Funastrum

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Funastrum en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Funastrum, Vigne ficelle

  • Nom(s) latin(s)

    Funastrum

  • Famille

    Asclepiadacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Pleureur ou tombant
    Grimpant
    Palissable
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 5 m
  • Largeur à maturité

    0,20 à 0,30 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    5 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Plantation isolée Rocaille Muret Talus
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Funastrum (syn. Sarcostemma) est un genre végétal de la famille des Asclépiadacées (ex-Apocynacées) dont les tiges molles sont remplies d'un latex blanc laiteux toxique et caustique. Ses fleurs attirent de très nombreux papillons et autres pollinisateurs qui se pressent pour les butiner malgré l'odeur peu agréable qu'elles dégagent. La longue période de floraison s'étend de fin mai à mi-septembre.

Funastrum est une plante originaire du sud des États-Unis et du Mexique. Ce genre compte au moins 35 espèces différentes. On les trouve à présent partout en Afrique, en Asie tropicale, en Australie, dans certaines parties de l'Amérique du Nord où elle s'est naturalisée.

Les Funastrum sont adaptés à la forte chaleur et aux conditions désertiques, ce qui explique sans doute que certains ont peu voire pas du tout de feuilles (moins de transpiration, pas de brûlures). Dans ce cas, la photosynthèse se fait par les tissus des tiges vertes. Leur rusticité au froid est moyenne, les Funastrum sont à classer USDA 8 ce qui veut dire -7 °C, pas au-dessous.

Cette plante se présente sous la forme de tiges lisses, rampantes qui grimpent au premier contact et peuvent atteindre 3 m de long. Les feuilles vertes de taille variable, d'environ 6 cm, sont opposées, étroites à lancéolées ou en forme de cœur.

L'inflorescence est une ombelle de 10 cm de diamètre. Chaque fleur, d'un diamètre de 1 à 1,5 cm et de forme étoilée, est cireuse, et dans l'ensemble elle se compose comme les fleurs d'hoya, formées de 5 sépales surmontés de 5 pétales pointus et velus, de couleur blanche, rose violacé, rose vif ou clair, ou encore un mélange de ces coloris. Les organes reproducteurs forment une colonne centrale qui porte 5 capuchons blancs, sphériques. Le fruit est une capsule de 7 cm de long, duveteuse, qui contient de nombreux akènes reliés à une soie qui leur permet d'être véhiculés par le vent.

De la racine centrale, le Funastrum envoie des rejets longs, droits dans toutes les directions jusqu'à ce qu'ils trouvent quelque chose à coloniser. Vous pouvez palisser cette plante, la faire courir sur un grillage, un auvent ou la laisser envahir les sommets de certains arbustes.

En pot, c'est un insolite spécimen qui se conduit très facilement à l'aide d'un tuteur ou autre. Utilisée dans nos régions en intérieur elle est souvent inconnue, pourtant surprenante, mystérieuse et capable d'offrir une floraison spectaculaire.

Comme bien des plantes à latex de cette famille, toutes ses parties sont toxiques.

Espèces de Funastrum

On trouve le Funastrum sous le nom commun vigne ficelle et le synonyme Sarcostemma.

Funastrum cynanchoides

 Funastrum cynanchoides
  • Port : Grimpante au feuillage en forme de cœur allongé, de couleur vert foncé.
  • Floraison : Fleurs à pétales pileux sur la frange, de couleur dominante rose mauve et blanc crème.
  • Qualités : Florifère, belle couleur, joli feuillage. Rustique.

Funastrum crispum

 Funastrum crispum
  • Port : Feuilles lancéolées vert foncé brillant à nervures claires.
  • Floraison : Fleurs à 5 pétales rose foncé, 5 pétales rose clair.
  • Qualités : Très beau coloris. Feuillage insolite.

Funastrum flavum

 Funastrum flavum
  • Port : Feuillage oblong, coriace vert franc à nervures bien marquées.
  • Floraison : Fleurs blanches à blanc crème.
  • Qualités : Bel ensemble feuillage-fleurs. Couleur blanche.

Funastrum bilobum

 Funastrum bilobum
  • Port : Grimpante au feuillage en forme de cœur de couleur vert foncé.
  • Floraison : Fleurs à pétales verts lisses, étirés vers l'arrière.
  • Qualités : Forme florale étonnante. Couleurs et feuillage.

Funastrum clausum

 Funastrum clausum
  • Port : Grimpante au feuillage obovale de couleur vert foncé à pétiole rosé.
  • Floraison : Fleurs blanches pileuses munies d'un petit cercle rose près du centre.
  • Qualités : Florifère, beau feuillage vert luisant, très volubile.

Funastrum orthorrhapha

 Funastrum orthorrhapha
  • Port : Funastrum orthorrhapha Feuillage aciculaire, vert, inégal, parfois gaufré.
  • Floraison : Fleurs de couleurs dominantes pourpre et blanc crème.
  • Qualités : Espèce rare. Feuillage souvent absent. Couleur.

Plantation de Funastrum

Plantation de <em>Funastrum</em>

Tyrrhium/CC BY 2.0/Flickr

Où le planter ?

Il se cultive facilement en pot ou au jardin, dans un sol drainant au pH neutre (tolère un peu de calcaire et un peu d'acidité) à luminosité maximale en intérieur, plein soleil dehors.

Il est très décoratif de le cultiver dans un panier suspendu, votre Funastrum en profitera pour produire de longs rameaux retombants.

Quand planter le Funastrum ?

Le printemps hors gel est la période la mieux adaptée à son type de végétation, mais aussi pour bénéficier dès les premiers beaux jours, de sa floraison de longue durée.

Comment le planter en pot ?

Pas besoin de lui choisir un gros volume, le Funastrum aime être un peu à l'étroit. Préparez un mélange léger à base de tourbe, sable et terreau. Installez un lit de graviers, et rempotez. Tuteurez immédiatement sa ou ses tiges.

Comment planter le Funastrum en pleine terre ?

Comme son développement racinaire à tendance à rejeter, travaillez le sol sur 0,50 m² à une profondeur de 30 cm. Apportez quelques poignées de graviers au fond du trou de plantation, puis plantez en améliorant le sol autour de la motte avec un peu de sable et terreau. Arrosez copieusement.

Installez un palissage si votre plante n'a rien pour grimper.

Prévoyez 5 pieds par m2.

Culture et entretien de Funastrum

Culture et entretien de <em>Funastrum</em>

Andrés Gonzàles/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Limitez les arrosages au strict nécessaire, même en période chaude. Il n'y a qu'après la plantation que les apports d'eau doivent être suivis jusqu'au développement convenable des tiges et feuilles.

Abritez-la en hiver froid ou paillez le pied sur 1 m² en bonne épaisseur pour lui protéger les racines pendant les mois froids.

Rempotez régulièrement votre Funastrum en fin d'hiver ou au début du printemps, en veillant à ne pas abîmer la motte.

Fournissez-lui des supports et des palissages corrects comme pour toutes les plantes grimpantes.

Comme c'est un peu une plante pour paresseux, la fertilisation n'est à prévoir qu'à partir de la deuxième année passée dans le même pot. Un engrais liquide pour plante à fleurs une fois par mois est amplement suffisant. Au jardin, nul besoin d'engrais, votre Funastrum se contente des quelques éléments nutritifs libérés par la décomposition du paillage.

Note : cette plante est assez tolérante aux herbicides, ce qui est rare et intéressant de préciser, bien que l'usage de ce genre de produit ne soit pas à conseiller pour vous ou l'environnement.

Maladies, nuisibles et parasites

S'il est attaqué par les cochenilles farineuses, retirez-les avec un coton imbibé d'alcool à brûler. Vous pouvez aussi pulvériser une solution à base de purin d'ortie. Dans les cas les plus graves, coupez les tiges infestées et brûlez-les.

Une chose est à éviter pour ne pas voir apparaître de maladies fongiques : l'excès d'eau.

Multiplication de Funastrum

Multiplication de <em>Funastrum</em>

Anne Reeves/CC BY ND 2.0/Flickr

Le bouturage et la division de rejets sont deux modes simples de multiplication.

Quand et comment bouturer ?

Bouturez au printemps, en intérieur à une température comprise entre 20 et 25 °C.

La technique la plus facile est celle du verre d'eau dans lequel vous placez les tiges. Il ne faut que 7 jours pour voir apparaître des racines. Utilisez des tronçons de 7 à 10 cm.

De façon plus classique, multipliez dans un terreau à semis, à l'étouffée. Que ce terme ne vous rebute pas : à l'étouffée veut dire que la tige soit couverte. Un simple sac percé noué au pot ou un haut de bouteille renversé permettent en 15 jours de voir de nouvelles feuilles.

Quand et comment diviser ?

Au printemps ou en automne, si votre plante a émis des rejets à partir du sol, il vous est possible de les séparer délicatement du plant mère.

Pour cela, grattez la terre autour du rejet jusqu'à voir apparaître une quantité de racines suffisante ou jusqu'à la jonction avec la plante adulte. Sectionnez à l'endroit voulu, conservez un maximum de terre avec les racines puis empotez immédiatement dans un substrat léger. Si la tige de ce jeune plant dépasse 15 cm en longueur, coupez le tiers supérieur.

Conseils écologiques

Cette grimpante est utilisée par les chenilles de papillons monarques comme une plante hôte : ces papillons sont en voie de disparition.

C'est une plante très attirante pour tous les pollinisateurs, ne la traitez pas !

Propriétés et usages

Dans la médecine traditionnelle mexicaine, cette plante est utilisée pour soulager et soigner certains problèmes dentaires.

Un peu d'histoire…

Son nom est dérivé du mot latin finis qui signifie « corde », et astrum faisant allusion aux tiges volubiles.

Plante décrite en 1882 par Eugène Pierre Nicolas Fournier, botaniste français, né en 1834 et décédé le 10 juin 1884 à Paris.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides