : À cultiver en pot ou en bac en serre ou en intérieur.

Semis et plantation du portulacaria

Semis et plantation du portulacaria

Où le planter ?

Plus encore que la plupart des plantes grasses, Portulacaria afra a besoin de beaucoup de lumière et d’une atmosphère sèche. Il supporte le plein soleil, mais ses feuilles seront plus grandes et plus vertes en exposition très lumineuse sans soleil direct.

Il se développe bien aux alentours de 20 °C et hiverne entre 8 et 10 °C, températures où il entre en repos végétatif. En dessous de 5 °C, il perd ses feuilles.

Cultivez-le donc en pot ou en bac en intérieur ou en extérieur l’été et plantez-le dans un substrat comprenant environ 2/3 de sable grossier et 1/3 de terreau.

Quand planter le portulacaria ?

Transplantez les plants achetés en godets ou petits pots de préférence au printemps, au moment de la reprise végétative. Mais vous pouvez aussi le faire en automne et même toute l’année pour ces plantes d’intérieur.

Comment le planter ?

Installez-le au printemps dans un pot garni d’une bonne couche de gravier au fond et d’un mélange très drainant. N’arrosez pas jusqu’à la reprise de de la croissance (au moins 15 jours), puis reprenez tous les 15 jours.

Culture et entretien du portulacaria

Culture et entretien du portulacaria

Le portulacaria apprécie un séjour en extérieur l'été. Rentrez-le à l'abri dès que la température nocturne descend à 10 °C. Placez-le dans une pièce très éclairée et non humide. N'arrosez que très peu (une fois par mois) s'il n'y a pas de chauffage. Ressortez-le aux premières chaleurs du printemps en le réhabituant progressivement au soleil.

Vous pouvez le garder toute l'année en intérieur si votre pièce est suffisamment lumineuse. Pensez dans ce cas à tourner régulièrement le pot afin d'exposer tous les côtés à la lumière, le portulacaria étant héliotrope. Le manque de lumière entraîne une faible croissance et l'agrandissement des feuilles.

La croissance dépend plus de la luminosité que de la fertilisation. Deux ou trois fertilisations entre le printemps et l'automne sont suffisantes. Préférez utiliser un engrais liquide mélangé à l'eau d'arrosage, plus pratique à mettre en œuvre.

De novembre à mars, laissez le substrat sécher complètement avant de procéder à un arrosage. D'avril à fin octobre, l'arrosage est parcimonieux (environ tous les 15 jours), même en cas de fortes chaleurs. La reprise d'arrosages plus fréquents au sortir de l'hivernage peut favoriser la floraison des pieds âgés. Enfin, diminuez progressivement les apports d'eau en automne.

Portulacaria afra aime avoir ses racines un peu à l'étroit. Rempotez-le tous les 2 ou 3 ans dans un pot légèrement plus grand, en début de printemps (fin avril début mai). Attendez au moins 15 jours avant de l'arroser.

Taille du portulacaria

Vous pouvez tailler votre portulacaria pour lui maintenir une forme, limiter sa taille ou le cultiver en bonsaï.

Quand tailler le portulacaria  ?

Taillez-le de préférence au début du mois de mai, surtout si cette taille doit être importante. Mais des tailles légères peuvent se faire toute l’année.

Comment tailler le portulacaria  ?

Comme pour les crassulas, procédez de préférence à la main plutôt qu’avec un outil tranchant. La cicatrisation après une cassure au niveau d’un nœud se faisant plus rapidement et plus esthétiquement qu’après une coupure.

Les rejets à la base du tronc sont courants et doivent être éliminés sauf si l’on souhaite une culture en troncs multiples.

Le portulacaria supporte très bien des tailles sévères et un plant trop grand peut être fortement rabattu.

Conseil : ne mastiquez pas les cicatrices de taille, car cela pourrait entraîner un pourrissement.

Maladies, nuisibles et parasites

Cette espèce ne connaît pas de problèmes particuliers en atmosphère sèche. En cas d'arrosage excessif ou de substrat pas assez drainant, on peut constater un pourrissement des racines.

Comme beaucoup de plantes en intérieur, le portulacaria peut subir des attaques de cochenilles, qui se manifestent par des amas cotonneux sous les feuilles et le long des tiges si l'attaque est sévère.

  • Inspectez régulièrement le dessous des feuilles pour intervenir tant qu'elles sont peu nombreuses.
  • Éliminez-les avec un coton imbibé d'alcool.
  • Recommencez tous les 15 jours jusqu'à la disparition de ces parasites.

Multiplication du portulacaria

Multiplication du portulacaria

La reproduction par semis est possible, mais la méthode par bouturage est beaucoup plus simple et rapide.

Bouturez-le de préférence au printemps, lors de la reprise végétative :

  • Pour prélever une bouture, cassez une jeune branche à la main au niveau d'un nœud, plutôt que de la couper avec un outil tranchant. La cicatrisation se fait plus rapidement et plus esthétiquement.
  • Laissez sécher la bouture 3 à 5 jours, le temps qu'un tissu cicatriciel se forme à la cassure.
  • Puis replantez-la dans un pot rempli de mélange sable 2/3 et terreau 1/3, bien drainant.
  • On peut procéder de même avec une simple feuille.

Conseils écologiques

Le portulacaria est originaire de zones désertiques chaudes, donc très dégagées et ensoleillées. Essayez au maximum de recréer pour lui les conditions de son habitat d’origine (de lumière, d’hygrométrie et de chaleur), c’est à cette condition qu’il sera en parfaite santé et grandira sans problème.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides