Pâquerette

Pâquerette en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Pâquerette

  • Nom(s) latin(s)

    Bellis perenis

  • Famille

    Astéracées

  • Type(s) de plante

    Plante comestible

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace Bisannuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 0,30 m
  • Largeur à maturité

    2 à 6 cm de diam

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Prairie Couvre-sol Massif ou bordure Rocaille Talus
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

De la famille des Astéracées et du genre Bellis, la pâquerette, littéralement « la fleur de Pâques » bien que l’espèce sauvage fleurisse de février à novembre, reste la fleur de l’enfance et des promenades dans les champs. Son nom latin Bellis perennis est encore plus explicite : « beauté éternelle ».

Vivace haute de 5 à 15 cm, on la retrouve presque toute l’année enchantant nos jardins, nos prairies et nos villes. Sa corolle lumineuse offre aux jardins d’agrément une touche sauvage.

D’origine européenne, elle pousse sur presque tous les types de sol. Quand vient la nuit, elle se ferme. Le jour, elle suit le mouvement du soleil. Elle peut pousser jusqu’à 2 200 m d’altitude.

Mais saviez-vous que la pâquerette se déguste en cuisine et possède de nombreuses vertus médicinales ?

Note : ne pas la confondre avec la pâquerette des murailles, une autre Astéracée, qui pousse sur des murs verticaux et appartient au genre Erigeron.

Variétés de pâquerettes

Il existe une quinzaine d’espèces de pâquerettes. Mais les pâquerettes cultivées que l’on trouve dans le commerce sont essentiellement des cultivars de Bellis perennis : la pâquerette sauvage vivace.

On peut classer ces cultivars en trois groupes selon la taille de leurs fleurs :

  • Le type Pomponnette à petites fleurs : capitules très doubles, presque ronds, aux pétales tubulaires très serrés, les plus précoces.
  • Le type à grandes fleurs : capitules légèrement ébouriffés de 4 à 5 cm de diamètre, à pétales plats, semi-doubles ou doubles.
  • Le type à fleurs monstrueuses : capitules de 6 à 7 cm de diamètre, un peu aplatis, à pétales plats, très doubles.

Pâquerette sauvage

Bellis perennis (Espèce type)

Pâquerette sauvage Bellis perennis (Espèce type)
  • Fleurs : Nombreuses petites fleurs blanc rosé. Hauteur 5 à 10 cm. Floraison de février à novembre.
  • Qualités de la plante : Vivace, très stolonifère. Pour pelouses et prairies.

Pâquerettes de type Pomponnette

'Pomponnette'

Pâquerettes de type Pomponnette 'Pomponnette'
  • Fleurs : Grosses fleurs globuleuses, blanches, roses ou rouges, en forme de pompon. D’avril à juin.
  • Qualités de la plante : Très stolonifère, pour rocailles, bordures, bacs.

'Tapis'

Pâquerettes de type Pomponnette 'Tapis'
  • Fleurs : Petites fleurs bien doubles, de couleur blanche, rose et rouge. Trapue, hauteur 12 cm. Très précoce, sa floraison peut commencer dès l’automne et éventuellement en hiver. Maximale au printemps.
  • Qualités de la plante : Pour pelouses et prairies.

'Rominette'

Pâquerettes de type Pomponnette 'Rominette'
  • Fleurs : Le coloris rose carmin est remarquable. Petites fleurs de 2 cm de diamètre. Tige rigide. Floraison d’avril à juin.
  • Qualités de la plante : Plants florifères compacts, pour potées et massifs.

'Galaxy'

Pâquerettes de type Pomponnette 'Galaxy'
  • Fleurs : Variété à fleurs semi-doubles blanc pur, rose clair, rose carmin, de février à mai. Hauteur 15 cm.
  • Qualités de la plante : Fleurit très vite.

Pâquerettes à grosses fleurs

'Speed Star'

Pâquerettes à grosses fleurs 'Speed Star'
  • Fleurs : Fleurs doubles bicolores, jaunes et blanches ou rouge carmin. Floraison hivernale d’octobre à février. Hauteur 18 cm.
  • Qualités de la plante : Plante compacte, bonne uniformité.

Pâquerette 'Robella'

Pâquerettes à grosses fleurs Pâquerette 'Robella'
  • Fleurs : Grosses fleurs doubles très rondes rose saumon, de 5 cm de diamètre, et 18 cm de haut. De mars à fin juin.
  • Qualités de la plante : Massifs, plates-bandes, jardinières.

'Ruby'

'Ruby'
  • Fleurs : Grandes fleurs doubles roses de 4 cm de diamètre. Hauteur 10 à 15 cm. Floraison avril à juin.
  • Qualités de la plante : Plante compacte, nombreuses fleurs.

'Roggli'

Pâquerettes à grosses fleurs 'Roggli'
  • Fleurs : Grosses fleurs parfaitement doubles à pétales tuyautés. Diamètre 5 cm, hauteur 15 cm. Floraison de mars à juillet.
  • Qualités de la plante : Plantes fortes et trapues très florifères, tiges rigides.

'Radar'

Pâquerette 'Radar'
  • Fleurs : Grandes fleurs bien doubles, parfois échevelées, de 5 cm de diamètre, 15 cm de hauteur.
  • Qualités de la plante : Fleurs bien dégagées du feuillage.

Pâquerettes à fleurs monstrueuses

'Habanera'

Pâquerettes à fleurs monstrueuses 'Habanera'
  • Fleurs : Très grosses fleurs aux pétales effilés et gracieux, souvent bicolores, blanc à pointes rouge vif, biens doubles. Jusqu’à 6 cm de diamètre et 15 cm de haut. D’avril à juin.
  • Qualités de la plante : Port trapu.

'Bellissima'

Pâquerette 'Bellissima'
  • Fleurs : Grosses fleurs blanches doubles, hauteur 18 cm. Fleurit en toute saison.
  • Qualités de la plante : Nouveauté remarquable qui n’a pas besoin de vernalisation (froid) pour fleurir.

'Tasso'

Pâquerettes à fleurs monstrueuses 'Tasso'
  • Fleurs : Très grosses fleurs serrées, en pompons roses, blancs ou rouges à pétales tubulaires. Hauteur 15 à 20 cm. Floraison précoce dès février, mars.
  • Qualités de la plante : Supporte la mi-ombre.

Semis et plantation de la pâquerette

Semis et plantation de la pâquerette

Où les planter ?

La pâquerette se plante dans un emplacement ensoleillé de préférence (mi-ombre éventuellement) en jardinière, en bordure au jardin, en massif ou encore en rocaille. N'hésitez pas à les associer aux jacinthes, tulipes et narcisses, le rendu est magnifique. Pour obtenir une floraison précoce, préférez les pâquerettes à petites fleurs.

La pâquerette supporte en général bien les froids secs (jusqu'à -15 °C environ).

Quand semer les pâquerettes ?

Bien qu'elles soient vivaces, cultivez vos pâquerettes comme des bisannuelles (plantes ne fleurissant que l'année suivant leur plantation). Les fleurs n'en seront que plus belles, car la floraison s'épuise dès la deuxième année. Semez-les chaque été ainsi elles refleuriront tous les ans. L'été suivant, vous recommencerez un nouveau semis pour remplacer les anciens pieds.

  • Semez en été puis repiquez-les en godet ou en pépinière. Mettez-les en place entre septembre et octobre ou, à défaut, au printemps suivant.
  • Pour une floraison dès l'hiver suivant, préparez des semis précoces sous abri dès le mois de mars.

Comment les semer ?

Semis en pépinière :

  • Préparez bien la terre en la bêchant puis en procédant à un griffage pour bien l'émietter.
  • À l'aide d'un râteau, retirez tous les petits cailloux.
  • Effectuez le semis à la volée en répartissant bien les graines.
  • Tamisez votre terreau avant de le répartir sur quelques millimètres d'épaisseur sur votre semis.
  • Tassez légèrement avec le dos du râteau puis arrosez en pluie fine.

Semis en caissette :

  • Pour assurer un bon drainage, tapissez le fond de votre caissette d'une couche de 3 cm de gravier.
  • Par-dessus le gravier, versez un terreau spécial semis et allégez-le en ajoutant un peu de sable.
  • Tassez légèrement.
  • L'une des principales précautions à prendre lorsque vous effectuez votre semis est de ne pas trop serrer les graines. Si besoin, n'hésitez pas à sacrifier quelques plants à la levée.
  • Tamisez au-dessus de votre semis une fine couche de terreau avant de tasser et de vaporiser de l'eau.
  • L'opération terminée, placez votre caissette à la chaleur en maintenant votre semis humide, mais pas détrempé.

Plantez-les à raison de 15 à 20 pieds par m².

Conseils : pour éviter les semis naturels et être ainsi envahi, coupez les fleurs fanées. Par ailleurs, retenez qu'il est conseillé de ne pas conserver les pieds pendant plusieurs années car les fleurs dégénèrent.

Comment planter les pâquerettes ?

Sachez que les pâquerettes résistent bien au froid. Si vos plants ont triste mine après un bon coup de froid, ils reprendront très vite de la vigueur dès la remontée de la température.

La pâquerette n'est pas très exigeante quant à la nature du sol. Elle préfère toutefois une bonne terre pas trop sèche. Elle accepte également une terre lourde, riche en matières organiques.

Préparation du massif :

  • À l'aide d'une bêche, préparez votre massif en pratiquant un labour d'une dizaine de centimètres de profondeur.
  • Retirez les gros cailloux.
  • Arrachez les mauvaises herbes.
  • Utilisez une griffe pour niveler la terre tout en brisant les mottes.
  • Dans votre pépinière de plants et à l'aide d'un transplantoir, prélevez vos touffes de pâquerettes en conservant autour des racines une motte de terre, ce qui assure une meilleure reprise.
  • Creusez des trous de la taille de la motte en espaçant vos emplacements d'une quinzaine de centimètres.
  • Afin que la touffe soit bien maintenue en place, ramenez à la main la terre autour de la motte mise en place et tassez le sol.
  • Pour terminer, même si la terre est humide, n'hésitez pas à l'arroser légèrement en tenant la pomme de l'arrosoir tout près du sol.

Conseils : avant d'arracher les touffes de pâquerettes, vérifiez que le sol n'est pas trop sec. Si tel est le cas, vous devrez arroser quelques heures avant l'arrachage. Par ailleurs, si vous achetez les plants, assurez-vous que leur motte soit bien humide. Dans le cas contraire, mettez-les à tremper dans un récipient d'eau avant la plantation.

Culture et entretien de la pâquerette

Culture et entretien de la pâquerette

Très rustique et vivace, la pâquerette est habituellement traitée en bisannuelle car si vous la laissez en place, elle devient nettement moins florifère.

  • La pâquerette est très peu exigeante en termes de soins. L’arrosage n’est nécessaire que durant le mois suivant la plantation ou en cas de fortes sécheresses. Mieux vaut le suspendre en période de gel.
  • En période de végétation et en potée, vous pouvez faire un apport d’engrais tous les 15 jours.
  • En jardinière, pensez à couper les fleurs fanées ce qui permettra la naissance de nouveaux boutons et évitera que la plante s’épuise à produire des graines.

Maladies, nuisibles et parasites

La pâquerette n'a pas d'ennemis sauf les limaces et escargots qui affectionnent particulièrement les plantules au printemps.

Pour les éloigner, entourez vos fleurs d'un cordon de cendre de bois. Retenez que vous devrez renouveler l'opération après chaque pluie. Vous pouvez également utiliser un piège à bière.

Récolte et usages de la pâquerette

Vous pouvez faire de jolis bouquets de pâquerettes avec ses pompons et ses couleurs variées.

Pour d’autres usages, la récolte se fait tout au long de la floraison, généralement entre mars et septembre. Après les avoir coupées, lavez-les et laissez-les sécher dans un endroit sec et aéré.

Ses usages sont multiples et variés :

  • On retrouve la pâquerette en cuisine. En effet, ses pétales, feuilles et boutons sont cuisinés salés ou sucrés. Les pétales de fleurs viennent décorer les salades ainsi que les jeunes feuilles printanières. Sachez que l’on peut consommer le tout en purée cuite. On peut aussi réaliser du vin de fleurs de pâquerettes.
  • Cette petite fleur est aussi utilisée traditionnellement pour les nombreuses propriétés médicinales qu’on lui prête. Elle contient de l’huile essentielle, du tanin, du mucilage, de la résine, un principe amer, de la saponine et des acides organiques.
  • Les feuilles fraîches mâchées peuvent guérir les aphtes.
  • On la retrouve en tisane, compresse ou en huile essentielle pour ses vertus diurétiques, cicatrisantes et anti-inflammatoires.
  • Elle est aussi utilisée en cosmétique pour raffermir et tonifier la peau et le buste.

Multiplication de la pâquerette

Multiplication de la pâquerette

Comme énoncé plus haut, la pâquerette se sème en juillet/août pour une mise en place à l'automne ou au printemps.

La division des touffes n'est pas recommandée (sauf sur les pâquerettes sauvages, qui n'en ont pas besoin), car elle épuise les pieds. Cette opération permet cependant d'éliminer les parties âgées pour ne conserver que des parties vigoureuses. Veillez à ce que chaque fragment de touffe possède bien, à la fois, des racines et des feuilles.

Bon à savoir : la pâquerette se multiplie rapidement et naturellement par émission de stolons. C'est la raison pour laquelle elle se développe si vite sur vos pelouses et dans les prairies.

Conseils écologiques

Pour éviter d’avoir à désherber ou à tondre trop près d’un rosier, n’hésitez pas à installer à son pied un tapis de pâquerettes qui sont de parfaits couvre-sol.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides