Agrostis stolonifera

Agrostis stolonifera en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Agrostide stolonifère

  • Nom(s) latin(s)

    Agrostis stolonifera

  • Famille

    Poacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Herbes et graminées

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 0,30 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide Sol frais

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Prairie Bosquet ou forêt Massif ou bordure Haie
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L'agrostide stolonifère (Agrostis stolonifera) est une herbe vert clair à texture très fine. Les feuilles sont plates, étroites et enroulées au début de leur croissance. Agrostis stolonifera est une Poacée qui pousse avec un système racinaire superficiel. Elle se propage par stolons pour former une couche moyennement dense, comme un tapis gazonnant, au-dessus du niveau du sol. Cette herbe des golfs demande de l'entretien, nécessite des arrosages fréquents, une tonte régulière, l'aération et le déchaumage et des niveaux élevés d'engrais.

Bon à savoir : les compétences et les dépenses nécessaires pour maintenir cette espèce l'éliminent habituellement comme un possible gazon-pelouse de maison, la maintenance demande de « l'énergie ».

L'espèce est naturellement présente en France, elle est parfaitement adaptée aux climats européens. L'herbe est polymorphe, très variable en forme. On la trouve sur une grande variété de sols dans un large éventail d'habitats herbeux, y compris les prairies, les pâturages, les zones humides, les landes, les fossés, les bords de route, les haies et les bordures de zones boisées.

En raison de sa capacité à se propager efficacement, à la fois par les graines et les pousses, l'Agrostis stolonifera peut rapidement coloniser un terrain ouvert et se trouve aussi dans les habitats perturbés, parfois considérée comme une mauvaise herbe des terres arables.

Sur sol humide fertile, elle peut se propager rapidement pour former de vastes tapis : c'est une espèce très adaptable.

Espèce d'Agrostis stolonifera

Agrostide stolonifère (Agrostis stolonifera)

 Agrostide stolonifère (Agrostis stolonifera)
  • Floraison : En épillet lâche, avec de nombreuses ramifications donnant des graines portées et disséminées par le vent. Floraison possible tout l'été.
  • Caractéristiques : Herbe qui forme une pelouse bien verte.
  • Qualités : Facilement adaptable à de nombreux sols : elle n'est pas du tout exigeante quant au substrat.

Semis d'Agrostis stolonifera

Semis d'<em>Agrostis stolonifera</em>

Matt Lavin/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où le planter ?

L'Agrostis stolonifera peut se plaire dans des environnements très variés : des zones humides et des habitats aquatiques, des habitats plus secs, y compris les bords de routes, friches, les prairies, les broussailles et de nombreux milieux ouverts. Agrostis stolonifera a une faible tolérance à la sécheresse, un système d'arrosage automatique est préférable.

Elle supporte mal les passages répétés : évitez les lieux de marche fréquente.

Une bonne exposition au soleil est souhaitable. Attention, cette herbe ne tolère guère les expositions marines avec des embruns salés… quoique des variétés locales peuvent supporter l'environnement de bord de mer.

Quand planter l'Agrostis stolonifera ?

Semez au printemps, lorsque le temps est humide. Mais, selon les régions, l'herbe peut être semée à tout moment de l'année quand les conditions du sol sont appropriées.

Comment le planter ?

Semez les graines à la volée, assez densément. Ne recouvrez pas, les racines ne pénètrent pas profondément dans le sol. Arrosez immédiatement pour ne pas laisser les graines au sec.

Les nouvelles pelouses nécessitent une gestion intensive. Que votre pelouse ait été ensemencée, engazonné, ou démarrée à partir de brins ou de stolons, il est important de fournir des soins appropriés le temps que l'herbe se développe et se place. Les exigences spéciales de gestion pour les pelouses nouvellement établies comprennent une fréquente et légère irrigation lorsque le système racinaire se développe et un soin particulier lors de la première tonte. Il ne faut surtout pas marcher dessus (ou le moins possible) pour les quelques premières semaines.

Une fois que la pelouse est établie, fournissez un engrais azoté, environ 4 à 6 semaines après la germination pour les pelouses ensemencées.

Culture et entretien d'Agrostis stolonifera

Culture et entretien d'<em>Agrostis stolonifera</em>

Matt Lavin/CC BY-SA 2.0/Flickr

L'entretien de cette herbe est assez intense, car il faut tondre fréquemment, assez ras, en ne laissant qu'un maximum de 2,5 cm de hauteur. Ces tontes produisent un chaume lourd qu'il convient d'évacuer !

L'arrosage est primordial pour avoir une belle couleur verte, surtout que l'herbe a un système racinaire superficiel qui s'assèche facilement.

La croissance étant assez rapide, des apports d'engrais au printemps (mars à juin) et en automne (septembre à novembre) sont indispensables. Des engrais pour gazon conviennent.

Bon à savoir : il n'y pas deux pelouses exactement semblables. Les pelouses peuvent varier selon les espèces de gazon, le type de sol, le climat, l'emplacement, la façon dont ils sont utilisés, et comment elles sont maintenues. Adaptez un programme d'entretien avec les spécificités de votre situation.

Taille d'Agrostis stolonifera

La taille, ou tonte, de l'Agrostis stolonifera doit intervenir dès que la hauteur dépasse 3 cm, pour réduire à une hauteur de 2 cm par exemple. Selon la météo et l'irrigation, ces opérations de tonte peuvent être à intervalles courts. Il faut en tenir compte lors du choix de cette herbe.

Plus elle grandit, plus elle produit un tapis avec un enchevêtrement replié sur lui-même : à ce stade, la pelouse devient difficile à tondre, en particulier avec une faux.

Maladies, nuisibles et parasites

Agrostis stolonifera est très sensible à la plupart des maladies et aux insectes des gazons, avec une très faible tolérance à une circulation lourde, une faible tolérance à la sécheresse et elle produit un chaume lourd à ôter.

Multiplication d'Agrostis stolonifera

Multiplication d'<em>Agrostis stolonifera</em>

Matt Lavin/CC BY-SA 2.0/Flickr

De fins capitules très ramifiés, ouverts ou étroits selon le stade de la floraison fournissent les graines. Les pelouses se ressèment seules.

Avec une excellente tolérance au froid, une rusticité jusque -20 °C facilement, si la pelouse vient à presque disparaître en hiver, elle reviendra au printemps.

Agrostis stolonifera colonise, naturellement, toute zone proche par l'émission de stolons.

Conseils écologiques

Gourmande en eau, un système de récupération d'eau de pluie est utile pour les arrosages fréquents. Toutefois, en raison de la surface généralement occupée par un gazon, un arrosage automatique est recommandé.

Les chaumes, récoltés après chaque tonte, peuvent servir dans un composteur.

L'herbe peut être gérée par le pâturage ou la fauche. Ses feuilles sont tout à fait acceptables pour le bétail tout jeune, mais pas quand il a vieilli.

Cette espèce, gourmande en matière azotée, peut servir dans le cadre d'une phytoremédiation pour dépolluer des terrains. Elle permet également une biofiltration de l'environnement d'un plan d'eau.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides