Cheilanthes

Cheilanthes en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Cheilanthes

  • Nom(s) latin(s)

    Cheilanthes

  • Famille

    Pteridacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,45 m
  • Largeur à maturité

    0,30 à 0,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    3 à 5 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Cheilanthes, de la famille des Pteridacées, regroupe près de 200 espèces réparties à travers le monde, toujours dans des milieux arides ou quasiment désertiques comme au Mexique. Cette particularité est très originale pour la famille des fougères, habituellement cantonnée aux endroits humides, exposés au Nord, ombragés et de sous-bois. Les cheilanthes poussent au contraire au soleil et dans des sols secs, caillouteux ou rocailleux, près de rochers au pied desquels leurs racines peuvent trouver un peu d'humidité résiduelle.

Le feuillage de ces fougères s'est adapté à ces conditions d'ensoleillement et de sécheresse en développant une surface laineuse ou cotonneuse, ou encore cireuse permettant soit de réfléchir le soleil. Il est aussi en mesure de capter la rosée et la moindre humidité présente dans l'air la nuit et le matin avant que le soleil n'assèche l'atmosphère.

Les cheilanthes atteignent 20 à 40 cm de haut environ et s'étoffent bien en densité, mais s'étalent peu en largeur. Ces fougères vivent en colonies dans la nature, elles aiment donc être plantées en groupe, car c'est ce qui leur permet de mieux résister au soleil. Elles sont rustiques pour certaines, sensibles au froid vif pour d'autres. Celles qui sont proposées à la vente pour une culture d'extérieur résistent à des températures comprises entre -10 °C et -25 °C en hiver selon les espèces.

Espèces de cheilanthes

Cheilanthes argentea

Cheilanthes  Cheilanthes argentea
  • Taille : Touffe de 20 cm de haut.
  • Végétation : Le dessous des frondes est recouvert d'une couche cireuse qui leur donne une couleur argentée.
  • Qualités : Se plante en plein soleil et résiste très bien au froid. Adaptée aux climats arides de montagne. Rustique jusqu'à -25 °C. Pousse en terrain calcaire très bien drainé.

Cheilanthes lanosa

 Cheilanthes lanosa
  • Taille : Touffe dense de 20 à 30 cm de haut
  • Végétation : Frondes persistantes couvertes d'un duvet laineux.
  • Qualités : Se tient bien en pot et accepte la mi-ombre. À protéger de l'humidité hivernale. Résiste au froid jusqu'à -15 °C dans un sol sec en hiver. Sol acide à neutre.

Cheilanthes tomentosa

 Cheilanthes tomentosa
  • Taille : Touffes très denses de 30 à 40 cm de haut.
  • Végétation : Feuillage gris-vert bien découpé, couvert de fils soyeux et de fines écailles sur le revers des frondes.
  • Qualités : À cultiver en pot ou en rocailles, plus particulièrement dans un jardin de graviers. À protéger des pluies si elles sont importantes en hiver. Résiste à -15 /-20 °C selon les conditions de sol. Tous types de sols acides, neutres ou calcaires, toujours très bien drainés.

Plantation des cheilanthes

Plantation des cheilanthes

Andrey Zharkikh/CC BY 2.0/Flickr

Où les planter ?

Un sol neutre, acide ou calcaire est conseillé selon les espèces. Toutes préfèrent le plein soleil, car elles ont besoin d'une grande luminosité pour croître.

Au jardin, elles peuvent agrémenter les rocailles sèches en plantant plusieurs pieds regroupés autour des rochers. On peut tenter de les implanter dans des murets de pierres sèches. Elles sont également bien adaptées aux jardins de graviers. Une culture sur graviers permet d'ailleurs de les conserver plus longtemps au sec en hiver, et de limiter l'effet des pluies hivernales qu'elles ne supportent pas bien sous nos climats.

La culture en pot est également une solution pour ces fougères, à condition de bien drainer le substrat et de veiller à ce qu'il ne s'engorge pas. En hiver, on peut déplacer les pots pour les mettre sous un auvent qui protégera les plantes des pluies.

Quand planter les cheilanthes ?

La plantation printanière est préférable, afin d'éviter de les perdre le premier hiver si celui-ci est pluvieux.

Comment les planter en pleine terre ?

Ajoutez de la pouzzolane broyée, du sable grossier ou des graviers à la terre pour drainer le sol si besoin. N'enfoncez pas le collet dans le sol.

Plantez-les en groupe (3 à 5 pieds/m²), elles résisteront mieux au soleil.

Comment planter les cheilanthes en pot ?

Plantez dans du terreau de bonne qualité et drainez le fond du pot avec des billes d'argile ou une couche de gros graviers.

Ne laissez jamais d'eau résiduelle dans la soucoupe ; il vaut mieux enlever cette dernière quand la plante est placée au jardin.

Culture et entretien des cheilanthes

Culture et entretien des cheilanthes

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

L'arrosage est superflu dans nos régions, ces fougères craignent en effet l'humidité et sont adaptées aux terrains secs en plein soleil. Elles auront donc suffisamment d'humidité avec les pluies.

En hiver, si les pluies sont très abondantes et fréquentes, il faut protéger les cheilantes en les plaçant à l'abri sous un auvent. Elles peuvent résister si le terrain est très bien drainé, poreux et caillouteux, ou dans un jardin de graviers.

Au printemps, un nettoyage des frondes abîmées se fait en coupant ces dernières à la base, avec précaution pour ne pas blesser les autres.

Maladies, nuisibles et parasites

Les fougères sont très rarement attaquées par des parasites ou maladies quand les conditions de culture leur conviennent. Sinon, elles disparaissent.

Multiplication des cheilanthes

Multiplication des cheilanthes

benet2006/CC BY 2.0/Flickr

La division des rhizomes est le moyen le plus simple pour multiplier ces fougères. Cela permet aussi d'avoir plusieurs pieds en réserve en pots, au cas où la culture au jardin serait un échec.

Quand diviser ?

Cette division s'effectue au printemps.

Comment diviser ?

Séparez les rhizomes en plusieurs morceaux comprenant chacun un gros bourgeon terminal, des frondes bien développées et des racines.

Replantez directement en pot ou au jardin.

Conseils écologiques

Ne confondez pas ces fougères avec celles de terrains frais et d'ombre. Essayez-les dans un jardin de graviers et en rocaille sèche de plein soleil. Si la culture se développe bien, divisez les plantes et testez-les ailleurs dans votre jardin, toujours en milieu très bien drainé.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides