Plantago major

Plantago major en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Grand plantain, Plantain aux oiseaux, Plantain majeur

  • Nom(s) latin(s)

    Plantago major

  • Famille

    Plantaginacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

    Plante comestible ▶ Aromatiques et condiments | Plante à tisane

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,30 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide Sol sec Sol frais

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Prairie Couvre-sol Plantation isolée Muret Talus
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le grand plantain, ou plantain commun à feuilles larges, Plantago major en latin, est une plante vivace, souvent citée comme une mauvaise herbe, que l'on peut trouver partout, par exemple le long des routes. Le plantain appartient à la famille des Plantaginacées, qui contient plus de 200 espèces, dont vingt-cinq à trente sont utilisées en usage domestique. Le plantain est une plante comestible.

Naturellement présent en France, Plantago major est originaire d'Eurasie et d'Afrique du Nord. Il est implanté et naturalisé en Amérique du Nord. Plante vivace et rustique, il résiste facilement aux hivers européens.

Le grand plantain est probablement la deuxième mauvaise herbe à feuilles larges la plus commune dans les pelouses après le pissenlit. Ainsi, le plantain est considéré comme une mauvaise herbe commune et nuisible par certains et une plante miracle par d'autres en raison de ses propriétés alimentaires et médicinales. Le grand plantain est très facile à cultiver, il réussit dans tous les sols et préfère une position ensoleillée ; certaines formes ont été sélectionnées pour leur valeur ornementale.

Le grand plantain (Plantago major) se développe à partir d'un rhizome très court, qui porte en dessous d'un grand nombre de racines jaunâtres, longues et droites. Au-dessus du rhizome se trouve une grande rosette de feuilles radiales, accompagnées de quelques longues et minces pointes densément fleuries. Les feuilles sont ovales, émoussées, brusquement contractées à la base dans un long et large pétiole. La feuille mesure de 10 à 25 cm de long et environ les deux tiers en largeur. Les feuilles sont généralement lisses, assez épaisses, comptant de cinq à onze nervures, les nervures ayant une structure fortement fibreuse. La totalité de la marge est grossièrement et irrégulièrement dentée.

Le feuillage, caduc, disparaît chaque hiver et la nouvelle feuillaison issue de son système racinaire fibreux repousse à la mi-printemps.

Les fleurs, petites et formant des pointes dressées sur de longues tiges, sont aussi longues que les feuilles. Hermaphrodites, elles sont légèrement vert violacé, le calice est divisé en quatre, la petite corolle prend une forme de cloche à quatre lobes, avec quatre étamines et des anthères pourpres.

Le fruit, apparaissant environ 4-6 semaines après la floraison, est une capsule comprenant deux cellules contenant quatre à vingt graines. Quand les graines sont mûres, les siliques se divisent en deux et les graines tombent sur le sol. La floraison est longue, s'étalant de juin à octobre !

Espèce et variété de Plantago major

Grand plantain, plantain majeur, plantain aux oiseaux (Plantago major)

Espèce type

Grand plantain, plantain majeur, plantain aux oiseaux (Plantago major) Espèce type
  • Floraison : Très longue floraison en été et début d'automne. Les petites fleurs sont massées dans un étroit et cylindrique épi blanc verdâtre, se levant d'un ensemble de larges feuilles basales.
  • Caractéristiques : Beau feuillage vert clair assez long et large, nervuré.
  • Qualités : Très facile de culture, elle s'invite d'ailleurs naturellement dans de nombreux jardins où elle est régulièrement considérée comme une mauvaise herbe.

'Purpurea' ou plantain pourpre

Grand plantain, plantain majeur, plantain aux oiseaux (Plantago major) 'Purpurea' ou plantain pourpre
  • Floraison : Comme l'espèce type.
  • Caractéristiques : Variété horticole au feuillage vert veiné de pourpre foncé.
  • Qualités : Plus décorative que la forme botanique avec les feuilles pourpres.

Semis et plantation du Plantago major

Semis et plantation du <em>Plantago major</em>

Andrey Zharkikh/CC BY 2.0/Flickr

Où l'installer ?

Le grand plantain (Plantago major) préfère un sol riche, humide et bien drainé, mais il peut quand même pousser dans des sols sableux, pauvres, assez secs. C'est une plante « tout-terrain ».

Courant dans les jardins et les pelouses, le long des sentiers, dans les fissures des trottoirs et dans des habitats similaires, le grand plantain préfère le plein soleil, mais peut croître à l'ombre partielle.

Quand et comment planter le Plantago major ?

Plantez au milieu du printemps.

Cette plante a une courte racine pivotante épaisse qu'il suffit d'enfouir dans le sol ameubli.

Quand et comment le semer ?

Le semis peut être fait à l'extérieur en place au milieu du printemps ou à la fin du printemps, sous châssis froid, sur du terreau horticole.

Quand les jeunes plants sont assez grands pour être manipulés, repiquez-les dans des pots individuels et plantez-les au début de l'été.

Culture et entretien du Plantago major

Culture et entretien du <em>Plantago major</em>

Scot Nelson/CC BY 2.0/Flickr

Aucun entretien n'est requis, il faudra surtout penser à contrôler la nature invasive de l'espèce.

Taille du Plantago major

Pour contrôler ou éradiquer le plantain, tirez vers le haut les plantes avant qu'elles ne montent en graines, ou recouvrez-les d'une épaisse couche de paillis (de la fougère-aigle est idéale). Le meilleur contrôle à long terme pour le plantain dans une pelouse est probablement de tondre assez haut, ce qui peut être fait simplement en réglant votre tondeuse à gazon un peu plus haut à la coupe.

Le grand plantain prospère dans la plupart des sites de gazon, mais tolère des conditions compactées, humides ou sèches. Les plantes restent visiblement vertes pendant des périodes de sécheresse. En raison du système racinaire court, dur, l'élimination physique peut être un remède efficace. L'enlèvement physique est plus facile lorsque le sol est humide, soit suite à une pluie, soit après irrigation ou un arrosage relativement abondant.

Maladies, nuisibles et parasites

Beaucoup d'animaux s'intéressent au plantain, mais les quelques dégâts occasionnés ne mettent que rarement en péril une plantation. Il ne connaît pas de véritable nuisible et les maladies sont souvent absentes.

Récolte

Récoltez les parties consommables lorsqu'elles sont jeunes : les feuilles au printemps, les fleurs en tout début d'été.

Multiplication du Plantago major

Multiplication du <em>Plantago major</em>

Scot Nelson/CC BY 2.0/Flickr

Il est plus que probable qu'un contrôle de l'expansion du grand plantain soit plus de mise que sa multiplication volontaire… La plante se sème elle-même et se disperse facilement sans intervention.

Évidemment, la division de rejet est parfaitement faisable, sans grande précaution au printemps.

Conseils écologiques

Le grand plantain fournit de la nourriture pour les chenilles de papillons, parfois la seule adaptée à leur alimentation, ce qui lui confère un rôle important. Il alimente aussi les lapins, les cervidés, et surtout de nombreux oiseaux. Ne l'éradiquez pas forcément…

Propriétés et usages

Les graines sont savourées par la plupart des petits oiseaux, incluant les oiseaux domestiques et d'élevage. N'hésitez pas à les récolter si vous élevez des oiseaux en cage.

Utilisations culinaires

Le grand plantain est comestible. Les très jeunes feuilles peuvent être ajoutées aux salades ou cuites comme toute « verdure ». Les feuilles deviennent filandreuses et fortement aromatisées assez rapidement à mesure qu'elles vieillissent, en particulier si on la cultive dans des endroits chauds, secs, ou très ensoleillés. Cela ne signifie pas qu'elles ne sont plus comestibles, mais à ce stade, elles sont mieux adaptées pour des tisanes.

Le plantain est très riche en bêta-carotène et calcium. Il fournit également de l'acide ascorbique (vitamine C).

Les tiges de fleurs immatures peuvent être consommées crues ou cuites. Les graines exhalent un goût de noisette et peuvent être séchées puis ajoutées à de nombreux aliments, y compris sous forme de farine.

Utilisations médicinales

Le plantain est astringent, adoucissant, émollient, expectorant, antimicrobien, antiviral, antitoxine et diurétique. Il affecte la glycémie, habituellement en la faisant baisser. Il a été utilisé pour traiter les troubles pulmonaires et des problèmes d'estomac.

À ces fins, un thé est fabriqué à partir, soit des feuilles, soit de la plante entière. Ce même thé peut être utilisé comme un rince-bouche pour traiter les plaies dans la bouche et les maux de dents.

Le grand plantain peut également être utilisé pour traiter les plaies, les ampoules, les piqûres d'insectes et les hémorroïdes, les brûlures, les éruptions cutanées et autres irritations de la peau. En variante, un cataplasme de feuilles peut être appliqué sur la zone affectée. C'est probablement l'utilisation la plus courante du plantain. Pour soulager une piqûre d'abeille ou une piqûre d'insecte, déchiquetez (ou mâchez) simplement une feuille de plantain et maintenez-le sur la piqûre pendant quelques minutes.

Le plantain est parfois commercialisé comme aide pour arrêter de fumer. Mâcher ses feuilles semble provoquer une aversion pour le tabac. Dans tous les cas, cela va rafraîchir l'haleine, au moins, et qui sait, peut-être empêcher une nouvelle cigarette…

Les graines de plantain sont très riches en mucilage et fibres, entre autres choses. Les semences d'une espèce étroitement apparentée (P. psyllium) sont un ingrédient principal dans des laxatifs. Les graines de grand plantain peuvent être utilisées de la même façon.

Un peu d'histoire…

En raison de sa popularité, un dicton dit : « À la Saint-Justin (1er juin), est à graines le plantain ». On pourrait d'ailleurs extrapoler en expliquant que les oiseaux en font festin…

Le grand plantain est arrivé aux États-Unis avec les Européens. Les natifs américains, observant sa propagation, l'ont nommé « l'empreinte de l'homme blanc » ou « pied de l'Anglais ». Peut-être ont-ils vu la même ressemblance avec les pieds (ou d'affinité pour les chemins) que les Grecs. Plantago est dérivé d'un mot latin qui signifie « plante du pied ».



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides